............................................. Levez le voile sur le monde magique inspiré de JK Rowling, en 2025...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionPortailS'enregistrer

Partagez | 
 

 Au coeur de la forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
avatar
Staff
Revelio
Inconnu Age RPG : 0
Emploi(s) :
- Fondateur

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Au coeur de la forêt   Sam 8 Juil - 17:25






Au coeur de la forêt






Vous vous trouvez à présent au cœur de la fameuse foret interdite. Le chemin n'a pas dû être des plus simples pour arriver ici, et il ne sera pas plus aisé de repartir d'ici. Au cœur de la forêt, les arbres sont hauts et épais, leurs feuillages empêchant le moindre rayon de soleil de filtrer. Il va donc sans dire qu'il fait frais en permanence, et que la nuit tombée l'air devient glacial.

[Ce lieu est fermé au grand public, peuvent y RP les personnes habilitées (vivant dans ce lieu, ou ayant un accès privilégié...). Les autres peuvent tout de même RP leur arrivée dans les lieux mais devront attendre une réaction d'un membre autorisé cité dans la liste ci dessous:

-Maître du Jeu
-Fictif
-Personnel de Poudlard autorisé]





Lunatik ©


______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com
Kalis Antoy
avatar
Eleve Serdaigle
Revelio
Sang pur Age RPG : 17
Maison : Serdaigle
Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Dim 12 Nov - 17:50



Coeur de la forêt interdite
Tori & Kalis & Léonor



jeudi 18 septembre, 23h00.


En cette heure tardive, la forêt était sombre et effroyablement calme. Jamais Kalis n'aurait pu croire un jour qu'on le laisserait sortir, seul, promener un chien dans la forêt. Il aimait ça bien sûr, pire, il en avait rêvé. Les Ténèbres de l'endroit l'apaisait et non loin de lui, l'animal le suivait tranquillement. Les élèves devaient être tous endormis à cette heure là. Au-dessus de lui, la lune était pleine et ronde. Et à n'importe quel moment, une créature pouvait surgir de l'ombre.

Mais il n'avait pas peur. De temps à autre, il jetait un coup d'oeil au chien pour vérifier qu'il ne s'éloignait pas trop. Celui ci restait toujours à une distance raisonnable de lui. C'est alors que dans l'ombre, il lui sembla qu'une présence était là. Un humain, ou un animal, qu'importe. Mais quelque chose n'était pas loin de lui et le suivait à la trace. Le serdaigle s'arrêta et éclaira les environs de sa baguette. Il plissa les yeux: Rien.
Quand enfin la présence devint plus oppressante, il ordonna au chien de s'arrêter et s'avança à travers les arbres:

Il y a quelqu'un ?

Sa voix était forte et assurée. Il n'avait pas peur, mais il avait bien envie de savoir ce qui pouvait ou pas l'épier. Sans bouger, il attendit une quelconque réaction.
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t790-kalis-antoy-valide
Tori A. Blake
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 16
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : - Métamorphomage

Camp : Neutre
Patronus : Un loup
Epouvantard : L'Ombre
Amortentia : Feu de bois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Mer 15 Nov - 11:56





Perdue dans les ombres

[18 septembre 2025 - 23h00]
Rp avec Kalis Antoy et Léonor Aliotchka



Beaucoup de nuits depuis mon arrivée à Poudlard se déroulaient de la même manière: Esprit chaotique et éveillé, enfermée à rêver de liberté, laisser libre cours aux pulsions délicieuses et tentatrices des Ombres... On avait beau dire que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, il me semblait également qu'une bonne par de ce tout revenait largement aux oiseaux de nuits. Sens en éveil, émotions démultipliées, sortes d'hallucinations des yeux et de l'esprit que l'on créé, imagine par inadvertance, extravagance. La nuit sortent les monstres, les bêtes de sous les lits, danses d'ombres sur les murs, bruits de pas que l'astre du jour tait. La nuit sortent les monstres, les personnes à ombres sous leur lit, celles ayant dans leur tête des voix méchantes, sifflantes, les personnes qui ne peuvent s'allonger et simplement s'endormir. La nuit sortent les monstres aussi, ceux qui usent d'artifices et de problèmes, ceux qui commettent leurs p'tits crimes et puis s'en vont. La nuit, délectation des sens, toujours plus ouverte aux dires, aux confessions.

Et les années sont passés, mes mœurs changés et le château autrefois fantastique s'est dévoilé sous un jour maléfique. Interdiction et règlements, que de choses ennuyantes, effarantes que je m'amusais à contourner et ignorer sans relâche, malgré mes nombreuses réprimandes. Mais comment résisté à l'éclat laiteux de la lune ? Sortir à l'heure ou le noir semble immense et profond, prêt à vous engloutir pour jouer au cache-cache perpétuel des simples élèves et des préfets, au policier et au voleur. S'échapper de la Salle Commune était simple, serpent glissant silencieusement jusqu'aux hautes herbes du Parc. Mais dans le parc, j'étais à découvert, et bien vite je rejoignais les Ombres de la Forêt Interdite.

Je me mouvais avec une facilité déconcertante dans l'obscurité des lieux. Le noir ne me faisait plus peur depuis bien longtemps, trop longtemps. Sans l'aide de ma baguette, je glissais silencieusement entre les arbres, dansait avec ombres, jouaient avec elles. Ce sont des amies d'enfance après tout... Puis soudain lumière. Du moins son, voix, bruit anormal dans cette atmosphère étrange ou le silence est roi:

— Il y a quelqu'un ?

Moment d'hésitation, dans l'ombre, je ne savais pas vraiment encore si je devais m'avancer. La voix m'était inconnue, un bon signe lorsque les voix que l'on connait le mieux sont celles de ceux qui peuvent vous punir, et vous renvoyer dans un lit chaud mais si ennuyeux. Finalement avec un sourire étrange, je m'approchais de l'individu, de dos. Sa voix assuré semblait prétendre qu'il avait le droit d'être ici, mais à 23 heures, qui pouvait bien avoir le droit de se promener, dans la Forêt Interdite qui plus est ? Appuyée contre un arbre tordu, je parlais d'une voix toute aussi assurée que la sienne les bras croisés sous ma poitrine, l'air négligé:

- Seulement une Ombre, mon ange....

Voix assurée ne voulait pas dire suraiguë et bruyante, non au contraire c'était bas, bruissement entre les feuilles mortes du sentier au bord duquel je me trouvais et sur lequel je distinguais l'élève, sombre découpe dans le paysage.

Lunatik (c)




______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t788-tori-a-blake http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t752-tori-a-blake-valide?nid=3#831
Kalis Antoy
avatar
Eleve Serdaigle
Revelio
Sang pur Age RPG : 17
Maison : Serdaigle
Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Mar 21 Nov - 20:32


Coeur de la forêt interdite
Tori & Kalis & Léonor


Kalis avait failli baisser sa baguette quand un silence avait suivit sa question. Mais une voix calme et douce parvint à ses oreilles. Il ne sursauta même pas quand lorsqu'il glissa sa baguette dans la direction du bruit, il aperçut une jeune fille adossée contre un arbre. D'abord, il la détailla d'un long regard sans lâcher sa baguette. Il ne la connaissait pas. Qui était elle ? Que faisait elle ici ?

Je suis loin d'être un ange.

C'était bien vrai; et d'ailleurs elle n'avait pas l'air d'en être un non plus. Lentement, il s'avança, toujours en la regardant. Aucun détail de son visage ne passaient inaperçus. Quand il fut près d'elle, il baissa légèrement sa baguette mais sans cesser de la pointer vers elle. Avant tout, il devait savoir qui elle était, si elle l'avait suivit, et il y avait des chances que oui.

Qu'est ce que tu fais ici ?

Au fond de lui, il se sentait quand même fier d'avoir les privilèges de sortir en pleine nuit maintenant. Par contre elle, il doutait que ça soit aussi son cas...
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t790-kalis-antoy-valide
Léonor Aliotchka
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Mar 21 Nov - 20:35


L'avantage de mon taff, c'est qu'il me permet de satisfaire sept ans de curiosité inassouvie. J'ai le droit, l'autorisation, que dis-je, le privilège de pouvoir me balader dans la forêt interdite officiellement. Il est tard, environ vingt-trois heures, l'heure de faire le mur. Je le sais, je le faisais. Sortir en douce, se cacher à l'ombre du château, traverser le parc en courant comme si ta vie en dépendait (et c'est un peu le cas finalement, y'a certaines personnes avec qui les retenues sont limite une torture létale !) et finalement trouver la douce quiétude des arbres, entrer doucement dans la forêt, et se perdre entre les arbres et ... Ah le bon vieux temps. Maintenant, j'ai plus besoin de m'occuper de tout ça. J'ai une baraque à côté de la forêt et je suis autorisée à m'y balader. Ça retire un peu l'adrénaline mais bon. Je jette un coup d'oeil par ma fenêtre et voit une silhouette traverser le parc en courant. Ah. Bon, je lui laisse un peu de temps (en fait c'est surtout que je suis en pyjama et qu'il faut que je m'habille).
Je pose ma tasse de thé et retire mon plaid (Ouais, chuis un peu une vieille dame dans l'âme (c'est faux et le premier qui essaye d'affirmer ça, je lui arrache les dents, c'est clair ?)). Je m'habille, enfile une cape et attrape ma baguette. On est en septembre, il ne fait pas froid mais humide. Je sors, un fusil sur l'épaule et m'enfonce dans la forêt. Les feuilles mortes craquent sous mes pas, je ne cherche pas à être discrète. Je me dirige d'un pas énergique dans la direction prise par l'ombre que j'ai aperçue un peu plus tôt. Mon pas se fait plus silencieux, autant qu'il est possible avec une patte folle comme la mienne. Ils sont deux finalement. L'un tient un chien en laisse, peut être celui du concierge, l'autre ... je la reconnais. C'est Tori, une charmante serpentarde que j'ai croisé un peu plus tôt dans le mois au trois balais.

- Seulement une Ombre, mon ange....

Trop dark cette enfant. Ils se jaugent, discutent. Le garçon qui tient le chien en laisse a l'air méfiant et peu assuré. Et un peu dark aussi. Pas un ange ouais ouais. Un sourire fleurit sur mes lèvres. Je m'avance vers eux, allume ma baguette d'une pensée (Ouais, j'ai un peu de talent quand même).

- Et moi, je suis la dame blanche, et j'aimerai bien savoir ce que vous faites ici.

Voix calme, assurée, un sourire sur mes lèvres blanches.
Tori A. Blake
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 16
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : - Métamorphomage

Camp : Neutre
Patronus : Un loup
Epouvantard : L'Ombre
Amortentia : Feu de bois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Jeu 23 Nov - 20:03





Perdue dans les ombres

[18 septembre 2025 - 23h00]
Rp avec Kalis Antoy et Léonor Aliotchka



Sans sursaut, l'ombre se tourne, et l'élève se dessine à la lueur de sa baguette, d'abord floue, comme un mirage et finalement entier. Après un court instant, il argue qu'il n'est pas un ange, mais qui le serait en plein milieu de la forêt, cette forêt particulièrement.. Une léger sourire en coin naît sur mon visage alors que je pouffe légèrement, mais pour autant je restait toujours mes gardes, le sorcier n'ayant point abaissé sa baguette, mais suis je si terrifiante ?

— Qu'est ce que tu fais ici ?

Répondre, ou pas, je jaugeais la personne en face de moi, en me posant des questions. S'il demandait, c'est qu'il avait probablement le droit d'être là, mais pour quelles raisons. Finalement, la curiosité l'emportera toujours, et je m'apprêtais à lui répondre, énigmatiquement cela va de soit, lorsque qu'une nouvelle lumière nous éblouit soudainement, s'associant à une voix connu cette fois ci. Serpent se mordant la queue, la situation commençait un peu trop à ressembler à une blague sans fin - Tel est prit qui croyait prendre:

- Et moi, je suis la dame blanche, et j'aimerai bien savoir ce que vous faites ici.

Qu'il était drôle de se dire que la sorcière à qui appartenait la voix avait été rencontrée dans un bar, alors même que j'ignorais encore que Léo serait notre garde chasse cette année. La Dame blanche, blague ou sarcasme, on ne savait le dire en observant la jeune femme presque luminescente tant elle était pâle au clair de lune. Malheureusement pour moi, cette voix était l'une de celle capable de vous faire regagner les dortoirs, quoique... Peut être que la soiré ne finirait pas bras dessus bras dessous à Pré au Lard, mais avec un peu de chance personne ne finirait ou que ce soit dans les minutes qui suivait. Je me décollais finalement de l'arbre, et conservais un visage neutre:

- J'avais besoin de prendre l'air, et je me suis perdue, tous les arbres se ressemblent ici...

Demi mensonge, demi vérité, mais comment savoir démêler le vrai du faux ? Perdue je l'étais, mais actuellement, pas autant que ça ici. Et pour ce qui était de prendre l'air... Elle n'avait jamais précisé où ! Je me tournais maintenant vers le sorcier et son clebs. Il ressemblait drôlement à celui du concierge, mais pour ce que j'en avais fait attention... Moins je le voyais, mieux je me portais, pas que ne l'apprécie pas, mais étant donné mes activités il était évident que faire copain copain avec ses animaux de compagnie n'était pas une bonne idée. Quoique...

Lunatik (c)




______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t788-tori-a-blake http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t752-tori-a-blake-valide?nid=3#831
Kalis Antoy
avatar
Eleve Serdaigle
Revelio
Sang pur Age RPG : 17
Maison : Serdaigle
Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Ven 24 Nov - 16:43


Coeur de la forêt interdite
Tori & Kalis & Léonor


Visiblement, la jeune fille a l'air plus occupée à le regarder qu'à répondre à sa question. Alors qu'il fut prêt à lui reposer la question. Soudain, une autre voix résonna dans son dos, le coupant dans sa lancée. Il reconnut immédiatement à qui elle appartenait: c'était celle du garde chasse. Léonor. Kalis ne la connaissait pas tant que ça mais il l'avait déjà vu quand il passait devant elle pour aller se promener. Non sans un soupir, il fit glisser sa baguette vers elle et tandis que Tori répondait, se mit à gratter doucement la tête de l'animal. Il ne voulait pas prendre part à la conversation, et encore moins avec deux inconnues.

Il pouffa légèrement de rire quand Tori répondit à Léo. Qu'elle excuse magnifique, vraiment. Relevant le menton, il arqua un sourcil et les observa tous les deux, tour à tour.

J'ai le droit d'être là madame, dit il d'une voix hautaine.

Du menton, il désigna le chien qui restait immobile près de lui.

J'ai l'autorisation de sortir ce chien entre certaines heures.

Avec un petit sourire calme et sadique, il jaugea Tori d'un long regard dépourvu d'expression. Quelques heures auparavant, il aurait été dans une situation pareille, et il aurait prit cher, encore une fois.

Par contre elle, je doute qu'elle ai la moindre raison valable...

Que Tori ne le prenne pas personnellement, il avait surtout besoin de s'amuser un peu. Pour une fois qu'il avait la chance d'être spectateur et non pas acteur, il allait en profiter.
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t790-kalis-antoy-valide
Léonor Aliotchka
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Mer 29 Nov - 23:08


Tori (que mon cerveau légèrement fatigué s'obstine à appeler Rôti) se décolle nonchalamment de son arbre.

- J'avais besoin de prendre l'air, et je me suis perdue, tous les arbres se ressemblent ici...

Mais oui mon chaton, bien sûr, tu t'es perdue ... alors qu'il y a plusieurs centaines de mètres entre le parc et la forêt. Pour prendre l'air, le parc suffit. Je ne dis rien cependant, j'attends la réponse du garçon. Ce dernier avait l'air particulièrement sûr de lui, comme s'il était dans son bon droit.

 J'ai le droit d'être là madame

Alors, déjà gamin, tu me parles autrement et ensuite, je te conseille de surveiller ce clebs. C'est pas un mignon p'tit toutou, loin de là. Mais encore une fois, je dis tout ça dans ma tête. Parce que j'attends la suite.

- J'ai l'autorisation de sortir ce chien entre certaines heures. 

C'est bien ce que je pensais, il s'occupe du molosse. Enfin, il s'en occupe, tout est relatif. Disons qu'il le sort, parce que là, le chien pourrait se barrer et/ou lui sauter à la gorge, il n'aurait pas le temps de réagir. Il jugé Tori d'un regard assez peu appréciable, tout comme son sourire méchant et mesquin. Super ce gosse ! Je sais pas qui c'est, mais je vais le retenir.

- Par contre elle, je doute qu'elle ai la moindre raison valable...

Définitivement. J'vais pas le sentir longtemps lui. J'en ai fait des conneries moi, et la règle d'or c'était qu'on ne balançait personne. Bon, maintenant je sermonne, n'empêche que je cautionne pas.

- Je me fiche pas mal de que vous soyez autorisés à être ici ou non. Commencez par me donner vos noms, je jette un regard appuyé à Tori qui porte un surnom. Et toi, je regarde le garçon, tiens un peu ce chien, c'est pas un chihuahua.

Ma voix est forte et autoritaire. Tori n'a pas à espérer de traitement de faveur parce qu'on a discuté autour d'un verre une fois. Et je vais pas pourrir le gosse parce qu'il m'a saoulée ... même si c'est pas l'envie qui manque.

À Kalis:
 
Tori A. Blake
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 16
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : - Métamorphomage

Camp : Neutre
Patronus : Un loup
Epouvantard : L'Ombre
Amortentia : Feu de bois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Ven 1 Déc - 11:03





Perdue dans les ombres

[18 septembre 2025 - 23h00]
Rp avec Kalis Antoy et Léonor Aliotchka



Si le Serdaigle avait pouffé lors de ma phrase, en entendant la suite je comprenais que je ne ferais certainement pas copain copain avec le jeune homme. D'un ton hautain à l'air sadique, le sorcier confirma mes impressions sur le clebs à ses cotés, arguant qu'il était le dog sitter perso du concierge... Promotion ou punition, j'étais pas certaine qu'être le larbin de qui que ce soi soit préférable à sortir en cachette et risquer sa peau. Si son petit air suffisant n'avait pas suffit à me dégoûter, il continua de me jauger, serein:

- Par contre elle, je doute qu'elle ai la moindre raison valable...

Alors comme ça on me balançait dans la fosse pour bouffer du pop corn en me regardant me faire dévorer ? Mon regard coula légèrement vers la Dame Blanche, qui, bien qu'elle n'en dises rien devait certainement pas en penser moins, s'apprêtait à répondre. Étrangement, je sentais que le couperet ne tomberait pas cette fois ci, n'en déplaise au vautour à coté de moi.. Depuis quand balançait-on les gens pour se divertir ? Quoique, j'aurais peut être fait la même chose au final... Ou pas, on ne le saurait porbablement jamais:

- Je me fiche pas mal de que vous soyez autorisés à être ici ou non. Commencez par me donner vos noms.

La voix stricte de la Garde Chasse me sortie de mes réflexions précipitamment, et mon air vague fut remplacé par un air déterminé. Elle avait ensuite demandé au Serdy de tenir le chien, qui s'était conduit de manière exemplaire jusque là, non sans lui jeter un regard qui en disait long. Je me contentais de lui sourire innocemment: Si elle comptait en apprendre plus sur mon prénom comme ça, elle aurait du mal puisque tout ce qu'elle apprendrait serait mon nom ! Même ici j'étais Tori, et le monde se contenterait de ça.. Et il ne servirait à rien de paraître coupable, cette émotion ne m'allait décidément pas au teint:

- Blake, Tori Blake... Serpentarde et.. Et rien du tout en fait, en tout cas rien de notable pour Poudlard.

Peut être que j'en faisais trop. Ou pas assez, mais c'était tout naturel chez moi. Il n'était pas temps de ranger les pop corn, le spectacle faisait tout juste de commencer. Car même si Léo ne semblait pas décidée à faire quelque traitement de faveur que ce soit - ce qui m'étonnait guère au final, et je la respectais même pour ça - je n'allais pas me laisser dévorer, et avec un peu de chance, certains y laisserait quelques plumes

HRPG:
 

Lunatik (c)




______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t788-tori-a-blake http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t752-tori-a-blake-valide?nid=3#831
Kalis Antoy
avatar
Eleve Serdaigle
Revelio
Sang pur Age RPG : 17
Maison : Serdaigle
Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Sam 2 Déc - 19:36


Coeur de la forêt interdite
Tori & Kalis & Léonor


Kalis soupira. Encore un soir ou il avait à faire à l'autorité. Même quand il était autorisé à sortir, fallait qu'on vienne l'emmerder. Il lâcha un soupir, et attendant que Tori ai fini de se présenter, passa une main lasse dans ses cheveux. Il rappela l'animal près de lui en faisant mine d'être agacé.

Kalis Antoy, serdaigle, répondit il à son tour.

Et qu'allait elle faire maintenant ? Il observa Tori en coin ; apparemment pas très heureuse qu'il l'ai un peu nargué. Il crispa la mâchoire, pour s'empêcher de lâcher un énorme sourire et se redressa, reprenant contenance. Il savait que Léo n'habitait pas très loin de la forêt mais tout de même, la voir dehors à cette heure ci était assez étonnant. S'il écoutait sa raison, il ne dirait rien, mais sa curiosité était plus forte.

Ainsi, s'approchant de la jeune adulte, il inclina la tête en détaillant d'abord son visage dans les moindres détails avant de lui sourire:

Et vous, qu'est ce que vous faites ici par pure curiosité ?

Il n'avait pas d'arrières pensées, ni de mauvaises intentions en disant cela. Il voulait juste savoir, et gagner du temps aussi. A son avis, il allait être amené à la revoir de nombreuses fois durant les prochains soirs.
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t790-kalis-antoy-valide
Léonor Aliotchka
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Sam 2 Déc - 21:58


- Blake, Tori Blake... Serpentarde et.. Et rien du tout en fait, en tout cas rien de notable pour Poudlard.

Mh, ok, je n'insisterai pas. Mais bon, ma curiosité interne n'est pas d'accord avec ça. M'enfin, passons. Le garçon répondit à son tour, et je notai mentalement son nom et sa maison. Surtout que comme il avait une super autorisation du concierge pour se balader dans un des endroits les plus dangereux de Poudlard, on allait se recroiser. On donne vraiment des privilèges à n'importe qui de nos jours ... Le concierge était pas aussi cool quand j'étais élève.

Oh .. Il fait quoi là. Kalis se rapproche de moi et me dévisage d'un air que je parviens pas à définir mais que je trouve particulièrement hautain. Il me scrute très précisément. Eh oh calme toi, tu veux pas un microscope non plus ! Il me cherche vraiment le gosse là ...

- Et vous, qu'est ce que vous faites ici par pure curiosité ?


Je hausse un sourcil amusé et retiens un rire moqueur.

- A ton avis petit génie ?
je demande. Je fais mon travail, tu sais celui de garde chasse. Ça consiste à empêcher des petits élèves comme toi ou elle de se perdre dans la forêt. Si on retrouve vos cadavres emmaillotés dans une toile d'accromentules, ça sera de ma faute.

Bon, j'ai pas été trop méchante, juste naturelle. Je suis contente de moi sur ce coup.
Tori A. Blake
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 16
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : - Métamorphomage

Camp : Neutre
Patronus : Un loup
Epouvantard : L'Ombre
Amortentia : Feu de bois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Mer 6 Déc - 16:19





Perdue dans les ombres

[18 septembre 2025 - 23h00]
Rp avec Kalis Antoy et Léonor Aliotchka



En plus d'être sadique, le sorcier n'était nullement intimidé, par qui ou quoi que ce soit et il ramena le chien d'un air contrit, presque comme si c'était la fin du monde. Définitivement, le brun n'arrangeait pas son cas, et j'étais en train de me dire qu'il ne pouvait certainement pas faire pire quand il s'approcha, de toute sa hauteur, de la Garde Chasse pour lui demander:

- Et vous, qu'est ce que vous faites ici par pure curiosité ?

Ha, si, finalement le Serdaigle pouvait faire pire, et c'est en même temps que Léo qu'un petit rire s'échappait de ma bouche tandis que je m'approchais à mon tour lentement du duo, ou trio si l'on considérait le chien, qui n'était tout de même pas négligeable. La Garde chasse haussa un sourcil, ce qui me fit sourire légèrement - C'aurait tout à fait put être mon genre de réaction - et elle argua:

- A ton avis petit génie ? Je fais mon travail, tu sais celui de garde chasse. Ça consiste à empêcher des petits élèves comme toi ou elle de se perdre dans la forêt. Si on retrouve vos cadavres emmaillotés dans une toile d'accromentules, ça sera de ma faute.

Touché, coulé peut être pas, le sorcier avait l'air de ne pas être du genre à se dégonfler. Sa réaction, curieuse certainement, mais insolente extérieurement avait changé la donne, et je reconnaissais la une possibilité de disparaître dans le paysage. Pas en m'enfuyant à toute jambes - et c'était pas l'histoire d'acromentules qui me faisait peur - mais c'étai le meilleur moyen d'attirer l'attention sur moi aussi préférais-je sagement observer la scène. C'était à mon tour de sortir le pop corn...


Lunatik (c)




______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t788-tori-a-blake http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t752-tori-a-blake-valide?nid=3#831
Kalis Antoy
avatar
Eleve Serdaigle
Revelio
Sang pur Age RPG : 17
Maison : Serdaigle
Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Lun 11 Déc - 18:56


Coeur de la forêt interdite
Tori & Kalis & Léonor


Se perdre dans la forêt ?
Kalis ne s'était jamais perdu dans la forêt. Oh il s'était beaucoup perdu dans sa vie. Son comportement témoignait à sa place. Depuis trop longtemps il s'était aventuré sur de longs chemins ou il avait fini par oublier qu'elle direction prendre, et depuis toujours, tous les jours, il se perdait un peu plus dans un monde ou il se sentait profondément seul, sans personne à qui s'accrocher. Il pouffa de rire devant la remarque de la jeune femme, avant d'hausser un sourcil.

Je ne suis pas garde chasse mais cela fait déjà bien longtemps que je vis ici, je connais un peu les environs.

S'il y avait bien un endroit qu'il connaissait plus que Poudlard, c'était la forêt. Parce que comme un animal depuis trop longtemps en cage, il se sentait libre quand il était ici, dès qu'il était seul et qu'il pouvait venir. Généralement, il ne s'aventurait pas trop loin, du moins il essayait de rester relativement près de la lisière pour ne pas se perdre ou oublier la direction pour sortir. Il soupira. En même temps de leur petite discussion, le temps passait. Et il perdait de précieuses minutes à essayer de se délier de l'emprise de la jeune élève et de la garde chasse.

Je peux y aller ?

Il avait soupiré en même temps. Ce genre de petites conversations sans intérêt, n'étaient pas vraiment sa tasse de thé. Il les dévisagea toutes les deux, une par une, attendant l'autorisation d'y aller. Et qui sait, peut être que la jeune élève allait quand même le suivre si elle ne s'en sortait pas trop mal face à Léo ?
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t790-kalis-antoy-valide
Léonor Aliotchka
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Lun 8 Jan - 22:17


Tori ne bouge pas et regarde le spectacle. Super. Je suis vraiment tombée sur les deux rebelles les plus chiants du château. Entre môssieur je connais la forêt gnagnagna et l'autre exploratrice mystérieuse. Kalis me toisa comme si j'avais dit la pire des absurdités.

- Je ne suis pas garde chasse mais cela fait déjà bien longtemps que je vis ici, je connais un peu les environs.

Ah bon, parce que c'est vrai que moi, ça fait vraiment pas longtemps DU TOUT que je suis ici, toutes les excuses poussin. Ok, calme toi Léo, tout va bien se passer. Je respire profondément et m'apprête à reprendre la parole pour lui expliquer que, le fait qu'il connaisse la forêt ou non ne m'enlevait pas la responsabilité de veiller à ce qu'il ne devienne pas un cadavre. Mais, il ouvrit la bouche à nouveau, espérons qu'il ait quelque chose d'intelligent à dire.

Je peux y aller ?

Raté. C'était prévisible. Et ce soupir, môssieur a du mal avec l'autorité, toutes mes excuses ! Je lève les yeux au ciel.

- Certainement pas. Vous deux, vous allez rentrer au château avec moi et je vais voir ce que je fais de vous.

Je fixe Kalis avec intensité.

- Et oui, même si tu as l'autorisation. Je vais discuter des termes exacts de cette fameuse permission avec le concierge, histoire d'être sûre que tu ne joues pas avec les horaires.

Je me tourne vers Tori qui observait le spectacle avec une curiosité mal cachée.

- Et toi, tu sais que tu n'échapperas pas à une sanction. Suivez moi.

Je me tourne en clopinant, mon fusil chargé sur l'épaule et commence à avancer.

Désolée > <:
 
Tori A. Blake
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 16
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : - Métamorphomage

Camp : Neutre
Patronus : Un loup
Epouvantard : L'Ombre
Amortentia : Feu de bois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Dim 14 Jan - 13:38





Perdue dans les ombres

[18 septembre 2025 - 23h00]
Rp avec Kalis Antoy et Léonor Aliotchka



Décidément, le pop corn était de mise et c'était le cas de le dire: Kalis ne se démontait pas et au contraire on avait presque l'impression qu'ici c'était lui l'adulte et pas Léo, qui pourtant avait plus de répondant qu'un boxeur pro. J'essayais de devenir invisible et m'empêcher de pouffer tant bien que mal devant la situation plutôt comique. Finalement, tous mes efforts de contenance prirent fin quand le brun ajouta avec ce ton si supérieur qui lui était propre la question qui tue: j'peux y aller ?

Impossible d'étouffer un léger rire, qui s'envole et résonne dans le silence ambiant. Heureusement que la garde chasse n'avait pas le tempérament que suggérait son ancienne maison car au lieu d'exploser, la sorcière leva tout simplement les yeux au ciel avant de rétorquer d'un ton las un "certainement pas" qui ne laissait rien présager de bon pour la suite. Lorsque la garde chasse commença à bloquer sur le Serdaigle j'esquissais quelques pas en arrière pour m'échapper, avec un peu de chance, mais malheureusement Léo tourna la tête dans ma direction à ce moment là comme si elle était dotée d'un sixième sens:

- Et toi, tu sais que tu n'échapperas pas à une sanction. Suivez moi.

Cette fois ci, c'était mon tour de soupirer. Moi qui espérais faire une éventuelle échappée glorieuse, maintenant que Léo m'avait parler directement je ne pouvais plus aussi aisément m'éclipser. La sorcière se retourna rapidement le fusil à l'épaule et je suivais le mouvement pour arriver à ses cotés. Car si finalement nous étions obligés de rentrer au bercail précipitamment, la sanction n'était peut être pas obligatoire...

- Une sanction pour s'être perdue ? Allons, y s'est rien passé de grave au final...

Si j'avais été du genre lèche-c*l, j'aurais pu ajouter que heureusement notre garde chasse si courageuse m'avait retrouvé avant qu'il n'arrive malheur, mais 1-c'était pas mon genre et 2-Léo n'était certainement pas le type à aimer ça, même pas du tout. Au contraire, c'aurait été un suicide ! C'est donc avec mon sempiternel sourire en coin que je me contentais d'attendre une réaction... De toute façon, elle ne pourrait pas être plus agacée par moi que par le Serdaigle, qui de par son attitude était un atout formidable cette nuit !


Lunatik (c)




______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t788-tori-a-blake http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t752-tori-a-blake-valide?nid=3#831
Kalis Antoy
avatar
Eleve Serdaigle
Revelio
Sang pur Age RPG : 17
Maison : Serdaigle
Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Ven 2 Fév - 18:44


Coeur de la forêt interdite
Tori & Kalis & Léonor


Certainement pas ? Kalis croyait rêver. Il avait maintenant une autorisation spéciale tombée droit du ciel pour sortir enfin la nuit quand il le voulait et voilà maintenant qu'il se retrouvait dans la même situation qu'un gamin qui aurait violé les règles prescrites. Il n'eut même pas le temps de répliquer qu'elle s'était déjà éloigné et avec un soupir las, il considéra sérieusement le fusil qui se trouvait à  son épaule, se demandant intérieurement ce que ça ferait s'il tentait par inadvertance de s'en saisir.

A côté de lui, il avait aperçut Tori qui avait elle même pensé à déguerpir mais la garde-chasse était bien trop rusée et à ce moment là, il se dit qu'il allait vraiment devoir pensé à cesser de se promener autour du périmètre de sa maison la prochaine fois qu'il irait promener le chien. Il était énervé parce que les deux femmes lui avaient fait perdre un temps fou et que pour couronner le tout, l'horaire était maintenant peut être dépassé.
Sans un mot, il enfouit ses mains dans ses poches et suivit Léonor hors de la forêt.

J'espère que tu prendras pas trop cher, lança t-il d'une voix  à la fois ironique et très amusée à Tori.

Sans attendre, il siffla le chien pour qu'il le suive et contourna aussi Léonor pour la contourner et arriver le premier au château. Il espérait pouvoir ressortir aussi vite et se changer les idées dans le silence de la nuit.
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t790-kalis-antoy-valide
Léonor Aliotchka
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Ven 16 Fév - 8:52


J'en avais par dessus la tête de ces gosses. Étais-je aussi insupportable quand j'étais à leur place ? Sûrement ... la différence était que moi, je fuyais dès que j'apercevais le garde chasse. Problème : je suis blanche comme un fessier de fantôme albinos et dans une forêt noire comme celle-là. Mais c'était rigolo et j'en gardais de bons souvenirs.
Cela devrait peut être appeler ma clémence, mais ... non. Surtout l'autre Serdy avec sa tête de merlan pas frais là.
Je ne regardais pas derrière moi, supposant qu'ils me suivaient. Ils avaient plutôt intérêt de toutes manières.

- Une sanction pour s'être perdue ? tenta Tori. Allons, y s'est rien passé de grave au final.

Je soupirai.

- Non en effet, il ne s'est rien passé de grave. Justement parce que je suis arrivée avant que ça n'arrive parce que c'est ce pour quoi je suis payée.

Je me retournai et la fixai. Oui, on avait bu un verre ensemble, et elle avait bien compris que j'avais pas été un ange mais j'avais des responsabilités et j'avais bien l'intention de les assurer. Et mine de rien, sans le garde chasse de mon époque, je serai sûrement morte plus d'une fois. Je repris ma route, entendis la remarque de Kalis qui me fit me hérisser à nouveau. Il avait la palme de l'insupportable en fait. Il me dépassa. Môsieur voulait arriver le premier, je pouvais difficilement l'en empêcher au vu de ma patte folle qui d'ailleurs commençait sérieusement à me lancer. J'avais pas pris de potion avant mon escapade impromptue et la douleur augmentait de plus en plus. Je serrai les dents et continuai.

- Kalis, appelai-je, t'éloigne pas trop, tu risquerais de te perdre.

Je n'avais pas pu m'en empêcher. Mais ça serait dommage qu'il s'échappe. Arrivés à la porte du château, je me plante devant mes deux rebelles.

- Kalis, tu ramènes ce chien à son maître et tu retournes à ton dortoir. J'irai discuter des détails de ta permission avec le concierge. Quant à toi Tori, je te retire 15 points, et en espérant que je ne vous revois pas.
Tori A. Blake
avatar
Eleve Serpentard
Revelio
Sang pur Age RPG : 16
Maison : Serpentard
Etre et spécialité(s) : - Métamorphomage

Camp : Neutre
Patronus : Un loup
Epouvantard : L'Ombre
Amortentia : Feu de bois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   Lun 19 Fév - 18:12





Perdue dans les ombres

[18 septembre 2025 - 23h00]
Rp avec Kalis Antoy et Léonor Aliotchka



— J'espère que tu prendras pas trop cher

La voix narquoise de Kalis parvînt à mes oreilles, avant que je ne le vois nous dépasser à grandes enjambées. Je connaissais ce type depuis quelques minutes, et pourtant déjà je le trouvais insupportable, à se demander ce qu'il foutait chez les aigles.... Quoique finalement ce ne soit pas pour me déplaire, l'avoir dans ma salle commune aurait sûrement été fatiguant: On ne pouvait pas être deux requin dans le même bocal, et mon petit doigt me soufflait que l'aigle était loin d'être un pauvre petit poisson.

- Tu verras un de ces quatre..

Après avoir marmonnée entres mes dents cette phrase inutile, j'observais le sorcier s'éloigner les sourcils froncés et un air mauvais collé au visage, à rêver que ce soit LUI qui perde des points, juste pour le plaisir. Quoi qu’à ce moment là, elle devrait sûrement m'en perdre encore plus pour insubordination... Plongée dans mes réflexions, ce fût finalement la voix de Léo qui me ramena les pieds sur terre:

- Non en effet, il ne s'est rien passé de grave. Justement parce que je suis arrivée avant que ça n'arrive parce que c'est ce pour quoi je suis payée.

La sorcière blanche stoppa et sonda mon regard un instant avant de se détourner brusquement pour rejoindre Kalis qui était déjà presque arrivé. Pour une fois, je ne répliquai pas, en même temps que dire ? Que la Forêt Interdite ne me faisait pas peur, je me doutais bien qu'elle le savait déjà. Que je savais me défendre, la garde chasse ne pouvait pas savoir à quel point, mais je n'avais aucune envie de le lui dire, certaines choses devaient restées cachées. Je rejoignais le duo d'un pas traînant, sans compter le clebs qui à mon grand étonnement ne mouftait pas.

Léo ne me ménagea pas: 15 points en moins pour Serpentard, le petit verre que nous avions bu ensemble ne la rendait pas plus clémente dans son boulot, à mon grand regret. Peut être qu'avec le temps, j'arriverais à la faire légèrement changer d'avis ? Pour couronner le tout, le sorcier avait juste eut le droit à des remontrances, et se faire écourter de sa ballade nocturne. Je levais les yeux au ciel, le bras toujours croisés sur ma poitrine. Décidément rien ne se passait comme prévu:

- A plus tard alors... En pleine journée je veux dire.

J'esquissais un petit sourire à la garde chasse en plissant légèrement les yeux avant de me détourner vers la porte principale, non sans avoir jeté un regard mauvais à Kalis. Ouai, on pouvait dire que je l'avais mauvaise, mais c'était plus facile de considérer que c'était de SA faute si je m'étais fait pincer ce soir, plutôt que la mienne. En plus, le sorcier avait le don de me faciliter le travail, autant par ses remarques que son attitude hautaine. En attendant, je me demandais quels étaient les autres moyens de sortir du château, histoire de pas retomber tout le temps dans les mêmes pièges.....

[Fin du RP pour moi]

On se refait ça clin d'oeil J'aime te détester Kalis, tu es fait pour ça x)

Lunatik (c)




______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t788-tori-a-blake http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t752-tori-a-blake-valide?nid=3#831
Contenu sponsorisé
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur de la forêt   


Au coeur de la forêt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Au coeur de la forêt citadine [Dolan Kane]
» Présentation d'Ichigo
» [Forêt de lames] Au coeur de la forêt
» Le coeur de la forêt céleste
» Un battement de coeur dans la forêt... P.V. Juliane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium Leviosa :: Poudlard :: Extérieur du château :: Forêt Interdite-