............................................. Levez le voile sur le monde magique inspiré de JK Rowling, en 2025...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionPortailS'enregistrer

Partagez | 
 

 Statue de Boris le Hagard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
avatar
Staff
Revelio
Inconnu Age RPG : 0
Emploi(s) :
- Fondateur

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Statue de Boris le Hagard   Jeu 6 Juil - 23:40






Statue de Boris le Hagard






Sorcier a l'air.. Hagard c'est le cas de le dire, la statue de cet homme célèbre porte ses gants à l'envers, et les rumeurs vont bon train dans les couloirs du château sur les raisons qui l'ont rendue si connu. Située au début du couloir et se situe la si convoitée salle de bain des préfets, le sorcier mal peigné ne semble pas vous suivre des yeux contrairement à la plupart des statue, mais regarde un point fixe et lointain que lui seul semble voir.

[Les règles classiques du RP s'appliquent ici]




Lunatik ©


______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Statue de Boris le Hagard   Mer 16 Mai - 16:49





(Vendredi 14 novembre - 18h30 - avec Kathleen Sherwood)

Je n'en pouvais plus ! Une nouvelle journée de terminée, je dirais même plus, une nouvelle semaine. Comme à chaque veille de weekend j'étais éreintée alors que je sortais d'un cours d'arithmancie assommant et je ne pensais qu'à une chose, m'écrouler dans un des poufs de la salle commune. Mais avant que je ne puisse me détendre vraiment, un chahut attira mon attention près d'une des statue situées dans le couloir de cet étage. Trois élèves d'à peu près mon âges, des garçons évidemment, semblaient ennuyer un plus jeune, à vue de nez de troisième année. Comme d'habitude je m'approchais d'eux sans réfléchir et en soupirant d'exaspération, la fatigue n'étant pas une excuse valable de laisser passer cette injustice.

- Vous faites quoi les gars ?
- Mais rien, on s'amuse c'est tout.

Les garçons ricanèrent alors que le plus jeune baissait la tête, honteux qu'on vienne l'aider et possiblement que ça soit une fille. Soupirant une nouvelle fois en fronçant les sourcils, je repris sur un ton ennuyé.

- Lui il n'a pas l'air de s'amuser ... Aller, fichez lui la paix.
- Va voir ailleurs, gonzesse, t'as pas une manucure à te faire ?

Sa remarque me fit tiquer encore plus, les stéréotypes avaient le don de m'agacer, surtout venant de crétins dans son genre.

- Oh si t'as raison, tu veux la voir de près ? Fis-je en lui mettant mon poing serré sous le nez.
- T'oserais pas, les filles ont trop peur de se casser un ongle.

Leurs ricanements reprirent et la victime de leur bêtise osa lever les yeux sur moi, nous échangions un regard et je vis dans le sien qu'il préfèrerait être ailleurs et quelque chose comme de la pitié pour ces idiots. Puisqu'ils ne voulaient pas lâcher l'affaire, tant pis pour eux, je ne réfléchis pas plus et, après un bref regard pour voir si aucun prof n'était là, je mis mon poing dans le nez du leader avec qui j'avais parlé jusque là. Tout de suite il se plia en deux, les mains sur son nez en sang et me râlait dessus.

- Mais t'es folle !
- Tu disais ?
- Tu vas me le payer !

Alors que mon camarade allait se jeter sur moi je brandis une nouvelle fois mon poing et il stoppa son élan pour se figer en fermant les yeux. Regardant ses deux autres copains, je leur jeta un regard noir et ils comprirent et prirent la fuite sans demander leur reste, leur leader sur les talons. Ensuite je me tournais vers le troisième année :

- Ca va ? Faut pas te laisser faire comme ça.
- Ouais je crois, mais c'est plus facile à dire qu'à faire.
- Essaie quand même la prochaine fois.
- Merci ...

Souriant doucement, je regardais partir le jeune garçon, contente d'être intervenue. Mais une fois le couloir vide je grimaçai en attrapant mon poignet, pliée en deux sur le coup de la douleur, et en rouspétant entre mes dents serrés.

- Bouse ! Faut vraiment que j'apprenne à mieux cogner, je me suis encore raté !

Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Sherwood
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : Fille de loup garou
Prédisposée à l'occlumancie

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Statue de Boris le Hagard   Mer 16 Mai - 18:26


L'utilité d'une baguette.

Vendredi 14 novembre 2025, 18h30
Avec Gwendoline Lewinson

Deux semaines. Deux semaines que Kathleen était de retour au Château, et le nombre de personne avec qui elle avait parlé devait se compter sur les doigts d'une main. La solitude lui allait bien. La plupart des élèves l'évitaient, les autres l'ignoraient. Elle venait de sortir d'un cours dont elle n'avait pas écouté grand chose, et elle errait dans les couloirs. Aussi silencieuse qu'une ombre, ses chaussures ne faisaient pas le moindre bruit lorsqu'elles rencontraient le sol à chacun de ses pas. Alors qu'elle passait devant la statue de Gregory le hautain, elle entendit un "Tu vas me le payer !" retentir dans un couloir perpendiculaire à celui dans lequel elle se trouvait. Quelques instants plus tard, trois élèves firent leur apparition au bout du couloir et passèrent à côté de Kathleen. L'un d'eux semblait saigner du nez.

Continuant sa progression, elle bifurqua à l'angle formé par le mur et vit au loin une fille qui lui tournait le dos. Un jeune garçon disparaissait à l'autre bout du couloir. S'approchant sans un bruit, Kathleen s'arrêta juste derrière la fille aux cheveux bruns. C'est alors qu'elle se plia en deux, ramenant son poignet vers elle, pestant entre ses dents. La Serpentard ne dit rien. Elle ne fit rien non plus. Elle laissa la jeune fille se tordre de douleur à un mètre seulement d'elle sans manifester sa présence. Son regard pouvait être décrit comme étant hautain, blasé, calculateur ou encore froid. En fait, comme souvent, il était juste d'une neutralité étouffante. De ça voix légèrement enrouée à force de ne pas être utilisée, elle finit par lâcher :

"Si t'as une baguette, c'est pour l'utiliser, non ?"

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Kathleen Sherwood le Mer 16 Mai - 19:59, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Statue de Boris le Hagard   Mer 16 Mai - 19:08




Je sursautai de surprise quand j'entendis quelqu'un s'adresser à moi et me retournais sur une camarade que j'avais aperçut en cours avec moi durant la dernière heure aujourd'hui. Me redressant correctement, je lâchais mon poignet que je laissais pendre le long de mon corps et lui répondis dans un sourire amical.

- Pourquoi faire ? C'est pas grand chose, c'est pas un coup de poing qui va me fouler le poignet non plus. J'ai déjà presque plus mal.

Tout en parlant j'avais plié le coude pour relever ma main et faire des mouliner bienfaiteurs du poignet pour le soulager. Ce n'étais pas la première fois ni même la dernière que je mettrais mon poing dans le nez de quelqu'un et je n'allais pas utiliser ma baguette pour faire passer plus vite une petite douleur. Observant plus en détail la jeune fille devant moi, je remarquais que je ne l'avais jamais vu avant cette année et me demandais pourquoi. Une rousse pareille je m'en serais souvenue.

- T'es nouvelle ? On ne t'as jamais vu avant. Au fait moi c'est Gwendoline, et toi ? Lui demandais-je gentiment.

Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Sherwood
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : Fille de loup garou
Prédisposée à l'occlumancie

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Statue de Boris le Hagard   Mer 16 Mai - 19:58


L'utilité d'une baguette.

Lorsque la Gryffondor prit pour la première fois la parole, Kathleen plissa volontairement les yeux et pencha sa tête sur le côté. A la voir ainsi, on aurait pu croire qu'elle tentait de savoir si son interlocutrice était sérieuse ou non. Elle n'avait pas eu le temps de se faire une idée que, déjà, celle-ci l'interrogeait sur son identité. Les deux filles avaient le même âge, même si la rousse semblait être plus âgée qu'elle ne l'était, et de ce détail, Kathleen en était persuadée.

Croisant les bras devant elle, la Serpentard laissa un long et pesant silence s'installer tandis qu'elle fixait de son regard transperçant les yeux de la brune. Elle aurait pu répondre plus rapidement, car elle savait déjà mot pour mot ce qu'elle allait répliquer, mais elle ne le fit pas. Non ; elle ne dit pas un mot. Elle attendit le dernier instant avant que la Gryffondor ne fasse quoique ce soit pour ouvrir la bouche. Ses paroles furent prononcée sur un ton neutre.

"Je suis une ancienne qui est revenue." lâcha-t-elle pour toute réponse avant de reprendre la parole : "Et je ne disais pas que tu devais te servir de ta baguette pour aller mieux, mais que tu aurais dû l'utiliser pour botter l'cul d'l'autre."

En prononçant son dernier mot, elle avait fait un bref signe de tête en direction de l'endroit par où les trois garçons s'étaient enfuis en courant. Elle desserra ensuite sa cravate puis rajusta l'emplacement de la lanière de son sac sur son épaule. Une fois ces deux choses faites, elle recroisa ses bras devant elle. Sachant pertinemment qu'elle n'avait pas encore répondu à l'une des questions de la brune, Kathleen reprit la parole.

"Je suis Kathleen Sherwood."

Elle avait annoncé ce fait comme étant une information censée rafraîchir la mémoire de son interlocutrice, mais elle ne s'attendait pas à cela. Bien des gens avaient oublié son existence. Certains avaient spéculé sur sa mort l'année suivant l'incident. D'autres se souvenaient parfaitement d'elle, et c'était d'ailleurs de ces élèves-là que venait la plupart des rumeurs qui courraient à nouveau les couloirs du château.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Statue de Boris le Hagard   Mer 16 Mai - 20:25




La jolie rousse mit du temps avant de me répondre avec un de ces silences qui mettaient mal à l'aise, tout en me fixant. Et lorsqu'elle ouvrit enfin la bouche ce fut enfin pour me répondre, me donnant son nom après m'avoir fait remarqué que je m'étais trompé à propos de l'utilité d'une baguette. Quand j'entendis ça je me mit à rire et, après sa présentation, je répondis sur un ton amusé.

- C'est vrai que certains sorts sont intéressant pour se venger de crétins comme eux. Mais je tapais déjà sur les garçons avant d'avoir une baguette, et les habitudes ont la vie dure.

Commençant à avancer dans le couloir dans l'idée de descendre les étages, je captais enfin ce que la jeune fille m'avait dit en se présentant et un sourire de révélation s'emprunt sur mon visage alors que je reprenais avec enthousiasme malgré la fatigue.

- Tu viens ? ... Ah ! Mais c'est toi dont tout le monde parle en ce moment ! Je ne fais pas trop attention aux ragots, j'avais pas tilté tout de suite. C'est pas courant de s'absenter pendant des années comme ça, j'espère que ce n'était pas trop grave.

J'avoue que j'étais curieuse de savoir ce qui lui était arrivé mais pas au point d'être indiscrète et de lui poser pleins de questions. Si elle voulait parler, je l'écouterais. Mais son premier abord froid et neutre me fit dire que Kathleen n'était pas du genre "copine qui raconte tout au premier venu". Et je ne pensais pas du tout ça parce qu'elle était apparemment de serpentard, je ne pensais qu'à l'individu. Pour moi les maisons ne comptaient pas vraiment.

Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Sherwood
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : Fille de loup garou
Prédisposée à l'occlumancie

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Statue de Boris le Hagard   Mer 16 Mai - 21:19


L'utilité d'une baguette.

Gwendoline répondit sur un ton amusé que certains sorts étaient intéressants pour se venger. Le rire qu'elle avait lâché mena Kathleen à afficher un sourire sur son visage. Ses lèvres souriaient, mes ses yeux restaient fidèles à eux-mêmes. Il était complexe de décrire son sourire. Ni forcé. Ni amusé. Ni sincère. Ni faux. Ni naturel. Il était... Rien. Indéfinissable. La rouge et or commença à se mettre en route, demandant au passage à la rousse si elle venait également, mais elle s'arrêta subitement, comme frappée par ce que venait de lui dire la Serpentard.

"Ah ! Mais c'est toi dont tout le monde parle en ce moment ! Je ne fais pas trop attention aux ragots, j'avais pas tilté tout de suite. C'est pas courant de s'absenter pendant des années comme ça, j'espère que ce n'était pas trop grave."

"J'te montrerai, un jour." répondit-elle du tac au tac.

Son ton était à mi-chemin entre la sincérité et le mensonge complet. Tout comme pour l'expression faciale qu'elle avait fait apparaître, la manière dont elle parlait était purement et simplement tout et rien à la fois. On pouvait spéculer de bien des manières sur ce que pensait Kathleen et sur la véracité ou non de ses gestes et de ses paroles, mais rien n'indiquait que cette théorie-là était plus proche de la vérité que celle-ci. Immobile, la rousse, dont le visage avait retrouvé sa neutralité, interrogea la brune :

"Venir où ?"

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Statue de Boris le Hagard   Jeu 17 Mai - 14:04




Cette fille paraissait aussi froide qu'un fantôme et même certains revenant qui hantaient le château étaient plus chaleureux qu'elle. Quand on l'observait bien, ses sourires et son attitude semblaient faux, trop neutre et je doutais qu'elle ne m'avoue un jour ce qui lui était arrivé comme elle venait de me dire. Tant pis, je ne comptais pas non plus faire amie amie avec elle, juste entamer une conversation banal entre élèves d'une même école qui se sont croisés. Je refis un pas en direction d'un bout du couloir et la regardais comme si elle venait de dire une absurdité alors qu'elle me demandait simplement où elle devait venir. J'éclatais de rire une seconde avant de répondre en désignant d'un coup de tête la direction de la sortie :

- Bah je sais pas moi, mais on ne va rester planter dans le couloir, la journée de cours est finit ! Moi j'allais rentrer dans ma salle commune ... Mais tu fais ce que tu veux.

Haussant ensuite les épaules, je lui souris par politesse tout en pensant que, même pour une sorcière, elle était flippante et repris ma marche. Après tout, je voulais juste rentrer me reposer, discuter avec cette fille était seulement un petit contre temps.

Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Sherwood
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : Fille de loup garou
Prédisposée à l'occlumancie

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Statue de Boris le Hagard   Ven 18 Mai - 18:20


L'utilité d'une baguette.

Gwendoline avait raison : les couloirs avaient beau être intrigants, il n'était pas très intéressant de tous les parcourir des heures durant. Kathleen haussa les épaules à son tour puis, après avoir ramené d'une main sa chevelure ondulée en arrière, elle prit la parole :

"Bien vu Princesse..."

La Serpentard se mit alors en route, s'approchant de la brune qui avait déjà fait quelques pas. Elles marchèrent ensemble en direction des escaliers, là où se rendait en premier lieu la demoiselle aux cheveux roux. Le silence s'était réinstallé. Contre toute attente, se fut Kathleen qui prit la parole :

"J'te montrerai vraiment."
Après quelques secondes de silence elle ajouta : "T'en semblais pas convaincue, donc j'te le confirme."

Après cette annonce, seuls les bruits provoqués par leurs pas se faisaient entendre dans le couloir. Kathleen avait-elle dit la vérité, ou bluffait-elle ? Ça, c'était à Gwendoline de le décider, ou plutôt, de le découvrir.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Statue de Boris le Hagard   Mar 22 Mai - 14:53




Kathleen me surprit en m'appelant princesse mais ça me plaisait bien. C'était surement un surnom simpa, juste comme ça, une façon de parler. Parce que je n'avais rien d'une princesse, pas comme mon amie Amy avec sa grande douceur, sa sensibilité et ses jolies robes faites par son père. Lui il devait la voir comme telle pour l'habiller ainsi. Alors que j'étais prise dans mes pensées pendant que nous avancions dans le couloir, la serpentard me tira de ma rêverie en m'affirmant qu'un jour elle me dirait pourquoi elle n'était pas revenu à Poudlard avant aujourd'hui. Pour toute réponse je lui souris de façon à dire "ok, comme tu veux, je t'écouterais à ce moment là" avant de bailler à m'en décrocher la mâchoire. Pensant à pourquoi j'étais si fatiguée, je lançais une banalité à la jeune fille histoire de passer le temps, en attendant de nous séparer.

- Franchement, tu ne trouves pas que c'est de la torture de mettre de l'arthmancie en dernière heure de la journée ? A moins que toi tu y arrives dans cette matière ?

Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Sherwood
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : Fille de loup garou
Prédisposée à l'occlumancie

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Statue de Boris le Hagard   Mer 23 Mai - 16:12


L'utilité d'une baguette.

Le bâillement de Gwendoline étant communicatif, Kathleen ne put s'empêcher d'ouvrir grand la bouche et de bâiller à son tour, fermant ses yeux lors de la manoeuvre. La rousse avait caché sa bouche de sa main : elle utilisa le dos de cette dernière pour essuyer la larme qui était apparue dans le coin de son oeil. C'est alors que la Gryffondor la questionna. Haussant les épaules, Kathleen répliqua sur un ton des plus neutres :

"J'en sais encore rien. J'ai pas eu de notes pour l'instant, mais avant de rev'nir à Poudlard on m'a fait comprendre que j'étais une merde dans la plupart des domaines, arithmancie inclue."

Il était vrai qu'en dehors des enseignants à domicile que Kathleen avait eus pour les potions et les sortilèges, les autres désespéraient de son cas. Certains avaient fini par abandonner au cours de la première année, déstabilisés par la jeune fille de douze ans qui leur faisait face et qui ne disait rien, répondant aux questions par écrit ou qui refusait carrément de participer au cours qui lui était donné, les regardant avec ses grands yeux inexpressifs.

"Mais sinon dis-moi Princesse, toi t'excelles dans quoi ? Comme ça si j'galère et qu'on me menace de me faire redoubler à cause de mon niveau, on va pas se le cacher, merdique, j'saurai vers qui m'tourner !"

En disant cela, elle avait lancé à clin d'oeil à Gwendoline et avait fait apparaître un sourire au coin gauche de ses lèvres. Etait-ce un sourire forcé ? Un sourire de politesse ? Ou alors s'agissait-il d'un tout autre sourire ? A vrai dire, il était difficile de savoir, car il pouvait être interprété de bien des manières différentes par la personne qui tentait de l'analyser.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Statue de Boris le Hagard   Hier à 13:32




Il fallait croire que la fatigue était contagieuse, car à coté de moi j'entendis Kathleen bailler aussi avant de me répondre sur un ton neutre. Apparemment c'était son truc à cette fille aux abords froids et distant, de ne rien laisser paraitre. Assimilant ce fait, je l'écoutais me dire qu'elle ne savait pas encore ce qu'elle valait en cours et pas qu'en arithmancie. C'était tout de même étonnant, je ne savais pas ce qui lui était arrivé mais on aurait dit qu'elle n'avait jamais suivit de cours de magie. Et je ne pu m'empêcher de lui jeter un regard surprit et interrogateur avant de le perdre quand la jeune fille me demanda en quoi j'excellais au cas où elle voudrait de mon aide pour les devoirs. D'un air moins enjoué je lui répondis avec un sourire ironique :

- Moi c'est la bota mon truc. Enfin.. C'est le métier de ma mère et elle m'a tout apprit, mais du coup je suis obligée de ramener que des bonnes notes et j'ai finis par détester cette matière. Experte malgré moi comme je dis toujours. Riais-je amèrement avant de reprendre sur un ton plus positif. Mais tu sais, moi aussi j'ai un niveau très moyen en général, et je suis sûr que c'est le cas de beaucoup d'élèves. Garde la moyenne et ça devrait aller.

Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Sherwood
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : Fille de loup garou
Prédisposée à l'occlumancie

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Statue de Boris le Hagard   Hier à 16:18


L'utilité d'une baguette.

Kathleen avait bien remarqué le regard interrogateur de Gwendoline, mais elle n'était pas vraiment du genre à répondre aux questions silencieuses. A vrai dire : elle ne répondait déjà pas à la plupart des questions qu'on lui posait la concernant, surtout lorsqu'il s'agissait de ce qu'elle pensait, ce qu'elle aimait, ce qu'elle ressentait ou d'autres choses personnelles de ce genre-là. Elle racontait volontiers ce qui lui était arrivé en quelques mots (sans pour autant décrire sa version des faits, se contentant du stricte minimum nécessaire à la compréhension), mais uniquement lorsqu'on lui posait la question clairement, sans passer par quatre chemins, sans quoi elle s'amusait à jouer sur les mots.

"Ouais je vois..." se contenta de répondre Kathleen en entendant Gwendoline lui dire qu'elle était experte en botanique, mais qu'elle n'appréciait pas cette matière. "Et pour garder la moyenne il faudrait déjà que j'l'aie !" répliqua-t-elle en réponse à la suite des paroles de la Gryffondor. "Bon, après, j'sais pas si les profs à domicile que j'ai eus m'ont dit que j'étais un cas désespéré à cause de mon niveau en magie, ou à cause de mon comportement... Faut dire que je leur en f'sais souvent voir de toutes les couleurs. Mais bref..."

Kathleen et Gwendoline avaient fini par arriver aux escaliers. Sur la gauche, les marches descendaient, tandis que sur la droite, elles montaient. La rousse s'arrêta net. De ce qu'elle savait, la salle commune des Gryffondor se trouvait dans les derniers étages, ou pour être plus précis, dans une tour. La brune allait donc sans doute monter. La Serpentard, quant-à-elle, se devait de descendre si elle voulait aller se changer dans son dortoir. Kathleen aurait pu se contenter de dire au revoir à la Gryffondor et s'en aller... Mais ce n'est pas ce qu'elle fit. Se tournant vers Gwendoline tout en tenant de ses deux mains l'unique lanière de son sac, elle lui demanda de sa voix blanche :

"Tu montes toi, c'est juste ?"

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Statue de Boris le Hagard   


Statue de Boris le Hagard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium Leviosa :: Poudlard :: Intérieur du château :: 5ème étage :: Couloirs-