............................................. Levez le voile sur le monde magique inspiré de JK Rowling, en 2025...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionPortailS'enregistrer

Partagez | 
 

 La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
avatar
Staff
Revelio
Inconnu Age RPG : 0
Emploi(s) :
- Fondateur

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle   Jeu 6 Juil - 23:40






La porte vers la volière

et la salle commune de Serdaigle






Peu après la statue de Gregory le hautain, une porte de bois travaillé de multiples sculptures mène à la tour ou est perché les nid des Serdaigle et la volière. Ce n'est d'ailleurs sûrement pas une simple coïncidence si les deux sont au même endroit. La porte, souvent ouverte, s'ouvre sur une volée de marches en colimaçon montant jusqu'au sommet. Tandis que le premier palier laisse place à une vaste salle ou est placé le fameux heurtoir, les escaliers continue jusqu'à la tour extérieur, ou se situe la volière. Peu d'élèves s'y aventurent en plein hiver, et préfère largement attendre sagement leurs colis et lettres aux heures des repas.

[Ce lieu étant un lieu public dans lequel vous pouvez croiser absolument n'importe qui à n'importe quel moment, vous ne pouvez donc PAS privatiser votre RP]





Lunatik ©
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle   Dim 11 Fév - 22:04




(samedi 18 octobre - vers 15h)

Cette porte, cette maudite porte que je ne pensais pas voir un jour. Cet accès à la volière que je détestais tant. Ca faisait bien une heure, peut être deux, que j'étais devant cette fichue porte à faire les cent pas. Par chance je n'y avais croisé personne : ni élèves désirant envoyer du courrier à sa famille ni serdaigle voulant retourner dans sa salle commune. Personne pour se demander ce que je faisais là, à marcher en rond et à ne pas arriver à me décider pour monter dans la tour. Personne pour me poser de questions embarrassantes à mes yeux, à la réponse secrète et honteuse. Bien sûr ils étaient tous à Pré-au-Lard, là où je devrais être aussi.

Je n'arrivais pas à pousser le panneau en bois, j'en avais envie pourtant mais j'étais paralysée. Enfin, j'avais surtout envie d'envoyer des nouvelles à mes parents, mais j'étais coincée par ma stupide peur des monstres à plumes, comme je les appelais. A force de me mortifier dans le couloir, ma lettre en était toute chiffonnée par mes mains tremblantes de peur, sans parler de ma coiffure désordonnée. On aurait dit qu'un gros courant d'air les avait décoiffés. La nervosité me faisait me mordre les lèvres et mon regard était tantôt remplis de peur, tantôt de colère, ne rendant pas justice au courage de ma maison.

Moi qui voulait juste demander à mes parents de rester à Poudlard cette année, pour une fois. Je voulais simplement avoir droit de sortir maintenant que je me pensais assez vieille pour ça. Je voulais profiter de la soirée d'halloween que le pub du village sorcier donnait tout les ans et dont tout le monde parlait toujours. Si seulement je n'avais pas peur ...



Dernière édition par Gwendoline Lewinson le Mer 19 Sep - 7:23, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Ilona McGrove
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Né moldu Age RPG : 41
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : • Spécialiste de l'Astronomie


Emploi(s) : - Directrice de Serdaigle
- Professeur d'Astronomie

Camp : Neutre
Amortentia : Eau de bleuet
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle   Mer 14 Mar - 14:36



Aider quand on le peut
Ft. Gwendoline Lewinson
[18/10/2025 - 15h]
Voilà une dizaine de jours qu’Ilona n’avait pas reçu de hibou et cette situation inédite commençait un peu à l’intriguer, c’est pourquoi en ce samedi, elle n’accompagna pas les élèves à Pré-au-Lard et préférait en envoyer un elle-même en cette fin de semaine. D’habitude, au moins 2 fois chaque semaine, son cher et tendre lui faisait parvenir grâce à un hibou de l’école de longues lettres parfois enflammées déclamant son amour et à quel point elle lui manquait. Entre autres choses. Il lui racontait évidemment beaucoup son quotidien entre le travail et ses loisirs. Elle aussi, bien sûr, il s’intéressait beaucoup à ce qu’elle faisait. Il s’agissait là de l’un des inconvénients majeurs d’être professeur à Poudlard et directrice de maison : Il était bien difficile de se retrouver, en dehors des vacances scolaires. Et encore, Kévin et elle n’avaient pas toujours leurs congés au même moment. Ils ne passeraient sûrement même pas Noël ensemble, cette année encore. Les faits étaient bien connus d’eux, en général, en hiver, et encore plus durant les fêtes, où le nombre d’accidents semblait de plus en plus important chaque année ...

La blondinette n’était pas inquiète, elle commencerait sans doute à l’être s’il ne lui répondait pas dans les prochains jours. Il devait être occupé, se disait-elle, et puis si réellement quelque chose de grave aurait eu lieu, elle en aurait été sans doute informée par des collègues ou des amis de celui-ci. Mais sans doute pas par sa mère : Les relations n’étant pas au beau fixe avec son propre fils, avec Ilona, elle était carrément glaciales. Elle préférait se raccrocher à cette idée, celle qu’il était occupé. Elle ne voulait pas perdre un être cher. Pas encore une fois.

S’avançant dans le couloir, elle fut surprise de voir au loin, près de la porte, une jeune fille qui faisait les cent pas. Jeune fille qui avait bien l’air d’avoir l’âge d’être avec ses petits camarades à Pré-au-Lard plutôt que coincée ici. L’imagination d’Ilona se mit à fonctionner à toute vitesse alors qu’elle s’avançait dans sa direction. Une jeune fille qui hésitait à laisser une lettre d’amour anonyme à son prétendant ? Dans un premier temps, ceci fut sa première hypothèse. Non, ça, ça semblait peu probable. Ce qu’elle lui évoquait en s’avançant, c’était de la peur, à n’en pas douter. Une peur panique plutôt. Ou … de la colère ? La lettre chiffonnée qu’elle voyait en s’approchant encore d’avantage d’elle en témoignait.

La jeune fille n’était pas de sa maison, ni même dans son cours de toute évidence. Elle ne l’avait encore jamais croisée, il y avait tellement d’élèves à Poudlard … Arrivée à sa hauteur, elle lui sourit gentiment.


Eh bien, eh bien, jeune fille, quelque chose ne va pas ?








______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/f107-journal-de-bord http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t760-ilona-mcgrove-terminee https://www.facebook.com/MinamiSpirit/
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle   Mer 14 Mar - 16:23




J'étais si occupée avec ma bataille intérieur que je n'avais pas entendu quelqu'un arriver et je sursautai quand cette personne s'adressa à moi. Ce que je redoutais à ce moment là c'était bien de croiser autrui, mais je n'avais pas penser que des adultes aussi auraient envie d'envoyer du courrier. Me tournant vers l'intrus en essayant de cacher mon trouble, je reconnu un professeur que je n'avais pas mais dont je connaissais tout de même la matière, de celles que je ne suivais pas.

- Oh ! Bonjour professeur ! Si ! ... Oui, tout va bien ! M'affolais-je un peu.

La présence d'une figure d'autorité m'intimidait et si le professeur d'astronomie insistait trop, je ne voyais pas comment j'arriverais à lui mentir. D'une je n'étais pas douée pour ça, et de deux cacher quelque chose à un adulte ne me plaisait pas du tout. Je me sentais encore plus coincée que quelques minutes auparavant, quand j'étais seulement bloquée par ma peur, et je ne voyais pas comment j'allais m'en sortir.

- Vous.. Vous enseignez l'astro je crois ? Essayais-je de la distraire.



Dernière édition par Gwendoline Lewinson le Mer 19 Sep - 7:23, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Ilona McGrove
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Né moldu Age RPG : 41
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : • Spécialiste de l'Astronomie


Emploi(s) : - Directrice de Serdaigle
- Professeur d'Astronomie

Camp : Neutre
Amortentia : Eau de bleuet
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle   Mar 27 Mar - 23:35


 
Aider quand on le peut
Ft. Gwendoline Lewinson
      [18/10/2025 - 15h]
Comme c’était mignon, d’essayer de mentir mais ne pas y arriver, et d’essayer de changer de sujet d’un coup. C’était trop flagrant, Ilona était amusée mais ne le montrait évidemment pas pour ne pas la vexer. La Serdaigle n’était pas née de la dernière pluie et même si elle ne cernait pas encore ce qui n’allait pas, elle savait qu’il y avait un problème. Et si elle continuait de le nier ainsi, elle ne pourrait pas l’aider. Si une adulte, directrice de maison de surcroît, ne pouvait rien faire pour une élève en difficulté, qui le pourrait ? Elle n’était pas là que pour enseigner.

Désolée de vous avoir fait peur, ce n’était pas mon intention.

La regardant droit dans les yeux, consciente qu’il était encore plus difficile de mentir quand on avait un regard sur soi, elle ajouta.

Vous êtes bien informée, je suis à la fois directrice des Serdaigle et professeur d’astronomie. Et j’ai bien l’impression que quelque chose vous tracasse. Je peux peut-être vous aider, mais cela risque d’être difficile si vous ne me dites rien. Ce serait dommage de passer un mauvais moment ici et que quelque chose continue de vous faire peur, pendant que vos petits camarades s’amusent à Pré-au-Lard, non ?

C’était peut-être un peu direct, mais la sorcière voulait qu’elle se rende compte que pendant tout le temps qu’elle continuerait à ruminer tous ses problèmes, elle pourrait rester longtemps à tourner en rond et ne rien faire, et ne pas profiter de son week-end. Elle ne lui semblait pas être dans ses premières années d’études. Les BUSES ou les ASPIC selon l’âge des élèves prenaient toujours beaucoup de temps libre.

 




______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/f107-journal-de-bord http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t760-ilona-mcgrove-terminee https://www.facebook.com/MinamiSpirit/
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle   Dim 8 Avr - 20:41




Pendant tout le long du discourt de la professeur je me décomposai au fur et à mesure en comprenant que cette femme était loin d'être idiote. Une ancienne serdaigle, probablement douée puisqu'elle était aujourd'hui directrice de maison et surement très intelligente pour être en prime professeur d'astronomie. Si j'essayais encore de nier et de m'entêter alors qu'elle avait visiblement comprit que ça n'allait pas je risquais de lui faire perdre patience.

Je n'avais plus vraiment le choix et je baissai la tête sur le courrier que j'avais en main avec un air profondément peiné. Soupirant bruyamment de résignation et de frustration, je relevai ensuite les yeux pour les planter dans ceux de la jeune femme. J'avais passé mes quatre premières années à cacher ma peur honteuse et j'avais pensé pouvoir le faire jusqu'à la fin de ma scolarité, mais apparemment je n'y arriverais pas. Après Grégory c'était le tour d'un professeur et j'imaginais déjà d'autres personnes l'apprendre ensuite, et je ne le supportais pas.

Retenant mes larmes avec difficultés en me mordant les lèvres, je me concentrai sur ma colère et répondis enfin avec un regard noir et une voix tremblante :

- Je ... Je dois envoyer une lettre à mon père ... Mais je ne peux pas.


Miss McGrove avait beau être intelligente, je n'étais pas sûr qu'elle comprenne quel était mon problème et je décidais de tout lui dire clairement, au point où j'en étais je n'étais plus à quelques explications près.

- Je ... J'ai peur des hiboux ... Je sais c'est idiot ! Complètement stupide ! Je suis la sorcière la plus ridicule du monde sorcier !


Finalement je laissais ma colère s'extérioriser, sans remarquer une larme couler sur ma joue, j'en voulais à ma grand mère que je soupçonnais d'en être à l'origine, même si elle nierait si je lui demandais franchement. Mais je m'en voulais surtout à moi même de ne pas être si forte, de ne pas arriver à dépasser ça, et si je remontai vraiment loin je m'en voulais de m'être laisser influencer comme ça par cette vieille harpie.



Dernière édition par Gwendoline Lewinson le Mer 19 Sep - 7:23, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Ilona McGrove
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Né moldu Age RPG : 41
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : • Spécialiste de l'Astronomie


Emploi(s) : - Directrice de Serdaigle
- Professeur d'Astronomie

Camp : Neutre
Amortentia : Eau de bleuet
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle   Mer 25 Avr - 22:36


 
Aider quand on le peut
Ft. Gwendoline Lewinson
      [18/10/2025 - 15h]
Ah, ces adolescents. Bien souvent, bon nombre d'entre eux ne savaient pas ce qu'ils voulaient réellement. Pour savoir s'y prendre avec eux, il fallait les côtoyer régulièrement et depuis longtemps. Et pour bien les comprendre, il fallait être soit professeur, soit parent d'un adolescent. Oui, Ilona McGrove était dans le premier cas de figure seulement. Ce n'était pas faute de vouloir un enfant. Dans la vie malheureusement, l'on ne faisait pas toujours ce qu'on veut même devenus adultes. Si au moins elle et son compagnon pouvaient vivre sous le même toit, les choses seraient bien différentes. A Poudlard ? Même pas en rêve. L'école n'était, disons, pas l'endroit idéal pour un bébé. Elle se voyait mal demander au directeur de laisser Kevin et un bébé vivre dans ses appartements, et en plus la faire remplacer lorsqu'elle ne serait plus en état d'assurer ses cours. Et puis Kevin travaillant à Londres, cela ferait une sacrée trotte tout de même. Ni l'un ni l'autre n'avaient son permis de transplaner, en plus. Et puis elle le voyait mal cesser son travail pour élever un mini-eux. Quant à vivre à Londres, c'était elle qui ne voulait pas quitter son travail. Vivre en Italie, où elle habitait quand elle n'était pas chez lui, n'était pas non plus une option envisageable. A moins de refonder l'école de magie en Italie, dont la tante de Kevin était une fondatrice, et qui avait fermé en 2008, et de travailler tous deux là-bas, ce qui l'étonnerait fortement.

Depuis la rentrée, elle tentait de faire bonne figure comme elle pouvait. Elle tâchait de se préoccuper des autres avant de se préoccuper d'elle. L'instant présent, c'était tout ce qui importait si on ne voulait pas voir défiler sa vie sans avoir agi. Et pour l'heure sa préoccupation, ce devait être cette élève qui avait besoin d'aide. Et Ilona fut un peu perplexe lorsque l'adolescente quand elle dit ne pas pouvoir envoyer une lettre à son père. Elle se passa mentalement des raisons possibles, avant qu'elle ne l'explique finalement.

Tout était plus limpide. Alors, c'était juste ça ? La peur des hiboux ? Ilona ne laissa rien échapper. Pas un rire, pas un ricanement, qui pourrait être très mal pris selon qui elle avait face à elle. Elle était dans le contrôle de soi. A la place, elle regarda la fille, droit dans les yeux, dans un ton qui se voulait rassurant et doux. L'inquiétude avait laissé place à de la colère et aux larmes.


Si vous êtes la sorcière la plus ridicule du monde entier parce que vous avez comme tout le monde une peur, alors je dois bien être la plus ridicule de l'univers à m'inquiéter de ne pas recevoir de nouvelles d'une personne adulte et tout à fait capable de prendre des décisions elle-même. Nous avons tous des peurs, ajouta-t-elle, et elles ne sont pas toujours rationnelles j'en ai bien peur. Vous ne devez pas avoir honte. L'important, c'est de vous connaître vous-même et de connaître vos limites.

Elle lui tendit un mouchoir qu'elle sortit de sa robe de sorcière pour qu'elle s'essuie les yeux, avant d'ajouter :

Pourquoi ne pas me donner cette lettre pour que je l'envoie pour vous ? Tout ceci restera bien évidemment entre nous.

 




______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/f107-journal-de-bord http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t760-ilona-mcgrove-terminee https://www.facebook.com/MinamiSpirit/
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle   Jeu 26 Avr - 0:37




Quand je laissai enfin le professeur d'astronomie dire quelque chose, ce fut sur un ton calme et rassurant qu'elle m'expliqua que tout le monde avait peur de quelque chose mais que ce n'était pas forcément un mal et que pour ma part c'était bien de se connaitre. Ses paroles avaient du sens pour moi, elles me touchèrent et me firent réfléchir sérieusement à la situation. J'arrêtai immédiatement de pleurer, d'être en colère, et même d'avoir peur, pendant que la jeune femme me proposait tout simplement d'envoyer la lettre pour moi. Essuyant mes joues avec le mouchoir qu'elle venait de me prêter, je lui répondis ensuite plus posément que tout à l'heure :

- Merci. Je n'avais pas pensé à demander à quelqu'un de l'envoyer pour moi, je fais tellement attention à ce que personne ne sache rien.

De tout son discourt, une chose restait accrochée à mes pensées, quelque chose qui, en général, faisait oublier ses propres problèmes : les problèmes des autres. Je repris donc sur un ton plus intéressé envers l'ancienne serdaigle qu'envers moi même.

- Mais ça n'a rien de ridicule de s'inquiéter pour les autres, et surtout pour notre famille ou nos amis. Vous attendez des nouvelles de qui ?

J'espérais ne pas avoir été trop intrusive dans les affaires privées de miss McGrove, mais quand la vie des autres m'importait, peu importe leur âge, j'avais tendance à être indiscrète, voir impoli.



Dernière édition par Gwendoline Lewinson le Mer 19 Sep - 7:24, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Ilona McGrove
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Né moldu Age RPG : 41
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : • Spécialiste de l'Astronomie


Emploi(s) : - Directrice de Serdaigle
- Professeur d'Astronomie

Camp : Neutre
Amortentia : Eau de bleuet
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle   Dim 29 Avr - 10:11


 
Aider quand on le peut
Ft. Gwendoline Lewinson
     [18/10/2025 - 15h]
Eh bien voilà qui était mieux. Avec de simples mots, elle avait réussi à agir sur la colère de la jeune fille, et la calmer, en témoignait sa voix plus posée, bien plus facilement qu’Ilona ne l’aurait cru au préalable. C’était une bonne chose, il fallait souvent discuter un peu plus longtemps pour en calmer certains. Dans toute situation, en tout cas, il y avait toujours une solution. Il fallait seulement essayer de relativiser et surtout de se calmer pour avoir l’esprit plus clair. C’était ainsi, qu’on pouvait avancer ensuite. Sauf que là, la jeune fille n’avait pas eu à trouver la réponse par elle-même, la blonde lui avait mâché la solution.

Inutile de me remercier. Pensez aussi à la poste sorcière. Ou même la poste moldue lorsque vous n’êtes pas à Poudlard, si votre destinataire se trouve à une adresse accessible par eux bien sûr. Pour aujourd’hui, en tout cas, je ferai cet envoi pour vous, n’ayez crainte.

A présent, l’élève, dont elle ne connaissait toujours pas le nom au demeurant, lui demandait de qui elle attendait des nouvelles. Bah ! De toute manière, ça n’avait rien de très privé, elle n’avait aucune raison de le cacher. Elle aimait quelqu’un, tout comme énormément de personnes sur la planète, ça n’avait rien d’extraordinaire. Elle répondit :

L’homme que j’aime, tout simplement. Il travaille à Sainte Mangouste. J’imagine qu’il est très occupé en ce moment.

Elle ajouta plus bas, presque pour elle-même :

Mais tout de même …

 




______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/f107-journal-de-bord http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t760-ilona-mcgrove-terminee https://www.facebook.com/MinamiSpirit/
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle   Dim 29 Avr - 13:24




Le professeur d'astronomie me conseilla aussi plusieurs autres façons d'envoyer mon courrier à l'avenir et je lui répondis d'un hochement de tête, reconnaissante de son aide. J'étais quand même gênée que quelqu'un de plus connaisse ma peur, mais ça je le cachais bien. Ensuite la jeune femme répondit à ma question, apparemment nullement offusquée de mon audace et me parla de "l'homme qu'elle aimait" qui serait resté à Londres. Je pensai tout de suite à mes parents et oubliai complètement mon mal aise pour lui répondre dans un grand sourire :

- Oh je connais ça ! Mes parents ne vivent pas ensemble les 3/4 de l'année. Mon père est avocat pour un cabinet sorcier à Londres et ma mère est botaniste, elle fait des recherches dans la forêt Amazonienne. Ils ne se retrouvent que pour les vacances quand je reviens de Poudlard. C'est difficile mais ils y arrivent. J'espère que vous aurez vite des nouvelles. Terminais-je en souriant pour la rassurer.

Puisque mon problème actuel n'avait plus lieu d'être je n'avais plus de raison de rester ici et, comme l'avait si bien dit miss McGrove, j'avais donc encore le temps d'aller m'amuser au village sorcier à coté de l'école. Je tendis alors ma lettre au professeur pour qu'elle la prenne et ajoutai sur un ton d'excuse :

- Merci de poster ma lettre, professeur, c'est pour mon père : John Lewinson, dans le quartier de Finsbury Parc ... Je vais y aller alors, j'ai encore le temps d'aller à Pré-au-Lard et je crois qu'une bièraubeurre me ferait du bien.



Dernière édition par Gwendoline Lewinson le Mer 19 Sep - 7:24, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Ilona McGrove
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Né moldu Age RPG : 41
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : • Spécialiste de l'Astronomie


Emploi(s) : - Directrice de Serdaigle
- Professeur d'Astronomie

Camp : Neutre
Amortentia : Eau de bleuet
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle   Mer 2 Mai - 22:21


 
Aider quand on le peut
Ft. Gwendoline Lewinson
       [18/10/2025 - 15h]
Si vos parents peuvent y arriver avec autant de distance, alors je vais continuer d’essayer d’être patiente. Merci.

Ainsi, Kevin et Ilona n’étaient pas les seuls dans cette situation, les parents de la jeune fille l’étaient également, et il y avait une troisième personne dans l’équation, leur fille. Pour un enfant, c’était vrai, cela avait aussi un impact sur sa vie. Moins à partir de l’année où ils entrent à Poudlard, parce qu’ils doivent alors apprendre à se séparer de leurs deux parents une bonne partie de l’année. Elle était mignonne, d’essayer de la rassurer à son tour.

Ne me remerciez pas, allez-y, filez comme les étoiles maintenant que je vous ai libérée l’esprit de ce problème. Mais n’en profitez pas pour vider tout le stock de bièraubeurre, Miss Lewinson, laissez-en un peu pour les autres après vous !

Ce trait d’humour fut accompagné d’un clin d’œil suivi d’un petit rire. Bien sûr que l’élève n’allait pas boire toutes les bièraubeurre de Pré-au-Lard.

Eh bien, profitez bien de cette sortie.

C’est sur ces mots qu’Ilona, la fameuse lettre à la main qu’elle s’employait de défroisser un peu comme elle le pouvait, tourna les talons et se rendit plus haut, resserrant bien sa cape, pour faire envoyer la lettre de l’élève et la sienne. Il n’y avait plus qu’à attendre, maintenant ...

 

Fin de rp pour Ilona



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/f107-journal-de-bord http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t760-ilona-mcgrove-terminee https://www.facebook.com/MinamiSpirit/
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle   Jeu 3 Mai - 7:46




J'éclatai de rire quand le professeur d'astronomie fit de l'humour en me demandant de ne pas boire toutes les bièraubeurre de Pré-au-Lard. J'avais définitivement le coeur plus léger qu'en arrivant devant cette porte maudite à mes yeux et je la quittai avec plaisir en laissant miss McGrove aller poster sa lettre et la mienne. Maintenant il ne me restait qu'un petit sentiment de culpabilité pour ce que je venais de faire parce que, oui je voulais rester à Poudlard pour les prochaines vacances cette année, mais j'avais imposé mon choix à mes parents sans qu'ils ne puissent contester. Mon père savait très bien comme j'avais peur des hiboux et j'étais sûr qu'il ne me répondrait pas en retour, il ne ferait jamais ça.

N'y pensant rapidement plus, je me mis à courir dans les couloirs vide pour rejoindre le village sorcier et me détendre, avec un grand sourire aux lèvres.



(fin de rp pour Gwen)


Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Contenu sponsorisé
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle   


La porte vers la volière et la salle commune de Serdaigle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Recherche de la salle commune des Serdaigle
» Devant la salle commune
» [DESCRIPTION] Salle commune de Poufsouffle
» Aspect Salle Commune des Serpentards
» [Recherche] La curiosité, c'est la porte vers le savoir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium Leviosa :: Poudlard :: Intérieur du château :: 5ème étage :: Couloirs-