............................................. Levez le voile sur le monde magique inspiré de JK Rowling, en 2025...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionPortailS'enregistrer

Partagez | 
 

 Rayon nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alice Gryffin
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang mêlé Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Etre et spécialité(s) : - Métamorphomage

Emploi(s) : - Graphiste intérim

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rayon nature   Mer 28 Mar - 22:30



Quelques recherches
4 Octobre 2025 - 9h45
RP avec Emily


La bibliothécaire me donna de nombreuses informations. Elle était vraiment dans une situation hyper bizarre et franchement pas simple. Ne pas se souvenir de ses proches, de sa famille, ça devait être terriblement difficile. Mais l'idée d'oublier certaines choses, certaines personnes, certains événements, cette idée je l'enviais presque. Cela aurait pu enfin détruire ce démon du passé qui me hantait depuis plusieurs années. Aussi me posa-t-elle une question plutôt intéressante. Elle voulut savoir si j'avais vécu parmi les moldus et si j'avais une bonne mémoire:

- Oui, je suis de Godric's Hollow, c'est un village sorcier et moldus, enfin vous le savez peut-être. Il y a de nombreux charmes dans le village, l'un dissimule la maison des Potter, un autre dissimule la statue des Potter sur la place principale, c'est cool de vivre avec les moldus, ça permet de connaître pleins de choses différentes, et puis ça apprend à être tolérant.

Prise d'un léger doute pendant une fraction de seconde, le visage de Liam Johnson m'apparut et je me dis alors que cela ne rendait pas tout le monde si tolérant que ça. Mais je repris:

- Et ils ont des technologies tellement intéressantes et bien plus simple que la magie, et au moins on peut les utiliser avant nos dix-sept ans! Mais sinon côté mémoire, oui j'ai une très bonne mémoire, mais bizarre je suis très nulle en histoire, je sais pas pourquoi mais ça ne rentre pas! Mais dites, les plumes de Jobarbille sont efficace pour les troubles de la mémoire? Je ne savais pas, je pourrais donner l'info en cours de potions si un jour ça se présente, c'est cool!



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t750-alice-n-gryffin-valide
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rayon nature   Mer 28 Mar - 23:03








"Un savoir acquis sans peine
ne mérite pas satisfaction."



Emily écoutait attentivement ce que lui disait Alice. A vrai dire, la jeune femme était plus douée pour écouter que pour faire part de son vécu et de ses impressions. Non pas qu'elle manquait de capacités de communication, loin de là, mais tout simplement qu'elle avait toujours été une personne à qui les gens se confiaient facilement, et qu'elle avait souvent endossé le rôle de la personne à l'oreille attentive. Elle en apprenait beaucoup sur ceux avec qui elle discutait, rien qu'en les écoutant et en les observant attentivement. La bibliothécaire avait eu de plus en plus, au fil de la discussion, cette impression étrange : elle pouvait raconter ce qu'elle voulait à l'élève sans risquer quoi que ce soit de bien grave. Elle n'irait cependant pas jusqu'à raconter à Alice qu'elle était Animagus, mais elle ne voyait pas d'inconvénients à lui faire part de ses soucis de mémoire.

*Godric's Hollow, oui... Ca me dit quelque chose... Je crois que la famille Potter y vivait, non ? Ah oui, c'est bien ça, vu qu'elle vient de le dire... Mais d'où je sais ça moi ?*

Ecartant rapidement cette pensée pour se concentrer sur ce que disait Alice, Emily hochait la tête de temps à autres pour faire part de son accord : il était vrai que vivre parmi des moldus pouvait apprendre, à certains du moins, la tolérance. L'élève poursuivit en parlant de technologie, et elle conclut en disant qu'elle avait une bonne mémoire et qu'elle avait appris quelque chose concernant les plumes de Jobarbille. La bibliothécaire lui fit un immense sourire : elle était ravie d'avoir pu lui apprendre quelque chose. Comme quoi, à Poudlard, il n'y avait pas que les professeurs qui inculquaient des choses aux élèves ! Emily était ravie d'apprendre qu'elle avait un point commun avec la jeune fille : le piètre niveau d'histoire. Rebondissant sur les dernières choses dites par Alice, la bibliothécaire répondit à voix basse :

"Oui, les potions de mémoire contiennent en effet des plumes de Jobarbille qui facilitent l'accès aux souvenirs. D'ailleurs, ces mêmes plumes sont également utilisées pour les potions de vérité ! Mais bref... Je vois qu'on s'est bien éloignées du sujet de votre devoir..." fit-elle remarquer en lâchant un doux rire chantonnant. "Avez-vous d'autres questions qui vous traversent l'esprit me concernant ? Ou concernant tout autre sujet dont vous voudriez parler ? Ou alors préféreriez-vous que je vous laisser poursuivre votre travail ?" demanda-t-elle poliment.

Emily était toujours prête à aider les élèves et à répondre à leurs questions. Il fallait dire que la jeune femme, bien qu'elle n'ait aucun souvenir de son passé, avait des connaissances bien étoffées. A force de s'entendre dire qu'elle avait des soucis de mémoire, elle avait fini par y croire jusqu'à annoncer haut et fort son incapacité à se souvenir des choses les plus bêtes (ce qui était certes le cas lorsqu'elle s'était réveillée suite à son accident, mais depuis les choses avaient grandement évoluées !). Mais le fait était qu'elle sous-estimait grandement ses capacités, et ce, sans même s'en rendre compte. Après tout, n'avait-elle pas réussi à devenir Animagus, alors que le processus par lequel il fallait passer demandait de se souvenir de bien des choses ? En bref : tout comme Emily était incapable de voir à quel point elle avait de la facilité dans bien des domaines, la rousse sous-estimait sa capacité de mémorisation d'informations vues ou lues.

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Alice Gryffin
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang mêlé Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Etre et spécialité(s) : - Métamorphomage

Emploi(s) : - Graphiste intérim

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rayon nature   Lun 23 Avr - 23:48



Quelques recherches
4 Octobre 2025 - 9h45
RP avec Emily


Elle me donna des informations concernant les potions, cette bête noire, cette matière dangereuse à mes yeux, presque autant que la botanique. Je tenterai de m'en rappeler, pensai-je. Puis elle me proposa de lui poser peut-être d'autres questions, peut-être la concernant ou sur tout autre sujet. C'était dit sans filtre et je ne voyais pas vraiment quoi répondre, je ne voulais être intrusive non plus.

- Non ça ira, si j'ai besoin je saurais où vous trouver, je ne suis pas aussi curieuse que j'en ai l'air . . . ou que ma soeur . . . Je vous remercie Miss Atkins pour votre aide précieuse, et j'espère que vous vous plairez ici!

J'avais toujours apprécié Madame Pince mais les choses changeaient et Poudlard aussi et de beaucoup. Tout le personnel avait été remplacé en moins de trois ans, mais j'avais quand même réussi à connaître les anciens, par chance. Je retournais avec mes livres à ma table, afin de tenter de comprendre quelque chose à ce devoir, au lieu d'aller à Pré-au-lard.

[Fin de RP pour moi]



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t750-alice-n-gryffin-valide
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rayon nature   Ven 17 Aoû - 20:47




(Samedi 13 décembre - 9h - rp libre)

Hier j'avais eu droit à une sacrée surprise de la vie, un changement énorme pour moi, j'étais en quelque sorte devenue mère. Après tout quand un tout petit être, humain ou animal, dépendait de vous, c'était bien ce que vous deveniez pour lui non ? Et tout comme ma mère avec moi, j'avais passé la nuit à veiller sur mon protégé, de peur qu'il ne lui arrive du mal. Au début, après avoir installé mon bébé chouette dans son nid improvisé -c'est à dire un vieux T-shirt trop fleurie à mon gout que je ne mettais jamais- j'étais resté éveillée par peur. J'avais passé des heures à paniquer intérieurement que ce petit bout de vie ne m'attaque dans mon sommeil. Mais ensuite, et à force de le regarder dormir, je m'étais mise à réfléchir sérieusement. Sa mère n'en aurait plus voulu et si je ne l'avais pas rapporté dans mon dortoir (ni Aby) il serait mort de faim et de froid dans la neige. Cette petite boule de plume comptait sur moi à présent pour que je prenne soin de lui, j'étais devenu tout pour quelqu'un.

Ce matin là, sans avoir dormit de la nuit, une partie de moi était transformée. J'avais toujours aussi affreusement peur des autres hiboux, mais de cette chouette là plus du tout. Je ne savais pas si je l'aimais encore, mais je ne la craignais plus et je voulais sincèrement bien m'en occuper. Pour ce faire j'étais donc descendu au quatrième étage dans le but de trouver des livres sur le sujet, à la bibliothèque. Sakura-Abygail m'avait certes bien aidé hier soir, mais je voulais en apprendre plus.

- Piou ! Piou !

- Chut ! Murmurais-je à la boule de plume qui s'agitait sous ma cape. Tiens toi tranquille, je ne suis pas sûr que tu ai le droit d'être ici. Ne va pas nous faire attraper.

Même si je grondais mon récent protégé pour le faire tenir tranquille, je ne pouvais m'empêcher de le faire avec un sourire attendrit. Piou-piou se calma un instant en se lovant dans le creux de mon coude avec lequel je le tenais contre moi et de mon autre main je repris ma recherche de livres. Mon doigt glissait sur les reliures de cuire tandis que mon regard y glissait pour lire les titres qui pourraient m'intéresser.



(répondent qui voudront mais la bibliothécaire est fortement invitée ^^)



Dernière édition par Gwendoline Lewinson le Lun 17 Sep - 8:57, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rayon nature   Sam 18 Aoû - 3:09








"Des plumes, des plumes...
Encore des plumes !"



[Samedi 13 décembre 2025, 9h00]
Avec Gwendoline Lewinson

Emily était arrivée à la bibliothèque aux alentours de 8h30. En deux semaines, elle avait passé en revue tous les bouquins présents sur les étagères pour faire un tri entre ceux qui étaient encore en état d'être lus et ceux qui nécessitaient un remplacement. En tout, elle avait jugé que pas moins de trente livres étaient devenus, avec le temps, illisibles. Elle s'en était donc débarrassés. Parmi ces oeuvres, seulement une petite vingtaine devait réellement être remplacée, les autres grimoires n'étant que des doublons de livres encore en bon état.

A peine fut-elle installée à son bureau que les premiers élèves entraient déjà dans l'immense pièce pour venir y étudier. Il était épatant de voir que, même à l'approche des fêtes de Noël, les élèves continuaient à avoir beaucoup de travail à fournir pour leurs études. Parfois, Emily se questionnait sur le nombre d'heures qu'elle avait elle-même passé dans ce lieu lorsqu'elle était élève. Au vu de la quantité impressionnantes de choses qu'elle savait -sans pour autant se rappeler quand et où elle les avait apprises et doutant sans cesse de leur exactitude- elle avait dû faire partie de ces élèves qui passent leur temps le nez dans les bouquins.

Un bruit sourd et répété tira Emily de ses songes. Fronçant d'abord ses fins sourcils, elle comprit finalement qu'il avait été produit par un bec de chouette qui frappait contre l'une des vitres de la bibliothèque. Se levant, la rousse contourna le bureau d'accueil et se faufila entre le premier rayon contenant des livres sur la nature et le mur de la salle. Ouvrant la fenêtre, elle tendit sa main afin d'inviter l'hibou à s'y poser. Après un instant de réflexion, la volatile accepta l'offre. Dans son bec, il tenait une lettre qui était adressée à la bibliothécaire.

Refermant la vitre, Emily repartit en direction de l'accueil. Dans le coin du mur se trouvait une structure métallique qui avait été mise-là pour Chilali, lorsque cette dernière apportait du courrier à sa maîtresse ou qu'elle venait lui rendre visite. Bien évidemment, lorsque du courrier lui était apporté par un autre oiseau, ce dernier avait l'autorisation d'emprunter le perchoir de Chilali. La bibliothécaire, grâce à son pouvoir de persuasion sur les volatils, avait toujours réussi à faire respecter par les livreurs de courrier une règle simple : ils n'avaient pas l'autorisation de voler dans la bibliothèque, ni d'y faire le moindre bruit.

Posant l'oiseau sur le perchoir, Emily récupéra l'enveloppe qui lui était adressée avant de donner des Miamhiboux au volatile. S'installant sur son siège, elle se mit à lire la lettre qui lui annonçait qu'une commande qu'elle avait passée il y avait de cela un mois environ à la librairie Fleury & Bott était finalement arrivée. Arrivant à la fin de sa lecture, elle entendit une chouette hululer. Certaine que cela provenait du rayon nature, elle se leva immédiatement et se dirigea à l'endroit où elle pensait que l'oiseau clandestin se trouvait.

En approchant, aussi silencieuse qu'une plume qui se pose sur le sol, elle entendit une voix de jeune fille chuchoter. Elle s'adressait de toute évidence à quelqu'un ou quelque chose, lui disant qu'il devait se tenir tranquille et avouant ne pas savoir s'il avait le droit de se trouver là. Comprenant rapidement, par une simple déduction, ce qui était en train de se passer, la rousse fit son apparition de le rayon, se retrouvant ainsi face à Gwendoline Lewinson qui parlait à... Sa cape. Du moins, en apparence.

"Miss Lewinson... Je suis navrée, mais les animaux ne sont pas les bienvenus au milieu des rayons ! Si la présence de votre boule de plumes est réellement inévitable, vous pouvez me la confier à l'accueil ou, si je suis absente, la déposer sur le perchoir qui se trouve derrière mon bureau tant qu'elle reste à cet endroit aussi silencieuse que possible !" Emily avait murmuré d'une voix douce dénuée de toute agressivité. Si on n'était pas attentif à ce qu'elle disait, on aurait pu avoir du mal à croire qu'elle était en train de réprimander une élève. Tendant la main avec un sourire encourageant aux lèvres, elle demanda avec douceur : "Confiez-moi donc votre animal pendant que vous poursuivez vos recherches..."

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rayon nature   Dim 19 Aoû - 18:20




Quelqu'un surgit silencieusement devant moi et je reconnu la bibliothécaire qui commença à me dire que les animaux n'étaient pas autorisés ici. Je m'en étais douté et fus tout de suite envahis d'une certaine gêne à faire quelque chose d'interdit, mais pris sur moi de ne pas paniquer. Puisque j'avais décidé quelques jours avant de ne plus me rendre malade pour des choses pas si grave que je ne le croyais, et enfreindre ce point du règlement en faisait parti à mon avis. Mais dès que miss Atkins me demanda de lui donner Piou-piou, je ne pu que réagir brusquement :

- Non !

Mais je le regrettais tout de suite car miss Atkins était réputée pour sa gentillesse et sa délicatesse et, même si elle était venue me réprimander, elle l'avait fait avec beaucoup de douceur. Lui envoyant un regard gêné, je repris tout de suite après :

- Excusez moi. C'est que ce n'est qu'un bébé que j'ai trouvé hier, dehors. Lui expliquais-je en sortant ma minuscule boule de plume de sous ma cape. Je ne sais pas ce que je dois faire et je cherchais des livres pour m'aider. On m'a déjà conseillé de lui faire un nid dans une boite à chaussure et on m'a donné du Miamhiboux, mais ça ne doit pas suffire.

Sur le moment j'avais eu peur de lui confier mon nouvel ami mais en y réfléchissant, elle était peut être la mieux placé pour m'aider, sachant qu'elle était animagi buse. M'approchant du bout du rayon pour jeter un oeil sur le fameux perchoir dont la rousse venait de parler, je fis un bond l'instant d'après pour me coller aux étagères avec le regard emplit de terreur. Je venais de voir que ledit perchoir était occupé par un des monstres de mes cauchemars et je me sentais maintenant coincée ici, le volatile se trouvant entre moi et la sortie. De plus j'étais clouée sur place par la peur et je me sentais incapable de faire un pas, tout comme ce jour là sur la terrasse des Trois Balais, avec Grégory. Le souffle court et un noeud dans le ventre, je serrais Piou-piou contre moi pour me rassurer.

* C'est pas possible ! Il n'y en a jamais ici ! Et puis même si j'arrivais à sortir, j'ai besoin des livres. Comment je vais faire si je ne peux pas aller à l'accueil ? ... Je pourrais toujours revenir un autre jour ? *

Je pouvais aussi expliquer la situation à miss Atkins qui irait surement mettre le monstre à plumes ailleurs. Elle comprendrait probablement et d'ailleurs ça me rappelait le jour où j'avais fais un lapsus et où elle m'avait posé des questions. Là je me dis qu'elle avait ses réponses car, quand on avait peur à se point on ne pouvait pas le cacher. Et puis bien sûr, savoir qu'une personne de plus était au courant ne me plaisait pas du tout.



Dernière édition par Gwendoline Lewinson le Dim 16 Sep - 19:33, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rayon nature   Mer 22 Aoû - 11:18








"Des plumes, des plumes...
Encore des plumes !"




Lorsque Gwendoline répondit avec vigueur par la négative, Emily ne put être que surprise. Faisant même un pas en arrière, elle ouvrit de grands yeux, ne comprenant pas ce qui lui valait pareille réaction. Avait-elle été trop directe dans ses propos ? Est-ce que la Gryffondor s'était sentie agressée ? S'apprêtant à lui demander ce qui n'allait pas, la bibliothécaire fut arrêtée dans son élan par la brune qui reprit la parole, s'excusant avant d'expliquer en quelques mots pour quelle raison elle s'était laissée emporter. Elle fit part du fait qu'elle ne savait pas réellement quoi faire avec le jeune oiseau et qu'elle était justement venue à la bibliothèque dans l'espoir d'y trouver des réponses.

Emily écouta les informations données par Gwendoline et, lorsque celle-ci sembla vouloir se rendre vers le perchoir pour y déposer l'animal à plumes, elle se décala afin de la laisser passer. Comme si elle avait vu un monstre, la demoiselle fit rapidement marche arrière et resta là, comme tétanisée. Ne comprenant pas ce qui avait pu effrayer de la sorte la demoiselle, la bibliothécaire se pencha pour voir ce qui se trouvait là. Elle mit un instant avant de comprendre que ce qui avait effrayé l'élève n'était autre que le hibou qui lui avait amené du courrier. S'en hésiter, elle sortit du rayon nature et s'approcha du livreur.

Tendant la main, elle le fit venir à elle par un simple regard. Elle se dirigea ensuite vers la fenêtre par laquelle elle l'avait fait entrer, l'ouvrit, elle laissa l'hibou rejoindre la volière pour aller s'y reposer et reprendre des forces. Fermant la vitre, elle fit demi-tour et alla rejoindre Gwendoline qui devait sans aucun doute être encore tétanisée entre les étagères remplies de livres. Sur le visage d'Emily, il n'y avait pas la moindre trace de moquerie. Au contraire, seule de la compassion et de la compréhension était visible. Elle ne put s'empêcher cependant de sourire avec une pointe d'amusement et de dire en désignant le bébé chouette :

"Vous savez que celui-ci va grandir, n'est-ce pas ?" N'attendant pas réellement de réponse à cette question, elle s'attarda sur la boule de plumes et la caressa sur la tête avant de s'adresser à elle : "Tu veux bien attendre ta nouvelle maîtresse sur le perchoir à l'entrée ? Mh ? Je te promets qu'elle ne fera pas long !"

Comme si elle avait obtenu sa réponse rien qu'en plongeant son regard dans les grands yeux de l'oiseau, elle se décala et invita d'un geste de la main l'élève à elle déposer l'animal à l'endroit indiqué. Pendant que la demoiselle était hors de son champ de vision, la rousse se mit à la recherche de deux bouquins qu'elle avait en tête de présenter à Gwendoline. Il ne lui fallut pas beaucoup de temps avant de trouver ce qu'elle cherchait, sachant toujours approximativement où se trouvait quel livre. Lorsque la brune revint, elle souleva les deux bouquins afin de les lui présenter.

"Celui-ci..." dit-elle en désignant le livre sur lequel le titre "Les animaux de compagnie" était gravé, "Vous apportera quelques informations qui vous seront nécessaires, mais celui-là..." fit-elle en présentant l'oeuvre nommée "Comment s'occuper d'un volatil ?", "Vous sera sans aucun doute plus utile !" Elle glissa les deux livres dans les bras de la Gryffondor puis elle reprit la parole : "Et, bien évidemment, je suis toujours à votre disposition si vous avez besoin de mon aide pour vous occuper correctement de cet animal !"

Après une seconde d'hésitation, elle se permit de faire remarquer : "Vous savez, tous les volatiles maintenant adultes étaient un jour aussi petits que votre Chouette ! Ce n'est pas parce que vous avez un jour croisé le chemin d'un hibou ou d'une chouette au mauvais caractère qu'ils sont tous ainsi ! Ne les mettez pas tous dans le même nid !" dit-elle en lançant un clin d'oeil amusé à son interlocutrice. "Ils sentent votre peur et, pour cette raison, ils se montreront plus doux avec vous qu'avez les autres, croyez-moi..."

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rayon nature   Jeu 23 Aoû - 19:35




Comment ne pas avoir envie d'avouer ses secrets quand on avait en face de nous quelqu'un d'aussi compréhensif et doux que miss Atkins ? Je comprenais maintenant pourquoi beaucoup d'élèves se confiaient à la bibliothécaire. Elle avait un don pour vous mettre en confiance et vous rassurer qui relevait presque de la magie car elle avait bien sûr comprit ma panique, mais en plus elle avait fait partir l'objet de ma peur sans me juger ou se moquer. Pour ce geste je lui en étais infiniment reconnaissante et, après ça, j'avais envie de tout lui expliquer sans regret, ce qui était une première dans ma vie. Ma terreur s'était évanouie très vite après le départ du volatil et j'avais finalement fais ce que la jeune femme m'avait demandé, c'est à dire déposer Piou Piou sur le perchoir de l'entré à l'accueil. Je l'avais ensuite suivis pour retourner dans le rayon où elle me tendait maintenant deux livres qui, selon elle, devrait bien m'aider. Je l'en remerciais d'un sourire de reconnaissance avant qu'elle n'ajoute :

"Vous savez, tous les volatiles maintenant adultes étaient un jour aussi petits que votre Chouette ! Ce n'est pas parce que vous avez un jour croisé le chemin d'un hibou ou d'une chouette au mauvais caractère qu'ils sont tous ainsi ! Ne les mettez pas tous dans le même nid !... Ils sentent votre peur et, pour cette raison, ils se montreront plus doux avec vous qu'avez les autres, croyez-moi..."

Ces paroles me touchèrent et mon envie de lui expliquer me revint en tête. Et avant que je ne comprenne, les mots traversèrent mes lèvres.

- Je sais mais c'est difficile. J'avais 4 ans quand le hiboux de ma grand mère m'a attaqué. Il était aussi vieux et méchant qu'elle et ... Non rien, je crois me rappeler de quelque chose mais je ne suis pas sûr.

Oui dans les cauchemars que je ne faisais plus depuis longtemps, il m'avait semblé que la porte du bureau ne voulait pas s'ouvrir parce que quelqu'un l'en empêchait. Mais j'avais toujours mis ça sur le compte de mon esprit d'enfant apeuré qui avait exagéré les choses. Serrant les livres contre ma poitrine, je sortis de mes pensées pour sourire à la bibliothécaire et oublier cette histoire. Je ne voulais me concentrer que sur Piou Piou et le moment présent.



Dernière édition par Gwendoline Lewinson le Dim 16 Sep - 19:33, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rayon nature   Sam 25 Aoû - 11:50








"Des plumes, des plumes...
Encore des plumes !"




Emily écouta avec une grande attention Gwendoline s'ouvrir à elle, se contentant d'hocher la tête de haut en bas en signe de compassion. Elle n'osait pas la couper en prenant la parole ; elle la laissa donc aller jusqu'au bout. La Gryffondor avait semblé être soudainement plongée dans ses souvenirs, mettant sa phrase en suspens durant cet instant et, lorsqu'elle en fut ressortie, elle s'excusa pour son absence momentanée et avoua qu'elle avait crut se souvenir de quelque chose.

"Je comprends que cela puisse être difficile... Vous savez, moi aussi j'ai une peur qui peut sembler irrationnelle pour bien des gens !"

En imaginant un Saule Cogneur tentant de l'écraser sous ses branches, la rousse ne put que frissonner. Depuis qu'elle était de retour à Poudlard, elle prenait grand soin de ne jamais s'approcher de l'arbre qui lui avait effacé la mémoire. Ce n'était pas tant l'arbre en lui-même qui l'effrayait, mais plus ce qu'il pouvait lui infliger dans le cas où il l'atteignait. Il fallait peut-être qu'elle cherche à se défaire de cette peur presque injustifiée, car l'arbre n'attaquait que les choses qui étaient vraiment trop proches de lui.

"Mais bref, passons... Quelle est la chose dont vous vous êtes rappelée, miss Lewinson ? Vous savez, la dire pourrait vous aider à vous rappeler s'il s'agit d'un fait réel ou, au contraire, une chose que votre esprit a inventée sur le moment !"

Emily savait de quoi elle parlait : lorsqu'elle croyait se souvenir d'un événement, elle se le racontait à elle-même à voix haute et, si l'histoire lui semblait loufoque en l'entendant, elle savait qu'elle l'avait juste imaginée. Si, au contraire, elle n'était que plus convaincue par la véracité de ce qu'elle venait de dire, elle savait qu'elle avait vécu cette chose et qu'elle ne l'avait pas construite de toutes pièces dans son esprit.

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rayon nature   Ven 31 Aoû - 21:31




Je n'avais pas pensé à ce qui pouvait effrayer la jolie bibliothécaire avant qu'elle n'y fasse allusion maintenant. Et il était vrai qu'avec son passé elle se retrouvait avec une peur que tout le monde trouverait largement ridicule. Avoir peur des arbres était pour beaucoup impensable, mais c'était un peu comme d'avoir peur des voitures après un accident de la route. Finalement elle eut raison ensuite quand elle me dit que d'en parler pourrait éclaircir le mystère et je me résignais à le faire, une fois de plus. Toujours nerveuse, je regardais autour de nous pour voir s'il n'y avait pas d'oreilles indiscrètes, en serrant les livres contre ma poitrine et me lançais :

- Oui justement, je n'avais que 4 ans. A cette âge là on ne garde pas beaucoup de souvenirs. Fis-je avec un air sceptique avant de reprendre en murmurant : Je crois que la porte du bureau était fermée. Exprès ... Ca serait méchant de penser que ma grand mère aurait fait ça. Mais elle en serait capable et ça expliquerait que Papa se fâche dès qu'on parle d'elle. On ne déteste pas sa mère pour rien quand même.

Maintenant que j'avais commencé à parler, je ne savais plus m'arrêter alors que je me posais pleins de questions auxquelles j'avais refusé d'y réfléchir jusqu'à aujourd'hui. Il était peut être temps de ne plus cacher ma peur et de revenir sur ce cauchemar pour éclaircir les choses et m'en débarrasser. Qui c'est ? Peut être que ce n'était pas un si grand mal que les gens sache ? Et peut être que d'enfouir tout ça n'avait fait qu'empirer les choses ces dernières années ?



Dernière édition par Gwendoline Lewinson le Dim 16 Sep - 19:07, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rayon nature   Dim 16 Sep - 10:51








"Des plumes, des plumes...
Encore des plumes !"




Comme si Emily avait ouvert la boîte de Pandore, Gwendoline lui confia la cause de la peur qu'elle avait aujourd'hui. L'élève avait pris le temps de vérifier que personne ne se trouvait aux alentours avant de s'ouvrir à la bibliothécaire, racontant qu'elle soupçonnait sa grand-mère d'avoir sciemment fermé la porte afin que son volatile s'en prenne à la fillette qui n'avait alors que quatre ans. Cette pensée révulsa la rousse qui se retint de donner son avis sur la situation. Comment diable quelqu'un pouvait oser s'en prendre pareillement à une enfant ? Les enfants étaient, pour Emily, un don de la nature et rien ni personne n'avait, à ses yeux, le droit de s'en prendre à un être aussi démuni. Elle trouvait cela injuste, et seul Merlin savait à quel point la jeune femme détestait l'injustice.

"Je vois..." réussit-elle tout juste à dire, la gorge serrée. "Quoiqu'il en soit, j'aimerais vous aider !" annonça-t-elle après avoir récupéré complètement l'usage de la parole. "Si vous le voulez bien, je pourrais vous présenter Chilali, mon Harfang des neiges. C'est la plus gentille des livreuses à plumes que j'aie jamais connues ! Bien évidemment, je sais que le processus avant que vous parveniez à la caresser sera long, mais peut-être que le simple fait de la voir voler et se poser sur mon bras pourrait être un bon début. Qu'en pensez-vous ? Autant soigner le mal par le mal, non ?"

Emily avait prévu de faire approximativement pareil pour se débarrasser de sa peur des Saules Cogneurs. Elle comptait, chaque jour, s'approcher de quelques mètres de l'arbre jusqu'à se trouver au plus proche de lui sans pour autant entrer dans la zone à risques : la zone pour laquelle le Saule se mettait à se mouvoir afin de la défendre. Il s'agissait, tout comme pour Gwendoline, d'une manière de procéder qui prendrait du temps, mais qui porterait forcément ses fruits à un moment ou à un autre. La Gryffondor, en adoptant une boule de plumes comme elle l'avait fait, avait déjà fait un grand pas en avant ! Maintenant, il ne lui restait plus qu'à s'entraîner à ne plus paniquer face à toutes les chouettes ou tous les hiboux. Qui sait, peut-être qu'au final son aversion ne sera que et uniquement pour l'oiseau de sa grand-mère ?

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rayon nature   Dim 16 Sep - 19:32




Miss Atkins semblait profondément touché par mon histoire et je me sentais coupable de l'émouvoir comme ça. Mais ensuite elle me fit une proposition à laquelle je ne m'attendais pas. Et entre celle de miss Corvinus, deux semaines avant, de me faire livrer mon petit déjeuner dans ma salle commune par son corbeau et l'aide que voulait m'apporter la bibliothécaire pour que je guérisse de ma peur j'avais l'impression de voir enfin le bout du tunnel. Et puis, en y repensant bien, il y avait aussi Grégory qui m'avait tendu une main en me proposant de livrer et recevoir mon courrier à ma place. Et maintenant je faisais tout doucement des progrès grâce à mon improbable rencontre avec Piou Piou. Finalement en parler autour de moi ne m'avait apporté que des amis et des solutions à un problème qui m'avait toujours pourrit la vie. J'avais véritablement le sentiment que maintenant ma vie au quotidien s'améliorait et je pouvais enfin respirer. Je ne savais pas si un jour je me réveillerais sans plus avoir peur de tout les hiboux, mais j'étais sûr d'un chose : j'étais très bien entourée et je pensais pouvoir réussir mes B.U.S.Es. Cette conclusion me redonna le sourire, un enthousiaste qui me ressemblait déjà plus, et je répondis à miss Atkins sans craindre qu'on ne m'entende.

- Merci , c'est déjà beaucoup de savoir que des gens sont prêts à vous aider. Quand je sentirais que je le pourrais, je viendrais vous voir, mais pour le moment je vais me contenter de mon bébé chouette.

Désignant ensuite les livres que j'avais toujours contre moi, je repris juste après sur un ton enjoué.

- Merci encore pour les livres, je vais rester ici ce matin pour les lire. Je voudrais en apprendre un maximum pour m'occuper de Piou Piou le mieux possible.

J'étais impatiente de quitter ce rayon et m'installer sur une table mais j'attendis poliment que la jeune femme me réponde ou me dise que je pouvais y aller pour commencer mon travail de recherche et de nouvelle maman.

Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Contenu sponsorisé
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rayon nature   


Rayon nature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» La nature en sommeil... [pv Hypnos]
» Soins prodigués par la Nature. [PV : Lïo]
» Les créatures de la nature ont besoin d'air pur
» Rayon de soleil... Vent agréable printanier... [Pv]
» Rayon soin en tout genre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium Leviosa :: Poudlard :: Intérieur du château :: 4ème étage :: Bibliothèque-