............................................. Levez le voile sur le monde magique inspiré de JK Rowling, en 2025...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionPortailS'enregistrer

Partagez | 
 

 Theon Doyle [VALIDE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Theon Doyle
avatar
Eleve Serdaigle
Revelio
Sang mêlé Age RPG : 17
Maison : Serdaigle
Emploi(s) : • Prédisposition naturelle pour l'occlumancie actuellement non-pratiquée.


Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Theon Doyle [VALIDE]   Lun 16 Oct - 23:19





"La vie est telle une amante; insaisissable, libre, insolente... et pourtant on donnerait tout pour elle"



Theon Doyle


Feat. "Lindsey Morgan"

• 17 ans, née le 13 Octobre 2008
• Sang Mêlé (Sang pur par sa mère, Sang-mêlé par son père)
• Prédisposition naturelle pour l'occlumancie actuellement non-pratiquée.
• Maison à Poudlard : Serdaigle
• Baguette : Inconnue pour le moment.





Physiquement

Theon est brune, de longs cheveux portés attachés pour ne pas la gêner dans ses mouvements. Des  yeux bruns expressifs, comme l'ensemble de sa personne à vrai dire. Pas difficile de comprendre ce qu'elle fait passer par l'usage de mimiques, froncement de nez, haussement de sourcils, moue boudeuse ou sourire éclatant sur un visage au teint de peau un peu mat. D'allure mince, un peu petite pour son age, Theon a des mains aux paumes calleuses, les doigts rendus souples et agiles par ses travaux manuels de mécanique, des ongles courts. Bien qu'elle porte assez souvent des mitaines noires, les coupures et griffures sont courantes sur les mains de la jeune femme, parfois même jusqu'à ses avant-bras. De la même manière, son visage est régulièrement marqué : bleus aux pommettes, égratignures à la tempe, fine cicatrice sous le menton, souvenir d'une chute particulièrement spectaculaire.
A Poudlard, Theon porte son uniforme scolaire, et en dehors, les premiers vêtements qui lui tombent sous la main, généralement un jean et un t-shirt. Dans tout les cas, on repère sa silhouette à son blouson, ses chaussures et... ses béquilles.
Theon a perdu l'usage de ses jambes à la naissance, mais a toujours refusé de rester assise dans un fauteuil, préférant apprendre à utiliser des béquilles. Ces dernières sont calées sous ses bras, avec des poignées pour que la jeune femme y pose ses mains. Les deux ont une sangle permettant à Theon de les passer dans son dos lorsqu'elle ne les utilise pas. L'usage de ces béquilles a conditionné le reste de son équipement, comme des chaussures montantes pour lui éviter d'avoir les chevilles tordues et une épaisse semelle résistante à toute épreuve. De la même manière, son blouson s'adapte à l'usage qu'elle en a : rembourré sous les bras afin qu'elle prenne appuis sur ses béquilles sans douleur, renforcé au niveau des épaules pour supporter le poids de ses sacs souvent encombrés comme elle ne peut rien porter dans ses mains, et matelassé sur toute la longueur des avants-bras jusqu'au coudes. Cette dernière modification du vêtement est utile à la jeune fille lorsqu'elle n'utilise pas ses béquilles et rampe pour se déplacer en s'aidant de ses avant-bras (par exemple lorsqu'elle s'engouffre dans des passages étroits lors d'expéditions hasardeuses, et que sais-je qu'elle en fait souvent du hors piste au lieu de se tenir sagement comme ses parents le voudraient). Ce vêtement vif qu'elle porte sur ses T-shirt civils ou sur son uniforme scolaire a un aspect pratique, mais également sentimental : il appartenait à son père jusqu'à ce qu'une lessive trop complexe pour sa sorcière d'épouse ne le fasse rétrécir.
Ainsi, la sorcière a une démarche facilement repérable : elle fait basculer ses jambes dans la direction souhaitée en prenant appuis sur ses béquilles, puis déplace celles ci en se tenant en équilibre sur ses jambes instables avant de recommencer la manœuvre. C'est long, c'est difficile, c'est physique, mais pour Theon c'est un moyen de se déplacer seule et donc d'être indépendante. En plus, ça lui permet de garder la forme pour avancer même sans ses béquille s'il le faudrait, en rampant si besoin. Pas besoin d'avoir deux jambes pour avancer dans la vie, et Theon vous le prouvera.



Mentalement

La première fois que l'on rencontre Theon, on ne peut s’empêcher de penser que c'est une jeune femme déterminée. Un ouragan emporterait la gare de King's Cross et Theon prouverait qu'il est possible d'aller à Poudlard à pieds, malgré ses béquilles... Depuis son enfance elle a eu l'habitude de devoir fournir plus d'efforts pour arriver au même résultat que les autres et cela lui a donné un allant et une force d'esprit considérables. De la même manière, elle a du apprendre à se défendre des moqueries et des regards de travers, développant un sens de la répartie mi-humoristique, mi-sarcastique (pour le meilleur et pour le pire...) qu'elle accompagne de mimiques équivoques, que ce soit son plissement de nez dédaigneux ou son regard noir assassin. Heureusement, cette façon d'être est purement défensive et en compagnie d'une personne respectable Theon sera relativement aimable et souriante. Elle aime apprendre quelque soit le sujet (elle fait partie de cette catégorie d'élève a avoir lu la totalité de ses livres scolaires avant la rentrée) avec une grande affinité pour les potions et l'arithmancie. Et s'il vous est possible de vous lier d'amitié avec elle, vous découvrirez une jeune femme calme et mature, aimant admirer les étoiles en réfléchissant à l'univers, se perdant parfois dans la contemplation du ciel.




Histoire



13 octobre 2008
Dans un hôpital moldu une femme repose sur un lit, épuisée par l'accouchement difficile de son premier, et elle l'apprendra bientôt, dernier enfant. Une petite fille, alors que l'homme à ses côtés espérait un garçon, un garçon vif et sportif comme il l'était lui même, un garçon qui aimerait apprendre les mathématiques et les mystères de l'univers, un garçon à qui il raconterait des histoires le soir... un petit garçon qu'il voulait appeler Theon. La main de l'homme effleure la joue de l'enfant, si petite, si douce. Il repense aux mines désolées des sages-femmes qui se sont occupées de l'accouchement. Il se souvient de leurs paroles. *Monsieur, votre fille ne pourra pas apprendre à marcher, ses membres inférieurs ont subit des lésions irrémédiables.*
L'homme lève la tête et regarde sa femme, la main toujours posée contre la joue du nourrisson. Et puis, d'une voix assurée il affirme comme une provocation à la vie et au destin, "Notre fille s'appellera Theon".

Et si tout arrive pour une raison
Emmitouflée dans une polaire, assise dans la neige le dos contre un arbre, une petite fille regarde le ciel de ses grands yeux bruns. Theon a désormais six ans et alors qu'elle adore apprendre elle a quitté son école pour se réfugier dans un parc, loin des enfants moqueurs de sa classe. Parfois elle aimerait pouvoir se lever sans même y penser et marcher d'un pas assuré, abandonnant ses béquilles derrière elle... Parfois seulement. La plupart du temps, elle profite des capacités physiques de ses bras pour se hisser en haut d'un arbre, là où personne n'imaginerait aller la chercher. Ou bien elle se faufile dans des buissons, à travers une entrée si étroite que les autres ne savent franchir en rampant. Theon esquisse un sourire, son visage mat éclatant de bonheur face à cet après-midi libre par la force des choses. Et puis un bruit lui fait soudainement tourner la tête, pour apercevoir un jeune garçon qui ne doit avoir que un ou deux ans de plus qu'elle. Insouciant des conséquences de son absence, l'enfant a préféré quitter les bancs de classe pour profiter de la neige. Icare... sans la moquerie des autres enfants, peut-être que Theon n'aurait jamais rencontré son meilleur ami.

L'Envol
Ses cheveux bruns s'éparpillent dans les airs, cinglant son visage au passage. Après quelques années passées avec Icare à enchaîner les quatre cent coups, Theon pense être allée trop loin cette fois. Enfin, pense... c'est juste un bribe furtive qui traverse son esprit alors que sa fuite sur les toits la précipite dans un plongeon. Si sa mère le savait, que sa fille soit disant infirme crapahutait n'importe où avec son ami, ses béquilles ripant sur les ardoises et les tuiles des maisons, ses chaussures griffées par les cailloux, salies par la boue, son jean poussiéreux d'avoir rampé dans des greniers de bonnes. Cette fois, Theon semble ne pas pouvoir s'en sortir, sa mince silhouette tourbillonne dans les airs en se rapprochant inexorablement du sol. A force, la fillette ne sait plus où commence le ciel et où se termine la terre, y a t'il seulement un haut et un bas ? Elle qui habituellement subit la gravité sans pouvoir courir, voilà qu'elle s'élance vers le sol, à moins qu'elle ne chute vers le ciel... quand soudain dans son champs de vision le chemin caillouteux apparaît. Theon effrayée tente de protéger son visage de ses avants bras, tentative illusoire après une chute pareille, lorsque tout s'arrête.
Cinquante centimètres au dessus du sol, la fillette s'est figée dans les airs. Theon écarquille les yeux, le souffle court, étendant les bras comme pour planer... l'instant se suspend et l'enfant dévale les derniers centimètres pour atterrir à plat ventre, un caillou lui attaquant méchamment le menton.

L'Histoire avec un H.
Lorsque les convictions sont scientifiques, lorsqu'on recherche encore et toujours une explication logique à chaque événement, lorsque tout est soit de l'ordre de la physique ou de la chimie, que dire d'un moment en apesanteur sur terre ? Theon, qui jusqu'ici avait vécue comme moldue, ne pouvait imaginer que les histoires racontées le soir par son père était en réalité l'Histoire. La sorcellerie, partie intégrante du monde terrestre. Bartholomé Doyle, son père, lui ne pouvait croire qu'après tant et tant d'années de non-maj, il avait donné naissance à une fille sorcière. L'héritage de sa lignée, les Doyle, dont le premier Bartholomé était un Cracmol, revenait enfin aux mains d'une sorcière. En secret de sa femme, il instruit à la fillette de 9 ans tout ce qu'il avait pu apprendre sur ce monde lors de ses recherches passionnées et Theon se pencha avec dévotion dans cette Histoire, son Histoire.

La lettre des Onze
Alors que Theon et son père pensaient poursuivre discrètement l'apprentissage de la jeune fille désormais âgée de onze ans, une simple lettre changea la donne. Venue de Poudlard, elle confortait les deux cachottiers sur leurs intuitions : la magie existait et Theon pouvait apprendre à la maîtriser, contrairement à tous ses aïeuls Doyle. La vraie surprise fut la réaction de Kira, la mère de Theon. Loin d'être étonnée du contenu de la lettre, elle annonça à son mari et à sa fille qu'il était temps pour elle de parler de sa famille... Une famille de sorciers depuis des générations, avec lesquels elle n'avait plus de contacts en raison de leurs idéologies du sang et de la suprématie des sorciers sur les êtres.

Juste une montagne
Six ans à apprendre la sorcellerie, mais six ans à l'apprendre à domicile, par sa mère. Soit disant Poudlard ne serait-pas accessible à une boitilleuse comme Theon. Décision de la mère, décision irrévocable. Theon rêve d'ailleurs. Les sorties et expéditions avec Icare ne suffisent plus, les connaissances de sa mère ne suffisent plus, les recherches de son père et son point de vue de non-maj sur la société sorcière ne suffisent plus. Theon veut vivre d'elle même, apprendre d'elle même, voir enfin ce château décrit dans L'Histoire de Poudlard, en parcourir les couloirs et même les escaliers ! Pour une année, juste une, vivre comme tout les sorciers anglais de son âge, avoir sa propre baguette, vivre sa répartition, apprendre auprès des professeurs de cette Ecole réputée...
Un soir, alors que ses parents ne se doutent de rien, Theon enfile son blouson, attache les sangles de ses chaussures de cosmonaute et attrape ses béquilles. Passant les sangles sur son dos, ses mains accrochent le rebord de la fenêtre, suspendant son corps dans le vide. Un coup de rein et elle franchit le cadre, basculant sur le toit de la maison. Theon se laisse glisser le long de la pente, saisit l’extrémité de la gouttière, descend précautionnement et silencieusement. Arrivée en bas, à plat ventre dans l'herbe mouillée, la jeune fille rampe hors de vue de la fenêtre du salon avant de se hisser debout dans la rue, les béquilles calées sous ses aisselles. Theon reprend son souffle, plisse les yeux dans la pénombre. Et puis, pas après béquilles, béquilles après pas, la jeune femme prend le chemin de la montagne. Kira prétend qu'il faudrait déplacer des montagnes pour que Theon vive à Poudlard. Et bien pour commencer, Theon se déplacera jusqu'à la montagne. Et même, elle l'escaladera.
Et au petit matin, lorsque ses parents la chercheront, Icare lui saura leur dire que leur fille a juste escaladé une montagne, et que bientôt, elle déplacera les montagnes de Poudlard.





A l'arrivée sur le forum



Theon a eu beau aller sur ses 17 ans, elle est rentrée pour la première fois à Poudlard, conséquence de la surprotection de ses parents à son égard... Pour elle l'absence de retrouvailles de camarades  n'est pas un problème, si elle fait connaissance de personnes sur son chemin pourquoi pas, sinon ce n'est pas ça qui l’empêchera de dormir la nuit. Ses parents et Icare lui manqueront surement un peu, mais l'impression de liberté que lui offre Poudlard et le monde des sorciers en général lui occupera rapidement l'esprit (et ses journées aussi, vu que de base, Poudlard c'est une école tout de même... et que la jeune fille compte passer ses BUSES avec suffisamment de points pour prétendre à sauter la 6e année et passer directement ses ASPICs l'année suivante, sensiblement au même moment que les jeunes de son âge).







Famille


• Mère : Kira DOYLE (par son mari), 42 ans, cheveux noirs, yeux bruns, peau mat. Chercheuse. De lignée Sang Pur, elle a étudié à Poudlard dans la maison Serpentard. Après s'être éloignée de sa famille en raison de leurs convictions politiques sur la place des êtres dans le monde de la sorcellerie, la diplômée de Poudlard a beaucoup voyagé au service de la science et a rencontré Bartholomé Doyle, un homme à première vu moldu étudiant les sciences, les mathématiques et... l'impact possible d'une matière inconnu de la plupart des humains, nommée sorcellerie. Des recherches qui pouvaient paraître délirantes, et qu'il ne montrait d'ailleurs jamais à quiconque, mais qui prirent tout leur sens lorsque Kira comprit qu'il s'agissait d'un descendant de Cracmol. De leur mariage est née Theon Doyle, la naissance difficile faisant d'elle leur unique enfant.  

• Père : Bartholomé DOYLE, 46 ans, la carrure sportive, brun aux yeux bleus, Mathématicien & Physicien pour son travail de professeur dans une école moldue réputée en Angleterre, Chimiste pour le plaisir. Il rêvait d'avoir un fils sportif comme lui, qu'il nommerait Theon... Son enfant ne fut ni sportif ni un garçon, mais le prénom Theon est resté.

• Theon n'a ni frère ni sœur, seulement quelques cousins trop éloignés géographiquement pour avoir des liens particuliers avec eux.

• Autres personnes importantes :
Icare : Meilleur ami moldu de Theon, 19 ans, grand, la peau noire, effectue des petits travaux de mécanicien. Entre eux c'est à la vie, à la mort et dans tout ce qui vaut la peine d'être raconté de leurs passés respectifs, l'autre est systématiquement présent. Contrairement à ce que beaucoup pensent, il n'y a aucune ambiguïté dans leur relation qui est strictement amicale.
Bartholomé : brun, yeux bleus, premier Cracmol de la lignée Doyle.
Aïfe : mère sorcière du premier Bartholomé, la baguette utilisée par Theon lors de ses cours avec Kira lui appartenait.



Rêves et ambitions


Theon dans son enfance rêvait de vivre dans l'espace, où son infirmité ne lui poserait pas de problème. Aujourd'hui, ses connaissances scientifique et sa dextérité de mécanicienne couplées à ses talents de sorcière lui assureraient sans nul doute possible une telle place, mais la jeune femme souhaite d'abord mieux connaitre la Terre avant de la voir d'en haut, et peut-être que d'autres horizons l'appelleront avant qu'elle ne rejoigne les étoiles.


Code de Lunatik 




Mise en situation




• Qu'est-ce que tu as le plus hâte d'apprendre à Poudlard ?
Les cours de potions essentiellement, ainsi que l'arithmancie et éventuellement la métamorphose. Mais tout les autres cours semblent également interessant, le choix est dur...

• Un élève de ta maison a triché pendant les examens de Poudlard en se servant d'une plume ensorcelée. Grâce à son stratagème, il se retrouve premier de la classe en Sortilèges et tu n'es que deuxième. Le professeur soupçonne quelque chose de louche. Il te prend à part à la fin du cours pour te demander si ton camarade a utilisé ou non une plume interdite. Que fais-tu ?
Un professeur qui se fait avoir par un élève ? Bien joué pour l'élève, et hors de question de le dénoncer, de toute façon ces points reviennent à la maison, peu importe que ce soit officiellement lui le premier de la classe, tout le monde sait qu'en réalité, c'est moi la meilleure........ oh ça va, je blague.


N'empeche que, je suis la meilleure. Un problème avec ça ?

• Un Moldu t'aborde en pleine rue en te lançant qu'il est persuadé que tu es un sorcier ou une sorcière. Que fais-tu ?
C'est cool pour toi mec, c'est bien d'avoir des certitudes dans la vie. Par contre j'ai autre chose à faire que discuter avec toi, alors bonne-fin-de-journée-merci-au-revoir.

• Un troll a fait irruption dans le bureau du directeur de Poudlard. Il est sur le point de pulvériser, écraser et déchirer plusieurs objets et trésors irremplaçables, dont notamment un remède contre la Dragoncelle que le directeur a pratiquement fini de mettre au point, les carnets scolaires de tous les élèves de Poudlard depuis 1 000 ans et un mystérieux livre écrit à la main, comportant d'étranges textes en runes, qui a très probablement appartenu à Merlin. Dans quel ordre tentes-tu de sauver ces objets de la massue du troll si tu en as la possibilité ?
Non mais sérieusement ? Si j'arrive à sauver mes fesses ça serait déjà bien, c'est pas quelqu'un  qui boitille comme un hyppogryffe à trois pattes qui va réussir à sauver le monde ! Bon n'empeche que, le savoir, c'est le pouvoir. S'il y a moyen de sauver les carnets scolaires de tous les élèves de Poudlard depuis 1000 ans, ce qui représente une source d'informations incroyable sur la société de la communauté sorcière, ça serait pas mal pour l'Histoire avec un grand H. Le remède pas la peine, moi je peux vous le dire on peut très bien vivre à moitié infirme alors la Dragoncelle... de toute façon le directeur avait bien pris des notes de ses avancés, non ? Parce que sinon, avec l'autre prof débile de la question d'avant, ça va faire une chouette équipe... Après le bouquin écrit en Runes ça peut peut-être valoir le coup aussi.

• Indique les quatre maisons par préférence. Cette dernière question n'influera que très peu le choixpeau, il est tout de même très têtu, mais dans la possibilité que tu te révèles choixpeauflou, ce sera utile !

Dernière question avant la décision irrévocable... tu laisses le suspense planer avec arts et subtilité, Choixpeau. Quel ordre de maison je choisirai ? Je n'en ai pas la moindre idée. Quelque part, je sais que je suis attirée par la maison Serpentard, mais en quoi l'expliquer ? Il y a un charme indéniable autour de cette maison, une aura que certains repoussent en la rabaissant, citant le nombre de sorciers issus de Serpentard à avoir mal tournés, et pourtant... il y a là bas une intelligence inhabituelle, un calme dissimulant une passion, une froide quiétude. Une fascination en somme, dans laquelle plonge toute personne s’intéressant d'un peu trop près cette illustre maison.
Des quelques personnes avec qui j'ai discuté avant d'arriver sur ce tabouret avec toi sur ma tête, certains m'ont vu aller à Poufsouffle ou Gryffondor. Pourtant, je crois que mis à part Serpentard et son attrait incontrôlable, c'est Serdaigle qui m'accueillerait le mieux. Il est vrai que je travaille beaucoup, mais ce n'est pas un travail acharné et studieux comme celui des Poufsouffle, c'est l'instinct de recherche et de découvertes, la passion du savoir et de ses dérivés parfois jugés inutiles mais pourtant fascinant ! J'aime la légèreté de l'apprentissage pour sa propre estime, pour sa propre vision, j'aime faire des expériences même si elles explosent en chemin... j'aime me plonger dans les livres à en oublier de dormir, j'aime rêver à l'impossible. Et peut-être est ce pour cela que certains me voient à Gryffondor, mon acharnement à avancer est pris pour du courage, et les Gryffondor sont célèbres pour cela... mais au fond de moi, et toi qui est sur ma tête tu dois surement le voir, j'en ai pas tant que ça du courage. Continuer d'avancer avec mes jambes qui tiennent pas, c'est juste parce qu'au fond, j'ai pas le choix... Et si on ne m'entends pas me plaindre, c'est que je suis trop réservée pour assumer mes faiblesses, alors par contre oui, on m'entend jurer et révolutionner le monde, mais ce n'est pas du courage. Plutôt des pulsions de rage et de rancœur, je suis bien loin du monde gentil et accueillant des Poufsouffle, bien loin de leur loyauté, moi qui ai appris à me débrouiller seule. Il y a bien Icare, mon rayon lumineux, Icare pour qui je donnerais ce que j'ignore même posséder... mais cet attachement unique ne se rapproche t-il pas plus lubies des Serpentard ?
Qu'importe, je ne suis là que pour un an. Si tu n'arrives pas à te décider, inutile de se fatiguer à chercher, envoie moi à la bibliothèque, ça m'irait parfaitement comme maison ça, la bibliothèque.
Si lectures et expériences,
Ouvrent pour toi le monde de tes cinq sens,
La Bibliothèque t'accueillera peut-être,
Là bas c'est lecture illimitée pour toutes les têtes !
Oui oui, je sais, les chansons ici c'est toi qui les fais... et bien je te laisse décider de celle qui me conviendra alors !



Lunatik 



Dernière édition par Theon Doyle le Jeu 26 Oct - 15:28, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t804-theon-doyle-valide#1061
Theon Doyle
avatar
Eleve Serdaigle
Revelio
Sang mêlé Age RPG : 17
Maison : Serdaigle
Emploi(s) : • Prédisposition naturelle pour l'occlumancie actuellement non-pratiquée.


Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Theon Doyle [VALIDE]   Lun 23 Oct - 16:22


J'ai fini ♪♫
(désolé si ça fait double post... Theon se prosterne à vos pieds pour se faire pardonner. Enfin elle s'étale sans ses béquilles quoi)
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t804-theon-doyle-valide#1061
Admin
avatar
Staff
Revelio
Sang pur Age RPG : 0
Emploi(s) :
- Administrateur du forum

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Theon Doyle [VALIDE]   Jeu 26 Oct - 15:36




Bienvenue sur WL !

Ta présentation est en ordre, je me fais donc un plaisir de te valider. Voici maintenant le moment tant attendu, la visite de notre cher Choixpeau afin qu'il te répartisse... A moins que tu n'y aie jamais été, et que l'âge d'y suivre des cours ne soit passé depuis longtemps ? Il faudra tout de même qu'il nous dise ta maison !

En attendant, je t'invite à passer chez Ollivander's, car ta baguette t'attends la-bas ! Si tu ne sais pas quel visage mettre sur ton nouveau personnage, la section Graphismes est faite pour toi. Concernant le reste, je t'invite à suivre la suite de notre Parchemin du nouveau membre qui t'indiquera pas à pas les étapes à franchir !

Cordialement,
Code de Lunatik ©️


______________________________



Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Staff
Revelio
Sang pur Age RPG : 0
Emploi(s) :
- Administrateur du forum

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Theon Doyle [VALIDE]   Jeu 26 Oct - 17:15











Tu peux dès à présent aller chercher ta baguette chez Ollivanders, faire un petit tour du coté du Parchemin du nouveau membre ou aller visiter ta Salle Commune. Si tu es encore élève, n'oublies pas de suivre ton Panneau d'affichage !

Si tu as une Suggestion ou une Question, n'hésites pas ! Mais n'oublies pas surtout de prendre connaissance de l'histoire et des règles de notre forum !

Je te souhaite la bienvenue sur Wingardium Leviosa, et espère que tu passeras de bons moments sur notre forum.




Lunatik ©


______________________________



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Theon Doyle [VALIDE]   


Theon Doyle [VALIDE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» A LIRE - UTILISATION DE BROUILLON-COURS VALIDE
» Biro daj sena repiblik valide senatè koupyon, anko yon piwèt Prevalo-espwa
» Pompéï de Kessedag [VALIDE - ENTIER]
» Bye Bye Bangkok Z | Entier Holsteiner [VALIDE - ENTIER]
» Silent Arrow M [VALIDE - ENTIER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium Leviosa :: Paperasserie :: Identité des membres :: Présentation du personnage :: Présentations validées-