............................................. Levez le voile sur le monde magique inspiré de JK Rowling, en 2025...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionPortailS'enregistrer

Partagez | 
 

 Serre n°5: serre abandonnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
avatar
Staff
Revelio
Inconnu Age RPG : 0
Emploi(s) :
- Fondateur

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Serre n°5: serre abandonnée   Sam 8 Juil - 17:20






Serre n°5:

serre abandonnée






Face à la serre des plantes en maturation, une serre laissée à l’abandon se discerner derrière un mu de lierre grimpant semblant avoir apprécié le cadeau. Si vous parvenez à ouvrir la porte, car les plantes poussent à profusion ici, vous arriverez dans une serre ou la nature à repris le dessus, s’immisçant dans le moindre interstice. La table de bois brut est toujours là, recouverte de lierre en divers endroits. Un plant d'alihotsy s'est étendue vers le bureau du professeur, et il y a même quelques arbrisseaux qui commencent à émerger.

[Ce lieu étant un lieu public dans lequel vous pouvez croiser absolument n'importe qui à n'importe quel moment, vous ne pouvez donc PAS privatiser votre RP]




Lunatik ©


______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com
Rubyn Tucker
avatar
Eleve Serdaigle
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Serdaigle
Camp : Neutre
Epouvantard : mes frères en train de brûler
Amortentia : l'odeur du papier, de la peinture et des sapins secoués par le vent
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   Mar 24 Avr - 10:42



[2 Novembre
aux environs de 6h15]
Rp libre (ou solo)


Un dimanche matin gris, sous une grande couverture de nuages. je trouvais ce spectacle assez beau. la pluie, les éclairs, le tonnerre. ça faisait peur à beaucoup de gens, mais pas moi. au moins, si je me recevais un éclair sur la tête, je manquerais pas à grand monde. *arrête avec tes pensées de dépressive, là... t'es minable*
je soupirais. j'étais encore coincée dans un arbre, mais trop loin du château pour pouvoir y retourner - même en courant - sans tremper mes cahiers. mais de là où je me trouvais, je pouvais apercevoir, non loin, un petit champ de serre. *c'est fou, ce truc ! on dirait une ribambelle de champignons, ça m'fait bien marrer* j'attendais le moment où la pluie se calmait un peu avant de me taper le plus gros sprint de ma vie jusqu'aux serres. une fois là bas, je fourrais mes cahiers sous mes vêtements, essayant tant bien que mal de les protéger de la pluie - mais sachant que j'étais trempée, c'était difficile... - en me protégeant la tête avec ma trousse à feutres. y avait franchement mieux, mais ça irait.
je passais devant chaque serres, essayant d'en trouver une vide. de personnes comme de plantes. j'aurais pu aller dans celle qui était bien délabrée, mais vu qu'il n'y avait plus vraiment de toit, ça aurait été encore plus idiot que de rester au milieu de la cour , en position étoile de mer. tant pis, j'aimais bien les endroits délabrés. ça a un certain côté glauque, mais en même temps, ça me rappelle la maison. c'est une blague. je préfère préciser, au cas où quelqu'un lise mes pensées *pfff, n'importe quoi, toi...*
j'entrais finalement dans la cinquième. elle semblait abandonnée, car pleine de plantes. j'eus d'ailleurs un peu de mal à rentrer. je fus obligée de pousser la porte avec mon dos, donner des coups de pied dedans, ce qui fit tomber ma trousse et quelques cahiers mais j'ai finalement réussi mon coup. la porte s'ouvrit : victoire ! je la fermais vite après moi, avant de m'asseoir contre elle. je déposais toutes mes affaires au sol, soupirant. une forte odeur de plantes et d'humidité envahit alors mes narines. depuis combien de temps cette serre n'avait pas été ouverte ?!
je me relevais, prenant mes affaires, avant de tout poser sur la grande table de bois au centre. ça faisait du bien, d'être seule. même si, avec toutes ses plantes, je ne me sentais qu'à demi-seule. j'avais jamais fait vraiment gaffe aux cours de botanique. c'est pas que j'aimais pas ça, c'est juste que ça me passait par dessus la tête. et du coup j'écoutais pas. mais cette serre me plaisait bien. j'espérais juste que personne viendrait...
je sortais mes affaires et commençait à dessiner. d'abord un profil. puis le physique entier. quelques expressions. et un petit garçon aux cheveux violets et bleus apparus sur presque toutes mes feuilles. j'aimais bien ce petit personnage. il me donnait envie de sourire et je ne me sentais plus seule du tout, en le dessinant.
puis j'ai commencé à lui créer une histoire. des milliers, en fait. il aurait pu être cosmonaute, policier, professeur, tatoueur. il aurait pu être moldu, sorcier, à moitié triton. n'importe quoi, tout ce que je voulais. et j'avais envie de le faire vivre, lui faire vivre des aventures incroyables. j'avais envie envie de le dessiner sur les murs, les plantes, sur les gouttes de pluie, sur le ciel. je l'imaginais, le soir, à regarder les étoiles et définir les constellations.
il n'avait même pas de nom, ce petit être. c'était juste un dessin, une superposition de coups de crayon et de couleurs. et pourtant, en le voyant, je me disais que je voulais qu'il existe. pas seulement pour moi, mais aussi pour les autres. j'avais envie que le monde le connaisse *t'as un projet, ru'. bravo, pourquoi t'es allée te créer un projet ? maintenant tu vas être obsédée par ça*
je voyais plus l'heure passer. je le dessinais sans arrêt. mais il ne fallait pas que les gens sachent. c'était mon projet, mon secret. projet secret. ma nouvelle façon de refaire le monde à ma façon.


HRP:
 


______________________________




Les minis perles:
 

Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1115-journal-d-une-rubyn http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t930-rubyn-tucker-valide
Kathleen Sherwood
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : • Fille de loup garou
• Prédisposée à l'occlumancie

Emploi(s) : Elève de Serpentard

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   Mar 15 Mai - 16:58


Etre seule à deux.

Kathleen était arrivée la veille, alors que les élèves étaient dans la Grande Salle à y petit-déjeuner. Elle avait été accompagnée dans sa Salle commune -qu'elle connaissait déjà pour y avoir passé une année- afin que son dortoir lui soit désigné. Ensuite, il lui avait été conseillé d'aller manger quelque chose. La rousse n'avait pas suivi le conseil qui lui avait été donné. Non. Elle s'était promenée dans le château sans adresser la parole à personne puis avait fini par aller faire un tour à Pré-au-Lard. Le soir, alors que les autres élèves étaient en train de dîner, elle s'était glissée sous ses draps et y avait dormi, ignorant ses camarades de dortoirs qui revenaient de leur repas et qui chuchotaient autour de son lit, apparemment excitées par la présence de l'ancienne Serpentard revenue parmi les élèves.

Aux alentours de minuit, Kathleen s'était réveillée. Elle s'était tournée et retournée dans son lit sans parvenir à retrouver le sommeil. Après cinq heures, elle s'était levée et avait enfilé son jeans serré et un pull gris ayant un col en V. Ensuite, elle avait mis ses baskets et avait attrapé sa cape à capuche avant de quitter son dortoir sur la pointe des pieds. Elle était sortie dans le parc pour aller y profiter de la fraicheur matinale. Marchant parmi les serres, elle avait fini par s'introduire dans l'une d'entre elle et avait été se poser derrière une table de bois renversée dans un coin. Si quelqu'un entrait dans la serre, il ne la verrait pas, ce qui était exactement ce qu'elle recherchait.

Couchée sur le dos, ayant roulé sa cape en boule en guise de coussin, elle entendit rapidement la pluie s'abattre sur le toit de verre. Elle s'endormit au son des grosses gouttes qui se faisaient de plus en plus nombreuse. Après un certain temps, des coups furent donnés dans la porte de la serre, mais Kathleen n'y prêta pas attention et resta bien encrée dans son sommeil. Elle ne réalisa donc pas que quelqu'un venait de faire son entrée. Continuant de dormir durant un temps que la rousse n'aurait pas été capable de quantifier, elle finit par se réveiller.

Bâillant silencieusement, elle se redressa et passa une main sur son visage, repliant ses jambes devant elle. Tournant la tête, elle vit que quelqu'un était installé à la grande table de bois qui se trouvait au milieu de la serre. Les cheveux en bataille et son maquillage de la veille ayant légèrement coulé sur ses paupières inférieures, Kathleen semblait être tombée du lit. Elle passa un bras par dessus le rebord de la table renversée qui lui avait servi de cachette et le replia afin de poser son menton sur son avant-bras. De sa voix enrouée, elle interpella l'inconnue :

"Ça fait longtemps que t'es là ?"

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Kathleen Sherwood le Sam 23 Juin - 11:53, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1164-kathleen-sherwood http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1126-kathleen-sherwood-valide#4144
Rubyn Tucker
avatar
Eleve Serdaigle
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Serdaigle
Camp : Neutre
Epouvantard : mes frères en train de brûler
Amortentia : l'odeur du papier, de la peinture et des sapins secoués par le vent
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   Mar 15 Mai - 19:49


après ma séance création, j'étais repartie dans mes délires habituels, mes occupations de toujours : dessiner le ciel. le truc, c'est que je le dessinais tellement souvent que j'étais passé par sûrement tous les stades. avec des couleurs différentes, au fusain, à la gouache, aquarelle, noir et blanc, paillettes, je voyais difficilement comment faire mieux, différemment. et ça m'agaçait. *il serait pt'être temps de faire autre chose, du coup, non ?* ok, j'vais frapper cette petite conscience jusqu'à ce qu'elle se retrouve à terre, inconsciente. fallait qu'elle comprenne que j'arrêterai jamais mon histoire de ciels, même s'ils devaient tous se ressembler. et pourtant, elle était moi, elle aurait dû le comprendre, non ?
puis mon petit garçon aux cheveux extravagants se fit une place dans mes pensées, à nouveau. et bientôt rien d'autre n'importait. il s'amusait à escalader les feuilles qui courraient sur la table en bois. il volait dans les airs, il s'allongeait sur le toit de la serre et regardait la pluie tomber de ce ciel matinal, plein de nuages... *ciel ?* ciel. *t'as déjà fait des ciels, mais en plein jour ? ou avec une météo différente ?* et là c'est le bug dans mon être entier. c'est vrai, ça, j'suis débile. j'dessine jamais de ciels de jour, pourquoi j'y ai jamais pensé ?
et c'est reparti pour un tour, le cahier à ciels est sorti, ouvert sur une page vierge, ma trousse est ouverte devant moi et je me remets à gratter du papier. enfin, pas au sens propre, ce serait juste bizarre...
puis j'entends de petits bruits derrière moi, je me retourne et voit un gros machin bouger *depuis quand y a des animaux dans les serres, là ?!* puis j'vois que c'est une fille. une rousse. qui m'dit strictement rien. *ah, autant pour moi, m'dame* on aurait dit qu'elle venait à peine de se réveiller, mais j'm'en fichais. dans ma tête, tout ce qui importait, c'était comment j'avais pu ne pas remarquer le cadavre de cette fille ?! "Ça fait longtemps que t'es là ?" elle me lance. je la regarde, un sourcil levé. je ferme le cahier devant moi, qui fait un gros bruit, d'ailleurs. je regarde vers l'extérieur, histoire de déterminer la position du soleil. mais je ne le vois pas, il est sûrement caché par les nuages. ou les plantes grimpantes. ou les deux...
je stresse alors. et si, en fait, elle faisait semblant de dormir, et qu'elle m'avait espionnée pendant ma séance avec petit bonhomme ? de quoi j'aurais l'air, si elle avait vu ça ? "ça fait longtemps que t'es réveillée ?" je ferme ma trousse, et la pose sur le cahier, avant de me tourner vers la fille. ouaip, elle était bien endormie, y a pas à dire. ou alors elle rentrait d'une soirée bien arrosée, forte en émotions et sûrement dans un lieu secret et interdit. mais, entre nous, qui croirait à l'existence d'une soirée pareille à Poudlard ?


______________________________




Les minis perles:
 

Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1115-journal-d-une-rubyn http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t930-rubyn-tucker-valide
Kathleen Sherwood
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : • Fille de loup garou
• Prédisposée à l'occlumancie

Emploi(s) : Elève de Serpentard

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   Mar 15 Mai - 21:58


Etre seule à deux.

En attendant la réponse de l'élève, Kathleen se frotta du bout des doigts l'un de ses yeux, étalant au passage encore plus son mascara. Ensuite, elle utilisa le dos de son pouce pour retirer le surplus de maquillage en passant son doigt sous son oeil et fit de même avec son autre oeil. Elle ressemblait un peu moins à un panda, et un peu plus à une jeune fille venant de se réveiller et dont les yeux étaient encore très légèrement maquillés. Après cela, elle frotta ses doigts sur son jeans pour retirer les traces noires dont ils étaient désormais recouverts. Reposant son menton sur son avant bras toujours posé au même endroit, elle rapporta son attention sur la fille qui était restée silencieuse. Son regard était fixe, insistant, et aurait pu être qualifié de calculateur ou encore d'oppressant. Sans prendre la peine de répondre à la question  de Kathleen, l'élève la questionna à son tour :

"Ça fait longtemps que t'es réveillée ?"

"T'as pas répondu à ma question." constata la rousse au visage fermé. "Si j'te dis que j'suis réveillée depuis l'début, tu flippes ?"

Sans réellement attendre de réponse, Kathleen se leva et s'étira. Elle fit d'abord craquer sa nuque, puis son dos, et elle se baissa pour attraper sa cape toujours roulée en boule sur le sol après avoir passé ses mains dans ses cheveux ondulés pour les discipliner -ou du moins essayer. En faisant ce geste, un craquement qui n'annonçait rien de bon se fit entendre dans son dos, à la hauteur de son épaule droite. Les sourcils de la Serpentard se froncèrent très brièvement. Une fois redressée, son visage n'affichant rien de plus que la fatigue, elle s'approcha de la fille dont elle ignorait toujours le nom et alla s'asseoir à côté d'elle, délaissant sa cape non loin de là sur la table. Une fois sur le tabouret, elle croisa les jambes en tailleur, manquant de tomber lors de la manoeuvre. Son bras droite pendant entre ses genoux, elle exerçait du bout des doigts de sa main gauche de légères pressions à l'arrière de son épaule droite.

"Dis-moi, Joli Coeur, tu caches quoi dans ton cahier ?" demanda Kathleen qui avait fait un bref signe de tête en direction du cahier, et ce sans quitter l'élève de son regard transperçant.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1164-kathleen-sherwood http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1126-kathleen-sherwood-valide#4144
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   Mer 15 Aoû - 19:18





/!\ RP précédent périmé et avec accord de Kathleen /!\


(Mardi 2 décembre - 22h - avec qui voudra)

Quelques jours à peine étaient passés depuis que j'avais involontairement séché un cours et je ne m'en étais toujours pas remise. Pas dans le sens où je m'en voulais et que ça me rendait malade. Mais dans le sens où j'étais fatiguée de tout ça : des cours, des heures et des heures de révisions, des repas que je sautais. Cette fois avait surtout été la fois de trop car j'avais toujours tout fait comme il fallait, en respectant bien le moindre règlement, et j'avais seulement l'impression que ça ne m'apportait rien. Je ne cherchais pas non plus de récompense, mais au moins voir que j'avançais au lieu d'avoir, au contraire, le sentiment de m'enfoncer.

C'étaient ces idées là qui tournaient en rond dans mon esprit, me donnant le cafard, alors que j'errais dans une des serres abandonnées de l'école. Juste après la fin des cours, et malgré la pluie incessante depuis le matin, je m'étais rendue là pour être un peu seule. J'avais ressentis le besoin de m'isoler et de penser à ma mère, et les serres avaient été la meilleure solution, étant donné le métier de Diana Lewinson. Traverser le parc sous la pluie battante m'avait trempé de la tête au pied et l'absence de toit dans la serre où j'avais choisis d'aller n'avait pas aidé à me sécher un peu, mais ça n'avait pas d'importance. J'étais donc là depuis des heures, à penser à ce qui me minait et à observer les plantes de la serre d'à coté à la lumière d'un lumos puisque la nuit tombait très tôt ces jours-ci. Très vite mes idées noires m'avaient parues moins sombre alors que j'avais passé mon temps à faire l'inventaire de ce que je voyais. De cette façon j'avais le sentiment de me rapprocher de ma mère et ça me fit beaucoup de bien. Pendant que tout le monde avait dîné moi j'avais essayé d'imaginer la vie de maman du temps de Poudlard, en me demandant surtout si elle aussi avait fait comme tout le monde et n'avait pas tout à fait suivit le règlement à la lettre. Je me doutais que oui, puisque papa disait toujours que c'était elle qui l'avait rendu moins sévère.

Je ne savais pas du tout l'heure qu'il pouvait être. Rester ici à me perdre dans mes réflexions m'avait complètement fait perdre la notion du temps et même mon estomac n'avait pas cru bon de me rappeler à l'ordre. La pluie continuait de tomber et semblait ne pas vouloir se calmer, comme si le ciel avait une grosse fuite d'eau depuis ce matin. J'étais trempée jusqu'aux os, comme les moldus disaient si bien, et je comprenais maintenant cette expression alors que la pluie avait traversé ma cape et mon uniforme depuis longtemps. Soudain un bruit sourd claqua dans le ciel et me fit sursauter de surprise, me ramenant les pieds sur terre. Je leva les yeux au ciel et vis plusieurs éclairs de lumière, vite suivis par d'autres grondement : un orage. Ce n'était pas prévu et ça me forçait à rentrer à l'intérieur, moi qui était mieux ici que dans mon dortoir où je me sentirais encore obligée de réviser. C'était puéril mais j'en voulais maintenant à cet orage de me chasser d'ici et me mis à lui hurler dessus comme une idiote ... Ou une folle.

- Quoi ! Toi aussi tu veux me fâcher ?! On a plus le droit de se détendre ? Criais-je alors que le tonnerre claquait en même temps. Et bah non ! Je ne rentrerais pas ! J'ai pas envie !

Un grondement plus fort me surprit et me coupa la parole alors que je regardais vers le ciel noir illuminé d'éclairs, le visage trempé par la pluie drue. C'était comme si le mauvais temps me répondait ou voulait me faire taire et je n'étais pas d'accord. J'avais besoin de m'exprimer et me mis à hurler plus fort, comme pour lui répondre à mon tour, laissant enfin sortir mon raz le bol :

- NOOONNN !!! J'en ai marre de tout ! Marre d'être trop sage ! Fiche moi la paix !

L'orage continuait de gronder alors que je sentais que quelque chose venait de changer en moi ...



Dernière édition par Gwendoline Lewinson le Mer 19 Sep - 22:16, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Selene Corvinus
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Créature Age RPG : 47
Maison : Gryffondor
Etre et spécialité(s) : - Semi vampire
- Sens sur développé et rapidité particulièrement évoluée


Emploi(s) : - Professeur de défense contre les forces du mal

Patronus : Corbeau
Epouvantard : La mort de George Weasley
Amortentia : Cuir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   Mer 15 Aoû - 20:01








Les éclairs froids de l'hiver


[2 Décembre 2025, 22h00]
Rp avec Gwendoline Lewinson


Ce rendez-vous me tourne dans la tête depuis une semaine. Comment cela va-t-il se passer, je l'ignore, et je ne suis clairement pas à mon aise avec cette histoire. C'est donc pour me vider l'esprit que je pars prendre l'air, ou devrais-je dire prendre l'eau si l'on en croit la météo d'aujourd'hui. De la pluie, encore et encore, et plus le temps avance, plus les nuages s'épaississent.

Il fait nuit tôt en Décembre, et les élèves avec ce temps, sont rentrés depuis longtemps. Je vais pouvoir respirer, et peut-être même aller courir en forêt, mais j'entends quelque chose à l'autre bout du parc alors que gronde un premier coup de tonnerre. Une voix familière visiblement en colère contre l'orage, ce qui est assez surprenant. Avec mes capacités, il ne me faut pas longtemps pour arriver sur place et je m'insinue entre les serres alors qu'elle prononce une seconde phrase d'énervement à m'en exploser les tympans.

- NOOONNN !!! J'en ai marre de tout ! Marre d'être trop sage ! Fiche moi la paix !

- Marre d'être trop sage?
demandé-je à voix calme et douce depuis l'extérieur de la serre, à travers une vitre brisée.

J'ai dû la surprendre. Je ne m'occupe pas des affaires des autres, je n'aime pas échanger avec le commun des mortels, même si le fait d'être professeur semble m'avoir adoucie quelque peu. Mais là, il s'agit d'une élève, visiblement en détresse, et ce à une heure de couvre-feu, loin de son dortoir, c'est donc mon devoir. Je contourne les quelques panneaux de verre qui se dessinent, parfois brisés, et passe par un trou, bien plus proche que la porte, avec la dextérité d'un chat et m'approche d'elle. D'un sortilège informulé, il arrête de pleuvoir sur elle et moi et je lui demande d'un ton très calme:

- Que fait une de mes élèves loin de son dortoir à l'heure du couvre-feu? Il semblerait que vous ayez quelques difficultés à vous canaliser Miss Lewinson, quelque chose ne va pas?

Une question qui amènerait potentiellement de la discussion et des informations personnelles sur la jeune fille, je n'aime pas trop cela, je n'aime pas me sentir impliquer auprès des élèves. Mais les élèves de ma maison m'importent tout de même, et pour crier ainsi après l'orage, c'est que quelque chose ne va vraiment pas.


Lunatik (c)

Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t737-selene-corvinus-valide
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   Ven 17 Aoû - 18:29




J'entendis quelqu'un répéter ma dernière phrase et me retournais en sursaut, surprise d'avoir été prise en flagrant délit de ... Folie ? Honteuse, je vis la personne entrer dans la serre et jusqu'à pouvoir voir de qui il s'agissait j'espérais tomber sur un ami plutôt que sur un élève moqueur. Mais c'était encore autre chose : un professeur qui allait sans doute exiger une explication à mon coup de nerf. Étonnamment la pluie s'arrêta, mais juste au dessus de notre tête et je compris que mon professeur de défense devait avoir jeté un sort. Soupirant de lassitude en regardant mes pieds, j'écoutais Miss Corvinus se demander ce que je faisais dehors, et j'allais lui répondre mais la fin de sa phase me coupa dans mon élan.

* L'heure du couvre feu ? Il est déjà si tard ?! J'ai pas vu l'heure passer, oh la la !!! * M'affolais-je intérieurement en regardant maintenant ma prof avec un air inquiet.

- Si ! Oui tout va bien ! Enfin ... C'est juste que j'ai du mal cette année, mais ... Rien, je ne veux pas vous ennuyer avec mes soucis. Je suis désolée pour le couvre feu ! Ce n'était pas voulu du tout ! J'avais besoin de sortir et je n'ai pas vu l'heure. Je vais avoir une punition ? Des points en moins ou des heures de colles ?

J'avais débité mes demi explications et mes excuses sur un ton embarrassé, embêté d'avoir de nouveau et involontairement enfreint le règlement. Mais ce n'était pas tellement ça qui me préoccupait puisque je venais de prendre la décision d'être moins strict avec moi même, plutôt le fait qu'elle m'ai entendu et qu'elle pourrait croire que je l'avais fais exprès.



Dernière édition par Gwendoline Lewinson le Dim 16 Sep - 18:33, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Selene Corvinus
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Créature Age RPG : 47
Maison : Gryffondor
Etre et spécialité(s) : - Semi vampire
- Sens sur développé et rapidité particulièrement évoluée


Emploi(s) : - Professeur de défense contre les forces du mal

Patronus : Corbeau
Epouvantard : La mort de George Weasley
Amortentia : Cuir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   Sam 1 Sep - 1:51








Les éclairs froids de l'hiver


[2 Décembre 2025, 22h00]
Rp avec Gwendoline Lewinson


La demoiselle semble perdue, hésitante, mais je ne lui en veux pas. Je ne suis pas le genre de personne qui inspire la confiance et l'envie de se confier. N'oublions pas que je suis un vampire, pour commencer, et que je suis l'antithèse même de la sociabilité. Je la crois lorsqu'elle m'explique qu'elle n'a pas fait attention à l'heure. Même si ses quelques absences lors de certains cours récents me sont revenus aux oreilles, j'ai gardé un oeil sur la demoiselle, plus par inquiétude que par méfiance.

J'ai de la chance avec les élèves de ma maison pour le moment, je n'ai pas vraiment eu de soucis avec. Il n'y a que le mois dernier que nous avons subi une perte de points importante en le nom de Miss Gryffin. Les deux soeurs étant concernées nous en avons discuter avec les professeurs en charge du retrait de points, ils ont été plutôt laxistes, mais tout de même juste. Je ne connais pas la vert et argent, mais la rouge et or doit avoir bien culpabiliser de ce que j'ai compris de sa personnalité.

Je regarde Miss Lewinson d'un regard bienveillant en essayant de ne pas sembler trop amicale, et je penche légèrement la tête en entendant ses paroles:

- Miss Lewinson, je suis votre directrice de maison, si quelque chose ne se passe pas bien, si le rythme pose problème, ou un autre élève ou tout autre chose, je me dois d'être à votre écoute, c'est un choix que j'ai fais en acceptant ce poste.

Je tente un vague sourire qui me semble presque ressembler à une grimace, même si je ne doute pas que l'on y voit un sourire, un peu coincé certainement. Je m'approche alors et m'assois sur un rebord de jardinière en pierre abîmée.

- Je sais que vous ne comptiez pas enfreindre le règlement, et même si cela peut jouer en ma défaveur vis à vis de mon autorité, je ne compte pas vous retirer de points, ni vous punir, si, et seulement si, vous m'expliquez le problème. Je ne pense pas qu'une jeune élève de quinze ans reste dehors sous la pluie par un temps d'orage à insulter le tonnerre sans raison valable.


Lunatik (c)

Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t737-selene-corvinus-valide
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   Sam 1 Sep - 18:24




L'orage continuait de gronder au dessus de notre tête alors que Miss Corvinus reprenait la parole pour m'expliquer qu'elle était là pour m'aider avec un manque de sévérité qui m'étonnait. Il était vrai qu'à cause de la matière qu'elle enseignait et son comportement solitaire dans les couloirs on penserait qu'elle l'était, mais apparemment pas du tout. Tout le monde savait aussi qu'elle ne parlait pas beaucoup en dehors des cours et, moi comme mes camarades, ne pensions pas à cette femme en premier quand nous voulions nous confier. Mais le fait était que les circonstances semblaient me pousser à parler une fois de plus et je commençais à me demander si il ne suffisait pas simplement que les bons ingrédients soient réunit pour que je dévoile ma peur. Jusqu'à cette année ça n'était jamais arrivé et je me disais soudain que c'était peut être ce dont j'avais besoin, que ce n'était pas forcément un mal.

Hésitant encore alors que miss Corvinus s'asseyait quelque part où elle put dans cette serre abandonnée, je l'écoutais me dire que je n'aurais aucunes punissions. Ensuite elle insista pour que je lui explique ce qui n'allait pas, et je me mis à réfléchir à ce que je pouvais lui répondre, me dandinant d'un pied sur l'autre de nervosité en me mordant les lèvres. Mentir ne servirait à rien, et encore moins à une vampire, alors je ne voyais d'autres choix que de dire la vérité. Ca ne ferait qu'une personne de plus au courant ...

- C'est vrai que c'était bête de crier comme ça. Mais j'avais besoin de me défouler, je suis si fatiguée. Avec les B.U.S.E.s cette année on a encore plus de travail et je n'arrive plus à suivre parce que je ne dors pas assez. Je ... Je dois me lever tôt la semaine, pour éviter ...

C'était tout de même plus difficile que je ne l'aurais cru. Comme d'habitude, je me mettais à bégayer et ma boule dans le ventre se rappela à mon bon souvenir en se tordant encore plus. Il était si dur d'essayer de changer et de faire confiance quand on était si sûr qu'il était préférable de tout cacher.

- J'évite la Grande Salle quand c'est l'heure du courrier parce que ... Parce que j'ai peur des hiboux. Annonçais-je d'une voix peu assurée avant de vider mon sac sur un ton rapide. Avant ça allait, mais là j'y arrive plus. J'ai aussi essayé de sauter le petit déjeuner mais je suis aussi fatiguée. En plus j'ai l'impression que plus je travail, moins je fais de progrès. Et les autres n'ont pas l'air autant sur les nerfs que moi, ils ne suivent pas le règlement à la lettre comme moi, ils arrivent en retard, ou ratent carrément un cours de temps en temps ! Du coup je me dis que finalement ne pas suivre tout le temps les règles ça ne devrait pas faire de mal, au contraire !

Me rendant compte de ce que je venais de dire, je m'arrêtais subitement et jetais un regard inquiet à mon professeur. A mon avis, dire devant une personne d'autorité qu'enfreindre les règles était bon, ce n'était pas forcément une bonne idée.



Dernière édition par Gwendoline Lewinson le Dim 16 Sep - 18:33, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Selene Corvinus
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Créature Age RPG : 47
Maison : Gryffondor
Etre et spécialité(s) : - Semi vampire
- Sens sur développé et rapidité particulièrement évoluée


Emploi(s) : - Professeur de défense contre les forces du mal

Patronus : Corbeau
Epouvantard : La mort de George Weasley
Amortentia : Cuir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   Dim 16 Sep - 12:14








Les éclairs froids de l'hiver


[2 Décembre 2025, 22h00]
Rp avec Gwendoline Lewinson


En écoutant l'élève, je comprends sont malaise. Malheureusement, je ne peux cautionner son envie d'enfreindre le règlement, cela va de soi, mais je ne peux que la comprendre. J'en ai connu pas mal à mon époque qui avaient aussi des difficultés à partir de la cinquième année. C'est une année charnière, les premiers vrais examens, qu'il faut obtenir pour pouvoir continuer les études et obtenir ses ASPICs. Les BUSEs sont une sorte de premier test terriblement stressant, surtout pour les moins organisés, ou pour ceux dans une situation particulière comme la jeune fille à qui je parle en ce moment.

- Miss Lewinson, enfreindre le règlements ne résout rien. Croyez-vous que les élèves ratant des cours volontairement réussiront mieux les examens? J'en doute. J'ai été par le passé de ceux qui ne suivent pas vraiment le règlement, cela m'a jouer de nombreux tour et pourtant j'étais la plus sage du groupe. J'ai bien failli ne jamais devenir Auror. Tous les ans j'ai essayé d'obtenir des cours particuliers supplémentaires dans les matières les plus importantes, mais seul le professeur Lupin m'est venu en aide, mais d'une grande aide. Parfois, il faut savoir se tourner vers ses professeurs.

En citant feu le professeur Lupin, mon estomac se tord de douleur. Je le revois, étendu là, avec Tonks, une jeune femme qui m'émerveillait. Je ne dois pas penser à ce jour funeste, pas devant une élève. Regardant dans le vague devant moi, je m'éclaircis la gorge et réponds à mon silence soudain:

- Pardonnez-moi, certains souvenirs sont plus douloureux que d'autres. Mais en ce qui concerne votre peur des hiboux, en effet, cela peut être bien compliqué et épuisant. N'avez-vous pas demandé à Mr McCormack la possibilité de prendre le petit déjeuner dans votre salle commune? On ne l'accepte généralement pas, mais si cela nuit au bon fonctionnement de votre journée et ainsi de votre moral, il serait peut-être bon de voir cela. Souhaitez-vous que je lui en fasse la demande?

J'ai envie de l'aider, parce qu'on ne pense pas à cela, et elle ne doit d'ailleurs pas être la seule dans ce cas précis, peut-être même y en a-t-il avec la phobie des oiseaux en général? Puis une idée me vient, mais j'avoue ne pas me reconnaitre:

- Vous avez déjà rencontré mon corbeau? Ambroise? Vous effraie-t-il?


Lunatik (c)

Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t737-selene-corvinus-valide
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   Dim 16 Sep - 15:52




Jamais je n'aurais imaginé que mon professeur de Défense Contre les Forces du Mal ai pu être de ceux qui faisaient des bêtises et qu'elle ai pu avoir des difficultés en classe. J'avais toujours vu mes professeurs comme des sorciers surdoués qui avaient si bien réussit que c'étais à eux de tout nous apprendre ensuite. J'en étais très étonnée en me rendant finalement compte que miss Corvinus n'avait été qu'une jeune fille comme les autres à mon âge et qu'elle avait raison : enfreindre le règlement n'allait pas résoudre mon problème. Et ce n'était surement pas garanti que ceux qui le faisaient allaient réussir leurs B.U.S.Es, au contraire. J'étais d'accord avec tout ça et attendais la suite de ses conseils, de meilleur humeur, mais bizarrement elle eut un moment d'absence avant de se racler la gorge. Je ne compris pas pourquoi ni quand elle s'excusa en parlant de souvenirs douloureux car je n'avais pas relevé ses paroles à propos d'un ancien professeur, mort avant même ma naissance. J'étais plutôt concentré sur son idée que je prenne mon petit déjeuner dans ma salle commune et du fait que la sorcière voulait m'aider en allant elle même en faire la demande au directeur. Son intention me touchait mais je me sentais tout de même gênée car, tout comme ma peur, je trouvais ridicule de se plier en quatre pour moi juste pour me facilité la vie. Sa dernier question était beaucoup plus facile pour moi d'y répondre et je commençai par là quand mon professeur me laissa enfin la parole.

- Oui, on voit souvent passer votre corbeau. Il n'est pas effrayant du tout, c'est vraiment que les hiboux et les chouettes qui me font peur. Vous n'en avez pas un vous ? Ce n'est pas votre corbeau qui vous apporte votre courrier, si ?

Prise dans mon élan, je ne lui laissais pas le temps tout de suite de répondre à mes questions et repris pour répondre à son interrogation précédente.

- Je crois qu'on a tendance à oublier que nos professeur ont eut notre âge et qu'ils pourraient comprendre nos problèmes. En tout cas je pense que c'est pour ça que je n'ai pas osé aller voir quelqu'un. Ca et le fait que je n'aime pas parler de ... Aller voir le directeur ou un professeur pour ça, je sais pas trop ... Il a peut être mieux à faire que de s'occuper d'une élève et de sa peur ridicule.

Je fis une nouvelle pause en repensant à ce qu'elle m'avait dit sur sa scolarité d'assez personnel et me permis d'ajouter sur un ton léger :

- En tout cas, à vous voir aujourd'hui, on ne penserait pas que vous aussi vous aviez du mal à mon âge. Ni que vous faisiez des bêtises. Fis-je en réfléchissant quelques secondes avant de finir : D'ailleurs c'est facile d'être la plus sage, à l'époque où vous étiez à l'école les pires fauteurs de trouble étaient les jumeaux Weasley.

Cette conclusion me laissa bouche bée alors que je réalisais que la femme devant moi avait connu ces élèves dont les bêtises étaient encore célèbre aujourd'hui. Sans parler de la chaine de boutiques de farce et attrape qui avait un succès fou auprès de tout les sorciers doués d'humour. Là, je ne pu m'empêcher de lui demander très impoliment :

- Vous étiez ami avec eux ? Vous connaissez le propriétaire du magasin de farce et attrape sur le Chemin de Traverse ? Ouha ! M'excitais-je avant de me reprendre, toute gênée : Oh, excusez moi, c'est indiscret ... Et puis je devrais rentrer, j'ai dépassé l'heure.



Dernière édition par Gwendoline Lewinson le Dim 16 Sep - 18:33, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Selene Corvinus
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Créature Age RPG : 47
Maison : Gryffondor
Etre et spécialité(s) : - Semi vampire
- Sens sur développé et rapidité particulièrement évoluée


Emploi(s) : - Professeur de défense contre les forces du mal

Patronus : Corbeau
Epouvantard : La mort de George Weasley
Amortentia : Cuir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   Dim 16 Sep - 17:08








Les éclairs froids de l'hiver


[2 Décembre 2025, 22h00]
Rp avec Gwendoline Lewinson


La jeune fille commence par me répondre, s'excusant au passage de ne pas oser venir nous voir, nous les professeurs, puis elle continue. Elle a beaucoup de choses à dire mais au moins, cela lui a changé les idées. Une chance pour moi, elle n'a pas relevé mon égarement émotionnel. Tout en parlant, elle en vient à parler des Weasley et qu'à côté d'eux les autres sont sages quand elle semble soudain réaliser quelque chose. Elle met dans le mille! Elle s'excuse une fois encore pour sa curiosité et cette fois je ne peux m'empêcher d'esquisser un petit sourire.

- Vous vous excusez beaucoup Miss Lewinson, je suis de ceux qui préfère un élève curieux à un élève intéressé. En effet, je les ai très bien connu, j'ai même contribué à la création des célèbre boites à flemme. Je ne m'étendrais pas sur le sujet, mais nous sommes très proches depuis de très nombreuses années effectivement. Mais pour ce qui est de votre peur, ce n'est pas ridicule, nous avons tous peur de quelque chose, mais certaines peurs sont plus handicapantes que d'autres. Si je vous propose mon aide c'est parce qu'affronter une peu n'est pas toujours chose aisée et qu'il nous faut parfois du temps. Si votre petit déjeuner n'est pas trop copieux, Ambroise peut vous l'apporter, il déteste rester à ne rien faire.

Proposer que mon corbeau lui livre son petit déjeuner tous les matins est peut-être un gros effort de ma part, mais qu'une de mes élèves perde pieds à cause d'une chose pareil me parait bien moins concevable.


Lunatik (c)

Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t737-selene-corvinus-valide
Gwendoline Lewinson
avatar
Eleve Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 15
Maison : Gryffondor
Camp : Neutre
Patronus : chien
Epouvantard : oiseaux
Amortentia : herbe, parchemin, bitum
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   Dim 16 Sep - 19:06




J'allais répondre "désolé" une nouvelle fois quand mon professeur me fit remarquer que je m'excusais souvent mais me retenais à temps. Et d'ailleurs je n'y pensais plus quand elle confirma connaitre les Weasley personnellement et même avoir contribué aux fameuse boites à flemme dont tout les enfants raffolaient, y comprit moi. Des étoiles dans les yeux, je souriais comme une fillette de six ans à noël, jusqu'à ce que miss Corvinus me reparle de ma peur et de son corbeau. Là je perdis mon enthousiasme pour lui jeter un regard gêné, sa proposition de me faire livré mon petit déjeuner dans ma salle commune était embarrassante. Mais en y réfléchissant c'était une solution comme une autre à laquelle je n'avais pas pensé et qui n'était pas si bête. Ce serait moi plutôt qui serait bête si je disais non, avant même d'essayer en plus. Alors, prenant mon courage à deux mains, je répondis dans un sourire timide :

- Si c'est vous qui me le proposer, je ne peux pas refuser. J'avoue que je n'avais pas pensé à cette idée, pour moi c'était soit me lever plus tôt soit sauter le repas. J'ai essayé les deux mais ça n'a pas vraiment marché ... Merci.

Avec tout ça j'en avais oublié l'orage qui se rappela à notre souvenir bon en claquant fortement au dessus de nous. Le bruit me fit sursauter de surprise, sans que j'en ai peur quand même, et je me tournais vers miss Corvinus pour ajouter :

- Je devrais aller me coucher maintenant, j'ai cours à 8h demain matin. Si vous tenez à ce que votre corbeau m'apporte mon petit déjeuner : je prends des viennoiseries en générale le matin.

Tout en disant ça sur un ton toujours aussi gêné parce qu'on m'aidait, je m'étais avancé vers la sortie de la serre, prête à rentrer au château pour rejoindre mon dortoir dès que ma directrice de maison me le dirait.

Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t815-gwendoline-lewinson http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t807-gwendoline-lewinson-valide En ligne
Selene Corvinus
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Créature Age RPG : 47
Maison : Gryffondor
Etre et spécialité(s) : - Semi vampire
- Sens sur développé et rapidité particulièrement évoluée


Emploi(s) : - Professeur de défense contre les forces du mal

Patronus : Corbeau
Epouvantard : La mort de George Weasley
Amortentia : Cuir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   Sam 22 Sep - 23:00








Les éclairs froids de l'hiver


[2 Décembre 2025, 22h00]
Rp avec Gwendoline Lewinson


La jeune fille semble reconnaissante, ce que je comprends, parfois certaines choses nous empêche d'en faire d'autres et de vivre pour nous-même. J'en sais quelque chose. J'ai vécu très longtemps dans le passé, et je ne commence qu'à peine à me détacher des certaines choses, après une trentaines de longues années.

- Il y a souvent d'autres solutions, il suffit de la trouver, ou de trouver la personne qui vous la donnera! Je ne suis pas très proche des élèves, mais je tiens à ce que chacun s'y retrouve et réussisse, sans prendre de peines inutiles.

Elle se rend alors compte de l'heure et me le signale. Elle a cours demain matin à 8h, puis je réalise qu'ensuite je donne cours aussi:

- En effet, je vous raccompagne, il ne serait pas plaisant d'apprendre que vous ayez croisé quelqu'un qui vous retire des points après que j'ai pris ce temps à discuter avec vous. Et soyez en forme pour le cours de demain, celui-ci n'est pas annulé!

Me levant, j'invite la jeune fille à me suivre dans le calme, une sorte de parapluie invisible au bout de la baguette nous évitant d'être plus amplement mouillée.

[Fin de rp]


Lunatik (c)

Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t737-selene-corvinus-valide
Contenu sponsorisé
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Serre n°5: serre abandonnée   


Serre n°5: serre abandonnée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Gestion de l'eau : le service public serre les poings
» Hé! Pousse-toi de mon territoire toi! [PV Serre d'Aigle]
» [Don]La serre a baie
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» À quoi nous serre la gourde?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium Leviosa :: Poudlard :: Extérieur du château :: Les serres-