............................................. Levez le voile sur le monde magique inspiré de JK Rowling, en 2025...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionPortailS'enregistrer

Partagez | 
 

 Le comptoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Lloyd Winslow
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang mêlé Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Capitaine de Quidditch de Gryffondor


Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Lun 12 Fév - 21:30


[Flashback 4 août 2025 – 14h]

Ah la petite peste ! Il avait fallu que le jour où il avait besoin d’aller au chemin de traverse, la mère de Lloyd lui dise d’emmener sa petite sœur avec lui. Il se serait bien passé de ça. Surtout que maintenant, à cause d’elle, sa baguette était cassée. Oui, cassée, parce que mademoiselle avait fait un de ses énièmes caprices parce qu’il avait commencé à refusé de l’y emmener, parce qu’il ne voulait pas l’avoir dans les pattes même s’il risquait de vite céder, avec elle. Il y avait été obligé, de céder finalement, puisque lui aussi se retrouvait contraint et forcé de se rendre dans la fameuse boutique. Résultat, ils avaient mis un moment à pouvoir franchir le chemin de traverse, avec une baguette magique cassée, forcément et il était d’une humeur maussade, et sa petite sœur ne comprenait pas pourquoi arguant qu’elle, elle serait heureuse d’avoir du matériel tout neuf. Bien sûr, elle n’avait pas encore de baguette magique, elle ne pouvait pas encore comprendre ce lien si particulier qui unissait un sorcier et sa baguette.

« Du calme petite furie, sinon tu va oublier la moitié des choses ! Et n’oublies pas que tu n’es pas un Gobelin, tu n’as pas tout l’or de Gringott’s sous la main ! »

Maintenant, c’était elle qui était maussade, et Lloyd avait compris pourquoi. Il ne fallait pas être devin pour comprendre sa petite sœur : Elle détestait attendre. Ils allaient devoir prendre leur mal en patience.

«Et puis ne me fais pas cette tête de chien battu, il va falloir attendre notre tour, c’est comme ça. »
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1058-journal-de-lloyd-winslow http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t853-lloyd-winslow-valide#1381
Ilona McGrove
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Né moldu Age RPG : 41
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : • Spécialiste de l'Astronomie


Emploi(s) : - Directrice de Serdaigle
- Professeur d'Astronomie

Camp : Neutre
Amortentia : Eau de bleuet
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Ven 9 Mar - 16:51



Baguette tordue
Ft. William Blake
[01/09/25 – 9h]


Ilona aurait dû s’en douter, le fabriquant de baguette lui dem anda des explications. Elle était tentée de raconter une histoire alambiquée, mais ce serait le prendre pour un idiot. Ce type-là, elle en était sûre, comprendrait que cette torsion s’était faite sur le long terme. Il était donc plus prudent de dire la vérité, mais de ne pas s’étaler sur le sujet. Certains souvenirs loin d’être joyeux ressurgissaient dans sa mémoire et c’était vraiment la dernière chose qu’elle souhaitait.

Bonjour Monsieur … Visiblement, il vaudrait mieux que je laisse ma baguette sur la table de nuit au lieu de sous mon coussin.

Pendant qu’elle donnait sa réponse, il farfouillait dans ses baguettes et lui en présenta une. Un petit lien céleste ? Voilà qui risquait bien de plaire à Ilona, compte tenu du poste qu’elle allait occuper à Poudlard. Restait à savoir si la baguette, elle, était d’accord avec le choix du vendeur. C’était elle qui choisissait son sorcier avant tout, Ilona en était tout à fait consciente. Ce qui impressionnait toujours la sorcière, en revanche, c’était de voir à quel point les fabricants de baguette magique étaient aussi doués pour identifier, en moins de temps qu’il n’en fallait pour dire ouf, quelques traits de personnalité dominants de leurs clients, même quand ceux-ci ouvrent à peine la bouche. Cela restait toujours un grand mystère inexplicable pour elle.

* Allez, essayons-là *

Elle passa donc à l’action. Mmm … Elle l’aimait bien, cette baguette, et elle avait l’air de lui convenir. Une bonne prise en main également.

Elle est parfaite. Combien vous-dois-je ?








______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/f107-journal-de-bord http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t760-ilona-mcgrove-terminee https://www.facebook.com/MinamiSpirit/
Autumn Rowle
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 16
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : • Très douée en sortilèges

Camp : Neutre
Patronus : Cheval
Epouvantard : Moldu
Amortentia : La lavande
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Lun 12 Mar - 11:00



Flashback. Le 17 août 2019. Autumn a 11 ans et va faire sa première rentrée à Poudlard.

Il fait chaud, beaucoup trop chaud. Je n'en peux plus. Je suis presque obligée de courir pour suivre Père dans le Chemin de Traverse... Des fois je me demande s'il n'a pas un peu oublié mon existence. Pourtant je la lui rappelle régulièrement avec force soupirs et gémissements de douleur car oui, là, j'ai mal aux pieds. Aujourd'hui nous avons fait les achats pour ma première rentrée à Poudlard, enfin... Père a fait mes achats. On ne peut pas vraiment dire que j'ai eu le choix. Sauf pour mon animal. J'ai pris un chat, ça a eu l'air de l'énerver mais c'était trop tard il avait dit que c'était moi qui décidais. Et s'il y a bien une chose que Père sait, c'est que si c'est moi qui décide, il ne vaut mieux pas qu'il me contrarie...

Mais bon, pour le reste, j'ai rien eu à dire, rien eu à faire, un genre de "Sois mignonne et tais-toi"... C'est à peine si j'ai pu donner ma taille à Madame Guipure pour la robe de sorcier... J'aime bien passer du temps avec Père, mais là, j'ai clairement l'impression qu'il veut terminer tout ça au plus vite, comme s'il avait honte de moi.

Hey mais.... HEYYYY ! Pourquoi est-ce qu'il s'arrête comme ça ?! Etant quand même assez petite, j'essaie tout de même de regarder la devanture du magasin... O...ERS... Oers ? C'est quoi ça ? Bien qu'il ne m'ait quasiment pas adressé la paroles depuis que nous sommes partis, je tente une approche vers mon paternel.

Père, où sommes-nous ? Nous avons encore des achats à faire ?

Et le voilà qui se retourne, presque surpris de me voir là. Bah oui Père, coucou vous vous rappelez ? Votre fille Autumn ! Première année Poudlard tout ça tout ça quoi !

Autumn, il serait peut-être bien que tu réfléchisses un peu... Tu vas rentrer à Poudlard, tu es donc une sorcière ! Ne penses-tu pas qu'il te manque une baguette ?

Je rougis un peu. C'est vrai, j'avais oublié la baguette, mais faut dire que là, je suis vraiment exténuée... Je crois que c'est la première fois depuis.... depuis que je suis née en fait, que je marche autant. Père me fait un signe de la tête en direction du magasin... Quoi, il ne va pas rentrer avec moi ?... OUAIIIIS !! Je vais aller chercher ma baguette toute seule comme une grande !

Bon alors, le menton relevé, les yeux plissés, l'air hautain, et hop je rentre. Je m'avance vers le comptoir... ouais bon je vais pas faire peur à grand monde y a que ma tête qui dépasse. Pas grave, le charisme des Rowle fera le reste. Ah quelqu'un dans l'arrière boutique, ce doit être le vendeur et OUAH CE QU'IL EST GRAND.

Ca y est, j'ai perdu toute prestance. Me doutant bien que je dois me manifester, je laisse échapper une petite voix fluette, qui aurait fait honte à tous mes ancêtres qui sont dans leurs tableaux au manoir Rowle...

Euuuuuh bonjour ? C'est euh.... Mon Père... Baguette pour Poudlard...

Après ça j'amorce un pathétique sourire, quand soudain je me rappelle, je suis une Rowle par Merlin. je relève donc la tête en attendant la réponse du vendeur.
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1154-journal-d-autumn-rowle http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t927-autumn-rowle-valide
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Lun 2 Avr - 12:58


Suite à la question qu'elle avait posée, la jeune femme reçut une réponse complète. Il lui annonça également le prix de la baguette qui s'élevait à trois Gallions. Tout en écoutant la suite de sa prise de parole, Emily sortit la somme exacte demandée et déposa les pièces dans le creux de la main du sorcier.

"Je suis certaine que les baguettes que vous produisez sont d'une qualité toute aussi bonne que celles qui ont été faites par Monsieur Ollivander !" ne put s'empêcher de s'exclamer Emily après avoir entendu l'homme dire qu'il ne saurait jamais surpasser le travail fait par son prédécesseur. "D'autant plus que vous semblez être tout aussi doué que lui lorsqu'il s'agit de savoir quelle baguette conviendrait le mieux à tel ou tel client... Je vous aurais bien demandé l'origine de votre secret, mais j'imagine que vous devez en avoir marre de répondre plus d'une fois par jour à pareille question..."

Tandis qu'elle parlait, un sourire ravissant étirait ses lèvres.

"Je vais donc vous laisser poursuivre ce que vous faisiez avant mon arrivée ! Bonne fin de journée à vous, et merci beaucoup... Pour tout."

En disant cela, Emily faisait référence à la rapidité avec laquelle l'homme lui avait trouvé une nouvelle baguette, mais également à la manière dont il l'avait si chaleureusement accueillie. Elle lui fit un dernier sourire avant de tourner les talons et de s'en aller. La sorcière avait enfin une baguette qui était adaptée à la nouvelle elle ; celle qu'elle était depuis son accident.
[Fin du RP pour Emily]

HRP:
 


______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Heinrich Eichmmann
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Lun 2 Avr - 21:57



Lundi 11 août 2025, 15h15.

Aujourd'hui, c'est un jour spécial, je n'arrête pas de me le répéter tandis que j'essaye de suivre tant bien que mal Monsieur Einchmmann parmi la foule. C'est la première fois que j'ai le droit de venir sur le chemin de traverse, d'habitude je n'ai pas le droit. À bien y réfléchir, je n'ai pas le droit à beaucoup de chose comparé aux vrais enfants du couple. Je soupire une nouvelle fois, remontant les manches marron trop longues de mon pull. Enfin quand je dis "mon", c'est une façon de parler, c'est plutôt celui de Wolfgang. Tous les habits qui ne lui vont plus, c'est moi qui les récupère, je n'ai jamais du neuf. Nous ne sommes pas du tout du même gabarie et ni du même âge, ce qui veut dire que je nage dans ses fringues, je dois tout le temps porter une ceinture ou des bretelles. Ici, c'est une ceinture pour ne pas perdre le pantalon bleu avec des trous que je porte. Ai-je oublié de préciser que Wolfgang ne fait pas attention à ses affaires et donc les abîmes souvent ? De plus, ce n'est pas du tout de mon goût, mais je n'ai pas vraiment le droit de me plaindre.

Je me retiens de grimacer en rentrant à la suite de monsieur Einchmmann. Pourquoi ? Boutique d'occasion. Étant donné que les anciens livres de Wolfgang sont en allemand, il m'en faut des nouveaux. Il nous faut peu de temps pour faire nos achats là-dedans. Étrangement, monsieur Einchmmann décide de porter lui-même les affaires. Tout comme il a décidé de payer lui-même mes achats au lieu que j'utilise l'argent de l'ouverture de compte de chez gringotts.

J'évite de trop m'attarder sur les passants, la tête pencher vers le sol, je suis monsieur Einchmmann en étant derrière lui. Je ne veux pas être repéré, je n'ai pas le temps de prendre mon rôle de messager à cœur. C'est un jour spécial, je vais avoir ma baguette magique, je ne peux pas dévier de mon objectif principal.

Monsieur Einchmmann s'arrête et je m'arrête avant de lui rentrer dedans. Je lève ma tête vers lui, fronçant doucement les sourcils, me demandant pourquoi il s'est, soudainement, arrêté. Il me montre d'un hochement du menton le commerce de baguette magique, donnant des explications en allemand.


"Va chercher ta baguette, ne met pas trop de temps, je n'ai pas que ça à faire que de t'attendre."

J'hoche de la tête, puis j'ouvre la porte et je rentre à l'intérieur de la boutique, refermant doucement la porte après mon passage. De ma démarche habituelle, soit rapide, les yeux au sol, je me dirige vers le comptoir. J'appose mes mains sur ce dernier, mes yeux marron se posant sur le vendeur. Je trouve ce dernier beau gosse, il doit sûrement le savoir, non ? Je me rappelle ensuite que je suis âgé d'onze ans, que je ne suis qu'un enfant et que l'homme en face de moi est beaucoup trop vieux pour vivre une idylle enfantine. Des fois, les baisers de Wyatt me manque.

Ce n'est pas le moment de rester dans mes pensées. Je me passe ma langue sur mes lèvres pour me les humidifier. Puis, de ma voix aiguë, j'explique la raison de ma venue dans un anglais sans accent, déclinant mon identité par la même occasion.


"- Bonjour monsieur, je suis Heinrich Einchmmann. Je souhaiterais obtenir ma première baguette magique. Est-ce utile de préciser que je suis gaucher ?"
Faora Salvatore
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 16
Maison : Serpentard
Camp : Neutre
Patronus : phénix
Epouvantard : araignée
Amortentia : odeur du vieux parchemin
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Ven 20 Avr - 17:00



Le 1er novembre 2025 vers 14h

Chez moi, j'avais cassé ma première baguette sans le faire exprès mais je ne savais plus comment car ça faisait longtemps. J'allais bientôt avoir 16 ans puis j'attendrai mes 17 ans pour la majorité ma seule liberté. Je haïssais mes parents. Je devais aller chez ollivanders. J'étais déjà sur le chemin de travers en train de boire une bière au beurre . Je la finis et me levais puis marcha en direction du magasin des baguettes. Dehors,  tout les gens marchaient assez vite,  ils étaient sûrement pressés d'être chez eux. Pourtant,  il faisait un grand soleil et je n'avais ni trop chaud ni trop froid. J'arrivais devant la porte,  lâcha un soupir puis entra. À l'intérieur,  la même ambiance était conservée que lorsque monsieur ollivanders tenait la boutique.  Cette boutique me fascinait toujours et je lâcha d'un ton froid:

Y a quelqu'un ? Je viens pour ma deuxième baguette car j'ai cassé la première sans le vouloir. Je suis droitière.

Je referais la bouche et attendis.
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1111-le-journal-de-faora#3851 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1075-faora-salvatore-valide
Sylver Brandt
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Né moldu Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Etre et spécialité(s) : • Connaisseur en matière de Sortilèges


Emploi(s) : Elève de Gryffondor

Camp : Neutre
Patronus : Renard
Epouvantard : Son propre Père
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Lun 7 Mai - 21:18



[flashback 25 Août 2020 - 09h45]

La rentrée scolaire amène avec elle son lot de fournitures. Une chose qui ne me dérange pas vraiment mais disons qu'il ne s'agit de la course la plus palpitante non plus.
Cependant, il était nécessaire pour moi de parvenir à revenir plus fort des ses épreuves qui s'offrent à moi.
Une fois un bref récapitulatif de ma liste, je me rendis compte qu'il ne me restait plus que ma baguette à récupérer.
J'avais cru comprendre qu'on ne choisissait pas sa baguette mais que cela était l'inverse, c'est la baguette qui choisie son sorcier.
Après quelques minutes de marche, j'arriva au pied d'une boutique au bois sombre au nom d'Ollivander's. C'est probablement la boutique que m'avait décrite une passante.
J'entra dans la boutique jusqu'à atteindre le comptoir au bois d'ébène magnifiquement laqué. Sonnette présente, je tapota légèrement dessus afin d'appeler le vendeur.

- Bonjour Monsieur Ollivander. Je me présente, je suis Sylver Brandt et je suis ici pour acquérir une baguette qui m'aurait "choisie" lui dis-je d'un léger sourire.


Dernière édition par Sylver Brandt le Jeu 10 Mai - 18:42, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1129-presentation-de-sylver-brandt-valide
Sam Walker
avatar
Adultes
Revelio
Sang mêlé Age RPG : 25
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : • Transplanage

Emploi(s) : • Médicomage

Camp : Neutre
Patronus : Occamy
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Jeu 10 Mai - 18:30



1er novembre 2025, 16h30

J'entrais chez Ollivander énervé contre moi-même. J'avais réussi à casser ma baguette comme un idiot, et mon chef s'était résigné à me laisser prendre l'après-midi de libre afin d'en trouver une nouvelle en urgence. Il ne pouvait même pas me consigner à la réserve de potions, sans baguette j'étais simplement inutile dans l'hôpital. Comment l'avais-je cassée ? De la façon la plus stupide qu'il soit : en tombant. Je courais dans le couloir pour aller régler une urgence, lorsqu'un fléreur j'jaillissait d'une chambre et s'emmêlait dans mes jambes, me faisant tomber. Sauf que j'avais le morceau de bois à la main, et que me rattraper avec le brisait net en deux morceaux accompagnés de gerbes d'étincelles. Je résistais à la tentation de dévorer le félin et rappelais plutôt aux parents que même si leur enfant aimait beaucoup son animal, il était à l'hôpital et non au zoo. Inutile de dire que le chef n'avait pas été tout à fait enchanté par la nouvelle non plus ; mais cela me donnait l'occasion de retrouver des lieux que je n'avais pas vu depuis longtemps.


Le plus choquant dans la boutique, c'était l'absence de changement. Rien n'avait bougé, comme figé dans le temps. Quelque chose était étrangement ironique, entre le calme de la boutique bien rangée et le nombre incalculable de baguettes qui s'y trouvaient, comme autant d'explosions, sortilèges et autres bazars magiques n'attendant que d'être libérés. Je m'asseyais dans un canapé en me disant que les sorciers étaient au final plus proches des Moldus que beaucoup ne l'avoueraient jamais.
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1125-sam-walker-valide#4134
Aaron Carter
avatar
Eleve Serdaigle
Revelio
Sang pur Age RPG : 16
Maison : Serdaigle
Emploi(s) : Elève de Serdaigle

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Lun 14 Mai - 21:52



[FLASH-BACK 15 août 2020 vers 11h50]

Accompagné de sa mère et de son petit frère, Aaron déambulait depuis les premières heures du jour dans les ruelles du Chemin de Traverse. C'était ses courses pour sa première rentrée à Poudlard, et son père n'avait pas pu se libérer pour les accompagner. Étrangement, alors que le garçon n'avait pour seule hâte que d'acquérir sa baguette, sa mère les avait traînés dans toutes les boutiques de l'allée, si bien qu'Aaron était sûr d'avoir déjà toutes ses fournitures, à l'exception de sa baguette. Sa mère lui avait même fait 'affront de s’arrêter acheter une glace à Nicholas juste au moment où ils se dirigeaient vers la boutique Ollivander. Le petit frère piaillait en effet que ces courses n'étaient que pour Aaron et qu'il s'ennuyait à mourir. Pourtant, l'aîné avait vu le sourire moqueur de son cadet lorsque sa mère avait encore retardé le moment d'acheter sa baguette.
Mais cette fois, il y était. À la porte de la boutique, qu'il poussa avec un peu trop de force née de sa contrariété, le visage d'Aaron se fendit d'un sourire. Il se sentait chaque jour un peu plus sorcier depuis qu'il avait reçu la lettre de Poudlard, et recevoir sa baguette était pour lui l’achèvement de cette transformation. J'aurai enfin quelque chose que Nicholas n'a pas, songea t-il un instant, avant de penser qu'il ferait mieux d'obtenir sa baguette plutôt que de se satisfaire de ça. C'était un peu mesquin.
Intimidé tout de même, le jeune Aaron se détacha de sa mère et de son frère lorsque la jeune fille devant lui qitta la boutique. Il s'avança vers le comptoir, que le fabricant ne devait pas quitter en cette période de l'année. Il était onzes heures, et Aaron n'avait pas fait trop de queue mais des allées et venues semblaient constantes dans ce petit local.

-Bonjour! Je suis là pour la première baguette...

Aaron devait avouer être grandement intimidé par cette endroit. La boutique avait beau être petite, elle était remplie de boîtes contenant des baguettes, qui devaient représenter des années de travail, et le gérant de la boutique effrayait un peu le garçon. Mais il devait se montrer courageux: Nicholas n'hésiterait pas  à se moquer de lui s'il demandait l'aide de sa mère, peut importe à quelle point Aaron aurait aimé que celle-c lui prenne la main et lui murmure des mots rassurants.
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1098-presentation-d-aaron-valide#3712
Kathleen Sherwood
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : • Fille de loup garou
• Prédisposée à l'occlumancie

Emploi(s) : Elève de Serpentard

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Mar 15 Mai - 17:29



Quand la petite voit grand...

Mercredi 7 juillet 2021, 9h00

Ce matin, Kathleen s'était réveillée toute excitée. Non seulement c'était son anniversaire, mais en plus elle savait qu'elle allait enfin avoir sa propre baguette. Elle s'était donc préparée en quatrième vitesse et avait été réveiller sa mère à l'aube, qui l'avait suppliée de bien vouloir se taire et retourner dans sa chambre, mais rien ne vint à bout de l'excitation de la petite fille. Kathleen avait finalement fait preuve d'une certaine ruse en écrivant une lettre à ses parents qu'elle confia au hibou familial qui, vous l'imaginez bien, se rendit dans la chambre parentale afin d'y délivrer la lettre. Après un tourbillon de plumes et de couverture, le tout accompagné des cris de Brian et Elizabeth, les deux sorciers étaient sortis de leur chambre, la lettre dans la main de la sorcière ; leur regard était mi-amusé, mi-agacé. Sur la lettre, il était écrit "C'est l'heure !".

Sachant pertinemment que ses parents ne la puniraient pas le jour de son anniversaire, Kathleen en avait profité pour user de ce stratagème qui les aurait sans doute mis en rogne deux semaines plus tôt (surtout Brian...). Après avoir déjeuné convenablement, la petite famille s'était rendue au Chemin de Traverse. Pendant tout le trajet, la rousse ne cessait de répéter qu'elle deviendrait la sorcière la plus douée que le monde n'ait jamais connu, et qu'elle serait la plus forte des élèves de Poudlard. Non pas qu'elle soit très studieuse, mais elle était persuadée que, même sans cela, elle serait la meilleure. Arrivée chez Ollivander, elle sautilla jusqu'au comptoir. Se mettant sur la pointe des pieds, posant ses deux mains sur le rebord en bois, elle s'adressa au vendeur :

"Bonjour Monsieur ! J'aimerais la meilleure et la plus belle baguette que vous ayez fabriquée !"


"Voyons Katie..." la réprimanda sa mère en fronçant les sourcils.

"Heu... Siouplaît M'sieur." rajouta l'enfant en se laissant tomber sur ses talons.

"Bonjour William, comment allez-vous aujourd'hui ?" demanda Brian au vendeur qu'il connaissait de toute évidence. Au vu du travail exercé par le sorcier, il n'était pas étonnant que lui et monsieur Turner se soient déjà rencontrés à plus d'une reprise.*

HRP:
 

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1164-kathleen-sherwood http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1126-kathleen-sherwood-valide#4144
Angélique Volturi
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 16
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Epouvantard : Serpent
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Lun 28 Mai - 20:59



Une jolie Baguette pour une jolie SORCIÈRE  Lundi 21 Août  2023 14h00 [Flashback]

j'étais Arrivée en Angleterre récemment, car suite à la mort de mes parents j'ai dû emménager chez ma tante et je devais tous acheter pour ma rentrée.

Je m'étais levé tôt ce matin là,j'étais la première debout.Je me suis glissé hors de mon lit et je suis parti prendre ma douche. Une fois sorti je me suis coiffé, habillé et brossé les dents.
Puis, je suis allée réveillé ma tante, pour partir pour le chemin de traverse, à ma grande surprise ma tante était déjà debout et prête à partir.

-Et bien déjà réveiller ma princesse.

une fois prête on décida d'allez au chemin de traverse.
Arrivée sur le chemin de traverse,Nous avons commencé à nous balader sur la rue. Nous sommes passés tout d'abord devant un magasin de Quidditch,Mais on ne s'y était pas attarder,car cela ne m’intéressait guère,et puis je connaissait déjà.

Puis on décida de ce rendre ,dans la boutique de Baguette la plus célèbre de grande Bretagne la boutique était réputer pour leur merveilleuse Baguette.


-Ma tante je vais y rentrer seule je suis une grande fille je n'ai pas besoin de toi pour achetée ma nouvelle Baguette.
-Mais Grand dieu pourquoi veux tu changer ta baguette?
-Parce que je veux la changer.
-Ah tu est pas ma nièce pour rien tu obtiens tous se que tu veux,bien je t'attend ici.
-Ok j'y cour a plus tard.

j'ai poussée la porte du magasin,il était assez clair que le lieu n'était pas récent,il était poussiéreux,enfin j'allait pas me plaindre fallait bien que j'y aille sinon pas de jolie baguette pour moi et adieu magie,et je ne pouvait pas laissée passer ça.


je me suis approcher du comptoir, et  dit un sourire au lèvre Bonjour je viens acheter une baguette, en attendant sont tour la jeune fille s'amusa a faire glisser ses doigts sur le comptoir.


______________________________


Angélique Volturi
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1135-angelique-volturi-valide#4212
Misery Clairborne
avatar
Marchands
Revelio
Né moldu Age RPG : 31
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : • Très douée en histoire de la magie lors de sa scolarité

Emploi(s) : • Libraire à Fleury & Bott - Ancienne Serdaigle


Patronus : Hibou
Epouvantard : Un livre en feu
Amortentia : L'odeur du parchemin
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Ven 15 Juin - 15:07



Le 1er novembre 2025, aux alentours de 13h00

Nouvel emploi, nouvelle baguette. Enfin c'est plutôt que sa baguette avait légèrement été brisée par un de ses chats. Elle s'était rendu au magasin non loin de son échoppe, l'air un peu penaud, un morceau de sa baguette dans chaque main. Elle entra et se rendit au comptoir, ne sachant trop comment interpeller le marchand.

Au bout de quelques minutes elle finit par se manifester.

Bonjour ! Ma baguette est cassée... Je crois qu'il va vraiment m'en falloir une autre ! ne vous fatiguez pas, n'importe laquelle fera l'affaire, je ne m'en servirai pas de toute façon... Et puis mes livres sont tous seuls je ne peux les laisser trop longtemps.

Elle avait dit cela d'une traite, ne cessant de regarder vers la librairie pour voir si tout allait bien. C'était son premier jour, elle ne voulait pas qu'il arrive quoi que ce soit.
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1179-journal-de-misery-clairborne http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1160-misery-clairborne-valide#4458
Christy Links
avatar
Eleve Poufsouffle
Revelio
Sang mêlé Age RPG : 11
Maison : Poufsouffle
Emploi(s) : Elève à Poufsouffle en 1ère année

Camp : Neutre
Patronus : une souris
Epouvantard : que maman disparaisse
Amortentia : la paille, la pâte à gâteau et le parfum de Maman
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Mer 27 Juin - 14:05


Flash back
Le Mardi 5 Aout
A 14h30



Je ne sais pas qui est la plus perdue des deux entre Maman et moi. Nous sommes arrivées ce matin dans cette allée pleine de magasins magiques qu'ils appellent chemin de Traverse. Et nous les avons déjà presque toutes visité. Mon chaudron est déjà acheté et nous l'avons rangé dans la chambre que Maman a loué dans le bar par où on est passé pour venir ici. C'est un des premiers trucs qu'on a prit parce que c'est le plus gros, avec la tonne de livres qu'ils demandent pour l'école. J'ai l'impression qu'il y a beaucoup de matière dans ce collège, et ça me fait encore bizarre de me dire que je suis une sorcière.

Mais là, il va bien falloir que j'y crois, parce qu'on va acheter ma baguette. Une vraie baguette magique ! Je suis toute excitée à l'idée de m'en servir pour faire des tours et transformer des choses. Maman, elle est encore toute choquée, mais ça ne l'empêche pas de vouloir m'accompagner et voir tout ce qu'il y a d'extraordinaire à voir ici. On arrive finalement devant la boutique du vendeur de baguettes et quand je lis "Chez Ollivander, ouvert depuis 382 avant Jesus Christ" je n'en reviens pas et reste bouche bée. Maman me ramène sur terre en me poussant gentiment dans le dos et on entre dans le magasin. La pièce est ni trop petite ni trop grande et déborde de boites jusqu'au plafonds. J'ai de la chance parce qu'il n'y a personne à cette heure là, et je me précipite au comptoir avec le sourire. Maman me suis et s'adresse à la personne qui est derrière le comptoir.

- Bonjour, Je dois acheter une baguette pour ma fille. Elle entre à Poudlard pour la première fois cette année. Comment doit-on faire ? J'en prends une au hasard ?

Maman s'arrête de parler, elle est vraiment très perdue et attends que le Monsieur lui réponde. Moi j'attends aussi et regard les deux adulte tour à tour pour observer la suite des choses.


Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1210-le-jardin-secret-de-christy http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1201-presentation-de-christy-links-valide#4919 En ligne
Temperance Connelly
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 41
Maison : Serdaigle
Emploi(s) : Professeur de métamorphose

Camp : Neutre
Patronus : un ours
Epouvantard : la mort de son mari
Amortentia : l'encre et le parchemin
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Sam 8 Sep - 18:12


Vendredi 15 Août à 8h30
avec William Blake


Le Chemin de Traverse. Une grande rue bordée de boutiques incroyables pour ceux qui y venaient pour la première fois. Une simple adresse où faire ses emplettes pour les plus aguerrit. Temperance n'avait pas remit les pieds ici depuis si longtemps qu'elle ne comptait plus les années. Elle passa sous l'arche, ce matin là, avec un doux sentiment de nostalgie, marchant d'un pas lent devant les boutiques si familières. Elle en connaissait certaines par coeur, pour y être souvent aller, mais celle où elle devait se rendre en cette heure matinale était inconnue de ses souvenirs. Bien sûr la brune savait ce qu'on y vendait et en avait entendu parler par tout le monde, mais elle n'y était jamais entré pour la simple et bonne raison que la baguette qui lui avait servit durant ses études à Poudlard avait été un héritage familiale comme le faisaient encore les vielles familles de riche. Ce vieil outil usé et non approprié pour sa personnalité lui avait servit raisonnablement pendant des années avant qu'il ne se brise de vieillesse. Ensuite elle avait pu s'en acheter une neuve, et qui l'avait choisit cette fois, quand elle était parti vivre en Amérique avec son fiancé. Mais cette dernière venait malheureusement de casser, il y avait de cela quelques jours, alors que la sorcière avait déménager ses affaires pour revenir au pays.

Un simple accident était donc la raison de sa présence aujourd'hui devant la porte de chez Ollivander qu'elle poussa en faisant tinter la clochette en entrant. Si Temperance était venu ici si tôt c'était bien pour éviter de devoir attendre devant une foule de clients et, comme elle l'avait souhaité, en cet instant la petite boutique était déserte. Alors, de sa posture élégante et droite, elle traversa la pièce d'un pas assuré pour se poster devant le comptoir et y déposer les débris de sa vieille compagne américaine. Ensuite elle attendit patiemment que quelqu'un daigne venir s'occuper de son problème, observant les lieux avec une curiosité que seul son regard laissait voir.
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Selwyn
avatar
Adultes
Revelio
Sang pur Age RPG : 22
Maison : Serdaigle
Camp : N.L.A
Epouvantard : Son grand-père
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   Dim 16 Sep - 11:40


Flashback - 10 octobre 2025, 11h15

Ethan était langue-de-plomb. Après des années à souhaiter travailler au Département des Mystère, à étudier son fonctionnement, travailler ses sortilèges et plonger dans des livres anciens, il était finalement diplômé. Son nouveau travail exigeait plus de finesse encore dans sa magie, son travail devait être impeccable et subtil. Pour cela, il devait, comme tous les nouveaux entrants, faire réviser sa baguette, afin de s'assurer qu'elle était parfaitement adaptée.
C'est pourquoi il était arrivé dans la boutique de William Blake, toujours nommée d'après son ancien propriétaire, ce matin-là. Il portait une cape bordeaux avec des robes noires et jouait nerveusement avec le manche de sa baguette, n'étant pas certain d'être satisfait du verdict. Il s'avança vers le comptoir quand vint son tour et expliqua d'un ton neutre :

"Bonjour. Je commence mon travail au Département des Mystères. Révision réglementaire."


______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t909-ethan-selwyn-valide
Contenu sponsorisé
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le comptoir   


Le comptoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Le Comptoir d'Argent à Lune d'Argent
» Le Comptoir d'Argent de Lune d'Argent
» Derrière le comptoir .. Kevin et Jana
» 10000 Brèves de comptoir
» Le comptoir de Ginette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium Leviosa :: Londres :: Chemin de Traverse :: Ollivander's-