............................................. Levez le voile sur le monde magique inspiré de JK Rowling, en 2025...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionPortailS'enregistrer

Partagez | 
 

 Appartement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maître du Jeu
avatar
Staff
Revelio
Inconnu Age RPG : 0
Emploi(s) :
- Fondateur

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Appartement   Mar 24 Oct - 9:37






Appartement






Description à venir...

[Ce lieu est fermé au grand public, peuvent y RP les personnes habilitées (vivant dans ce lieu, ou ayant un accès privilégié...). Les autres peuvent tout de même RP leur arrivée dans les lieux mais devront attendre une réaction d'un membre autorisé cité dans la liste ci dessous:

-Maître du Jeu
-Fictif
-Personnel de Poudlard autorisé]





Lunatik ©


______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Jeu 31 Mai - 18:55




       
       
En tête à tête 
  Rp avec Emily Atkins
       21 novembre 2025 vers 19h10


Cette lettre lui avait trotté dans la tête pendant trois jours et la date de rendez-vous avait finit par arriver. Pourtant plus d'une fois il avait souhaité que quelque chose se produise et que par un phénomène de cause à effet cet entretien en tête à tête avec Miss Atkins n'ait pas lieu. Il aurait voulu également que toute cette histoire n'ait pas existée, ou qu'elle soit réparable. Mais ses parents s'étaient engagés et son oncle n'avait pas hésité à enfoncer le clou en nouant des liens particulièrement obscures avec Donovan Rowle.

Les récents événements de la veille étaient d'autant plus encrés dans son esprit. Il avait beau détester le sale caractère de Kathleen, il était sûr que son malaise de ce soir était en parti lié au fait qu'il n'avait eu aucune nouvelle d'elle depuis qu'elle avait rejoin l'Hopital Sainte Mangouste avec Miss Quigley. Mais peut-être qu'il vallait mieux qu'il oubli cette fille. Chacun avait ses problèmes, et c'était déjà pas mal. Il soupira à cette idée, lui qui avait ce côté altruiste.

Les bras remplis d'ouvrages, Gregory parcourrait les couloirs du troisième étage. Il avait l'estomac vide et aucunement envie de le remplir. Sans compter que c'était le moment le plus propice pour rencontrer la bibliothécaire car à cette heure-ci tous les élèves ou presque devaient se rendre dans la Grande Salle pour le diner. Il s'était quelque peu interrogé sur le fait qu'elle l'invite directement dans ses appartements privés, ceux qui lui étaient dédiés non plus en tant que professeur mais en tant que résidents à temps plein. Mais finalement il en avait déduit que c'était parce qu'elle serait en train de manger, comme tous les autres après tout. Ou bien elle avait très envie de parler de partager une conversation en toute intimité. Ca n'aurait pas effrayé Gregory en temps normal, non il en aurait même été ravi et flatté. Mais là il s'avouait quelque peu intimidé.

Arrivé devant le bureau de la bilbiothécaire, après avoir passé la double porte fermée de la bibliothéque, Gregory s'aperçu qu'il était accessible. Miss Atkins avait dû laisser volontairement la porte ouverte pour qu'il n'ai pas à frapper ou à s'annoncer, ce qui était bien vu car avec tous les livres qu'il tenait, il n'aurait pu toquer à la porte. Il entra donc un peu hésitant tout de même. Ses yeux observateurs se posèrent alors dans tous les recoins de la pièce. Il ne lui fallut cependant qu'une poignée de secondes pour se rendre compte qu'il était seul ici. Sur sa gauche il repéra le seul échappatoire du bureau : une autre porte, à peine fermée. D'un geste nerveux il pencha la tête et senti même sa nuque craquer. Il approcha de la porte et lors de son dernier pas, celle-ci s'ouvrit automatiquement, par magie le laissant entrevoir un salon à l'apparence très confortable. Trop poli pour s'inmposer dans ce qui était en fait l'habitation de la bibliothécaire, il préféra s'arrêter là. Il se rala volontairement la gorge suffisamment fort.

- Miss Atkins, êtes-vous là ?

Il régnait un silence qui aurait fait faire demi tour à n'importe qui. Mais Gregory ne se sentait pas d'abandonner aussi vite. S'il avait peur d'affronter son regard, ne sachant pas ce qu'il pourrait y lire, il était cependant très heureux de la revoir seul à seul.
       
Bulotte


Dernière édition par Gregory Donell le Mar 5 Juin - 9:57, édité 1 fois


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Sam 2 Juin - 13:36








"Une histoire de famille..."




[21 novembre 2025, 19h10
Gregory Donell]

Six jours. Cela faisait six jours qu'Emily n'était plus que l'ombre d'elle-même. Elle ne souriait plus aussi souvent qu'en temps normal, et même lorsqu'elle le faisait, ses sourires étaient bien souvent forcés et empreints d'une légère tristesse qu'elle disait être de la fatigue à ceux qui l'interrogeaient. Il n'était pas rare qu'elle quitte la bibliothèque pendant ses heures de travail pour aller se réfugier dans ses appartements durant une demi-heure. Il était également arrivé plus d'une fois qu'elle se mette à pleurer entre les étagères croulant sous les bouquins, pendant qu'elle rangeait des livres. Heureusement, personne, jusqu'à maintenant, n'avait remarqué ses départs imprévus ou encore ses yeux rouges et souvent humides. Son nez irrité à force d'être frotté contre des mouchoirs en papier avait fait penser à plus d'un élève qu'elle avait un simple rhume passager.

Ce jour-là, elle s'était forcée à se mettre derrière les fourneaux, car elle ne pouvait décidément pas continuer à se nourrir principalement de pommes rouges... Ces fruits-là étaient la seule nourriture qu'elle arrivait encore à ingurgiter lentement et avec peine. Les autres aliments la dégoûtaient à tel point qu'une simple bouchée lui coupait immédiatement la faim. Son estomac, s'étant habitué à être vide ou presque, avait cessé de gargouiller à longueur de journée. Ce qui mettait Emily dans cet état, ce n'était ni plus ni moins qu'une peine de coeur. La manière dont son amant l'avait délaissée puis laissée sans nouvelle de sa part l'affectait profondément. A plus d'une reprise, elle s'était retenue de le contacter par courrier, se raisonnant en se disant qu'elle ne devait pas aller à l'encontre de ses principes, en particulier celui de ne pas courir après un membre de la gente masculine qui ne s'intéressait sans doute plus à elle.

Au milieu de sa préparation, elle était sortie de ses appartements pour aller ouvrir la porte de son bureau. En effet, il était possible que Gregory Donell passe dans la soirée pour lui rendre des bouquins. Elle lui avait envoyé une lettre pour l'inviter à venir dans ses appartements, se disant qu'il devait être plus simple pour le jeune homme de lui remettre de cette manière-là les livres qu'il avait empruntés. La rousse en était venue à la conclusion que le Gryffondor devait être bien trop pris par ses devoirs de Préfet-en-Chef pour passer à la bibliothèque lors des heures d'ouverture. Laissant également la porte de ses appartements entre-ouverte, elle était retournée à ses casseroles. Elle était en train de préparer un émincé de porc à la sauce, une portion de carotte et les spaghettis n'attendaient que de rejoindre l'eau bouillante.

Observant la quantité de nourriture qu'elle avait jusqu'alors préparée, elle soupira. Elle savait déjà qu'elle n'en avalerait même pas le quart et qu'elle devrait congeler le reste. Emily était en train de sortir d'un meuble bas une assiette et un verre lorsqu'elle entendit, proche de la porte, la voix de Gregory retentir. Se relevant, elle posa l'assiette sur le plan de travail et apparut dans le champ de vision du Gryffondor. C'est alors que ses lèvres s'étirèrent en un sourire sincère : le premier depuis le début de la semaine. Elle portait un débardeur ample et bleu, un pantalon de pyjama noir et serré au niveau des chevilles ainsi qu'une longue robe de chambre grise, légère et ouverte. Ses pieds nus ne firent pas de bruit lorsqu'elle s'approcha de l'élève. Tendant les mains, elle retira certains des ouvrages qui se trouvaient sur la pile de livres que portait Gregory afin de rendre sa charge plus légère tout en disant :

"Bonsoir monsieur Don..." Elle ne put prononcer la fin du nom de famille, celui-ci étant le même que celui de l'amant qu'elle pleurait depuis des jours. Tout en tentant de cacher son malaise passager, elle reprit la parole, serrant contre elle les quelques ouvrages dont elle s'était emparée : "Vous permettez que je vous appelle Gregory ?" Après avoir obtenu la réponse à sa question, elle poursuivit : "Comment allez-vous, depuis la dernière fois ?". Tout en demandant cela, elle se retourna pour aller poser les livres sur la table basse de son salon et invita de manière implicite le Gryffondor à faire de même. Attendant une réponse, elle tenta en vain de réajuster son chignon défait.

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Lun 4 Juin - 14:25



       
       
En tête à tête 
  Rp avec Emily Atkins
       21 novembre 2025 vers 19h10


L'odeur de la viande en pleine cuisson lui parvint assitôt dès lors que la porte fut grande ouverte. A peine eut il le temps d'apprécier le parfum de nourriture qui se dégageait de l'appartement que la bibliothécaire fit irruption face à lui qui tenait toujours les sept livres empruntés. Le sourire qu'elle affichait retint davantage son attention que la façon décontractée dont elle était vêtue. Il avait la douteuse impression de rendre visite à une bonne connaissance à lui. Elle s'approchait déjà et avec toute sa gentillesse elle prit quelques livres sur le dessus de la pile qu'il tenait dans ses bras depuis la Tour Est. Le fait qu'elle s'arrête subitement en plein milieu de son nom de famille, lorsqu'elle lui adressa ses salutations, le firent penser qu'elle était troublée. Il avait effectivement cru voir dans ses yeux quelque chose d'étrange qu'il avait d'abord attribué à la fatigue et au manque de lumière dans la pièce. Gregory en vint à se demander si Miss Atkins n'avait pas versé quelques larmes...

- Bien sûr que vous le pouvez.

Il hôcha la tête d'un air qui se voulait amical. Alors qu'elle s'éloignait à nouveau de lui, les ouvrages en main, il en conclu qu'il avait maintenant le droit d'entrer dans la pièce. Il n'était pas encore tout à fait à l'aise bien que la façon dont la bibliothécaire le recevait était assez chaleureuse. La quesiton qu'elle lui posa le refroidit néanmoins un peu. L'interrogatoire avait-il déjà commencé ? Est-ce qu'elle testait sa capacité à lui confier son ressenti ou bien est-ce qu'elle tentait juste de commencer une conversation comme n'importe quelle autre ? En tout cas le jeune homme se senti soudain pris entre deux mur. Il préféra ne pas mentir, sans trop en dire.

- Eh bien comme tous les soirs, un peu fatigué, mais ça va.

Il avait suivit et immiter la rousse, libérant ses bras du poids des livres, ce qui ne fut pas un mince soulagement. Cependant, il n'osa s'imposer davantage et préféra rester debout bien que deux grands canapé semblaient n'attendre que lui. Il releva la tête vers Emily qui recoiffait ses cheveux. Il se souvenait les avoir vu totalement libre la dernière fois, et ce soir les voir attachés lui donnait à nouveau cette impression d'être invité dans l'envers du décor, dans les coulisses auxquels peu de monde avait accès.

- Et vous, comment allez vous... ?

Il sentait que ça question était peut-être un peu déplacée si ce qu'il avait vu dans ses yeux était vrai mais après tout, les élèves n'étaient pas les seuls à avoir des choses à confier. Peut-être qu'Emily aurait envie de partager avec lui ce qui se tramait dans sa vie privée. *Mais enfin tu rêve Greg... Mêle toi de ce qui te regarde*.
       
Bulotte


Dernière édition par Gregory Donell le Mar 5 Juin - 9:58, édité 1 fois


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Lun 4 Juin - 18:13








"Une histoire de famille..."




Gregory répondit à la question qu'elle lui avait posée, puis il la lui retourna. C'était logique, en soit, mais la rousse n'avait pas pensé à cette éventualité. Elle cessa de redresser son chignon et, laissant retomber ses bras, elle commença à passer nerveusement sa main gauche sur son bras droite. Fuyant le regard bleu du Gryffondor, elle fixa un point invisible se trouvant quelque part part terre entre elle et lui. C'était une bonne question qu'elle n'avait pas osé se poser à elle-même : comment allait-elle ? Déglutissant douloureusement, elle n'arrivait pas à se l'avouer : elle n'allait pas bien. Haussant les épaules, elle finit par poser son regard marqué d'une profonde tristesse sur l'élève et se força à faire apparaître un sourire rassurant sur ses lèvres.

"On fait aller..." lâcha-t-elle pour toute réponse, le ton de sa voix moins chantonnant qu'à l'accoutumée.

La tristesse lui allait bien. Elle colorait son nez de rose et donnait à ses yeux un aspect plus brillant. Son regard se posant presque machinalement sur la main de Gregory, elle aperçut sa bague de fiançailles. Sa mâchoire se crispant de colère face à la simple idée que des adultes avaient osé promettre leur fils en mariage, elle détourna rapidement ses yeux en direction de sa cuisine, comme pour ne pas se laisser le temps de faire part de ses pensées à ce sujet. Elle n'allait pas parler -du moins, pas dans l'immédiat- de ce mariage arrangé avec le principal intéressé. Tout d'abord parce qu'elle ne voulait pas le mettre dans une position inconfortable, et ensuite parce qu'elle n'avait pas réellement son mot à dire.

"Oups..." Lâcha-t-elle en se rendant compte que l'eau qu'elle avait mise sur le feu commençait à faire de grosses bulles.

Aussi légère et rapide qu'un courant d'air, elle se rendit immédiatement dans sa cuisine pour mettre le feu moins fort. D'une main, elle attrapa le paquet de pâtes tandis que, de l'autre, elle utilisait sa baguette pour verser un peu de sel dans l'eau. Posant l'objet de bois sur le plan de travail une fois que la salière avait retrouver sa place initiale, Emily cessa de faire glisser des spaghettis dans la casserole. Elle stoppa son geste, gardant le paquet de pâtes quelques centimètres au-dessus de l'eau bouillante. Tournant son regard en direction de Gregory, elle se rendit d'abord compte qu'il n'avait pas bougé d'un centimètre. Lui adressant un sourire poli et sincère, elle prit la parole pour lui demander :

"Avez-vous déjà mangé, Gregory ? Souhaiteriez-vous vous joindre à moi ? J'ai de toutes façons fait trop de viande et de légumes, mais, selon votre réponse, il va me falloir rajouter des pâtes dans la casserole. Et n'hésitez pas à vous installer si vous désirez rester en ma compagnie..."

Le Gryffondor avait l'embarras du choix : il pouvait s'installer sur l'un des canapés du salon, à l'une des places de la grande table à manger, ou tout simplement sur l'un des tabourets qui se trouvaient de l'autre côté du plan de travail sur lequel la rousse avait découpé des carottes avant son arrivée. Selon l'endroit où il décidait de s'installer, il verrait plus ou moins bien les faits et geste de la sorcière qui se trouvait dans la cuisine. Un autre choix qu'il se devait de faire : manger en compagnie de la bibliothécaire ou refuser son offre. Il pouvait également s'en aller, tout simplement... Après tout, quel élève normal accepterait de passer sa soirée avec un membre du personnel de Poudlard ? Attendant tout de même ses réponses, Emily ne le quittait pas des yeux.

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Lun 4 Juin - 19:35



       
       
En tête à tête 
  Rp avec Emily Atkins
       21 novembre 2025 vers 19h10


La faible réponse de son interlocutrice ne trompait pas. Avec une forme de sincérité Emily vennait d'avouer qu'elle se heurtait à certaines difficultés personnelles. Au moins elle avait l'honnêteté de le reconnaitre, même face à un élève. Il se sentait bête de ne pas avoir pu, pour sa part, déclarer qu'il était très mal depuis plus de deux semaines, qu'il était préoccupé même. Le temps de quelques secondes il eut l'opportunité de contempler les yeux légèrement humides de la bibliothécaire. Ils avaient quelque chose de plus attrayant encore que la dernière fois. Mais à peine avait-il eut le temps de la regarder dans les yeux qu'elle baissait à nouveau le regard. Il cru sentir ses yeux sur cet anneau qui scellait le lien entre les Donell et les Rowle. Cet espèce de contact le mit un peu mal à l'aise et sans réfléchir il cacha son bras derrière son dos. A ce même moment Emily s'esquiva à nouveau au fourneau. Un peu surpris, Gregory sorti de ses pensées et fixa la rousse du regard alors qu'elle s'occupait de la casserole bouillante. C'était la première fois qu'il avait à faire à elle de dos comme ça et à vrai dire il ne savait pas trop où regarder. Il avait cette impression d'être impoli s'il la contemplait sans même qu'elle le sache alors au moment où il sentit son regard descendre un peu trop bas il tourna la tête vers le bureau dans le coin opposé de la pièce et fit mine de s'intéresser à ce qu'il y avait de posé dessus.

"Avez-vous déjà mangé, Gregory ? Souhaiteriez-vous vous joindre à moi ? J'ai de toutes façons fait trop de viande et de légumes, mais, selon votre réponse, il va me falloir rajouter des pâtes dans la casserole. Et n'hésitez pas à vous installer si vous désirez rester en ma compagnie..."

Il planta à nouveau son regard dans celui d'Emily de manière vive. Il avait relâché ses bras. Ca faisait deux questions qui en présageaient beaucoup d'autres. Gregory se demanda s'il était sûr de vouloir rester pour entendre Emily le questionner à propos d'Amy et d'Autumn certainement. Il ne savait pas ce qu'elles avaient pu bien se dire. Après tout il n'avait eu qu'un petit retour de la Serdaigle et il pas encore parlé à Autumn après tout ça. Il n'en avait pas éprouvé l'envie. Mais d'un autre côté, il ne pouvait se résoudre à abandonner la bibliothécaire à son repas en solitaire alors qu'il savait pertinement qu'elle avait pleuré avant son arrivée. Il était en plus de cela bien trop curieux de savoir ce qui pouvait mettre la jeune femme dans cet état. Il joua la carte du réconfort et lia ses deux mains devant lui en souriant franchement.

- Ca tombe vraiment bien parce qu'effectivement je n'ai pas mangé.

Il allait instinctivement répondre qu'effectivement il "désirait rester en sa compagnie". Mais il trouvait la formule un peu trop ambigue et préféra la taire. Avant de reprendre il passa à côté du canapé en direction de la cuisine, puis à côté de la table à manger. Il s'arrêta devant le comptoir et grimpa sur un tabouret tout en disant :

- Je ne vois pas comment je pourrais refuser un tel diner. Je suis sûr que les Elfes ne ferait pas mieux...

Il posa ses avannt-bras sur le comptoir. Maintenant qu'il était installé ici il était très près d'Emily et pouvait la voir plus facilement.

- Et je me souviens avoir décliné votre invitation la dernière fois. Je ne peux donc pas me défiler une nouvelle fois.

Cette fois il souriait en coin, espérant amuser la rousse. Il était un peu plus à l'aise maintenant qu'il avait eu l'autorisation de s'asseoir à son aise. La porte de l'appartement était restée ouverte de toute façon. Et même si Emily avait décidé de le séquestrer d'un coup, il n'y aurait pas prété attention.
       
Bulotte


Dernière édition par Gregory Donell le Mar 5 Juin - 9:58, édité 1 fois


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Mar 5 Juin - 0:18








"Une histoire de famille..."




Gregory lia ses mains devant lui avant d'annoncer que l'invitation d'Emily tombait bien, précisant qu'il n'avait pas encore mangé. Allant d'abord s'installer à l'un des tabourets qui lui donnait une vue d'ensemble sur la cuisine, l'élève reprit ensuite la parole pour ajouter qu'il ne voyait pas comment il pouvait refuser un tel dîner, en profitant pour faire un compliment à peine caché à la bibliothécaire. Cette dernière ne put s'empêcher de sourire sincèrement, et laissa même un doux rire échapper d'entre ses lèvres ; c'était la première fois de la semaine qu'elle riait. Ayant d'habitude un rire mélodieux, celui-ci était, en comparaison, presque grave ; cela était dû au chagrin qu'elle ne parvenait pas, malgré son amusement, à oublier. Se retournant pour que Gregory ne voie pas ses joues rosir légèrement suite à son compliment, elle rajouta quelques pâtes dans la casserole avant de refermer le paquet. Attrapant sa baguette, elle envoya ce dernier dans une armoire avant de s'approcher du frigo, gardant l'objet de bois dans sa main.

"Oh vous savez, vous pouvez vous défiler autant de fois que vous le voudrez, je ne vous en tiendrai jamais rigueur." s'exclama Emily par dessus son épaule avant d'ouvrir la porte du frigo. "Que désirez-vous boire ?" demanda-t-elle avant d'ajouter : "Je vous aurais volontiers fait goûter le vin que je vais moi-même boire pour accompagner ce dîner, mais je doute que pareil comportement soit très éthique..."

Après avoir obtenu la réponse du jeune homme, elle fit un bref geste de sa baguette qui ouvrit la porte d'une armoire, puis un second geste qui fit venir à elle un verre. Tout en remplissant le verre flottant de la boisson demandée par Gregory, elle referma d'un coup de hanche la porte du frigo. Envoyant d'un coup de baguette le verre se poser devant le jeune homme, elle retourna ensuite près des fourneaux pour voir où en était son émincé de porc. Pendant ce temps, une bouteille de vin rouge traversa la cuisine pour aller déverser un peu de son contenu dans le verre à pied qu'Emily avait sorti avant l'arrivée du Gryffondor. Une petite cuillère s'extirpa à peu près au même moment d'un tiroir pour rejoindre immédiatement la main de la rousse qui déposait sa baguette non loin d'elle. Trempant la cuillère dans la sauce, elle la ressortit et la glissa entre ses lèvres pour goûter ce qu'elle avait préparé.

"Mh... Il faudrait que vous me donniez votre avis !"

Quelques secondes seulement après avoir dit cela, elle avait traversé la cuisine tel un courant d'air et avait délaissé la cuillère dans l'évier. Tout en retournant vers ses casseroles, elle fit un bref arrêt afin de sortir une petite cuillère propre du tiroir. A nouveau devant ses fourneaux, elle trempa cette dernière dans la sauce, puis elle se retourna tout en plaçant sa main libre quelques centimètres en dessous de la cuillère. Parcourant les quelques mètres qui la séparaient de Gregory en fixant le contenu de l'ustensile, elle finit par glisser son regard dans celui de l'élève lorsqu'elle se retrouva à ses côtés. L'objet de métal rempli de sauce se trouvait non loin du visage du Gryffondor. Il avait le choix : soit il s'avançait légèrement pour goûter immédiatement à la sauce sans s'emparer de la cuillère, soit il pouvait tendre la main pour l'attraper et la glisser seul entre ses lèvres. Une fois qu'il eut goûté la sauce, Emily demanda :

"Alors ? Est-ce que je devrais selon vous rajouter quelque chose ?"

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Mar 5 Juin - 9:56



       
       
En tête à tête 
  Rp avec Emily Atkins
       21 novembre 2025 vers 19h10


Emily avait rit, et c'est ce qu'il avait espéré au fond. Il n'était ce pendant pas certain que ce soir eut été aussi vrai et joyeux que celui qu'il avait pu entendre la dernière fois. Il avait à peine eut le temps de la regarder sourire qu'elle s'était déjà retournée pour ajouter les pâtes comme elle l'avait suggéré plus tôt. Mais l'opinion qu'il avait d'elle ne changeait pas. Elle était toujours aussi attentionné et gentille au point qu'elle lui assura qu'il pouvait encore prendre la porte s'il le souhaitait vraiment. Il ne répondit rien à cela et se contenta de la suivre des yeux alors qu'elle voyageait du feu au réfrégirateur avec agilité. Il rit un peu quand elle lui proposa ouvertement de l'alcool mais répondit raisonnablement.

- Si vous avez un jus de fruit, ça ira très bien, merci.

Et elle s'exécuta avec rapidité et agilité. Il n'avait rien contre le vin, mais Miss Atkins avait eut raison de lui rappeler que ce n'était pas respectueux des règles. Aucun élève n'avait le droit de consommer d'alccol dans le château et même si le brun aurait trouvé cela amusant, il préférait ne pas accepter et ne pas mettre Emily dans l'embarras sii jamais ça se savait. Le voir se posa bien vite devant lui mais il n'en fit rien. Il attendait que la rousse se serve à son tour et là seulement il pourrait attraper sa boisson. Il ne murmura qu'un simple "Merci" poli. Et en fait elle fut vite servit. Sa baguette semblait obéir à tous ses multiples demandes qui avaient parfois l'air de s'effectuer en même temps. Alors qu'elle retournait devant les plat chaud, le vin se déversait dans son verre. C'était assez  impressionant pour Gregory sachant que ses parents n'avaient jamais été des as de la cuisine, même s'ils se débrouillaient.

"Mh... Il faudrait que vous me donniez votre avis !"

Un peu surpris par l'exclamation de son hôte, il revint à lui sans être sûr d'avoir bien comprit ce que donner son avis impliquait. En tout cas, il vit Emily aller saisir une cuillière avec les autres couverts et revenir vers lui. Il fixait la cuillère sur laquelle il voyait la sauce qu'avait préparé la bibliothécaire. Maintenant il était sûr qu'elle souhaitait qu'il goûte cet assaisonement. Elle avait fait le tour du comptoir et se trouvait juste à côté de lui, c'est pourquoi il avait fait pivoter le tabouret doucement. Et maintenant elle était suffisamment proche de lui pour qu'il puisse s'assurer que ses beaux yeux avaient été ravagés par les larmes. Effectivement ils étaient encore rougis par le chagrin. Ne pouvant soutenir son regard troublant plus longtemps, il rabaissa ses yeux sur la cuillère et se décida à tendre le cou pour faire glisser l'ustensil entre ses lèvres alors que la bibliothécaire le tenait toujours. Il lui sembla même qu'elle avait avancé un peu sa main au moment où il allait refermer sa bouche sur le couvert. Après avoir avalé la sauce, il ouvrit grand les yeux et se redressa sur le tabouret, comme pour prendre un peu de recule vis à vis de la sorcière.

- Non... rien à ajouter, c'est parfait. Vous devriez avoir une totale confiance en vous.

Et comment aurait-il pu se permettre de dire le contraire ? Si cette sauce n'avait pas été à son goût il n'aurait peut-être pas eu le cran de regarder Emily dans les yeux et de lui dire qu'elle pouvait mieux faire. Mais le fait était que cette sauce était fin prête et qu'en prime elle venait d'éveiller fortement l'appétit de Gregory. Néanmoins, il ne pouvait nier le regard encore attristé de Miss Atkins. Pinçant ses lèvres pour mordre celle du bas, il hésitait encore à lui poser la question.

- Est-ce qu'on s'en est pris à vous depuis que vous avez annoncé votre statut d'Animagus dans le cours de Mr Shawn ?

Parce qu'il ne voyait que cette explication au chagrin d'Emily. Ils n'avaient pas eut l'occasion d'en parler mais il avait trouvé son avoeu très courageux sur le moment. Elle, comme Miss Corvinus d'ailleurs, risquait beaucoup en se dévoilant à l'heure actuelle. Mais d'un autre côté, c'était un message d'espoir assez fort qu'elles permettaient de faire passer au sein de l'école. L'idée que quelqu'un ait pu lui balancer des horreur suite à cela avait traversé l'esprit de Gregory plus d'une fois mais là cela paraissait évident. Et il en était profondément affecté.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Mar 5 Juin - 13:50








"Une histoire de famille..."




Gregory avança sa tête en ouvrant la bouche pour goûter à la sauce et Emily veilla à ce que la cuillère finisse bel et bien sa course entre ses lèvres en avançant sa main. Une fois l'ustensile vidé de son contenu, la rousse abaissa sa main et la posa sur le comptoir tout en tenant fermement la petite cuillère. Elle attendit le verdict de son invité avec appréhension. Le voyant ouvrir grand les yeux, elle pensait qu'il s'était peut-être brûlé, ce qui aurait été tout de même étrange vu qu'elle-même n'avait pas trouvé la sauce particulièrement bouillante lorsqu'elle l'avait goûtée. Quand Gregory prit la parole, Emily comprit que son expression était en réalité due à la satisfaction. Accueillant le compliment d'un sourire presque gêné, elle s'apprêtait à retourner à ses fourneaux en remerciant l'élève pour son avis, mais elle ne le put pas, car déjà le jeune homme reprenait la parole :

"Est-ce qu'on s'en est pris à vous depuis que vous avez annoncé votre statut d'Animagus dans le cours de Mr Shawn ?"

La rousse comprit immédiatement : le Préfet avait remarqué qu'elle allait mal. Pinçant les lèvres, elle hocha très lentement la tête de gauche à droite. Plongeant son regard dans le sien, elle ne put s'empêcher de remarquer l'air de famille flagrant entre Gregory et son oncle. Ne pouvant soutenir plus longtemps ces yeux bleus bien trop semblables à ceux de son amant, ou plutôt, de son ancien amant, elle dut détourner son regard. Sentant que des larmes s'accumulaient gentiment au coin de ses yeux, elle tenta de se concentrer sur autre chose. A l'extérieur, il s'était mis à pleuvoir. Fixant les gouttes qui s'abattaient les unes après les autres contre la fenêtre qui lui faisait face, Emily se força à répondre à la question comme s'il s'agissait d'une chose qui ne l'affectait pas elle, mais qui concernait une tierce personne.

"D'une certaine manière, on s'en est pris à moi... Mais ça n'a rien à voir avec le fait que je sois Animagus. Enfin... Pas tout à fait... Je crois... " Elle haussa ses épaules et se contenta de conclure par un : "Bref... C'est complexe."

Elle ne se voyait pas, dans l'immédiat du moins, expliquer à Gregory que sa tristesse était due à son propre oncle. Premièrement parce qu'elle ne savait pas réellement dans quelle mesure les membres de la famille Donell étaient proches les uns des autres, et ensuite parce qu'elle ne voulait pas embêter l'élève avec ses histoires personnelles. Lançant au Gryffondor un bref regard qui se voulait rassurant, elle s'éloigna de lui pour aller glisser la petite cuillère désormais vide dans l'évier. Se dirigeant immédiatement vers les fourneaux, elle se félicita intérieurement d'avoir réussi à retenir ses larmes. Après avoir vérifié et constaté que les pâtes étaient prêtes à être retirées de l'eau, elle attrapa sa baguette avant de s'adresser à Gregory :

"Si vous le voulez bien, je vous invite à aller vous installer à la grande table..."


Faisant tourbillonner sa baguette dans les airs, la rousse lança une suite de sortilèges informulés. Tout se fit alors en même temps : le feu sous les casseroles s'éteignit, une assiette sortit d'un meuble bas, des ustensiles se glissèrent dans la nourriture pour se remplir avant d'aller se vider dans les assiettes, des services et les verres des deux sorciers rejoignirent la table et, finalement, les plats allèrent également se poser sur le bois de la table. C'était un magnifique ballet d'objets volants qui se croisaient sans jamais se rentrer dedans. Allant s'installer face à l'élève, la bibliothécaire attrapa son verre de vin et le souleva en signe de santé. Contre son gré, ses yeux se posèrent à nouveau sur la bague portée par Gregory.

"Dites-moi Gregory..." commença-t-elle par dire tout en baissant lentement son verre, comme si quelque chose venait de lui revenir soudainement à l'esprit. "Miss Rowle m'a fait part de vos fiançailles forcées, et ne vous en faites pas, cela restera entre nous, mais... Elle a mentionné un de vos oncles, m'expliquant que c'était en grande partie par sa faute que vous vous retrouviez dans cette situation... Est-ce que... Est-ce qu'il s'agit de Jerôme ?"

Au fil de son discours, sa gorge s'était serrée. Elle n'avait jusqu'à cet instant pas pensé au fait que l'oncle dont avait parlé la Serpentard pouvait être l'homme avec qui elle avait passé une nuit inoubliable. En prononçant le prénom de son amant, elle avait détaché ses yeux de l'anneau pour poser son regard empli d'inquiétudes sur Gregory. Si c'était vrai, si Jerôme Donell était bien la raison pour laquelle deux sorciers qui n'avaient rien demandé à personne s'étaient retrouvés unis par les liens du mariage, alors Emily allait s'en vouloir terriblement d'être tombée sous le charme d'un homme dont les actes passés étaient aussi abjectes que cela... Son coeur battant à tout rompre dans sa poitrine, la bouche soudainement sèche : la rousse espérait que la réponse à sa question allait être négative.

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Mer 6 Juin - 9:35



       
       
En tête à tête 
  Rp avec Emily Atkins
       21 novembre 2025 vers 19h10


Visiblement la question avait fait mouche. A en voir la réaction d'Emily, Gregory songea qu'iil avait peut-être été trop direct cette fois, même en ayant pris des pincette. Elle ne pouvait même plus le regardé ce qui en devenait aussi gênant pour le jeunehomme qui ne savait plus où se mettre. Sur le moment il eut enviie de lui suggérer de ne pas lui répondre si elle ne s'en sentait pas le coeur. Mais quelque chose en lui retint cette intention. La curiosité sans doute... Ce vilain défaut. Et la bibliothécaire avoua à demi-mot sa blessure. Si elle ne savait dire dans quelle mesure son statut d'Animagus avait un rapport avec son chagrin alors c'est que toutes ses larmes avaient dû couler par tristesse et à cause d'une éventuelle douleur physique. C'est ce qui rassura le brun. Un peu de moins. Ce qui était sûr par contre c'est qu'elle ne souhaitait pas en dévoiler davantage et bien sûr Gregory comprennait.

Il lui renvoya son regard faussement rassurant et ensuite un silence ponctué de bruits métaliques s'installa entre eux. Emily terminait la préparation du repas et Gregory la regardait l'esprit en pleine réflexion. Au moment où elle reprit la parole se fut pour lui demander de prendre place à table et machinalement il descendit du tabouret pour s'exécuter. Il avait toujours aussi faim et c'était sûrement dû à cette odeur. En attrapant son verre d'une main distraite, il se dirigea vers la grande tabble sur laquelle il vit se déposer les plats et assiettes. Tout en posant son verre à moitié vide sur la table, il tira une chaise à lui et s'installa alors qu'Emily arrivait à son tour. Les mains posées sur la table il la regardait vraiment cette fois et la situation le forca à lui sourire alors qu'il cru apercevoir son regard se river sur ses mains. Alors qu'il ne s'y attendait pas une seconde, la rousse prononça son prénom et enchaina. Lorsqu'elle prononça le nom d'Autumn il comprit que la suite n'allait pas lui plaire mais fit mine de rien. Enfin jusqu'à ce qu'elle prononce le terme "fiançailles". Une chaleur gênante s'emparra de ses joues et dans l'instant d'après il glissa ses mains hors de la vue d'Emily. Un sentiment humiliant le traversa et c'était plus fort que la colère qu'il ressentait en ce moment pour Autumn, la traitresse. Elle avait parlé dans son dos ! Elle avait dévoilé leur secret, et à Miss Atkins... Mais ce n'était pas tout, elle avait évoqué son oncle ? Cette impression de tomber dans un tracnar se vérifiait d'autant plus maintenant. Les sourcils froncés et la voie légèrement tremblante mais surtout inhabituellement dure, Gregory répondit :

- J'ignore pourquoi Autumn Rowle s'est permise de vous raconter tout cela. Ca ne concerne personne d'autre qu'elle et moi, et Jerôme n'est certainement pas le seul responsable.

C'étaient les premiers mots qui lui étaient passés par l'esprit. Ils était clairs et froids et signifiait évidemment qu'il aurait préféré que tout cela reste bien secret. Sous la table, le jeune homme aggripait ses genoux de ses deux mains et les serrait sans même s'en apercevoir. Subitement il se rendit compte qu'Emily avait appelé son oncle par son prénom comme si il lui était familier. C'est là qu'il pris presque peur. Alors qu'il détaillait le visage de son interlocutrice, une grimace prit possession du visage de Gregory.

- Vous connaissez mon oncle ?

Sans se contrôler, il avait laissé échapper cette question sur un ton de reproche qu'il aurait voulu effacer dans les secondes qui suivirent. La grimace disparue de son visage et laissa place à une une incertitude visible. Comment pouvait-elle le connaitre d'abord ? C'était impossible.. Jerôme Donell était un courant d'air, et Emily et lui n'avait aucun moyen de s'être rencontré. Ils n'étaient même pas de la même génération ! Mais la question se répétait dans sa tête.

- Est-ce que vous connaissez mon oncle ?

Cette fois il avait cet air ahurit sur le visage comme si la réponse lui était venue d'ailleurs et qu'elle était "Oui". Evidemment elle le connaissait, sinon pourquoi aurait-elle posé cette foutue question. Gregory demeurait figé, les yeux fixé sur la rousse en détresse.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Mer 6 Juin - 20:26








"Une histoire de famille..."




La réponse de Gregory ne se fit pas attendre. Il employa un ton dure qui fit culpabiliser Emily. Allait-elle, une fois de plus, faire fuir un Donell pour une simple question ? Elle ouvrit la bouche pour s'excuser, et retirer sa question, mais aucun son n'en sortit. La rousse venait en effet de comprendre que Jerôme était bel et bien l'oncle qu'avait mentionné Autumn. Aux dires de la jeune fille, c'était en grande partie par sa faute que les deux élèves s'étaient retrouvés liés l'un à l'autre contre leur gré. Choquée, et profondément déçue, la bibliothécaire ne parvenait pas à prononcer le moindre mot. Elle avait était attirée par cet homme, et pour cela, elle s'en voulait. Cependant, elle ne pouvait s'empêcher d'être toujours profondément attachée à lui, et c'était peut-être le pire : la contradiction entre la haine et l'amour qu'elle ressentait pour lui. Les yeux bleus de la jeune femme se remplirent rapidement de larmes. S'étant totalement figée, Emily ne retrouva l'usage de ses membres que lorsque Gregory la questionna, lui demandant si elle connaissait son oncle. Les mots coincés dans la gorge, les larmes quittant ses yeux pour couler le long de ses joues, la rousse étouffa un sanglot de sa main libre tout en reposant de l'autre main le verre à pied qu'elle tenait toujours. Une seconde après, elle avait le visage enfoui dans ses mains.

Secouée par ses pleurs, la jeune femme resta dans cette position : les coudes appuyés sur la table et son visage caché dans ses paumes. Elle sanglotait sans parvenir à se reprendre, et sans avoir la force mentale de se lever pour quitter la pièce et disparaitre dans sa chambre. Le trop plein d'émotions contradictoires avait eu raison d'elle. D'un côté, elle voulait se confier à Gregory, car elle savait qu'il saurait être attentif. De l'autre, elle ne se voyait vraiment pas dire au brun qu'elle avait eu une relation avec un membre de sa famille. Pour couronner le tout, elle détestait un homme autant qu'elle l'aimait. Sortie des profondeurs abyssales de sa tristesse par la voix lointaine du Gryffondor, Emily sentit une main se poser sur son poignet. Essuyant sans grand succès les nombreuses larmes qui avaient coulé le long de ses joues, elle abaissa ses mains qu'elle posa à plat sur le bois de la table. Elle n'aurait même pas su dire qu'elles étaient les paroles prononcée par le brun, mais tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle lui devait des explications. Fuyant du regard les yeux bleus de Gregory, elle fixa la fenêtre qui se trouvait derrière lui. A l'extérieur, la pluie s'intensifia, s'abattant sur les vitres.

"Je pense que je l'ai aimé..."
murmura-t-elle à travers ses larmes qui coulaient encore. "Je ne peux pas cessé de penser à votre oncle... Parfois, je suis fâchée contre lui, pour ce qu'il m'a fait, et parfois je suis profondément reconnaissante, car il est au moins entré dans ma vie." Elle fixait toujours la fenêtre derrière laquelle la pluie tombait en harmonie avec ses larmes. "C'était la meilleure chose que je n'ai jamais ressentie... Je pense que c'était de l'amour."

Durant sa prise de parole, sa voix, bien que remplie de chagrin, était restée aussi douce qu'à l'accoutumée. Elle avait murmuré tout le long, ne parvenant pas à parler plus fort qu'elle ne le faisait. Une fois qu'elle eut terminé ses explications, elle se ressaisit instantanément, comme si ce bref moment n'était qu'une erreur à oublier. Essuyant rapidement ses larmes, elle posa ses yeux encore humides sur Gregory et lui adressa un sourire désolé avant de dire :

"Toutes mes excuses... Je ne devrais pas vous importuner avec mes histoires. Je suis également navrée d'avoir mentionné vos fiançailles. Ca n'arrivera plus. Et n'en voulez pas à Autumn ; c'est en grande partie de ma faute si elle m'a avoué tout ça."

Faisant comme si de rien était, Emily attrapa sa fourchette et fit mine de se concentrer sur le contenu de son assiette fort peu remplie en comparaison à celle de Gregory. Piquant une rondelle de carotte, elle commença à l'observa un instant, la gorge serrée. Se rendant compte qu'elle n'allait pas réussir à avaler quoique ce soit dans l'immédiat, elle reposa la fourchette dans son assiette et resta le regard figé sur son verre de vin rouge. Ses yeux se remplissaient à nouveau de larmes et elle se concentrait pour ne pas les laisser couler.

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Jeu 7 Juin - 10:33



       
       
En tête à tête 
  Rp avec Emily Atkins
       21 novembre 2025 vers 19h10


Au lieu de lui répondre, la bibliothécaire se figea. Il n'était pas difficile pour Gregory de deviner la surprise et une sorte de déception dans ses yeux. Elle avait l'air bouleversée, mais plutôt que de se montrer compatissant, le jeune homme restait dure, le regard fixé sur elle. Mais elle ne pouvait le regarder. A tel point qu'elle dissimula son visage triste dans ses mains et se mis à réellement pleurer comme ça, face à lui. La garçon sentit alors ses émotions se diviser en deux et s'affronter. Il restait, lui aussi, immobile, et fixait la rousse dont il ne voyait plus que le dos des mains, le coeur déchiré entre la colère mêlée à la déception et la compassion.

Sans trop savoir ce qui le motivait le plus entre ces deux ressenti, il se leva de sa chaise qui traina bruyamment en raclant le sol et tendit la main pour attraper l'un des poignets d'Emily pour la faire réagir. C'est ainsi qu'elle décida enfin d'arrêter de se cacher et de confronter le brun, tout en évitant de le regarder dans les yeux. Lui avait relâché son poignet et s'était totalement redressé, observant la jeune femme de toute sa hauteur. La première phrase passa un peu comme un spectre dans l'oreille de Gregory. *Peut-être ai-je mal entendu..*, songea-t-il alors qu'il se concentrait sur la voix étouffée par les sanglots d'Emily. La suite eut pour effet de lui faire saigner les oreilles. En plus d'avoir bien entendu, Miss Atkins continuait de se livrer ainsi, sans gêne. Gregory eut l'envie démengeante de la stoper d'un "Taisez-vous !", mais il se contint en se mordant brusquement la joue au point de se faire un peu mal. Alors qu'elle relevait la tête vers lui pour le regarder, il préféra tourner le dos à la femme qu'il avait idéalisé après l'avoir rencontré. Lui qui avait pour habitude de ne jamais juger sans savoir, il était en train de donner tord à Emily Atkins pour être tombée amoureuse d'un salaud comme son oncle. Cette fois il n'était pas indulgent et compréhensif, il était juste profondément déçu. Peut-être parce qu'il avait secrètement espéré que la rousse s'intéresse un tant soit peu à lui. Au lieu de cela c'est sur la copie de son paternel qu'elle avait craqué. Et maintenant, comme pour faire bonne figure, elle s'excusait, tout simplement. En temps normal, ça aurait fonctionné sur lui, il aurait baissé la garde. Mais pas cette fois. Tout en se retournant, le visage de marbre, il reprit la parole en ignorant le fait qu'elle commençait à manger.

- Ne vous embêtez pas à trouver des excuses à Autumn Rowle. Elle est comme eux, comme son foutu père. A moins que vous vous permetiez de me faire la leçon ?

Mais là n'était pas la question. La question qui l'obsédait là maintenant concernait sa relation avec Jerôme Donell, et il ne fallait pas qu'elle compte sur lui pour oublier tout ça. Ce qu'il voulait savoir maintenant c'était combien de temps Emily Atkins lui avait caché ça. Alors qu'elle fixait son verre, il reprit sur un ton encore plus fort.

- Depuis quand connaissez-vous mon oncle ?

Un tic pas très rassurant fit surface sur son visage. Il était manifeste de sa colère montante et de toute la force qu'il déployait pour l'atténuer et se calmer. Ses deux mains s'étaient plaquées sur la table en même temps que le mot "quand" avait retentit. Gregory fixait toujours Emily dans cette position qui faisait de lui le meneur de la discussion et elle l'interrogée. Et maintenant il était prêt à faire régner le silence jusqu'à ce qu'elle daigne lui répondre. Tant pis s'il devait y passer la nuit.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Jeu 7 Juin - 17:59








"Une histoire de famille..."




Lorsque Gregory avait repris la parole, Emily avait détaché ses yeux de son verre de vin pour les poser sur le visage fermé de son interlocuteur. Hochant la tête en signe de négation, elle s'apprêtait à répondre à sa première question, mais il ne lui en laissa pas le temps, ajoutant une nouvelle interrogation à laquelle il voulait que la bibliothécaire réponde. Prenant une profonde inspiration, la rousse repoussa l'assiette dont elle n'avait pas encore avalé la moindre bouchée du contenu. Croisant les bras sur la table, elle plongea son regard bleu dans celui, froid, de Gregory, et elle prit la parole d'une voix détachée. Seuls ses yeux humides trahissaient la souffrance qu'elle ressentait en cet instant :

"Je l'ai rencontré avant la rentrée scolaire. Nos chemins se sont croisés à nouveau en novembre, date à laquelle il m'a évité une attaque dont j'étais la cible. Notre dernière rencontre remonte à samedi."

Ayant réussi à ravaler ses larmes, elle laissa paraître toute sa lassitude et sa fatigue. Emily était en effet exténuée : se morfondre continuellement l'avait vidée de son énergie, contrairement à ce qu'on aurait pu croire en la voyant cuisiner. La bibliothécaire ne redoutait plus qu'une chose : que Gregory s'en aille. Il devait vouer une haine profonde envers son oncle pour réagir comme il le faisait en cet instant, et ça, la demoiselle avait fini par le comprendre. Elle n'avait pas envie de faire fuir le Gryffondor comme elle avait fait fuir Jerôme. Cependant, elle ne se sentait pas assez forte mentalement pour subir une seconde de plus le regard assassin de cet élève auquel elle avait fini par s'attacher. C'est pour cette raison qu'elle reprit la parole.

"Pour en revenir à Autumn... Je ne pense pas qu'on puisse dire des membres d'une même famille qu'ils sont tous semblables. La preuve : vous êtes encore là, alors que votre oncle n'a pas hésité une seule seconde à m'abandonner devant mon plat pour la simple raison que je lui avais posé une question à laquelle il ne voulait pas répondre. Et vous savez bien que je ne me permettrai jamais de vous faire la leçon ; je cherche simplement à vous faire part de ce que je pense, Gregory."

Par ces mots, Emily ne cherchait qu'une chose : tester Gregory. Soit il restait, et donnait ainsi raison à la théorie de la rousse, théorie selon laquelle les membres d'une même famille ne devaient pas tous être mis dans le même panier, soit il s'en allait, et il ne ferait, par ce geste, que ressembler à l'oncle qu'il détestait de toute évidence. Bien que les paroles d'Emily semblaient être d'une sagesse extrême, le fond n'était que sournoiserie. La bibliothécaire n'avait pas envie d'être seule, mais elle préférait cela au fait d'être face à un jeune homme qui la jugeait de toute évidence pour ses actes passés ; actes qu'elle regrettait déjà bien assez. Elle était la testeuse, il était le testé.

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Jeu 7 Juin - 21:05



       
       
En tête à tête 
  Rp avec Emily Atkins
       21 novembre 2025 vers 19h10


Emily semblait reprendre ses esprit et la façon dont elle affrontait le regard colérique de Gregory ne présageait rien de bon. La posture qu'elle prenait maintenant la montrait bien plus forte que la position de tristesse qu'elle avait adopté juste avant. En quelques phrases courtes et sincères, le garçon appris tout cce qu'il voulait savoir. Et maintenant il regrettait presque d'avoir posé cette question. Emily sortait avec son oncle avant même qu'elle ne le recontre lui, dans la bibliothèque. S'il avait su cela avant... "Une attaque" ? répéta-t-il dans sa tête, les sourciles froncés par l'incompréhension. Jerôme aurait fait quelque chose de bien pour une Animagus ? Impossible. A cette pensée il laissa jaillir un sourire ironique sur son visage. Un sourire éphémère et murmura :

- Salaud...

Il aurait pu également dire à Emily à quel point il la trouvait naïve de s'être entiché d'un homme tel que Jerôme Donell. Un manipulateur, un menteur et surtout un ennemi politique. C'est ce que Jack, le père de Gregory, répétait sans cesse. "Jerôme a pris le mauvais chemin... un jour il s'en rendra compte". Mais le jeune homme n'y croyait pas une seconde. Personne ne change du jour au lendemain. Pourquoi aurait-il aidé Emily Atkins ? Soit elle était définitvement aveuglée par ses sentiments, soit Jerôme avait sauvé Emily sans savoir qu'elle était vraiment une hybride. Gregory ne voyait pas d'autre explication. Pour prendre un peu de recule sur la conversation, alors que son interlocutrice changeait de sujet, le brun se redressa, relâchant ses bras le long de son corps, sans lâcher Emily des yeux.

Lorsqu'elle reprit la parole, elle était plus semblable à celle à qui Gregory avait pu parler en septembre. Il était sûr que tout ça partait d'une bonne intention, sa façon de défendre Autumn et de le comparer à son oncle. D'ailleurs, elle venait de marquer un point en les distinguants tous les deux. Tout ce qu'espérait Gregory dans la vie, si ce n'était faire changer les mentalités, c'était au minimum de ne pas ressembler à Jerôme Donell, pour rien au monde. Néanmoins, il restait frustré de cette nouvelle. Emily Atkins et Jerôme Donell, ensemble. Ou du moins, s'il avait bien saisi, ils n'étaient plus vraiment ensemble. Ou peut-être que si. Les poings de plus en plus serrés, sentait ses dents se crisper. L'envie de partir d'ici le démengeait mais il ne voulait pas donner raison à sa propre théorie. Alors... Il se rassit en silence. Peut-être que la douce voit d'Emily prononçant son prénom l'avait aidé à prendre cette sage décision. Par ce geste, il signifiait à la rousse qu'il n'était PAS comme son oncle.

- Admettons que je n'éprouve aucun mépris pour mon oncle, et oublions un instant ce mariage forcé. Pourquoi êtes-vous si triste ce soir Miss Atkins ?

La compassion avait disparu de sa voix, mais il n'était plus agressif non plus. Il croyait avoir la réponse à cette question et au fond il espérait ne pas se tromper. Selon lui c'était Jerôme le noeud du problème. Et tant mieux. Le brun pourrait ainsi lancer à Emily qu'elle avait tout intérêt à se détourner de lui, qu'il n'était qu'un nid à problème, et certainement pas un homme pour elle. Ca non.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Ven 8 Juin - 8:52








"Une histoire de famille..."




Un sourire qu'Emily n'avait jamais vu s'afficher sur le visage d'ordinaire si calme de Gregory avait très brièvement étiré les lèvres du jeune homme. Il lâcha une insulte, de toute évidence adressée à son oncle. La rousse n'en fut pas surprise ; elle avait très bien compris que le Gryffondor ne portait pas Jerôme dans son coeur. Restant immobile, elle attendit de voir si le brun allait s'en aller ou si, au contraire, il allait rester. En attendant, elle réfléchissait à la raison qui pouvait mener Gregory à détester son oncle. La réponse lui vint assez rapidement : le fait que leurs idées politiques soient totalement opposées devait sans doute être à l'origine de cette animosité. Finalement, le Préfet-en-chef se réinstalla sur sa chaise, semblant s'être calmé. Emily en était ravie, car en plus de ne pas avoir à finir la soirée seule avec sa peine, elle avait réussi, par ses paroles, à faire baisser la colère de son interlocuteur. Elle était persuadée que si elle s'était remise à pleurer, Gregory serait parti. Une fois à nouveau assis sur sa chaise, l'élève interrogea la rousse pour avoir plus de détails.

"Voyez-vous Gregory..." commença-t-elle par dire. "Quand vous vous attachez à une personne qui vous a sauvé la vie, malgré ses idéaux politiques et ce qu'il pense des gens dont vous faites partie, et que cette personne vous abandonne du jour au lendemain, ça a de quoi dérouter, non ?" Sa question étant de toute évidence réthorique, elle poursuivit : "Alors oui, je me doutais, dès les premiers instants, que votre oncle était, disons, du mauvais côté de la barrière, mais j'ai mis de côté mes a priori pour tenter de découvrir qui était l'homme sous le masque. Et je le regrette bien assez sans que vous ayez besoin d'en rajouter une couche."

Elle avait été dure dans ses dernières paroles, mais la réaction de Gregory l'ayant profondément touchée, elle ne pouvait décemment pas faire comme si elle n'avait pas été affectée par la dureté de l'élève. Emily ne l'avait d'ailleurs pas lâché une seconde de son regard. Au fond de ses yeux se mêlaient la fatigue, la tristesse, la lassitude et une petite pointe de colère, qu'elle ressentait non seulement envers Jerôme, mais également envers Gregory et elle-même. Attrapant son verre de vin, elle but la moitié du contenu en quelques gorgées : on aurait pu croire qu'elle tentait de noyer ses émotions dans la boisson alcoolisée. Reposant le verre à pied, elle attrapa ensuite son assiette qu'elle rapprocha d'elle et reprit sa fourchette au bout de laquelle la rondelle de carotte se trouvait toujours. Observant un instant la nourriture sans l'avaler, elle posa à nouveau le service dans l'assiette, malgré les plaintes de son ventre vide qui n'attendait qu'une chose : qu'Emily se nourrisse enfin d'autre chose que de pommes rouges. Glissant à nouveau son regard sur Gregory, les mains posées à plat sur la table de part et d'autres de son assiette, la rousse demanda :

"Dites-moi Gregory... Qu'ai-je fait pour mériter pareil traitement ? Etais-je une garce, avant mon accident ? Est-ce que l'univers tout entier me punit pour un comportement que j'ai eu par le passé et que j'ai oublié ? Je ne demandais pas grand chose pourtant... Juste de l'amour et des réponses, mais, de toute évidences, les réponses étaient de trop. Peut-être..." poursuivit-elle avant que sa voix ne se brise durant la fin de sa phrase : "Peut-être que je suis vouée à être une idiote seule qui fait fuir tout le monde." Une unique larme quitta son oeil droite et roula sur sa joue, s'arrêtant au milieu de celle-ci.

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Ven 8 Juin - 10:18



       
       
En tête à tête 
  Rp avec Emily Atkins
       21 novembre 2025 vers 19h10


A cette longue première phrase que se tranforma en question réthorique, Gregory eut envie de  répondre "Oui". Il avait mis de côté le fait que cette personne qui avait sauvé la vie d'Emily Atkins était quelqu'un d'autre que son oncle et dans ce cas de figure il voyait totalement ce que la rousse voulait dire. "Dérouter", c'était le mot juste. Comme si Amy, qui avait accepté de lui parler comme ça du jour au lendement, et qui avait même parue plus qu'enchantée de le faire au point de vouloir recommencer, disparaissait finalement de la circulation. Ce serait déroutant. Il hôcha la tête et elle continuait déjà. C'est là qu'il perdait le fil. Emily reconnaissait s''être laissée berner parce qu'elle était persuadée de trouver une âme torturée et bonne dans le corps de Jerôme Donell. Et ça, c'était naïf. C'est ce qu'il s'apprêtait à dire alors que la rousse engloutissait la moitié de son verre de vin. Elle avait demandé à ce qu'il n'en rajoute pas une couche. Alors il se tue. Ou presque.

- J'espère juste que vous ne le reverrez pas., dit-il simplement avant d'ajouter maladroitement. Je veux dire... Je sais que je n'ai pas à vous dire ce que vous devez faire ou pas, mais je m'inquiète pour vous. Et croyez-moi il n'est pas stable. Et d'ailleurs... Je ne crois pas l'avoir jamais connu dans une relation amoureuse.

C'était peut-être le mot de trop, ou le mot qui ferait mouche. En tout cas il avait dit tout cela sans cligner des yeux. Gregory ne connaissait pas son oncle si bien que ça, pour la simple et bonne raison qu'ils ne se fréquentaient pas vraiment à cause de son différend avec son père. Néanmoins, il en avait beaucoup entendu à son propos. Et pourquoi ne ferait-il pas confiance à son père, le frère jumeau de Jerôme ? Alors qu'Emily faisait une nouvelle tentative auprès de son assiette, Gregory la regardait toujours, le regard un peu vide. Jusqu'à ce qu'elle l'interpelle à nouveau. Pendant tout son monologue rempli de détresse, le jeune homme senti légèrement son coeur se serrer, la tête dessinant des "non" à répétition. Lorsqu'elle prononça cette dernière phrase brisée il se leva d'un coup et sans réfléchir fit le tour de la table pour se retrouver derrière Emily.

- Comment pouvez-vous penser un truc pareil ?, dit-il d'une voix assez basse et douce. Sans vraiment penser aux conséquences de ses actes, et imaginant que c'est ce que n'importe qui aurait attendu en pareille circonstance, le jeune homme posa ses deux mains sur les épaules d'Emily. Vous n'avez rien fait de mal, ni par le passé, ni maintenant. L'amour que vous demandez, vous êtes simplement allée le chercher au mauvais endroit j'imagine. Mais tout le monde fait des erreurs...

Dire cela lui rappelait à quel point c'était vrai dans son propre cas. Même si la souffrane était autre et que la situation n'était pas la même. Tout en pensant, ses mains se mirent à timidement masser les épaules d'Emily tandis que ses pouces glissaient vers sa nuque dégagée.

- Il ne faut pas que vous perdiez espoir. La route est longue mais... tout ça va finir par s'arranger, j'en suis sûr. Et croyez-moi, vous êtes loin de faire fuir tout le monde. Et je pense que si Jerôme est parti ce n'est pas à cause de vous mais peut-être à cause de vos choix.

Il faisait bien sûr référence au fait qu'elle avait délibérément choisit de devenir un Animagus. Gregory imaginait que Jerôme ne pouvait pas se résoudre à fréquenter une hybride. Il s'avançait peut-être en disant tout cela à Emily, et en plus il donnait à son oncle une sorte d'excuse qu'il ne cautionnait pas lui-même. Mais c'était pour la rassurer.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Ven 8 Juin - 23:47








"Une histoire de famille..."




Alors qu'Emily était en train de réfléchir aux paroles maladroites qu'avait prononcées Gregory, ce dernier se leva et vint se placer derrière elle. Le suivant des yeux alors qu'il la contournait, elle finit par dévier son attention sur son verre de vin lorsqu'il quitta son champ de vision. Ne se retournant pas, la rousse entendit la voix grave de l'élève s'élever non loin derrière elle. Il lui posait une question à laquelle elle n'était pas certaine de pouvoir répondre. Avant même qu'elle n'ait pu ne serait-ce que penser à l'explication qu'elle pouvait donner, elle sentit les mains douces du Gryffondor se poser sur elle. Frissonnant lorsque les doigts du jeune homme entrèrent en contact avec ses épaules, Emily resta immobile, fixant toujours de son regard son verre à moitié plein. Elle ne s'était pas tendue, et n'avait pas non plus été mal à l'aise face à ce geste. Ecoutant ce que Gregory avait à lui dire, elle ferma instinctivement les yeux et pencha légèrement sa tête en avant lorsqu'il commença à la masser. Ne changeant pas de position, elle fut plongée dans une courte réflexion. Finalement, elle prit la parole :

"Sachant qu'il avait connaissance de mes choix dès notre première rencontre, je crois que c'est bel et bien ma curiosité mal placée qui l'a fait fuir..." Elle laissa le silence s'installer avant de le briser pour poursuivre : "Mais vos paroles n'en sont pas moins réconfortantes. En vérité, je ne saurais dire ce qui m'apaise le plus entre vos mots et vos mains !"

Le massage prodigué par Gregory était en effet des plus agréables. C'était comme si ces quelques gestes avaient suffi à retirer des épaules d'Emily tout le poids de ses soucis et de ceux des autres, qu'elle portait sans le savoir. Ne voulant pas que l'élève s'épuise en la massant, elle se força à mettre fin à cet instant de détente en se redressant légèrement avant d'attraper de sa main droite celle du Gryffondor. Se retournant très légèrement après avoir ouvert les yeux et faisant basculer sa tête sur le côté pour pouvoir plonger son regard dans celui du jeune homme, elle prit la parole tout en serrant la main du brun entre ses doigts :

"Merci infiniment Gregory. Cependant... Si vous continuez, il y a de fortes chances pour que je vous demande de ne jamais cesser." Un sourire amusé mais sincère étira les lèvres d'Emily. "Peut-être devriez-vous rejoindre votre place et manger avant que votre plat ne refroidisse pour de bon ?"

Ses yeux encore légèrement humides étaient plongés dans ceux du Préfet-en-chef. Ses lèvres, étant encore maculées de vin rouge, étaient tout aussi brillantes que son regard. De mémoire, elle ne s'était jamais retrouvée aussi proche de Gregory qu'en cet instant. D'un côté, Emily était soulagée de n'être "que" bibliothécaire, car la relation qu'elle avait nouée avec l'élève n'aurait pas été envisageable si elle avait été professeur. Mais, de l'autre côté, la rousse regrettait de faire partie du personnel de Poudlard sans que cela ne soit le cas de son interlocuteur ; en effet, si elle avait eu l'âge du Gryffondor, ou si lui avait eu le sien, elle n'aurait sans doute pas hésité à se lever et à le prendre dans ses bras pour le remercier : non seulement de sa présence, mais également du réconfort qu'il lui avait apporté. Cependant voilà : elle n'était pas élève, et il n'était pas membre du personnel. Emily était donc clouée sur sa chaise par cette barrière invisible qu'elle était tentée de franchir, et qu'elle avait peut-être déjà franchie. Elle se contenta d'exercer une légère pression de ses doigts sur la main de Gregory, et ce, sans le quitter de ses yeux.

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Sam 9 Juin - 22:37



       
       
En tête à tête 
  Rp avec Emily Atkins
       21 novembre 2025 vers 19h10


Alors que la peau claire et douce d'Emily glissait sous ses doigts, ses yeux fixaient le vide ou peut-être la fenêtre, en face de lui, tout en tendant l'oreille. Il secoua presque inconsciemment la tête lorsqu'elle réfléchit à haute voix en imaginant que c'était elle la fautive du départ prématuré de Jerôme. Il en était légèrement irrité mais ce qu'elle dit ensuite le refroidit immédiatement. En fait il se sentit même arrêter tout mouvement, comme perturbé de savoir qu'il était capable d'appaiser la bibliothécaire. Au moment où elle attrapa sa main il cru sentir une légère chaleur s'emparrer de lui, une chaleur qu'il repoussa aussitôt en se ressaisissant. Il le fallait car maintenant elle le regardait et lui lui rendait son regard, sans trop savoir quoi afficher sur son visage.

- Ohw... oui, d'accord, j'arrête.

Immédiatement, Gregory retira sa main de la nuque d'Emily non sans éffleurer la peau de celle-ci, tandis qu'il évitait de bouger l'autre main qui était prisonnière de l'emprise de la rousse. Avec regret, le jeune homme lâcha la main de la jeune femme en douceur et se mit à faire le tour d'Emily puis le tour de la table pour retrouver sa place. En se rasseyant, Gregory songea au fait qu'il avait été aussi rapidement déstabilisé par cette proximité avec la rousse, à tel point qu'il avait enfoui sa colère et qu'il était prêt à rester assis à cette table pour manger le repas qu'elle avait préparé. Il se racla la gorge en silence et saisit ses couverts pour piquer dans son plat et avaler une première bouchée.

- Hm, vous devriez manger vous aussi. C'est très bon.

Il n'osait pplus relever les yeux vers elle pour le moment et heureusement il avait une bonne excuse de ne pas le faire de suite : son assiette. Alors, peut-être un peu vite, il reprit une autre bouchée puis une autre, laissant le silence s'installer un peu entre les deux sorciers. Pourtant il savait bien que ça ne pouvait pas durer ainsi, sans compter que le sujet de conversation de base commençait à lui dévorer l'esprit et il ne pourrait se taire plus longtemps. Quand ce fut de trop, il lâcha ses couverts sur la table et planta ses yeux dans ceux d'Emily.

- Que feriez-vous à ma place, dans ma situation ? Est-ce que... je dois accepter mon sort et accorder sa chance à Autumn . Ou bien est-ce qu'il y a encore de l'espoir pour que tout soit autrement ?

Ses narines avaient gonflées comme s'il avait retenu un souffle de colère. Il avala sa salive bruyamment en se disant qu'il avait peut-être été encore un poil trop froid avec son interlocutrice. Mais elle comprendrait certainement son désarroi. Pourtant il s'en voulait, d'où son regard qui se tranforma en celui d'un pauvre chien batu.

- Pardonnez-moi... Il est pourtant rare que je perde mon sang-froid d'habitude.

Les lèvres pincées il espérait qu'Emily ne lui tiendrait pas rigueur de ses écarts de conduite qui ne le définissait même pas à moitié.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Dim 10 Juin - 9:30








"Une histoire de famille..."




Suite à la demande d'Emily, Gregory avait retiré avec douceur sa main de la nuque de la bibliothécaire. Il avait cependant laissé son autre main dans celle de son interlocutrice pendant un instant. Tout en lui souriant, cette dernière relâcha son emprise pour laisser l'élève récupérer sa main, ce qu'il fit avant de retourner s'asseoir. S'emparant immédiatement de ses couverts, il prit une première bouchée avant d'encourager Emily à manger, non sans donner son avis au passage. Ravie que le plat plaise à son invité, la rousse s'empara de la fourchette qu'elle n'avait pas cessé de prendre et de reposer sans jamais la vider de son contenu. Les yeux rivés sur le brun qui se régalait, un faible sourire se dessina sur ses lèvres tandis que, distraitement, elle s'empara de son verre de vin à l'aide de sa main vide de tout objet. Emily remarqua que Gregory semblait éviter le contact visuel. Reposant son verre, elle s'apprêtait à lui demander si tout allait bien lorsqu'il cessa de manger et qu'il s'adressa à elle. Yeux bleus rivés dans les yeux bleus, la rousse, ne pouvant s'empêcher de comparer mentalement ce regard-là à celui de son ancien amant, faillit ne pas entendre la question. Mettant un instant avant de comprendre le sens des paroles qui venaient de lui être adressée, elle répondit :

"Oh hum... Ne vous excusez pas... Ça arrive à tout le monde de perdre son sang froid !" Elle lui adressa un sourire poli avant de poursuivre : "Disons que plusieurs manières de réagir face à cette situation s'offrent à vous. Vous pourriez par exemple faire profil bas et accepter le futur que vos parents vous ont imposé en fondant une famille avec Miss Rowle simplement parce que c'est ce que vos proches respectifs attendent de vous. Il s'agira donc d'un mariage sans amour qui, je le redoute, finira par éclater à la première occasion. Vous pourriez également, avec votre fiancée, faire tout ce qui est en votre pouvoir pour éviter que le mariage ait lieu, mais cela risquerait de mener vos familles à vous renier. Je ne sais pas à quel point vos parents sont compréhensifs... J'ai cru comprendre que ceux de Miss Rowle ne l'étaient pas et ne le seraient jamais, mais j'ignore dans quelle mesure vous pourriez trouver un allier dans votre famille à vous qui pourrait vous aider à convaincre les autres que cette idée de mariage arrangé n'est, au final, pas aussi bonne qu'ils le pensent. Une autre manière de réagir serait, comme vous l'avez dit, de laisser sa chance à Miss Rowle ; après tout, il est possible que vous vous entendiez plus que vous ne le pensez ! Je vous conseille de... D'adopter cette dernière idée. Cependant, s'il s'avère que ça ne fonctionne pas, alors peut-être que la deuxième option sera celle à privilégier, mais cela uniquement dans un second temps... Qu'en pensez-vous ?"

Après avoir terminé ce long monologue, Emily s'empara de son verre de vin et but une gorgée de sa boisson pour réhydrater sa bouche. Brisant un instant le contact visuel avec Gregory pour se forcer à glisser sa rondelle de carotte entre ses lèvres, la rousse releva ensuite son regard sur lui, attendant sa réponse. Elle peinait à faire descendre l'aliment dans sa gorge, comme si cette dernière, serrée, refusait de laisser quoi que ce soit en dehors des liquides rejoindre l'estomac de sa propriétaire. La tête d'Emily commençait à lui tourner gentiment mais sûrement. Le fait que son ventre soit vide avait peut-être accéléré les effets dus à l'alcool... Elle avait l'impression que son visage était en ébullition, même si celui-ci ne laissait rien apparaître d'inhabituel. La jeune femme ne savait pas dans quelle mesure Gregory allait ou non lui faire part de ce qu'il avait pensé des différentes manières de réagir qu'elle lui avait proposées. Il y en avait peut-être, ou plutôt "sûrement", d'autres, mais ces trois-là étaient celles qui étaient venues en premier à l'esprit d'Emily. Laissant le silence s'installer afin de ne pas briser la réflexion éventuelle de son interlocuteur, la rousse avala avec peine sa rondelle de carotte tout en attendant la réaction de Gregory.

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Dim 10 Juin - 19:51



       
       
En tête à tête 
  Rp avec Emily Atkins
       21 novembre 2025 vers 19h10


Gregory rendit son sourire poli à Emily et la laissa tout simplement lui répondre. Il avait l'impression qu'elle était totalement disposée à l'aider et même si la situation était très vite passée d'un léger embarras à une scène de confessions assez intimes. C'était assez étrange, d'autant plus que Gregory n'était de ce genre de personne à parler aussi facilement de sa vie personnelle et encore moins de ses problèmes. Le monologue dans lequel Miss Atkins se lança sans pause fut plutôt difficile à entendre. C'était comme si le jeune homme avançait sur une route qui se divisait d'un seul coup en une multitude de chemins tous plus sinueux les uns que les autres. Le moment était venu de prendre ses responsabilités et de faire un choix, en espérant qu'il soit le meilleur... La première option l'effraya beaucoup : finir ses jours aux côtés de quelqu'un qu'il n'aime pas et se voir contraint dans sa vie, ce n'est pas du tout ce à quoi il avait aspiré. Il espérait vraiment qu'Emily ait quelque chose de plus agréable à lui proposer. La seconde solution, il y avait longuement songé sans jamais en voir le bout. Comment pourait-il, même avec l'aide d'Autumn, mettre fin à ce contrat de mariage signé avant l'heure ? Ca paraissait impossible. S'il persuadait ses propre parents de revoir cette idée et de revenir sur cette union, il était presque improbable que les Rowle fassent de même. A moins qu'ils ne trouvent un meilleur parti pour leur fille. Dans ce cas, ce serait encore un problème pour Autumn et Gregory n'était pas cruel au point de laisser cette fille se faire trimbaler d'homme en homme pour les beaux yeux de Donovan, ce chacal. Enfin, la dernière issue stopa un temps sa respiration. C'est vrai il n'avait jamais vraiment considéré cette idée là, la plus humaine finalement. Et sans doute la plus simple... Le jeune homme passa main droite sur sa joue gauche pour la frotter.

- Vous avez certainement raison. Enfin, vous ne me connaissez pas tellement et vous ne connaissez pas beaucoup Autumn non plus j'imagine, mais je devrais lui parler. Parler permet d'arranger beaucoup de choses, c'est vrai.

Gregory n'avait jamais approuvé la violence et les actes brutaux. Pour parvenir à ses fins il avait toujours persévéré et usé de réflexions, parfois poussées. Les seuls moments où il lui ait arrivé de sentir ses muscles sur le point de se détendre pour frapper, c'était lorsque la colère grimpait trop vite pour qu'elle soit arrêtée. Cette impulsivité il la tenait de son père qui n'était pas un tendre. Mais c'est sa mère qui lui avait appris à contrôler toute cette négativité et il lui en était reconnaissant. Tout en reconcentrant son regard sur Emily, le jeune homme se rendit compte qu'elle n'avait toujours pas mangé. Elle s'était contenter d'avaler une pauvre rondelle de carrotte. Un air désolé occupa alors son visage et il ne pu empêcher son bras droit de s'étaler de tout son long sur la table jusqu'à plaquer la paume de sa main sur le bois. Ainsi, ses doigts tendus pouvaient presque atteindre le verre à pied de la rousse. C'était littéralement une main tendue.

- Miss Atkins... Je vous remercie d'être là pour m'aider. Je crois que tout va s'arranger. Evidemment il n'en était pas aussi sûr que le ton de sa voix le laissait paraitre. Mais il avait surtout dit cela pour soulager son interlocutrice. Il ne faut pas vous en faire comme ça. Jerôme était une erreur, et sans doute ni la première, ni la dernière. Mais vous allez vous en remettre, il suffit d'y mettre un peu du votre.

Il réfléhit un instant et s'immisca un instant dans la tête de la jeune femme. Il imagina quelles pouvaient être ses options à elle. Et bien sûr une pensée peu agréable lui vint immédiatement en tête. Peu agréable pour lui mais sans doute appaisant pour elle. Alors ça vallait le coup.

- Vous connaissez sans doute quelqu'un qui pourrait vous faire penser à autre chose... Il sous-entendait par là quelqu'un d'intéressé par elle, qui éventuellement l'intéressait elle aussi. Glissant sa main vers lui pour la retirer de la table, il se sentit obligé d'ajouter : Je ne cherche pas à savoir si vous voyez quelqu'un d'autre ou à connaitre les détails de votre vie privée, loin de là, je... C'est juste un conseil.

Lui qui donnait des conseils pour contrer un chagrin d'amour ? Mais de quel droit ? Il n'y connaissait rien à rien et n'avait aucune expérience en la matière. Tout ce qu'il savait il l'avait lu ou vu ailleurs. Enfin bon.. Il saisit à nouveau les couverts, un peu confus, et piqua sa fourchette dans la viande avant de la mettre dans sa bouche.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Mer 13 Juin - 9:33








"Une histoire de famille..."




Lorsque Gregory avait annoncé qu'elle avait raison, Emily se retint de réagir en l'entendant dire qu'elle ne les connaissait pas tellement, Autumn et lui. Quelque chose en elle voulait en effet faire comprendre à l'élève qu'elle en savait plus à leur sujet qu'il ne le croyait, mais étant donné qu'elle n'avait aucun fait concret qui pouvait venir étayer cette affirmation, elle la garda pour elle. En effet, il s'agissait plus d'une impression que d'une certitude. Il faut dire que s'ouvrir à Emily, c'était la laisser s'immiscer dans ses ressentis et états d'âme. Se contentant d'acquiescer lorsque le Gryffondor déclara que parler permettait d'arranger beaucoup de choses, la bibliothécaire laissa un sourire amusé étirer ses lèvres ; elle repensait au fait qu'elle avait dit la même chose à Autumn, mais simplement avec d'autres termes.

N'ayant pas quitté Gregory des yeux, Emily comprit qu'il avait remarqué qu'elle ne mangeait pas grand chose en le voyant afficher un air désolé. Elle suivit du regard le mouvement qu'avait fait le bras de l'élève avant de rapporter son attention sur le visage de son interlocuteur. Ce dernier la remercia et lui confia ensuite qu'il pensait que tout allait s'arranger ; mais de quoi parlait-il ? De la situation avec Autumn, ou du chagrin d'amour de la rousse ? Le fait qu'il parle tout de suite après de Jerôme vint accentuer le doute de la jeune femme. Se contentant de l'écouter, elle glissa inconsciemment ses yeux sur son verre de vin rouge. La dernière prise de parole de Gregory l'avait immédiatement plongée dans une réflexion profonde.

"Vous connaissez sans doute quelqu'un qui pourrait vous faire penser à autre chose..."

Cette phrase tournant et retournant dans son esprit, elle se perdit dans la contemplation de son verre à pied. Elle ne pouvait s'empêcher de penser à Sam ; le médicomage qu'elle avait rencontré quelques semaines plut tôt, lors de sa dernière visite à Sainte-Mangouste. L'homme s'était montré très doux avec elle. Il avait été compréhensif, charmant, et il était vrai que son physique n'était pas déplaisant non plus. Repensant à leur proximité qui avait été quasi-immédiate, la rousse se rappela de l'invitation à peine voilée que lui avait faite Sam : il l'avait invitée à "débarquer dans son salon", certes en rigolant, mais un petit quelque chose avait laissé penser que cela ne le dérangerait réellement pas.

"Je..." commença par dire Emily qui avait était rappelée à l'ordre par sa raison. "Je ne me vois pas réellement courtiser cet homme -ou n'importe quel autre homme d'ailleurs- simplement pour oublier Jer.... Votre oncle."

Ses pensées étant encore fixées sur Sam, elle avait parlé un peu vite, et avait par conséquent mentionné "cet homme" avant de se rattraper en faisant référence à la gente masculine dans son intégralité. Lorsqu'elle était arrivée au moment où elle devait prononcer le nom de Jerôme, quelque chose l'en avait empêchée. Elle s'était donc contentée de parler du sorcier en faisant référence au lien de parenté qui les unissait, son interlocuteur et lui. Laissant le silence s'installer, Emily imita Gregory qui était retourné à son assiette. Elle mit un instant avant de décider quel aliment elle allait tenter d'avaler cette fois-ci. Piquant sa fourchette dans un petit morceau de viande, elle le glissa entre ses lèvres et mit beaucoup de temps à le mâcher. Finalement, elle dut boire une gorgée de vin pour faire descendre la viande dans sa gorge.

"Dites-moi Gregory..." commença par dire la rousse tout en reposant son verre à pied. "Est-ce que votre Chartier va mieux ?"

Une réelle inquiétude était perceptible dans son regard et dans sa voix. Emily n'avait pas eu de nouvelles concernant le compagnon du brun. Après tout, l'animal était la source même du lien et de la complicité qui unissaient aujourd'hui l'élève et la bibliothécaire. Il était également la raison de la présence de Gregory ce soir dans les appartements de la jeune femme : si le Gryffondor n'avait pas eu à rapporter les livres sur les Chartiers, il ne serait pas là en cet instant. La rousse n'avait pas cherché à changer de sujet ou quoi que ce soit, mais cette question lui était soudainement revenue, et elle ne s'était donc pas retenue de la poser. Délaissant ses couverts dans son assiette, elle mit les coudes sur la table puis entrelaça ses doigts sous son menton qu'elle posa dessus.

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Mer 13 Juin - 14:57



       
       
En tête à tête 
  Rp avec Emily Atkins
       21 novembre 2025 vers 19h10


La reprise de parole d'Emily provoqua une vague d'embarras chez Gregory qui réagit au quart de tour en levant l'avant-bras, la main tendue, lâchant par la même occasion sa fourchette. Il voulait l'arrêter dans sa phrase. Le fait qu'elle ait fait référence une nouvelle fois à Jerôme en évitant de prononcer son prénom ne l'interpella pas. C'était l'autre chose. Après avoir avalé sa bouchée il ouvrit la bouche :

- Non je ne voulais pas forcément parler de... de "courtiser" un homme.

Enfin après tout c'est peut-être ce à quoi il avait pensé en défintive. Le meilleur moyen de penser à autre chose c'est de vivre de nouveaux souvenirs avec quelqu'un d'autre, c'est ce que Gregory pensait en tout cas. Mais Emily avait dû se sentir mal à l'aise aussi, c'est pourquoi elle se mettait à manger, ou du moins à essayer de manger un peu. Le garçon la regarda un instant jouer avec ses couverts. C'était donc le moment de reprendre le repas dans des conditons normales. Il saisit à nouveau sa fourchette et rassembla, à l'aide de son couteau, un petit tas de nourriture sur les dents de la fourchette avant de la mettre dans sa bouche pour tout macher. Lorsque la bibliothécaire reposa son verre à pied pour lui parler de tout autre chose, il le regarda et avala difficilement sa bouchée.

- Oh oui... Carl. Il va bien, il était malade mais j'ai trouvé un remède dans un des livres que vous m'avez conseillés. Mon père s'est chargé d'acheter l'élément curatif chez un apothicaire. Tout s'est arrangé.

Gregory finit par sourire légèrement. Son chartier avait finalement passé un mauvais mois mais son père avait finit par lui renvoyer une nouvelle photographie de la créature qui avait l'air en pleine forme, le tout accompagné d'une lettre rassurante.

- Je vous remercie pour ça au fait. Peut-être que sans vous ça aurait été plus grave..

Le brun était sincère. Et si Carl avait eut à subir une maladie plus importante, pas sûr qu'il aurait tenu l'année à Poudlard ainsi. Il aurait certainement demandé à regagner son chez lui pour éviter d'avoir à raconter à tout le monde pourquoi il était devenu aussi négligé, froid et triste.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Dim 17 Juin - 0:17








"Une histoire de famille..."




Emily fut rapidement rassurée en obtenant la réponse de Gregory. Elle afficha un sourire soulagé et écouta le jeune homme la remercier. Comme pour dire qu'elle n'y était au fond pas pour grand chose, elle haussa ses épaules, faisant au passage involontairement glisser sur sa peau sa robe de chambre qui dévoila alors le haut de son bras. Ne remarquant pas que son épaule était désormais dénudée, elle prit humblement la parole de sa douce voix sans pensere à remonter sa robe de chambre :

"Je suis sûre que vous auriez fini par trouver ce que vous cherchiez sans mon aide... Et il n'y a vraiment pas de quoi me remercier : il est tout à fait normal que je vienne en aide aux gens qui en ont besoin... D'ailleurs, si vous souhaitez me faire part de quoi que ce soit, n'hésitez pas... D'accord ?" Après avoir obtenu une réponse à sa question, elle lança un bref regard à son verre presque vide et se leva après avoir dit : "Je reviens tout de suite..."

Elle se dirigea vers sa cuisine, remettant sur le chemin sa robe de chambre en place. Le vêtement au tissu fin voletait d'ailleurs derrière elle, se soulevant à chacun de ses pas, telle une cape légère. Elle attrapa la bouteille de vin rouge et revint auprès de la table. Sans se rasseoir, elle s'empara de son verre presque vide et avala en une gorgée le reste de son contenu, non sans pencher très légèrement sa tête en arrière lors de la manoeuvre. Elle remplit ensuite à nouveau le verre à pied qu'elle reposa sur la table, la bouteille à ses côtés. Emily demanda alors à l'élève :

"Pendant que je suis debout, souhaiteriez-vous quelque chose, Gregory ?"

Après avoir parlé, elle mit sa main gauche sur le dossier de sa chaise et son autre main sur sa hanche comme si elle était en train de poser pour un photographe de magazine. Un sourire poli étirait ses lèvres. Elle était prête à répondre aux moindres désirs de son hôte, quels qu'ils soient. Son visage légèrement baissé, le regard bleu d'Emily était plongé dans celui du Gryffondor qui était toujours assis. Elle ne le scrutait pas ; elle le regardait juste avec une certaine... Etait-ce de la tendresse ?

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Gregory Donell
avatar
Prefet Gryffondor
Revelio
Sang pur Age RPG : 18
Maison : Gryffondor
Emploi(s) : - Préfet-en-chef

Patronus : Guépard
Epouvantard : Mort des proches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Dim 17 Juin - 17:03



       
       
En tête à tête 
  Rp avec Emily Atkins
       21 novembre 2025 vers 19h10


Comme il aurait pu le prévoir, Miss Atkins fit la modeste en lui renvoyant la flaterie qu'il venait de lui offrir. Et bien sûr, elle jouait les oreilles attentives. C'était une femme très à l'écoute, il s'en était rendu compte dès leur première discussion. Néanmoins Gregory en avait déjà tellement dit qu'en y réfléchissant bien, il n'avait certainement plus aucun secret pour la bibliothécaire. Mis à part peut-être le fait qu'il l'avait vu en rêve, deux semaines auparavant. Cette pensée s'installa dangereusement dans son esprit pile au moment où il remarqua l'épaule dénudée d'Emily qui n'en avait pas conscience. Il se mordit alors la joue en espérant se réveiller.

- Oui, j'y songerai.

Avec un sourire cordial il reporta son regard baladeur sur le visage de son interlocutrice qui se leva aussitôt. Il n'avait pas tout de suite saisit pourquoi elle était partie en direction de la cuisine mais en se retournant, curieux qu'il est, il l'avait vu attraper la bouteille de vin. Avant qu'elle ne se retourne vers lui, il fit mine de piquer à nouveau dans son assiette pour manger. Il l'observa un peu maladroitement vider et remplir son verre du liquide rouge foncé. Maintenant qu'elle était juste à côté de lui, debout, ses yeux arrivaient quasiment à la hauteur de la poitrine d'Emily. Il ne pouvait se résoudre à tourner la tête vers elle, auquel cas il n'était pas sûr de réussir à cacher son envie dérangeante de regarder ce qui ne le regardait absolument pas. Il se contenta de répondre vite, en espérérant qu'elle se rasseoit tout aussi vite.

- Euh non... merci. C'est parfait.

Qu'est-ce qui était parfait au juste ? Certainement pas la discussion qu'ils entretenaient. Non elle était vide de sens parce qu'elle n'était là que pour cammoufler leur précédente conversation, celle qui l'avait brutalement mis en colère. Ce qui était parfait c'était sans aucun doute le repas. Et Emily. Elle était parfaite.

- Rasseyez-vous, je vous en prie. Mangez...

Il ne supportait plus de l'avoir à côté de lui, aussi proche de lui. Et cette pression avait dû se ressentir dans sa dernière prise de parole. Néanmoins il ferait ce qu'il faut pour le nier. A présent il mastiquait une énième bouchée de nourriture. Son assiette n'était plus qu'à moitié pleine. Il ne se sentait pas de relancer la conversation et il ne pouvait s'empêcher de penser que son hôte préférait noyer sa bouche dans l'alcool plutôt que de continuer à parler. Alors il allait manger plus vite maintenant, pour mettre fin à ce rendez-vous étrange.
       
Bulotte


______________________________
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t744-gregory-donell#785 http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t740-gregory-donell-valide http://www.hpfanfiction.org/fr/viewuser.php?uid=239468
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes aux plumes rousses et aux yeux bleus
- Transplanage

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   Mer 20 Juin - 14:17








"Une histoire de famille..."




Après avoir obtenu la réponse de Gregory, Emily lui lança un sourire entendu, puis elle suivit son conseil : elle regagna sa place, non sans avoir auparavant laisser sa main glisser jusqu'à l'épaule de l'élève qu'elle pressa tendrement avant de dire :

"Très bien, mais... N'hésitez pas à le dire s'il vous manque quelque chose !"

A nouveau réinstallée, elle attrapa sa fourchette et, presque à contre-coeur, enroula des spaghettis sur les dents de l'objet en métal. Avant même qu'elle n'ait eu le temps de porter le tout à sa bouche, la fenêtre qui se trouvait derrière Gregory s'ouvrit et Chilali, l'Harfang des neiges d'Emily, s'engouffra dans la pièce. La rousse reposa immédiatement sa fourchette et tendit une main accueillante afin que son volatil vienne se poser sur ses doigts. Avec une grande tendresse, elle passa ses mains dans les plumes humides avant de récupérer d'entre les serres de l'animal ce que ce dernier était venu lui apporter. Débarrassée de son fardeau, Chilali s'en alla ensuite dans une alcôve murale dans laquelle une petite niche lui avait été aménagée. Déroulant ce qui était de toute évidence un catalogue de mode, Emily observa un instant la couverture et ne put s'empêcher de s'adresser à Gregory.

"Apparemment, Ashley a à nouveau réussi à faire la une ! Enfin... Pas elle... Ses créations."


Emily posa le catalogue de mode sur la table, entre le Gryffondor et elle. La sorcière qui faisait la une souriait et ses yeux bougeaient de temps à autres. Ses cheveux roux, quant à eux, étaient continuellement soulevés par une brise légère. La sorcière en question n'était autre que la bibliothécaire elle-même.

"Je ne savais pas qu'il prendrait cette photo-là, et encore moins qu'elle finirait en couverture de magazine... Mais bon. Ce n'est qu'un détail."

Répliqua-t-elle plus pour elle-même que pour Gregory. Emily ne semblait pas être particulièrement fière d'avoir été la sorcière choisie pour représenter les créations faites par sa mère. Avec le temps, elle avait fini par s'habituer à se voir dans les magazines de mode, et ce n'était pas la première fois non plus qu'elle avait fait la une de l'un d'entre eux. Ce n'était pas le genre de chose dont elle se vantait (à vrai dire, elle ne se vantait de rien) et elle ne disait que rarement qu'il lui était arrivé de poser pour la grande créatrice de haute-couture qu'était sa mère. Pour Emily, il s'agissait d'un fait aussi anodin que celui de dire qu'elle avait fait du classement dans l'entreprise de son père. Pour elle, il s'était agi ni plus ni moins d'un job comme un autre pour se faire quelques Gallions. Reprenant comme si de rien était sa fourchette, la demoiselle se força à en glisser le contenu entre ses lèvres.

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t831-emily-atkins http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t751-emily-atkins-valide#792
Contenu sponsorisé
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement   


Appartement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» [4eme Etage] Appartement de Hasharin
» Appartement de Hayabusa Toyome
» Appartement de Naoki
» L'appartement de la tortionnaire [PV Clyde Waldan] [RP CLOS]
» Mieux qu'une fontaine d'appartement (19.12.10 à 15h32)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium Leviosa :: Poudlard :: Intérieur du château :: 3ème étage :: Bureau de la Bibliothécaire-