............................................. Levez le voile sur le monde magique inspiré de JK Rowling, en 2025...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionPortailS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les petits escaliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
avatar
Staff
Revelio
Inconnu Age RPG : 0
Emploi(s) :
- Fondateur

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Les petits escaliers    Mer 20 Sep - 7:34






Les petits escaliers






D'une taille ridicule, les petits escaliers mène à l'étage inférieur et constitue un passage sûr, ces derniers n'étant pas doué d'une volonté propre comme certains. Néanmoins, le passage est peu utilisé, principalement parce qu'il est en partie caché au détour d'un couloir, mais aussi parce qu'il ne permet pas de laisser passer beaucoup d'élèves. Sculpté à même le granit, ces escaliers résonne, ce qui n'en fait pas un bon lieu pour converser en toute discrétion.

[Ce lieu étant un lieu public dans lequel vous pouvez croiser absolument n'importe qui à n'importe quel moment, vous ne pouvez donc PAS privatiser votre RP]




Lunatik ©


______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Dim 29 Avr - 13:47



       
       
Demande d'explication
  Rp avec Melinda Austin
       Jeudi 6 Nov 2025 vers 21h00


Les rondes de Préfet ces derniers jours étaient devenus des sortes d'exutoires. Ca évitait à Gregory d'avoir à penser aux derniers événements comme la résurgence du fait qu'il était voué à se marier dans moins de deux ans, comme le fait qu'Amy n'était peut-être la "Miss Parfaite" que tout le monde admirait, mais aussi le fait que son Chartier lui manque et tout ça.. Ce soir il avait pour mission de s'occuper des étages du hauts, d'où le fait qu'il arpentait les couloirs du septième étage.

Ce à quoi il pensait depuis la veille c'était au nouveau statut de Melinda. Sa camarade avait donc été nommée Préfète de sa maison, pour remplacer la précédente ? Il se rappela de cet espèce de choc qu'il avait ressentit lorsque Miss Corvinus lui avait apprit la nouvelle. Pourquoi Melinda ? C'est vrai... il l'appréciait beaucoup mais il n'était pas sans savoir qu'elle n'avait pas toujours été un exemple au château par le passé, d'après ce qu'il avait entendu en tout cas. C'était pourtant le Directeur de Poudlard lui-même qui l'avait nomméé ! Mais ce qui le préoccupait le plus dans tout cela, c'était que Melinda ne se soit pas précipitée pour le lui dire à lui. Ne s'étaient-ils pas renommés confidents, l'un pour l'autre ?

Maintenant que l'étage du septième venait d'être parcouru, Gregory s'apprêtait à emprunter le petit escalier de granite. Il savait que les élèves les moins disciplinés avaient tendance à se cacher dans les endroits les plus cachés. Les grands escaliers mouvants étaient donc le plus souvent vide le soir. Les petits escaliers en revanche pouvait dissimuler de mauvais élèves... En descendant à pas feutrés, pour être sûr d'être discret et de pouvoir surprendre d'éventuels élèves. En arrivant sur la dernière marche il tomba justement sur la fille qui remplissait ses pensées. IIl se redressa et croisa les bras sur son torse.

- Tien, Mel... Est-ce que je dois encore retirer des points à Serdaigle ?

C'était sa façon à lui de lui tirer les vers du nez. Il jouait celui qui n'était pas au courant de la montée en grade de Melinda.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Melinda Austin
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Mer 2 Mai - 22:20


Mel avait imaginé une dizaine de manières d'annoncer sa nouvelle fonction à Gregory, mais aucune ne lui semblait convaincante. Elle s'était alors décidée à attendre le moment propice pour le dévoiler spontanément. Ce moment n'étant pas venu, elle avait songé que ce serait au jeune homme de le découvrir. De toute manière, quelqu'un l'avait certainement mis au courant entre temps.
C'était ainsi que la jeune fille se retrouvait à faire sa première ronde dans les derniers étages du château, grisée de pouvoir profiter des lieux en toute légalité. Bien sûr, elle ne devait pas oublier son devoir – elle le prenait d'ailleurs très au sérieux. Ce n'était pas tous les jours qu'on lui présentait une telle opportunité. Néanmoins, la Serdaigle restait fidèle à elle-même, cassant l'image exemplaire que l'on se faisait des préfets avec son habituelle démarche nonchalante, son col déboutonné à la cool et ses bottines rangers (* bah quoi, c'est bien des chaussures noires *).
Estimant avoir passé suffisamment de temps au sixième étage, Mel s'arrêta au bas d'un escalier de granit très étroit. Le passage, à peine éclairé, avait quelque chose d'attirant et d'effrayant à la fois. Alors qu'elle allait s'y engager, une silhouette surgit des ténèbres; elle sursauta violemment.

- Tiens, Mel... Est-ce que je dois encore retirer des points à Serdaigle ?

Le visage de Gregory Donell lui apparut en même temps qu'elle reconnut sa voix. Il se tenait face à elle sur la dernière marche de l'escalier, droit et ferme. Respirant un bon coup (* mais depuis quand je suis censée être aussi impressionnable ? *), Mel retrouva rapidement ses esprits et son caractère. Plissant les yeux, elle réfléchit à une manière appropriée de réagir. Gegory était-il en train de plaisanter, ou ignorait-il vraiment la situation ? Dans les deux cas, elle avait une solution: broder sur son jeu (ou son ignorance).

- L'excuse du somnambulisme est dépassée depuis un bail, je suppose ? Ah, misère, je n'ai rien à dire pour ma défense... Très bien, autant avouer. J'enfreins le règlement en toute conscience. Ça arrive à tout le monde de passer une mauvaise journée, mais vois-tu, tandis que les autres se changent les idées en rigolant un bon coup, en se plongeant dans un livre ou dans leurs songes, j'éprouve ce besoin d'adrénaline qui balaie les mauvaises pensées comme une rafale enivrante, et que je ne puis trouver ailleurs que dans ces corridors obscurs.

La jeune fille fit une courte pause, un air parfaitement neutre sur son visage. Tout ce qu'elle avait déballé n'était pas tout à fait faux, mais le ton théâtral qu'elle avait adopté montrait bien que ce n'était pas sérieux. Elle cligna des yeux en dévisageant le garçon avant de poursuivre.

- D'accord, le baratin ne fonctionne clairement pas avec toi, le parfait préfet inflexible... Ami ou non, pas d'indulgences. Bon, ça fera combien de points en moins ?
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Jeu 3 Mai - 10:41



       
       
Demande d'explication
  Rp avec Melinda Austin
       Jeudi 6 Nov 2025 vers 21h00


Ce qui surprit Gregory, loin d'être le fait de trouver sa camarade ici, c'était sa façon d'avoir eu plus ou moins peur de lui en le voyant. Sur le moment il avait presque eu envie d'en rire, rien que pour la charier. Mais il était davantage préoccupé par le fait qu'elle ne lui ait pas annoncé son nouveau statut comme elle aurait dû le faire selon lui.

Lorsqu'elle prit la parole pour le contrer, les premiers mots qu'elle employa lui rappelèrent cette manie qu'avaient parfois les plus élèves les plus rusés d'essayer de le duper. Melinda avait l'art d'utiliser les mots, c'était sûr, et Gregory le reconnaissait. Cependant là, il avait du mal à dire si elle était sérieusement en train d'essayer de le convaincre ou bien si elle se fichait totalement de lui. C'était assez troublant, au point qu'il en resta de marbre lorsqu'elle eut terminé son layus. Quelque chose lui disait qu'il y avait du vrai dans ce qu'elle venait de déblatérer, un peu comme une rancoeur qu'elle venait d'exprimer tout en la cachant sous un voile d'ironie. Quoiqu'il en soit, Melinda eut le temps de reprendre la parole avant même que Gregory ouvre la bouche.

La dernière phrase toucha le jeune homme de plein fouet. Il se sentit mis à l'épreuve. Etait-elle en train de tester son amitié et son respect du réglement à la fois ? Le brun soupira d'être incapable de dire à son amie qu'il l'aurait couverte. Car non, il ne l'aurait pas fait ! Gregory était droit et il s'était engagé. D'ailleurs, en général, on pouvait compter sur lui pour garder un secret ou tenir une promesse. Ceux-ci seraient en sécurité dans l'esprit du Gryffondor, sauf en cas d'extrême urgence.

- Ne te fatigue pas... Je sais tout. A vrai dire j'étais même au courant avant que tu ne le soit.

La Directrice de Gryffondor avait dû juger bon de mettre Gregory au courant avant tout, comme Edelweiss avait due être convoquée également par la Directrice de Poufsouffle.

- Même si tu n'as pas encore ton insigne, je sais que le Directeur t'a nommée Préfete de Serdaigle.

Il fronça les sourcils de manière assez étrange au point qu'on aurait dit qu'il faisait une grimace. C'était peut-être pour cacher son incompréhension. Non il n'était pas déçue que ce soit Melinda qui ait pris la relève mais, c'était tout de même quelque chose qu'il avait un tout petit peu de mal à intégrer notamment parce que lui avait dû faire des pieds et des mains durant toute sa scolarité pour pouvoir obtenir cette fonction en tant qu'élève. Melinda n'avait eu qu'à profiter d'une opportunité.

- Pourquoi tu ne me l'a pas dit ?
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Melinda Austin
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Ven 4 Mai - 22:22


Le jeune homme répondit avec un mélange de lassitude et de réprobation. Mel fut frappée par la dureté de son visage vaguement éclairé par une torche lointaine.

- Ne te fatigue pas... Je sais tout. A vrai dire j'étais même au courant avant que tu ne le soit. Même si tu n'as pas encore ton insigne, je sais que le Directeur t'a nommée Préfete de Serdaigle. Pourquoi tu ne me l'a pas dit ?

- Je m'en doutais un peu, dit-elle.

Il était tout à fait compréhensible que son silence à ce sujet l'ait contrarié. Néanmoins, Mel n'appréciait pas ce ton de reproche qui lui donnait l'impression de se confronter à un grand frère autoritaire et exigeant. Agacée, la jeune fille se défendit instinctivement mais prit garde à tempérer ses propos.

- Pardonne-moi, je ne suis pas du genre à me précipiter directement vers quelqu'un, quand bien même il s'agirait d'une personne importante, pour lui annoncer ce genre de choses. J'ai eu besoin d'un peu de temps pour intégrer la nouvelle. Quand tu as eu l'habitude de te faire convoquer pendant des années pour des motifs peu honorables et que l'on te confie un beau jour une responsabilité que tu n'osais même pas espérer obtenir en rêve, ça fait un petit choc, crois-moi. Toi-même, ça ne semble pas te réjouir. Et je suis encore plus abasourdie que toi. La nouvelle date d'hier seulement, ce n'est pas comme si tu avais dû attendre un mois avant de savoir. De plus, en toute honnêteté, tu semblais particulièrement préoccupé et peu disposé à parler ces derniers jours.

Ses dernières paroles, bien que servant de toute évidence à esquiver le sujet, n'en restaient pas moins sincères. Gregory se montrait généralement sérieux et légèrement retenu, mais elle avait remarqué un tracas et une noirceur inhabituels dans son attitude récente.
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Lun 7 Mai - 14:49



       
       
Demande d'explication
  Rp avec Melinda Austin
       Jeudi 6 Nov 2025 vers 21h00


Ce n'est qu'après la prise de position défensive de Melinda que Gregory relâcha un peu la pression comme s'il se rendait compte de la dureté du ton qu'il avait employé à son égare. Elle avait raison de vouloir se justifier, mais de quel droit il lui reprochait de ne pas l'en avoir informé immédiatement ? Gregory laissa échapper un soupire à peine audible. C'était sa façon à lui d'être désolé. Néanmoins il ne comptait pas se dégonfler devant Melinda, ça c'était sa fierté qui le provoquait. Il allait pourtant la mettre de côté et demander pardon à son amie mais la Serdaigle laissa sortir la phrase de trop qui le laissa pantoi.

- D'accord d'accord... oubli ce que j'ai dit c'était complètement idiot.

Tout en expriant avec lassitude, Gregory fléchit ses jambes jusqu'à s'asseoir sur la dernière marche de l'escalier en pierre. Cette fois Melinda le surplombait de nombreux centimètres.

- Alors... Qu'est-ce que ça fait de se balader dans les couloirs après le couvre-feu en toute liberté ?

Il se rappela de la première fois qu'il avait mis les pieds en dehors de la Salle Commune de Gryffondor alors que la nuit était tombée. C'était une sensation assez libératrice et nouvelle. Mais très vite Gregory s'y était habitué. C'était devenu normal. Cette liberté il la concevait davantage aujourd'hui comme une contrainte. Après tout s'il avait le droit de sortir du dortoir à cette heure-ci c'était pour chasser les élèves irrespectueux du règlement.

Le garçon releva la tête vers sa camarade et lui adressa un faible sourire.

- Profites-en...

*Ca ne dure pas*, pensa-t-il en se retenant de le dire. Il n'était pas du genre sinique d'ordinaire, mais comme Melinda s'en était rendu compte, Gregory était bizarre ces derniers jours.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Melinda Austin
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Dim 13 Mai - 9:34


Au grand soulagement de Mel, Gregory sembla se refroidir en entendant ses paroles. Les deux jeunes gens possédaient un certain ego – ils en avaient fait les frais peu après leur première rencontre – et leur confrontation pouvait être rude.
Le garçon s'assit en bas du petit escalier, l'air abattu, et tenta de démarrer une conversation plus légère que son humeur apparente.

- Alors... Qu'est-ce que ça fait de se balader dans les couloirs après le couvre-feu en toute liberté ? Profites-en...

- ... ça ne dure pas ?

Mel eut un petit sourire. Il y avait quelque chose d'exaltant à pouvoir disposer sans crainte du château passé vingt-et-une heure. Cependant, elle n'était plus là pour s'amuser. La jeune fille pouvait désormais faire une croix sur ses virées nocturnes interdites, et elle le regrettait malgré tout. Il fallait bien grandir un peu à un moment ou un autre. Pour Gregory, préfet chevronné, les rondes devaient représenter une simple routine.

- Ça relève davantage du devoir que de la liberté, à mon sens... Mais ça me plaît. Pour le moment.

La petite blonde prit soudain un air inspiré, caricaturant un savant en pleine réflexion.

- Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté ? On peut en causer, si ça te dit.

Voyant l'air sombre de son ami, Mel reprit son sérieux et s'assit sur la petite marche à côté de lui.

- Non ? Bon, d'accord. Est-ce qu'il y a quelque chose dont tu voudrais... dont tu aurais besoin de parler ?
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Mar 15 Mai - 15:17



       
       
Demande d'explication
  Rp avec Melinda Austin
       Jeudi 6 Nov 2025 vers 21h00


Gregory haussa les épaules et laissa un sourire s'affirmer sur son visage lorsque Melinda termina sa phrase exactement de la même façon qu'il l'avait pensée dans sa tête. Il avait tendance à oublier à quel point cette fille était perspicace et franche. Ce quelle affirma ensuite lui paru d'autant plus vrai. Etre Préfet ce n'était pas être vu comme une référence pour les autres élèves et se faire montrer du doigt, c'était surtout recevoir la confiance du personnel et du Directeur, et faire appliquer les règles. Effectivement, cela relevait du devoir.

Gregory secoua la tête lorsque Melinda lança d'un ton exagéré une question qui apparaissait selon lui sans réponse toute faite. Il aurait bien débatu de cette dialectique en d'autres circonstances à vrai dire mais ce soir il n'avait pas la tête à se triturer le cerveau. C'était trop lui demander. La jeune fille avait du le comprendre parce qu'elle s'installa bien sagement juste à côté de lui, sur cette froide marche d'escalier. Et vint la question fatidique, très personnel à laquelle bien sûr il aurait dû s'attendre. Il soupira pour toute première réponse.

- Tu sais... je ne suis pas sûr de moi-même comprendre cette situation dans laquelle je suis. C'est comme si ça me tombait dessus là maintenant alors que ça traine comme un nuage noir au dessus de ma tête depuis toujours !

Il tourna le visage vers Melinda à la quête d'un tant soit peu de compréhension. C'était pourtant impossible que son amie voit clair dans ses mots bourrés de messages cachés. Et depuis quand avait-il besoin de se confier ? Depuis quand faisait-il ça lui ?

- Je... Je t'assure j'aimerai t'en parler. J'ignore si tu saurais quoi me dire mais, de toute façon, je suis voué au silence.

Tout en parlant il avait enfoui sa tête entre ses mains au point de cacher son visage et d'assourdir les derniers sons qu'il avait émit. En fait, il pourrait la mettre au courant. Personne ne lui avait interdit de parler. Cependant... il refusait d'admettre la situation et il était trop fier pour l'admettre d'ailleurs.

- Peut-être y a-t-il encore un espoir...

Il avait balancé cette phrase inaudible plus pour lui même.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Melinda Austin
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Mar 22 Mai - 18:45


La question de Mel entraîna de la part du jeune homme une suite de propos obscurs et confus qu'elle-même, habituellement perspicace et familiarisée avec la déduction, était incapable de décoder. Il lui lança un regard implorant, comme s'il espérait qu'elle ait compris par miracle le sens de ses paroles. Mais la jeune fille ne put que froncer les sourcils, l'air aussi perdu que lui. Il poursuivit, la tête entre les mains, si bien qu'elle n'entendit pas clairement sa dernière phrase.

- Tout ce que je peux comprendre, c'est que tu sembles coincé dans une situation qui te dépasse et dont tu n'as pas le droit de parler. Et ça ne m'enchante pas du tout de te voir dans cet état.

Gregory paraissait étouffer, hagard, submergé par de graves tracas dont elle ne pouvait avoir connaissance. Mel, qui ne l'avait jamais vu ainsi, commençait à s'inquiéter sérieusement. De quoi pouvait-il s'agir ? Une histoire de famille pesante ? Des intrigues sournoises avec d'autres élèves ?

- On ne peut pas dire que je sois très entraînée à l'art de soutenir quelqu'un, quoique, je peux essayer de m'y remettre. Tu es sûr que tu ne peux rien dire ?


Mel avait oublié où ils se trouvaient et la ronde qu'ils étaient censés mener. Leur devoir de préfet était désormais passé au second plan. Sans réfléchir, elle osa poser une main sur l'épaule de Gregory.

- Je ne sais pas quels problèmes tu traînes depuis tout ce temps, mais tu vas probablement finir par exploser si tu gardes tout cela pour toi.

Elle souhaitait ainsi l'encourager à parler, sans pour autant qu'il se sente obligé et appesanti d'injonctions. La jeune fille espérait toutefois vivement qu'il ose se confier.
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Jeu 24 Mai - 19:30



       
       
Demande d'explication
  Rp avec Melinda Austin
       Jeudi 6 Nov 2025 vers 21h00


La tête toujours entre ses mains, Gregory soupira pour toute réponse. En résumé Melinda avait saisit le principal : Gregory était coincé dans cette histoire qu’il avait ignoré voire même refoulé pendant des années jusqu’à oublier. Mais aujourd’hui il ne pouvait plus ignorer ce qui avait lieu sous ses yeux et qui le touchait directement. Lorsque son amie tentant de l’encourager à parler, il releva lentement la tête. Les cheveux ébouriffés il dirigea son regard sur le visage de Melinda. Il lui semblait y lire de l’inquiétude. Il ne savait pas quoi répliquer et il comptait la faire abandonner en restant ainsi muet. Sauf qu’elle insistait et avec cette troisième phrase qu’il considéra avec attention, il ne pu s’empêcher de relâcher la pression quelques secondes au points de courber le dos.

- Bien sûr, tu as  raison, et je sens même l’explosion arriver...

Il allait en dire trop. C’est vrai, il n’avait jamais parlé de cela à quique ce soit jusqu’à présent, il ne l’avait même pas  chuchoté dans  l’oreille attentive de Carl, son chartier. Mais Melinda était sincère, il le sentait et comment aurait-il pu passer à côté de cette main tendue si tentante.

- Je… Il se trouve que..., Gregory s’arrêta, mal assuré. Les lèvres fines de Melinda et ses yeux clairs l’aidèrent à reprendre contenance. Je suis fiancé depuis  mon plus jeune âge. Un mariage forcé.

Il avait parlé le souffle court, les yeux toujours rivés dans ceux de la blonde à ses côtés. Il voulait capter sa réaction. Elle allait sûrement vouloir en savoir plus. A moins qu’elle ne veuille pas remuer le couteau dans la plaie.

- Je te l’ai dit mais j’aimerai que ça reste entre nous, j’espère que tu comprends.

Le problème de cette histoire n’était pas seulement le fait de subir un mariage arrangé. C’était surtout le fait d’être tombé amoureux d’une fille et de se heurter à la réalité selon laquelle il ne pourra plus agir selon ses désirs, de ce point de vue là. C’est pour cela qu’il commençait à envisager le fait de connaître Autumn, la fameuse future mariée. Mais après leur petite conversation qui s’était mal terminée, il n’était plus aussi sûr sur pouvoir s’entendre avec elle.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Melinda Austin
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Mar 19 Juin - 21:15


Lorsque Gregory se tourna à nouveau vers elle, Mel put détailler son visage anormalement pâle, décomposé et durci par la fatigue. Ses yeux rougis luisaient sinistrement. Il semblait prêt à s'effondrer. Soudain, la jeune fille sentit une légère détente. Il se pencha un peu en avant, ses lèvres s'entrouvrirent, et elle sut qu'elle avait réussi – il allait parler.

- Je... Il se trouve que... bafouilla-t-il. Je suis fiancé depuis mon plus jeune âge. Un mariage forcé.

Mel eut un mouvement de recul sous l'effet de la surprise. Elle était partagée entre le choc de la nouvelle, une volonté immédiate et accrue de l'aider et le soutenir, et une autre beaucoup moins noble – dérober des renseignements qu'elle n'était pas censée connaître. La Serdaigle ressentait malgré elle une forme de satisfaction narcissique à obtenir des informations aussi facilement. Elle en retirait une impression de maîtrise et de puissance. Son amitié avec Gregory était encore trop récente pour prétendre enrayer certains rouages obscurs de son fonctionnement.

- Je te l'ai dit mais j'aimerais que ça reste entre nous, j'espère que tu comprends.

Mel finit par répondre après quelques secondes de silence.

- Tu peux compter sur moi. Tout le château sera au courant demain matin.

Songeant que la situation était trop grave pour qu'elle se permette un nouveau trait d'ironie, Mel poursuivit rapidement, sur un ton sincère cette fois.

- Ça craint. Ça craint tellement. Je ne savais même pas que ce genre de choses se faisait encore de nos jours dans... certains milieux.

Elle croisa les bras en soupirant, essayant d'assimiler ce qu'elle venait d'entendre. La situation lui échappait, à vrai dire, et elle ne savait absolument pas comment elle était censée réagir, mais elle décida de ne pas s'embarrasser avec ce genre de questions.

- Et la fille... Tu la connais ? Tu lui as déjà parlé ?

Mel se doutait bien qu'il n'allait pas lui révéler son identité – bien qu'au fond d'elle-même, elle souhaitait ardemment la connaître – mais ce n'était peut-être pas le plus important. Pour le moment, l'essentiel était que Gregory puisse exprimer sa souffrance.
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Sam 23 Juin - 1:22



       
       
Demande d'explication
  Rp avec Melinda Austin
       Jeudi 6 Nov 2025 vers 21h00


La réaction de son amie, bien qu'elle fut certainement une tentative pour détendre l'atmosphère, ne fit pas sourire Gregory.

- Sérieusement Mel, je ne plaisante pas.

Réussit-il a articuler avant de plonger son visage dans ses deux mains grandes ouvertes. Si c'était tout ce qu'elle avait à lui dire en échange... Mais bon, au moins elle avait la descence de ne pas fuir en courant ou de ne pas lâchement se moquer de lui. C'est le seul réconfort qu'il trouvait dans le fait d'avoir divulgué son secret à Melinda. Ce qu'lele dit ensuite fut bien plus sincère en revenche. Au point que le jeune homme sorti de sa cachette en relevant la tête vers elle.

- Je t'avoue que je ne comprends pas que mes parents puissent être encore à cheval sur ce genre de pratiques...

Il avait cette agréable sensation d'être compris et sa soulageait. Oh oui ça soulageait de pouvoir en parler librement à quelqu'un. Il regrettait presque d'avoir enfouis tout ça en lui pendant tout ce temps. Et il avait fallut que ce soit Melinda Austin qui devienne l'oreille attentive et l'épaule réconfortante. C'était assez paradoxal au fond. Il ne s'attendait pas cependant à ce qu'elle s'intéresse plus en profondeur au problème. La question qu'elle posa était presque trop directe et il allait faire en sorte de ne pas trop en dire encore. C'était trop tôt pour assumer. Un gryffondor lâche, on aurait tout vu.

- Bien sûr que je la connais... Je suis pas certain que ce soit un cadeau.

Gregory soupire en pensant à Autumn Rowle, sa fiancée qu'il avait soigneusement évité jusqu'à cette fameuse soirée pendant laquelle il était tombé sur elle par hasard. Peut-être était-il dur avec elle, mais il était surtout en colère de devoir affronter cela.

- On a... essayé de parler disons. Ca n'a pas été une super réussite.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Melinda Austin
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Mar 3 Juil - 18:14


" Bien sûr que je la connais... Je suis pas certain que ce soit un cadeau. "

* Voilà qui commence bien *, songea Mel

- On a... essayé de parler disons. Ça n'a pas été une super réussite.

A partir de là, Mel eut la désagréable sensation d'être tout à fait impuissante face à la situation de Gregory. Elle ne souhaita même pas en savoir davantage sur la mystérieuse fiancée de ce dernier. Un mariage arrangé, franchement... on ne pouvait pas trouver un problème moins tordu ? A son tour, elle se prit le visage entre les mains.

- Je ne sais pas quoi te dire, finit-elle par dire en soupirant. Mais quelqu'un saura le faire...

La jeune fille réfléchit un moment. Non, elle ne pouvait rien faire pour l'aider, seule. Mais elle devait à tout prix l'écouter, le soutenir et surtout le guider. Jamais elle ne s'était trouvée en face d'un problème aussi délicat.

- Ecoute, reprit-elle soudainement, tu as peut-être l'impression terrible de subir ta situation, mais je te l'affirme, tu as le droit de dire non. Les unions forcées sont considérés comme un délit. Il faut le signaler. Tu as dix-sept ans, tu es officiellement majeur, tes parents n'ont rien à t'imposer, et rien ne peut justifier une telle décision de leur part. A ce niveau-là, c'est à la justice qu'il faudrait en parler. Ou du moins à un professionnel, quelqu'un de confiance à qui tu pourrais te confier sans que ta famille n'en sache rien.
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Dim 22 Juil - 20:03



       
       
Demande d'explication
  Rp avec Melinda Austin
       Jeudi 6 Nov 2025 vers 21h00


Au fond, même s'il n'avait jamais osé parler de cela à quique ce soit jusqu'à maintenant pour des raisons de fierté et parce qu'il n'avait jamais vraiment accepté son sort, il espérait tout de même que Mel puisse l'aider. Lorsqu'elle lui avoua ne pas savoir quoi ajouter pour lui tendre la main, il sentait une vague de découragement l'envahir. Sauf qu'il ne lui tiendrait pas rigueur de son impuissance. Après tout, comment pouvait-il lui en vouloir. Lui-même était dépassé par les événements, alors Mel Austin.. ça lui tombait dessus comme ça, du jour au lendemain. Elle n'aurait pas réponse à tout et encore moins à ce casse tête incurable. Nénamoins, elle su faire apparaitre une lueur d'espoir dans les yeux humides de Gregory qui relevait la tête vers elle maintenant.

- Tu crois ?

Et finalement cette personne dont parlait Mel, elle avait décidé de lui préparer le terrain. Elle se lançait dans un argumentaire positif auquel il n'avait même pas songé lui-même tant il avait refoulé le sujet en son for intérieur. Ses yeux semblaient briller à présent. Une sorte de reconnaissance prenait place dans son regard. Il allait presque sourire. Jusqu'à ce qu'il réalise qu'il ne saurait pas vraiiment à qui en parler en dehors de ses parents. Quelqu'un de confiance qui saurai comment s'y prendre ? Hm... difficile à trouver.

- Tu as sûrement raison. Pourquoi aurais-je à subir ça ? Il faut que j'en parle avant qu'il ne soit trop tard. La date approche dangereusement...

Gregory passa une main nerveuse, lourde, dans ses cheveux puis jusque dans sa nuque. Ses doigts blanchissaient en même temps qu'il réfléchissait. Le seul adulte en dehors de ses parents qui lui venait tout de suite à l'esprit c'était Emily Atkins. La bibliothècaire. Quoiqu'après l'autre nuit, elle était peut-être en colère contre lui. Et après tout, meêm si elle lui avait inspiré confiance la première fois, il ne la connaissait pas du tout.

- Je vais y réfléchir...

Rien que de penser au fait que cette réflexion pourrait durer encore des jours comme des semaines, il soupira. C'était lourd à porter. Mais il devrait le faire. Il le ferait.

- Merci d'être là Mel. Ca me fait du bien.

C'était vrai. Même si elle n'avait pas apporté la solution à son problème, sa présence lui réchauffait le coeur. Il avait au moins pu soulager ce poid qui pesait sur son esprit depuis quelques jours.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Melinda Austin
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Sam 28 Juil - 18:19


Les mots étaient sortis de la bouche de Mel au moment où elle commençait à désespérer, comme dans l'élan d'une intuition fulgurante. La réaction de Gregory fut immédiate. L'espace d'un instant, son visage parut rajeunir, mais il reprit rapidement une expression douloureuse. Mel comprit en voyant son regard perdu dans le vide qu'il ne savait probablement pas à qui s'adresser. Néanmoins, quelque chose avait changé. Il ne semblait plus résigné à subir son sort. Mel, de son côté, ne se sentait plus aussi démunie. Elle était passée d'un état de sidération et d'impuissance à un sentiment de révolte.
Lorsque Gregory la remercia, la jeune fille esquissa un sourire. Elle ne prit pas la peine d'ajouter quoi que ce soit comme "c'est normal" ou "je serai toujours là pour t'aider". Il savait déjà cela. Elle garda simplement un instant de silence, et ça lui semblait plus important et approprié que de se noyer à nouveau dans un long discours qui échouerait de toute manière à le rassurer.

- Si vraiment tu ne trouves personne, dit-elle finalement, ou que tu n'oses pas en parler directement à quelqu'un, essaie de contacter le département de la justice magique et explique-leur tout le problème. D'ailleurs, je pense qu'il ne faut pas attendre de faire ça en dernier recours.

Mel posa brièvement une main sur son épaule avant de se relever. Cela devait faire un bon quart d'heure qu'ils avaient délaissé leurs affaires de préfet, mais c'était une chose nécessaire.

- Quoi qu'il en soit, je te promets de garder le silence là-dessus – je n'aurais pas grand monde à qui en parler de toute façon. On devrait retourner à notre "devoir" maintenant...

[Je te laisse terminer si tu le souhaites]
Sakura-Abigail Andrews
avatar
Eleve Poufsouffle
Revelio
Né moldu Age RPG : 16
Maison : Poufsouffle
Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Jeu 30 Aoû - 22:51




Besoin de calme


♦️ Jeudi 11 Décembre 2025
♦️ 22h
♦️ Avec Emerson Dukes


Je déteste quand elle me fait des crises. Voilà dix bonnes minutes que je suis assise là, sur les marches des escaliers, totalement à bout de nerfs mais au moins, je suis au calme. Je sais pas toujours garder mon sang froid, et dans ces moments je suis contente d'avoir Patsy avec moi pour me filer un coup de main. Je regarde l'heure, je vais peut-être devoir y aller !

Je me lève de mes marches et commence à me rendre vers mon appartement, nonchalamment, presque à reculons. J'ai un peu honte quand je gère pas comme ça. "On n'élève pas un enfant sans pleurs" que dit ma mère, et c'est vrai, mais il est 22h et j'ai même pas encore fini tous mes devoirs. En relevant les yeux j'aperçois une silhouette.

* Merde merde merde, je vais dire quoi moi ? Au septième étage à cette heure-ci alors que ma salle commune est à l'autre bout ! *

Soudain, la surprise me prend:

- Emerson ???



- Adrenalean 2016 pour Epicode
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1184-sakura-abigail-andrews-valide#4729
Emerson Dukes
avatar
Prefet Serdaigle
Revelio
Age RPG : 17
Maison : Serdaigle
Emploi(s) : Préfet Serdaigle

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Jeu 30 Aoû - 23:05


11.12.25 / 22:00
Avec Saku

Balade nocturne bonjour, Emerson aimait le silence de la nuit. A cette heure, très peu de chance de croiser des élèves, donc un bon point, possibilité de croiser des profs, autre bon point, c'était toujours agréable de les rencontrer hors des cours, et surtout, le silence salvateur. Le jeune Dukes appréciait fortement ces instants calmes et le bruissement de son jean ainsi que le léger craquement de son perfecto en cuir noir.

Il commençait à faire frais le soir, alors les balades en petit pull, c'était un peu tendu quand même. Il portait donc son cuir et son écharpe Serdaigle posée sur les épaules pour pouvoir porter son insigne de préfet visible sans abîmé sa veste favorite. Il aperçut quelqu'un et s'approcha, un peu déçu de devoir rabrouer quelqu'un quand la voix retentit. Elle ne lui était pas inconnue et elle le connaissait:

- Oh putain! Saku! Qu'est-ce tu fous là miss, ta maison est à l'opposé!

La maison des Poufsouffle se trouvait aux sous-sols, et elle était au septième étage, et visiblement pas partie pour emprunter les escaliers la menant aux étages inférieurs. Mais il était de toute façon hors de question qu'il lui retire des points, c'était clair! Il la pris dans ses bras, trop heureux de la revoir, sa meilleure amie.Mais réfléchissant un instant il réalisa:

- Mais, quand est-ce que tu es revenue? J'ai cru que tu avais quitté le château définitivement, il s'est passé quoi, j'étais inquiet! Et tu m'as pas donné de nouvelles en plus!


Voir le profil de l'utilisateur
Sakura-Abigail Andrews
avatar
Eleve Poufsouffle
Revelio
Né moldu Age RPG : 16
Maison : Poufsouffle
Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Jeu 30 Aoû - 23:37




Besoin de calme


♦️ Jeudi 11 Décembre 2025
♦️ 22h
♦️ Avec Emerson Dukes


Sa première question est embarrassante, mais je m'y attendais un peu quand même. Puis, il me prend dans ses bras. Une étreinte que je lui rends sans hésitation tant elle soulage. Retrouver des valeurs sûres c'est agréable. Puis il en vient à LA question que j'évite. Pourquoi cette absence? Je le regarde un instant, me tordant les mains de malaise, j'ouvre la bouche, la referme, la rouvre, la rereferme ...

* Dis quelque chose ! Tu peux pas lui mentir ! Si y a UNE personne en qui tu peux avoir confiance dans tout ce château c'est bien lui ! Bon et certainement ta cousine aussi, mais c'est la famille ça compte pas ! Allez ! Réponds ! *

- Hummm, jeeee ... en fait jeeeee ...

* Allez bon dieu ! Fais-lui confiance comme tu l'as toujours fait ! *

- C'est très très long à expliquer en fait. Je n'en ai parlé à personne à part le personnel au courant. Je ...

Je n'arrive pas, je ne sais pas par où commencer, je lui ai tellement tout cacher sur l'existence de Sam, de Maileen et tout, j'ai un peu honte. Bon d'accord, j'ai totalement honte, mais franchement, imaginez-vous cinq minutes à ma place, c'est pas évident à gérer comme situation !

- En fait, j'ai été absente parce que ... parce que j'ai accouché.



- Adrenalean 2016 pour Epicode
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1184-sakura-abigail-andrews-valide#4729
Emerson Dukes
avatar
Prefet Serdaigle
Revelio
Age RPG : 17
Maison : Serdaigle
Emploi(s) : Préfet Serdaigle

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Jeu 30 Aoû - 23:48


11.12.25 / 22:00
Avec Saku

- QUOI???

Il s'était exclamé un peu trop fort. La nuit répercutait sa réponse en écho dans le château. Il resta là, les yeux écarquillés à se demander si elle lui faisait une bonne farce, mais elle en était incapable. Enfin si, mais pas de tenir son sérieux bien longtemps, et vu son visage résigné, elle était on ne pouvait plus sérieuse. Il était choqué.

- Mais c'est arrivé quand? et puis comment? et avec qui? tu m'as rien dit! comment tu as pu le cacher? et ton bébé tu l'a gardé? il est où? tu vas bien?

Une armée de question, ce n'était vraiment pas dans ses habitudes. Toutes manières ayant disparut, la surprise avait clairement pris le dessus et il était sous le choc. Il avait une montagne de question mais réalisa qu'elle avait les traits tirés en prenant le visage de la jeune fille un instant entre ses mains. Il l'embrassa sur le front et la pris dans ses bras en fermant les yeux.

- Excuse-moi Saku, je me suis pas retenu. Je ne m'y attendais pas. Comment te sens-tu?

Il relâcha alors son étreinte, mais garda les mains posées sur les épaules de son amie, la regardant droit dans les yeux, inquiets à présent qu'elle ne craque ou autre chose du genre.
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura-Abigail Andrews
avatar
Eleve Poufsouffle
Revelio
Né moldu Age RPG : 16
Maison : Poufsouffle
Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Ven 31 Aoû - 0:02




Besoin de calme


♦️ Jeudi 11 Décembre 2025
♦️ 22h
♦️ Avec Emerson Dukes


Il me sert une floppée de questions assez redoutables je dois dire, même si j'ai toutes les réponses et qu'elles sont positives pour la plupart, puis me sert dans ses bras en s'excusant platement puis desserrant son étreinte il me regarde pour savoir si je vais bien.

- T'en fais pas, maintenant ça va.

Je le regarde droit dans les yeux, c'est sa technique pour savoir si je lui dis la vérité. C'est comme ça qu'il avait compris qu'un truc clochait avant mon départ du collège. Je me défais doucement de ses mains et m'adosse contre le mur.

- Tu veux tout savoir, mais je veux que tu n'en parle jamais à personne, d'accord ?

Je prends une profonde inspiration, me remémorant ses questions. Je regarde le plafond, mes chaussures, puis lui:

- Je t'ai raconté que j'étais tombé en kiff d'un moldu. Bah ça s'est super mal passé. Au départ, c'était génial, puis on est allé plus loin, on n'a pas été prudents et je suis tombée enceinte. On en a parlé, tout était parfait on était d'accord pour le garder, mais j'ai pris la décision de lui avouer que j'étais une sorcière. C'est là que c'est parti en couilles, il a pété un plomb, m'a traité de folle et tout, il a été oublietté et ne se souvient même plus de moi.

Je baisse les yeux, cette partie de l'histoire me fait toujours aussi mal, ça date du début de l'année donc c'est assez récent, et mes sentiments, malgré la déception et la douleur de ses paroles, ils sont toujours là, je pense que vous me comprenez. Mes yeux s'embuent un peu, j'aime pas ça, alors j'évite de le regarder en face et je reprends:

- Du coup j'ai caché ma grossesse avec des sortilèges d'illusions et j'ai accouché un peu avant les BUSEs. Du coup, logique je repique ma cinquième année évidemment. Mais voilà, je suis maman d'une petite fille qui s'appelle Maileen et elle a sept mois déjà.



- Adrenalean 2016 pour Epicode
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t1184-sakura-abigail-andrews-valide#4729
Emerson Dukes
avatar
Prefet Serdaigle
Revelio
Age RPG : 17
Maison : Serdaigle
Emploi(s) : Préfet Serdaigle

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    Ven 31 Aoû - 0:17


11.12.25 / 22:00
Avec Saku

Le jeune rockeur était resté immobile durant tout le discours de son amie, bouche bée, même si sa bouche était fermée, il restait coi. Il ne s'tait pas attendu à une telle histoire, surtout de la part de sa meilleure amie. Ceci dit, il ne lui en voulait pas le moins du monde. C'était une lourde histoire et cela aurait vite pu tourner au drame si ça s'était su au château, elle n'avait pas eu tort.

- Ouaw! J'avoue tu as fais fort, mais toi dans l'histoire, est-ce que tu vas bien? Je veux dire, vraiment? Ton bébé, Maileen, elle est où maintenant? Elle doit te manquer non?

Au fond de lui, il était tout de même un peu déçu qu'elle n'ait pas trouvé la confiance nécessaire pour lui en parler plus tôt, ou au moins lui envoyer un hibou pendant son absence du château, même si elle avait continué de lui cacher. Mais il se retins de lui en faire part, elle avait certainement eu bien d'autres choses à penser à ce moment. Elle avait certainement dû traverser une épreuve difficile à gérer émotionnellement, et maintenant devait être pire encore d'ailleurs, d'où son errance dans les couloirs.

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les petits escaliers    


Les petits escaliers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !
» Les petits santons ;-)
» SOS 125 à 130 petits chiens entassés dans une maison(08)
» Les petits cailloux d'amour
» Mon Aragorn (et quelques petits orques qui passaient par la)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium Leviosa :: Poudlard :: Intérieur du château :: 7ème étage :: Couloirs-