............................................. Levez le voile sur le monde magique inspiré de JK Rowling, en 2025...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionPortailS'enregistrer

Partagez | 
 

 Face au tableau d'Ariana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
avatar
Staff
Revelio
Inconnu Age RPG : 0
Emploi(s) :
- Fondateur

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Face au tableau d'Ariana   Sam 8 Juil - 23:36






Face au tableau d'Ariana






Directement sur votre droite en rentrant, le tableau D'Ariana se dresse fièrement, rappelant aux anciens les heures sombres de l'histoire du monde magique. La filette n'est pas souvent présente, sûrement par timidité et préfère la solitude. Le tableau n'en reste pas moins magnifiques, et vous pourrez boire ou manger sur une table haute et circulaire, assis sur de hauts tabourets de comptoir. Il n'y a pas beaucoup de place, et vous ne pourrez tenir qu'à deux ou trois, mais les groupes sont plutôt rares à la Tête de Sanglier de toute manière.

[Les règles classiques du RP s'appliquent ici]




Lunatik ©


______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com
Selene Corvinus
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Créature Age RPG : 47
Maison : Gryffondor
Etre et spécialité(s) :
- Semi vampire

Emploi(s) :
- Professeur de défense contre les forces du mal

Patronus : Corbeau
Epouvantard : La mort de George Weasley
Amortentia : Cuir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face au tableau d'Ariana   Jeu 14 Déc - 0:34






Quand le passé reste présent


[13 Septembre 2025 - 14h]
Rp avec Johnatan Wick
[Avec autorisation du MDJ pour faire intervenir Abelforth Dumbledore]


Il est temps, temps pour moi d'ouvrir cette boîte. C'est comme ça que je suis arrivée ici aujourd'hui. Il y a trop de soleil, je regrette d'être sortie. Je ne suis que semi-vampire, donc je ne suis pas totalement photosensible, mais j'avoue que la sensation de ma peau au soleil n'est pas des plus agréable et mes yeux clairs le supporte mal aussi. Je me suis réfugiée à la tête de Sanglier, comme souvent en fait. J'entre et me dirige d'abord vers le bar où je m'adresse au serveur sans même prêter réelle attention à lui:

- Je prendrai une formule Acromentula, en plat deux steak bleus et en boisson un Venin Mortel. Je vais m'installer comme d'hab...

Je pose un gallion et cinq mornilles sur le comptoir. Je me tourne vers le gérant, qui commence très franchement à se faire vieux, mais il tient le choc je ne sais trop comment, je sais qu'il n'a pas de prédisposition spéciales à part bien sûr le fait d'être un sorcier. Je m'approche de lui, assis sur un lourd tabouret et pose ma main sur son épaule:

- Abel, tu devrais te reposer, on dirait que tu vas crever...

- Héhé, j'suis pas un boursouf, me répond-il avec un léger sourire en coin.

- M'en fous, je t'ai fais sourire vieux boullu!

Je lui dépose un baiser léger sur le front et lui tapote l'épaule et je me dirige vers ma table, celle en face du portrait d'Ariana. Je sens dans mon dos la chaleur de son sourire aussi léger soit-il. Je viens très régulièrement, c'est comme une deuxième maison ici, et ce depuis la bataille de Poudlard. Abelforth a très vite compris ma douleur pour avoir vécu de grandes pertes lui aussi. Et puis, je ne sais pas pourquoi on dirais qu'il me considère un peu comme de la famille maintenant.

Je m'installe face au portrait, ce portrait qui nous a permis de gagner la guerre, découvrant un passage entre le bar et le château. C'est l'endroit idéal pour redécouvrir ce qui se trouve dans cette boîte. Je la pose sur la table devant moi. Que dois-je faire? L'ouvrir maintenant? Attendre? Voire même, la garder fermée? Je ne sais même pas ce que je veux moi-même. Je lance un regard à Abel qui ne m'a pas lâché des yeux. Il hoche la tête comme pour m'inciter à aller au bout de la chose.

J'ouvre. Je suis contente d'être seule en cet instant car je ne peux retenir mes larmes qui coulent seules. Pas de sanglot, pas de secousses, juste des larmes incontrôlées, nombreuses glissant sur mes joues. C'est un mélange de tristesse et de bonheur. Revoir tant de souvenir. Un des premiers prototype d'oreilles à rallonge, une plume de Buck, l'hippogriffe récupéré par l'ordre du phénix, cette plume, Fred me l'avait offert sans le moindre mot lorsque j'avais pleuré sur son épaule pour la mise à mort de la bête qui était censée avoir eu lieue. C'est comme ça qu'il m'avait fait comprendre qu'il était en lieu sûr.

Je le comprenais presque aussi bien que son propre frère parfois, d'un simple regard. Et puis dans cette boîte, il y en a bien d'autres des choses, mais l'une d'entre elles me saute aux yeux, enfouie profondément. Comme ma mère ne prêtait pas attention aux coutumes sorcières, la tradition de la montre à gousset, elle ne l'a pas respectée et mon père tenait trop à ma mère pour la contredire. Fred, lui, s'était débrouillé vu qu'il avait un revenu grâce à sa boutique, pour m'offrir une splendide montre à gousset ornée d'un corbeau et d'un phénix. Je me rappelle encore ses paroles: " Elle m'a fait penser à toi, le corbeau dans ta partie sombre mais noble et le phénix dans le fait que tu n'abandonne jamais, tu es éternelle en quelque sorte, puissante..."

Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi il me trouvait particulièrement forte, moi qui avait tout abandonné pendant près de trois ans après sa mort, pleurant à la simple mention de son nom. Ma mère a eu honte, elle m'a virée de chez elle, j'ai été prise en charge par le ministère qui refusait de laisser une semi-vampire en dépression seule et sans surveillance surtout. C'est Grâce à ma référente qui a su me redonner confiance en moi et me montrer que je ne devais rien lâcher que je me suis reprise en main.

Mes larmes coulent toujours, la montre emprisonnée dans ma main fermée, je n'ai même pas chercher à regarder ce que j'ai d'autre dans cette boîte, c'est surtout pour cette montre que j'ai voulu récupérer cette fichue boîte, et aussi pour la boite elle-même, la première dans laquelle Fred avait planqué ses prototypes avant la création de la boutique, quand ils étaient encore élèves.


Lunatik (c)

Voir le profil de l'utilisateur
Johnatan Wick
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 41
Maison : Poufsouffle
Etre et spécialité(s) :
- Formation de Légilimencie

Emploi(s) :
- Concierge à Poudlard

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face au tableau d'Ariana   Jeu 14 Déc - 1:27




La rentré à Poudlard n'avait pas été évidente pour moi, même si c'est la deuxième années. Passé de tueur à gage à concierge n'est pas la chose la plus facile qui m’aie été donnée de faire. Limite si mon contrat sur le Comte de Marsden n'était pas plus facile. Le vampire s’appelait Lord Ruthven, je crois. Je souris légèrement en repensant à ce souvenir. J'avais besoin de changé d'air, sortir de ce château grouillant d'enfant. J'avais emmener Sinistros avec moi, le pauvre il ne sort que le soir un peu de soleil lui fera pas de mal. Arrivé devant le pub, Sinistros se coucha à droite de la porte. Il était allongé de tout son long pour profiter au maximum du soleil. " Ah ce chien me surprendra toujours ". Sur cette pensée j'entrai dans le pub.


Il n'y avait pas grand monde, sans trop faire attention aux gens, je m’arrêta au comptoir pour commander:

- Bonjour l'ami, un double Wisky Pur Feu s'il te plait.

Sur ces mots je mis ma main dans ma poche et sortis deux pièces d'un Galion, que je posa  sur le comptoir en échange de ma boisson.

- Gardez la monnaie.

Je regarda autour de moi pour trouver une table à la quelle m'installer, quand je remarquai Miss Corvinus  à la table qui se trouvait devant le portrait d' Ariana. Portrait qui me rappelais le passage secret qu'utilisait la résistance durant la grand guerre. Je n'avais pas beaucoup participé à la bataille de Poudlard mais j'y étais pour faire face à ce " voldemort ". Avant de me diriger vers Miss Corvinus je regarda le gérant, lui fis un signe en levant mon verre et en inclinant la tête. Arrivant au niveau de la professeure, je vis qu'elle serrait une montre à gousset dans sa main. La boite qu'elle m'avait demandé quelque jours au part avant était posée ouverte sur la table. Je remarqua quelque perle salé roulant sur ses joues. Je dis d'une douce et calme:

- Souvenir douloureux ? un être cher ? un proche ?

Dans les deux cas, les souvenirs ne sont pas à envier, je ne suis pas curieux de nature. Je bus une gorgé dans mon verre puis repris en montrant une place vide avec mon verre:

- Permettez que je me joigne à vous ?




Dernière édition par Johnatan Wick le Dim 24 Déc - 14:03, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Selene Corvinus
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Créature Age RPG : 47
Maison : Gryffondor
Etre et spécialité(s) :
- Semi vampire

Emploi(s) :
- Professeur de défense contre les forces du mal

Patronus : Corbeau
Epouvantard : La mort de George Weasley
Amortentia : Cuir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face au tableau d'Ariana   Ven 15 Déc - 23:33








Quand le passé reste présent


[13 Septembre 2025 - 14h]
Rp avec Johnatan Wick


Cette montre est tout ce qui me reste de lui, de symbolique et personnel. On s'était promis l'un à l'autre ce jour-là. Je sais que je dois passer à autre chose, tourner la page et avancer, il ne supporterai pas de me voir dans cet état, et il me sortirait certainement une vanne bien sentie dans le genre qu'on dirait une vieille pleureuse professionnelle. Le souci, ce n'est pas de savoir que je dois tourner la page, mais de savoir comment je peux le faire.

- Souvenir douloureux ? un être cher ? un proche ?

Je sursaute, manquant de peu de lâcher mon bien précieux et mes mains fusent sans que j'y réfléchisse jusqu'à ma boite que je referme vivement. Certes les souvenirs à l'intérieur sont de moindres qualités et valeurs, mais ils sont à moi et à moi seule.. Cependant, je ne lâche pas ma montre.

- Permettez que je me joigne à vous ?

Je l'observe sans lever ma tête, que mes yeux clairs et tristes que je ne peux plus vraiment cacher. Je hoche la tête acceptant qu'il prenne place. Abel, claudiquant toujours plus, arrive, se tenant d'un côté sur sa canne, un plateau dans l'autre main, avec mon assiette et mon verre. Il les pose devant en me disant d'un air bougon et tendre:

- Tiens ma Coco, régale-toi!

- Merci Ab' t'es un ange. Mais ménage-toi, tu sais qu'on pourrait...

- Ça va ça va j'ai pas besoin d'vot' truc ma Coco...

D'un haussement d'épaule amusé, accompagné d'un rire très bref, il fait demi-tour pour retourner vers son bar. Il n'a pas dis ça méchamment, je le sais bien, mais il refuse d'être aidé, préférant être entièrement et totalement autonome. Je reporte alors mon attention sur mon plat, remarquant que j'ai trois steaks et non deux et qu'ils sont encore moins cuits que bleu, la perfection incarnée, puis sur John:

- Je vous en prie installez-vous! J'ai perdu quelqu'un en effet, il y a 27 ans pendant la bataille, un amour de jeunesse et meilleur ami avant tout. Vous devez certainement connaitre Fred Weasley de par les textes sur la guerre mais aussi de par son frère jumeau. Enfin, ceci appartient au passé comme on dit, et je dois vous remercier pour la boîte, ceci devrait m'aider.

Je suis étonnamment ouverte à la conversation aujourd'hui. Craquer un peu, parfois, ça fait du bien. J'ai enfin ma montre, seule chose qui me manquait, je ne m'en suis procuré aucune pour la remplacer, jamais. Je sens les questions venir cependant, et peut-être que cette fois je serai suffisamment ouverte pour répondre en toute sincérité et sans détour.

Lunatik (c)

Voir le profil de l'utilisateur
Johnatan Wick
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 41
Maison : Poufsouffle
Etre et spécialité(s) :
- Formation de Légilimencie

Emploi(s) :
- Concierge à Poudlard

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face au tableau d'Ariana   Sam 16 Déc - 0:05



- Je vous en prie installez-vous! J'ai perdu quelqu'un en effet, il y a 27 ans pendant la bataille, un amour de jeunesse et meilleur ami avant tout. Vous devez certainement connaitre Fred Weasley de par les textes sur la guerre mais aussi de par son frère jumeau. Enfin, ceci appartient au passé comme on dit, et je dois vous remercier pour la boîte, ceci devrait m'aider.

Je fis un signe de la tête à Miss Corvinus puis pris place en face d'elle. Posant mon verre ainsi que mes coudes sur la table je lui répondis:

- Mes condoléances pour Mr Weasley, je le connaissais de réputation et comme batteur dans l'équipe de quidditch de Gryffondor. Le passé appartiens au passé certes mais je crois que le passé fait se que nous sommes devenus. Si cette boite vous permet de vous mettre en accord avec lui ou avec vous même, je vous la redonnerai autant de fois que nécessaire.

J’eus un petit sourire sur la fin de ma phrase. Je m'adossa sur le dossier de ma chaise, ma main droite faisait tourner le Wyskey dans mon verre. J'en avala le contenu d'un coup sec puis repris:

- Il y a dix ans j'ai perdu ma femme et ma fille de cinq ans, tuer par un homme ... enfin depuis je bois un verre de bourbon chaque jour, pour ne jamais oublier.


Le tableau n'était pas très joviale mais la présence de Miss Corvinus m’apaisait et m'était trés agréable. Je leva mon verre en direction du tenancier puis sortis deux Galions de ma poche que je posa sur la table. Je regarda dans les yeux Miss Corvinus et lui dit:

- Parlez moi de vous. Je suis curieux de vous connaitre.




Dernière édition par Johnatan Wick le Lun 29 Jan - 23:53, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Selene Corvinus
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Créature Age RPG : 47
Maison : Gryffondor
Etre et spécialité(s) :
- Semi vampire

Emploi(s) :
- Professeur de défense contre les forces du mal

Patronus : Corbeau
Epouvantard : La mort de George Weasley
Amortentia : Cuir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face au tableau d'Ariana   Lun 18 Déc - 5:26








Quand le passé reste présent


[13 Septembre 2025 - 14h]
Rp avec Johnatan Wick


Monsieur Wick, que je ne sais toujours pas appeler par son prénom, trop personnel, me présente ses condoléances. Je m'étonne d'avoir dit ce qui me pèse sur le coeur, ce n'est pas dans mes habitudes. Mais c'est alors que le concierge se confie à son tour, m'annonçant la disparition de sa femme et de sa fille, assassinées... Je ne peux m'empêcher de froncer les sourcils, perdre un enfant, ce doit être une douleur terrible:

- C'est une jolie tradition, moi je viens ici, une fois par semaine depuis la bataille, et je mange ou bois un verre devant ce portrait qui m'a permis d'aller en renfort avec l'ordre du phénix dont je faisais partie.

Je lève les yeux vers Ariana, qui pour une fois est présente dans son cadre. Il est régulier qu'elle soit absente, on suppose qu'elle se cache par timidité et par honte. Il est vrai que son histoire est plus que nébuleuse. De nombreuses rumeurs cours à son propos et à propos de sa famille. Mais n'ayant jamais aimé les ragots, j'ai toujours éviter de m'en préoccuper, voyant Albus Dumbledore comme un grand sage et vieux fou et Abelforth, un vieux bourru, gérant d'une échoppe sympathique, comme s'ils n'étaient même pas de la même famille.

- Parlez moi de vous. Je suis curieux de vous connaitre.

Je déglutis difficilement, je ne m'attendais pas à cette question si personnelle, surtout de la part de monsieur Wick. Que dois-je répondre? De quoi puis-je lui parler sans risque? En ai-je envie? Je ne me dévoile jamais, seul les jumeaux me connaissent, et leur famille évidemment. J'ai appris pleins de bêtises à la petite Roxane, plus si petite maintenant d'ailleurs, pour faire tourner en bourrique George, et ça a plutôt bien marché d'ailleurs.

J'avoue que je ne sais pas quoi répondre, ni même encore si je vais répondre, et ce pendant plusieurs secondes. Je le cache en mangeant un peu, sirotant mon verre à la fois. Parler de moi est tellement peu évident, et surtout à quelqu'un dont j'ignore tout, même si je me sens assez en confiance et que je sais qu'il sait et que ça ne le fait pas fuir. Je ne pense pas que ce soit de la curiosité mal placée non plus. En bref, rien ne m'empêche de lui répondre à part mon côté secret, ma part de crainte et de réserve.

- Perdre un enfant doit être un deuil terrible à surmonter... je suis navrée pour vous, vraiment...

La phrase est sortie comme ça, de but en blanc, cassant le silence entre nous un bref instant, me laissant aussi un peu plus de temps pour répondre. Malheureusement, je ne sais pas vraiment ce qu'il attend comme réponse, je ne vais pas faire mon autobiographie tout de même:

- Vous en savez déjà pas mal me semble-t-il... J'aimerais savoir avant ce que vous savez déjà de moi précisément. Et que vous m'expliquiez ceci...

A ces derniers mots, je pose la pièce en or, autrement dit la pièce du continental, qu'il m'a donné l'avant veille. Je connais ces pièces, mais être en possession de celles-ci signifie être dans un système peu recommandable en principe. Du moins, ceux qui en possèdent savent des choses, côtoient des personnes peu fréquentables... Je commence à comprendre où je l'ai peut-être vu, du moins, les circonstances:

- Je sais ce que c'est, je sais aussi quels genres de personnes en possèdent. D'un côté des "ouvriers" qui fournissent de l'autre des personnes peu recommandables... La question que je me pose Monsieur Wick, c'est de quel côté êtes-vous?

Lunatik (c)


Voir le profil de l'utilisateur
Johnatan Wick
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 41
Maison : Poufsouffle
Etre et spécialité(s) :
- Formation de Légilimencie

Emploi(s) :
- Concierge à Poudlard

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face au tableau d'Ariana   Dim 24 Déc - 14:02




Miss Corvinus venait de poser la pièce que je lui avais donnée sur la table.

- Je sais ce que c'est, je sais aussi quels genres de personnes en possèdent. D'un côté des "ouvriers" qui fournissent de l'autre des personnes peu recommandables... La question que je me pose Monsieur Wick, c'est de quel côté êtes-vous?

La question aurait pu être embarrassante il y a quelque années mais plus aujourd'hui. je souris puis en joignant mes mains, je répondis:

- J'étais de ceux qui sont peu recommandables, et aussi de ceux qui fournissent. Disons que je fournissais des services peu recommandable. Vous êtes vraiment sûr de vouloir connaitre le fond de l'histoire ?

Effaçant mon sourire et reprenant mon sérieux habituel, je continua:

- Vous avez été Auror au ministère, vous êtes semi vampire donc moitié créature. Vous n'êtes pas sans savoir qu'un groupe de sorciers semble vouloir mettre fin a toute forme de vie étant des créatures pensantes ou hybride. J'ai pris ma retraite l'année dernière en prenant le poste de concierge à Poudlard, beaucoup de gens peu recommandable sont venus depuis pour obtenir mes " services " pour influer dans ce conflit. J'aime à penser qu'en vous donnant cette pièce je vous sauverai la vie un jour même si je ne suis plus la.

Le gérant m'avait apporté mon deuxième verre que j'avais saisis. Il est vrai que je ne serais bientôt plus la pour veiller sur elle, j'aurais au moins tenue la promesse que je me suis faite et que j'ai confessé à sa mère. La tristesse pouvait à présent se lire sur mon visage. * Saura-t-elle un jour, le fond de mes sentiments, j'en doute, je serais partis avant * Mes pensées m’arrachèrent quelque larmes que je noya dans mon verre. Je regarda à nouveau Miss Corvinus et termina:

- Miss Corvinus, dite moi ce que vous voulez savoir exactement, que je puisse vous répondre avant que Sinistros arrive pour rentrer au château.









Voir le profil de l'utilisateur
Selene Corvinus
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Créature Age RPG : 47
Maison : Gryffondor
Etre et spécialité(s) :
- Semi vampire

Emploi(s) :
- Professeur de défense contre les forces du mal

Patronus : Corbeau
Epouvantard : La mort de George Weasley
Amortentia : Cuir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face au tableau d'Ariana   Mar 26 Déc - 19:13








Quand le passé reste présent


[13 Septembre 2025 - 14h]
Rp avec Johnatan Wick


Etonnamment, il me répond rapidement et aisément, ce qui est plutôt rassurant finalement. Il joint ses mains sur la table, il semble avoir les mains fortes, j'ignore pourquoi je me fais cette réflexion, mais bon, je le vois sourire:

- J'étais de ceux qui sont peu recommandables, et aussi de ceux qui fournissent. Disons que je fournissais des services peu recommandable. Vous êtes vraiment sûr de vouloir connaitre le fond de l'histoire ? Vous avez été Auror au ministère, vous êtes semi vampire donc moitié créature. Vous n'êtes pas sans savoir qu'un groupe de sorciers semble vouloir mettre fin a toute forme de vie étant des créatures pensantes ou hybride. J'ai pris ma retraite l'année dernière en prenant le poste de concierge à Poudlard, beaucoup de gens peu recommandable sont venus depuis pour obtenir mes " services " pour influer dans ce conflit. J'aime à penser qu'en vous donnant cette pièce je vous sauverai la vie un jour même si je ne suis plus la. Miss Corvinus, dite moi ce que vous voulez savoir exactement, que je puisse vous répondre avant que Sinistros arrive pour rentrer au château.

Je suis restée silencieuse, j'ai littéralement bu ses paroles, cherchant, comme à mon habitude à comprendre le moindre de ses mots, mais il faut dire que certaines choses ne me semblent pas vraiment... limpides. Il sait de nombreuses choses sur moi, que j'ai été Auror, que je suis à demi vampire, que je n'ai donc pas l'âge qu'il y paraît, que j'ai participé à la bataille en 1998. Il pense que la situation va donner sur une guerre sanglante, j'ai un avis asssez similaire, mais j'aime à croire que le sang ne coulera pas tant. Il a pris sa "retraite", pour se "reposer" à Poudlard, il espère me sauver la vie un jour même s'il n'est "plus là". Ses yeux s'embuent soudainement, j'essaie de faire comme si je ne m'en rends pas compte pourne pas le mettre dans l'embarras.

Il espère me sauver la vie même s'il n'est plus là. Cette phrase m'interpelle, mais j'ignore si je dois lui demander le fin mot de l'histoire, une onterprétation complète, qu'est-ce qui se cache derrière... ma mère? L'aurait-elle payé pour me "garder en vie"? Ceci ne tient pas la route, je ne suis même plus en contact avec ma mère tant nos opinions divergent. Que dois-je en penser? Je n'arrive pas du tout à comprendre, et ne comprendre est quelque chose que j'ai en horreur. J'ignore à quoi ou qui les larmes peuvent être destinées, et quelque part, je ne suis pas sûre de vouloir le savoir. J'ignore pourquoi, j'ai horreur des interactions sociales, mais avec cet homme nous avons de réelles discussions, et malgré le fait que nous abordions des sujets personnels, je ne me sens pas gênée. Peut-être est-ce tout simplement dû au fait qu'il sache déjà, il est un des rares à qui je n'ai rien eu à dire pour qu'il le découvre:

- Nous ne savons pas ce qu'ils souhaitent revendiquer, à part le fait que les créatures et hybrides ne sont pas "dignes" de la magie des sorciers... J'ignore jusqu'où ils comptent aller.

Lieu commun, quand tu nous tiens, ou comment éluder une conversation personnelle et importante. Je ne sais pas si je vais lui répondre, bien qu'en un sens j'ai envie d'être honnête, Abel me connait, il sait qui je suis, je n'ai donc ici rien à cacher. Mais je vais devoir parler rapidement si je compte le faire, ne sachant pas le temps de balade du molosse.

- Pourquoi vouloir me sauver la vie un jour?


Lunatik (c)

Voir le profil de l'utilisateur
Johnatan Wick
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 41
Maison : Poufsouffle
Etre et spécialité(s) :
- Formation de Légilimencie

Emploi(s) :
- Concierge à Poudlard

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face au tableau d'Ariana   Mar 26 Déc - 19:54




- Pourquoi vouloir me sauver la vie un jour?

La Sorcière était curieuse d'avoir des détails. Je sortis un mouchoir blanc brodé d'une écriture rouge de ma poche que je déplia avec mes deux mains. J'essuyai les larmes qui coulait légèrement sur mes joues puis posa ma main gauche sur la table tenant le mouchoir humide. De ma main droite je sortis une poignée de Galion que je déposa sur la table. Je me tourna vers le gérant leva ma main, claqua des doigts puis désignant les Galions, je hocha la tête. Je me remis face à mon interlocutrice, au même moment Sinistros entra et vins s'assoir à mes cotés. Je me leva alors me pencha vers Miss Corvinus puis lui dit en lui déposant le mouchoir sur la table:

- Pentru dragoste.

Je me redressa puis me retourna vers Sinistros qui s'était levé. Je lui caressa un peu le dessus de la tête puis pris la direction de la porte. A mi parcours, je regarda le gérant pour le saluer puis sortis de la taverne suivis de Sinistros laissant Miss Corvinus derrière moi avec de quoi régler son repas, une réponse en roumain et un mouchoir blanc laissant apparaitre le prénom brodé de rouge: Selene ...

[ fin de RP suite près de la fontaine]




Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Face au tableau d'Ariana   


Face au tableau d'Ariana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» L'université haitienne: un triste tableau
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium Leviosa :: Pré-Au-Lard :: Boutiques :: La Tête de Sanglier-