............................................. Levez le voile sur le monde magique inspiré de JK Rowling, en 2025...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionPortailS'enregistrer

Partagez | 
 

 Un recoin chaleureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
avatar
Staff
Revelio
Inconnu Age RPG : 0
Emploi(s) :
- Fondateur

Camp : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Un recoin chaleureux   Sam 8 Juil - 23:36






Un recoin chaleureux






Grande cheminée à l'allure accueillante, l'âtre de la Tête de Sanglier possède le formidable avantage d'avoir à la disposition des client une grande banquette de tissu rouge sombre, ainsi que deux canapés assortis. Vieilli par le temps, les assises ne sont plus de la première jeunesse mais n'en reste pas moins confortables et moelleuses. Une table de chêne au vernis usé permet de poser son verre ou sa tasse, et un tapis élimé tente vainement de protéger le sol irrégulier.

[Les règles classiques du RP s'appliquent ici]




Lunatik ©


______________________________



Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Probablement une buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un recoin chaleureux   Ven 13 Avr - 14:46






"Quel bon vent vous amène ?"



[Samedi 8 novembre 2025,
aux alentours de 19h30.]
Avec Jerôme Donell

Comme tous les samedis soirs depuis plus d’un mois, Emily entra dans le pub le moins prisé de Pré-au-Lard. Elle portait une longue cape grise dont le col était recouvert d’une douce fourrure noire et dont le tissu était aussi léger que l’air, ce qui était étonnant vu que le vêtement tenait bien chaud ; il s’agissait d’un vêtement de haute couture sorcière, inventé par Ashley, la mère de la bibliothécaire. Après avoir refermé la porte derrière elle, la rousse s’approcha de la banquette. Retirant sa cape, la jeune femme découvrit une autre création de sa génitrice : une longue robe noire au dos échancré. Emily s’installa sur la banquette au tissu rouge sombre après avoir déposé sa cape sur le dossier. Glissant sa main entre les plis du vêtement gris, elle sortit d’une poche agrandie magiquement un bouquin et deux baguettes à cheveux noires. Posant l’ouvrage sur ses genoux, la rousse attrapa sa chevelure et se coiffa, faisant tenir son chignon en y plantant les baguettes qu’elle avait pensé à prendre avec elle. Deux mèches ondulées avaient réussi à s’échapper au cours de la manoeuvre et entouraient joliment le visage de la sorcière.

Une fois cela fait, Emily ouvrit son livre et se mit à le lire, attendant qu’un serveur vienne à elle pour prendre sa commande. Elle n’aurait d’ailleurs pas été étonnée de voir l’employé lui apporter immédiatement la boisson qu’elle commandait à chaque fois qu’elle se rendait dans ce lieu : un verre de vin rouge. Il faut dire que la bibliothécaire avait un rituel bien précis depuis quelques temps : tous les samedis, elle quittait le château aux alentours de 18h00 et se baladait dans les environs, bercée par le doux son de ses talons rencontrant le sol à chacun de ses pas, avant de finir sa course dans ce pub peu fréquenté. Elle venait toujours avec un livre qu’elle lisait tranquillement pendant une heure, sirotant un verre de vin, puis elle s’en allait. Emily aimait particulièrement venir dans ce lieu, car elle le trouvait calme, contrairement aux Trois Balais. Et au moins ici, elle avait moins de risque de croiser un ou une collègue. Bien trop concentrée dans sa lecture, elle ne remarqua même pas qu’un feu s’était élevé dans l’âtre de la cheminée. Les rares clients étaient silencieux, parlant entre eux à voix basse.

Cela faisait quelques jours qu’Emily avait dévoilé aux élèves de Poudlard qu’elle était Animagus. Elle préférait ne pas y penser, mais elle était persuadée que bien des élèves s’étaient empressés d’écrire à leur famille que la bibliothécaire de leur école avait la capacité de se transformer en buse. Elle était maintenant sûre d’avoir pris la bonne décision : elle ne pouvait pas continuer à cacher cette information éternellement... Le fait que Selene ait elle-même pris la décision de dévoiler sa véritable nature aux élèves avaient fini par la convaincre. Après tout, avouer qu’elle était capable d’Animagie devait être nettement moins complexe que d’avouer ce que Selene avait fini par confier. Tout ce qu’Emily espérait, c’était que son annonce n’allait pas pousser d’autres parents à retirer leurs enfants de Poudlard, comme cela avait été le cas après les aveux de la semi-vampire. Elle espérait également que cela ne lui attirerait pas d’ennuis : elle avait d’ailleurs pris l’habitude de garder sa baguette à proximité, juste au cas où... La nouvelle allait sans doute se propager très rapidement, et elle devait rester sur ses gardes. La rousse n’avait absolument pas conscience qu’elle était une duelliste hors-pair...

Bercée par les douces paroles des clients et par le crépitement du bois en combustion dans la cheminée, la jeune femme lisait sans se soucier de ce qu’il se passait autour d’elle. Les jambes croisées, le dos bien droit : son élégance naturelle aurait pu faire croire qu’elle posait pour un photographe de magazine. Si le serveur s’était approché d’elle en ce moment, elle ne l’aurait sans doute pas remarqué immédiatement. Tournant les pages du bout de son indexe, ses yeux bleus glissaient sur les pages, phrase après phrase, lui faisant apprendre des choses incroyables. Elle avait pour la première fois depuis le début de l’année pris un livre dans la réserve. Par simple curiosité, elle voulait découvrir ce que de tels livres pouvaient contenir. Celui qu’elle lisait avait pour titre « Secrets les plus sombres des forces du mal ». Il lui était arrivé, au cours de sa lecture, de frissonner en lisant certaines phrases. Elle était tiraillée entre l’extase face à cette forme de magie et la crainte. Heureusement, ce n’était pas dans cette endroit qu’elle risquait d’être critiquée...

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur
Jerôme Donell
avatar
Ministère
Revelio
Sang pur Age RPG : 42
Maison : Serpentard
Emploi(s) : - Responsable du Service des nuisibles

Camp : R.O.C.E.H caché
Patronus : Caméléon
Epouvantard : Un Gobelin souriant
Amortentia : L'odeur de brûlé, de la terre, et de la sève
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un recoin chaleureux   Ven 13 Avr - 18:09


La traque reprend


8 novembre 2025 vers 19h30

Depuis leur première recontre en juillet, Jerôme n'avait pas revu Emily Atkins. Néanmoins, il n'avait jamais abandonné sa mission : celle qui était de la coincer en tant qu'Animagus. Ce soir de juillet il n'avait pas été accueilli avec le sourire par les Augures. N'ayant pas su soustraire les informations demandées à la jeune femme, il avait reçu un sortilège cuisant lui laissant une cicatrice visible sur le flanc droit de sa taille.

Récemment, c'est-à-dire au tout début du mois de Novembre, il avait appris par une source sûre qu'Emily Atkins avait intégré le corps du personnel de Poudlard. En sachant ce que la rousse avait bien voulu lui révéler sur elle, il avait été surpris de savoir qu'elle avait été embauchée en tant que bibliothécaire, mais pourquoi pas. En tout cas, on lui avait vivement ordonné de se rattraper en terminant la mission dédiée à Emily Atkins. Jerôme était définitivement prêt à faire tout son possible.

Ce soir là, il avait attendu à l'entrée du village de Pré-au-Lard, dans un coin peu éclairé, une capuche brune sur la tête. On lui avait dit qu'Emily passait ces samedi soir à la Tête de Sanglier, ce qui cette fois ne l'étonnait pas vraiment. Elle n'avait pas eu l'air de quelqu'un qui aimait la foule et le bruit. D'ailleurs, vers 19h20, Jerôme entendit des pas résonnant dans la rue pavée. En se retournant il avait vu passer une femme à l'allure maitrisée et à la corpulence filiforme. L'homme avait tout de suite pensée qu'il s'agissait de sa proie. C'est pourquoi il s'était mis à la suivre avec une intervalle d'environ cinq mètres. Lorsqu'elle entra dans le pub, il ne la suivit pas tout de suite, pour ne pas griller sa couverture. Jerôme avait dans l'idée de se pointer à la Tête de Sanglier et de faire semblant de l'y croiser par hasard.

Au bout de cinq minutes, il passa la porte du pub après avoir découvert son visage. Il remercia iintérieurement Merlin que les Augure ait épargné sa gueule de bel homme sans laquelle il ne serait pas aussi doué pour persuader. D'un mouvement de tête il balaya la pièce. Ses yeux s'arrêtèrent sans problème sur la silouhète qui lui faisait dos et qui lui rappelait étrangement la jeune femme avec qui il avait bu un verre en juillet. Son dos découvert aurait dû le faire sourire, mais sa cicatrice parfois encore douloureuse lui arracha plutôt une grimace. La jeune femme avait l'air de tenir quelque chose entre ses mains, mais il aurait juré qu'il ne s'agissait pas d'un verre vu la façon dont elle se tenait.

Il finit par s'approcher à pas de velours, à pas mesurés. Assez rapidement, de manière à ce qu'Emily n'ait le temps de rien dire, il s'installa à côté de la rousse sur la banquette mouelleuse qui faisait face à la cheminée allumée, sans rien dire. Elle avait l'air d'être absorbée par sa lecture. D'ailleurs elle lisait..., il pencha la tête pour lire le titre *Secrets les plus sombres des forces du mal*. Il fronça les sourcils, étonné et se demanda un instant si la belle Emily avait changé de bord.

- Bonsoir Emily. Il ne lui laissa pas le temps de répondre qu'il reprit, Je sais que vous devez être surprise de me voir, mais vous savez j'ai fini par me lasser du Chemin de Traverse.
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t971-jerome-donell#2849 En ligne
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Probablement une buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un recoin chaleureux   Ven 13 Avr - 19:14








"Quel bon vent vous amène ?"




Alors qu'Emily s'apprêtait à commencer un nouveau chapitre, elle fut interrompue dans sa lecture par une voix qu'elle n'avait pas oubliée malgré les mois qui s'étaient écoulés. Levant les yeux de son bouquin sans pour autant tourner la tête pour regarder le nouveau venu, elle fixa un instant les flammes dansant dans la cheminée, un très léger sourire étirant lentement ses lèvres. C'était lui. N'étant pas du genre à courir après les hommes qu'elle rencontrait, Emily n'avait pas jugé nécessaire d'envoyer une lettre à Jerôme. Prenant tout son temps avant de lui accorder la totalité de son attention, la rousse ferma lentement son livre et tourna momentanément le dos au brun pour ranger l'ouvrage dans la poche dont elle l'avait sorti quelques minutes seulement auparavant. Se tournant lentement, elle daigna finalement poser ses yeux sur le visage du quarantenaire. Se déplaçant légèrement pour se caler dans le coin du divan pour ainsi mieux voir son interlocuteur, manquant de faire tomber sa cape qu'elle sentait désormais dans son dos, la rousse posa son coude sur le dossier du divan, laissant sa main pendre entre elle et l'homme. Son autre main était posée négligemment sur l'une de ses jambes croisées. Laissant le silence se prolonger, elle jaugea l'homme du regard avant de prendre finalement la parole :

"Jerôme... Quel bon vent vous amène ? Je veux dire... Pourquoi venir à Pré-au-Lard, dans ce pub en particulier ? Attendez-vous de la compagnie ?"


Elle avait parlé d'une voix douce, souriant poliment au sorcier. Emily n'était presque pas surprise de le voir, bien qu'elle se soit légèrement tendue en entendant le son de sa voix. La rousse n'était pas étonnée que Jerôme ait été mis au courant de l'annonce qu'elle avait faite au début de la semaine : après tout, il était l'oncle du préfet-en-chef, Gregory. La rousse ignorait si les deux sorciers s'entendaient bien, mais elle avait fait quelques recherches après avoir fait le rapprochement entre leur nom de famille, et elle avait fini par découvrir que le Gryffondor était le neveu de l'employé du Ministère. Allez savoir pourquoi, mais cela l'avait soulagée. Elle aurait trouvé plus gênant qu'il s'avère que le brun soit le père de l'élève : après tout, Emily s'était montrée quelque peu aguicheuse ce soir-là... Ses yeux toujours plongés dans ceux de Jerôme, le regard pénétrant de la rousse ne cillait pas. Elle attendait patiemment une réponse à ses questions, curieuse de savoir ce que l'homme faisait à Pré-au-Lard. Elle n'avait rien oublié de leur première rencontre. Etait-il venu pour elle, pour la revoir ? Peut-être. La suite de la conversation aiderait sans doute la bibliothécaire à trancher. Les quelques regards lubriques qu'elle recevait comme chaque samedi depuis son arrivée -mais dont elle avait appris à faire abstraction au fil des semaines- se faisaient plus discrets depuis l'arrivée de l'homme.

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur
Jerôme Donell
avatar
Ministère
Revelio
Sang pur Age RPG : 42
Maison : Serpentard
Emploi(s) : - Responsable du Service des nuisibles

Camp : R.O.C.E.H caché
Patronus : Caméléon
Epouvantard : Un Gobelin souriant
Amortentia : L'odeur de brûlé, de la terre, et de la sève
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un recoin chaleureux   Dim 15 Avr - 20:16


La traque reprend


8 novembre 2025 vers 19h30

La lenteur avec laquelle elle s'était enfin tournée vers lui lui paru trop long à son goût, mais il était certain que c'était l'effet escompter : l'impatienter. Mais il ne montra rien du tout, il se contenta de réprimer un rictus désagréable. Le temps de ranger son livre et de s'installer de côté, le bras pendant sur le dossier du canapé, il avait juste fait craquer son cou. Elle eut une drôle façon de l'accueillir, et elle ne paraissait pas du tout surprise, à moins qu'elle ne le cache. Jerôme avait l'impression de voir une femme qui avait été prévenue de sa venue alors qu'il était censé être là par hasard.

- Je ne suis pas sûre que ça veuille dire que vous soyez heureuse de me revoir, mais je m'en contenterai.

Il aimait bien faire de l'humour, parce que sa réplique ce n'était que cela, de l'humour pure. Il n'attendait pas du tout d'elle qu'elle lui réponde par la négative pour se sentir important, il jouait juste une carte joker pour gagner du temps, comme d'habitude.

- A vrai dire, j'avais rendez-vous oui, mais je crois, et même, je suis persuadé, que cette personne ne viendra pas.

Susciter l'intérêt, ça aussi il savait le faire, même s'il n'était pas du genre vantard et orgueilleux, il n'en était pas moins doué pour parler de lui et de sa vie privée. Cette fois, il ne se laisserai pas abuser par le physique charmant d'Emily, il en avait déjà trop souffert la dernière fois. S'il était encore pointé du doigt comme un incompétent, il n'était pas sûr d'être à nouveau pardonné par la ROCEH, et pourtant il avait l'impression de tout devoir àc ette organisation maintenant qu'il ne vivait plus que pour elle. Il prenait donc soin de détourner son regard du bras de la jeune femme qui marquait une certaine proximité entre eux.
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t971-jerome-donell#2849 En ligne
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Probablement une buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un recoin chaleureux   Dim 15 Avr - 21:42








"Quel bon vent vous amène ?"




Sans broncher, Emily écouta l'homme lui répondre. Comme bien des sorciers, il ne faisait pas son âge. La rousse se demandait à combien de moldues il avait fait croire qu'il n'avait que la trentaine... Beaucoup, sans doute. Cessant de se concentrer sur son physique pour écouter sa réponse, la jeune femme accueilli la première intervention d'un sourire amusé et la seconde d'un regard qui montrait bien qu'elle ne se laisserait pas duper si facilement. Jerôme avait montré tant d'intérêt pour sa volonté à devenir Animagus qu'elle était presque sûre qu'il était là pour lui en parler. Quelles étaient les chances pour qu'il soit réellement là pour une autre raison que celle-ci ? Décidant de s'amuser un petit peu, tout comme l'avait fait lors de leur première et dernière rencontre, elle lui demanda sur un ton à mi-chemin entre la moquerie et le défi :

"Si vous êtes si sûr que la personne que vous étiez censé rencontrer ce soir ne viendra pas, alors pourquoi être tout de même venu ?"


Allez savoir comment, mais Emily était certaine que l'explication de Jerôme n'était qu'une piètre excuse : elle était persuadée qu'il était là pour elle. Comme pour lui faire comprendre qu'elle avait bien compris qu'il n'avait pas dit la vérité, elle ne lui laissa pas le temps de dire quoique ce soit qu'elle ajoutait déjà :

"Plus sérieusement..." elle suspendit sa phrase un court instant, en profitant pour retirer les deux baguettes à cheveux qui retenaient son chignon. Sa chevelure flamboyante et ondulée dégringola dans son dos ; d'une main, elle la fit glisser afin qu'elle passe par dessus son épaule. Les deux baguettes désormais dans la main posée sur sa cuisse, elle reposa son bras sur le dossier du divan. "Je sais que vous êtes là pour moi, il est inutile de me mentir. Et sachez, contrairement à ce que vous semblez croire, que votre présence me ravi. Est-ce Gregory qui vous a tenu au courant de l'annonce que j'ai faite ce lundi ? Si c'est le cas, je suis tout de même curieuse de savoir comment vous avez fait pour savoir où me trouver..."

Emily avait décidé de la jouer franc-jeu. Du moins... Aussi longtemps que Jerôme jouerait sur le même terrain, et tant qu'un alcool quelconque ne lui ferait pas changer de manière de procéder. Etant presque certaine d'avoir deviné la raison de la présence de l'homme en ces lieux, la sorcière voulait l'entendre dire la vérité de vive voix. Lorsqu'Emily avait avoué que la présence de l'employé du ministère la ravissait, elle avait légèrement rougi. Ayant senti son visage se réchauffer momentanément, elle espérait que cela ne se remarquerait pas trop. Tout ce que la bibliothécaire désirait réellement savoir, c'était pour quelle raison Jerôme semblait tant intéressé par sa condition d'Animagus... Elle espérait le découvrir au cours de leur discussion, et elle était bien décidée à tout faire pour obtenir une réponse à cette question.


Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur
Jerôme Donell
avatar
Ministère
Revelio
Sang pur Age RPG : 42
Maison : Serpentard
Emploi(s) : - Responsable du Service des nuisibles

Camp : R.O.C.E.H caché
Patronus : Caméléon
Epouvantard : Un Gobelin souriant
Amortentia : L'odeur de brûlé, de la terre, et de la sève
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un recoin chaleureux   Mer 18 Avr - 11:40


La traque reprend


8 novembre 2025 vers 19h30

Jerôme s'attendait à ce que la rousse joue de ses mots, c'est pourquoi il ferait en sorte de s'appliquer à chaque pour être le moins vulnérable possible. Il allait répondre à ses soupçons justifiés par un ton léger qui se voulait contrôlé.

- Oh, je croyais vous avoir parlé de mes penchant pour les sorties en solo, mais visiblement un rendez-vous ne suffit pas à connaitre quelqu'un, n'est-ce pas ?

Il parlait pour lui, mais aussi et surtout pour son interlocutrice. S'il était avec elle pour la seconde fois c'est qu'il n'avait pas pu apprendre assez de choses sur la jeune femme, du moins pas assez pour ses supérieurs. Lui personnellement, en savais suffisament pour avoir eu envie de la revoir avant ce soir (en espérant bien sûr qu'elle ne soit pas devenue Animagus, ce qui s'est avéré sans espoir après son annonce officielle), néanmoins ce n'était pas pour satisfaire ses propres envies qu'il était dans ce pub à moitié vide.

Mais ce qu'elle dit ensuite le prit réellement au dépourvu. Cette fois elle avait été plus perspicace que lui et avait fait le rapprochement entre les derniers événements et sa venue. Elle avait donc imaginé qu'il ait prit contact avec son neveu, et quoi de plus banal à vrai dire ? Elle ne pouvait pas se douter une seconde que les deux ne se cotoyaient pas à cause de leurs idéologies différentes, et surtout à cause du trou béant qui s'était creusé petit à petit entre Jerôme et son frère jumeau Franck. Il allait marcher dans ses pas, puisqu'elle tenait la clé, ou presque. Et évidemment, dénoncer Gregory comme un mouchard d'hybride lui faisait plutôt plaisir, même si à cet instant il ne le montrait pas.

- Ah... vous devriez intégrer l'escouade d'enquêteur au Ministère. Il lâcha un léger rire. C'est vrai que... j'ai eu envie de vous revoir et un jour j'ai abordé votre sujet avec mon neveu, lors d'une discussion tout à fait triviale. Il a tout de suite tilté lorsque j'ai prononcé votre nom. Je pense que c'est le genre d'effet que vous faites aux hommes. Et c'est là qu'il m'a fait part de l'annonce en tant que nouvel Animagus que vous avez faite à Poudlard. Bravo pour votre poste à l'école d'ailleurs. Il marqua une courte pause. J'ai donc eu envie de vous revoir, pour vous dire à quel point vous êtes courageuse.

Ce dernier mot  avait évidemment sonné faux. Courageuse n'était pas le terme qu'il suggérait ici, il aurait plutôt eu envie de le remplacer par "naïve" ou "inconsciente". C'est ce à quoi il pensait mais à quoi bon la braquer dès le début. Il pouvait bien s'accorder une discussion aimable et construite, et ainsi profiter de la compagnie de cette belle jeune femme. Il aurait bien pris un verre pour cela mais il ne pensait pas avoir vraiment le temps.
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t971-jerome-donell#2849 En ligne
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Probablement une buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un recoin chaleureux   Mer 18 Avr - 17:58








"Quel bon vent vous amène ?"




« Oh, je croyais vous avoir parlé de mes penchants pour les sorties en solo, mais visiblement un rendez-vous ne suffit pas à connaitre quelqu'un, n'est-ce pas ? »

« C’est un fait... » avait avoué Emily à mi-voix.

Elle n’avait pas voulu parler trop fort ni en dire trop, pour ne pas donner l’occasion à l’homme de rebondir sur ses paroles et d’ainsi éviter de répondre à sa question. La feinte, c’était le domaine de la rousse, et elle s’y connaissait bien assez pour savoir comment ne pas donner l’occasion à son interlocuteur de ne pas répondre à une question qui ne lui convenait pas. Etant elle-même une très mauvaise menteuse, Emily était passée maître dans l’art de démasquer ses semblables. Elle était très forte lorsqu’il s’agissait de savoir si la personne avec qui elle s’entretenait lui mentait ou non. Du moins... Lorsqu’elle n’avait pas un verre d’alcool dans le nez !

« J'ai eu envie de vous revoir et un jour j'ai abordé votre sujet avec mon neveu, lors d'une discussion tout à fait triviale. Il a tout de suite tilté lorsque j'ai prononcé votre nom. Je pense que c'est le genre d'effet que vous faites aux hommes. »




Jusque là tout allait bien, ou presque. Un petit quelque chose sonnait faux... Malgré son appréhension, la rousse sentit ses joues rougir sous le compliment, mais elle ne détourna pas son regard pour autant, soutenant celui de Jerôme. Ce n’est que la suite de ses paroles qui permirent à Emily de confirmer son impression première : ce qu’il disait n’était qu’un tissu de mensonge.

« Et c'est là qu'il m'a fait part de l'annonce en tant que nouvel Animagus que vous avez faite à Poudlard. Bravo pour votre poste à l'école d’ailleurs. J'ai donc eu envie de vous revoir, pour vous dire à quel point vous êtes courageuse. »

Pourquoi tout le monde semblait croire qu’Emily n’était qu’une gourde à qui il était facile de mentir ? Son visage de poupée donnait-il réellement l’impression qu’elle était une écervelée incapable de faire preuve d’un minimum d’intelligence ? Jerôme faisait de toute évidence partie de ces gens qui la sous-estimait, à tort. Elle était bien plus maligne et bien plus forte -magiquement parlant du moins- que ce que les gens qu’elle avait rencontré jusque là l’aurait soupçonné. Le sourire d’Emily s’était estompé jusqu’à disparaitre. Le visage fermé, son regard glissant d’un oeil de Jerôme à l’autre, elle prit finalement la parole.

« Pourquoi faites-vous ça ? Pourquoi vous me mentez ? J’ai annoncé ma condition ce lundi. Gregory n’a donc pas eu l’occasion de vous mettre au courant autrement que par courrier. Alors expliquez-moi, monsieur Donell, comment il est possible qu’il vous ait fait part de ce fait après que vous ayez prononcé mon nom... »
Son ton autoritaire et emprunt d’une certaine rage ne la rendait que plus attirante. Emily reprit, sur le même ton, une lueur de colère et de lassitude se lisant au fond de ses yeux bleus : « Non en fait, vous savez quoi... Ne répondez pas à cette question. Vous n’allez que vous enfoncer encore plus dans vos mensonges. J’en viens même à me demander si votre prétendue envie de me revoir est réelle... Sur ce... » lâcha-t-elle tout en se retournant pour s’emparer du bouquin qu’elle avait rangé à l’arrivée du brun. Elle en profita pour ranger les baguettes à cheveux qu'elle tenait toujours dans sa main. « Je vais me replonger dans ma lecture. Les livres, eux, ne mentent pas. »

Par ses mensonges, il l’avait vexée. Lors de leur dernière rencontre, l’alcool avait fini par aveugler la rousse, si bien qu’elle en était venue à croire que l’homme qui lui faisait face était bon. Rouvrant son livre, elle fit semblant de lire, faisant glisser ses yeux sur les pages sans comprendre le sens des phrases qu’elle survolait. Jerôme avait désormais le choix : rester et avouer la vérité, ou s’en aller et couper à jamais contact avec la bibliothécaire. Emily était bien décidée à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Bien trop de gens la prenait pour une fragile sorcière sans défense, et elle était déterminée à montrer au moins à l’un d’entre eux qu’il se trompait.

« Que puis-je vous servir ? » demanda une voix que la rousse reconnut comme étant celle du serveur.

« Un verre de vin rouge pour moi. » répondit simplement la jeune femme sans même lever ses yeux du livre dont elle tournait une page qu’elle n’avait même pas lue.


Lunatik (c)



Dernière édition par Emily Atkins le Ven 20 Avr - 23:13, édité 1 fois


______________________________



Voir le profil de l'utilisateur
Jerôme Donell
avatar
Ministère
Revelio
Sang pur Age RPG : 42
Maison : Serpentard
Emploi(s) : - Responsable du Service des nuisibles

Camp : R.O.C.E.H caché
Patronus : Caméléon
Epouvantard : Un Gobelin souriant
Amortentia : L'odeur de brûlé, de la terre, et de la sève
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un recoin chaleureux   Jeu 19 Avr - 8:24


La traque reprend


8 novembre 2025 vers 19h30

Jerôme pensait avoir fait on petit effet, avoir dupé la belle et pouvoir passer à autre chose. Mais lorsqu'il vit son joli visage se masquer d'une neutralité froide, il compris qu'il avait au contraire fait dernier faux pas traitre. Il avait dit quelque chose d'irréfléchit sans doute. C'était ce qui arrivait lorsqu'il était pressé d'en finir avec la mission pour pouvoir passer à autre chose. Il avait espérer plier cela en une dizaine de minutes, et au lieu de cela, il avait tout compliqué.

L'écouter se plaindre d'être abusée le fit pâlir. Ce n'était certes pas la première fois qu'une femme se sentait insultée lorsqu'il passait dans le coin, mais en général il jouait carte sur table. Là, s'il mentait, c'est parce qu'il n'était pas là pour trainer Emily chez elle après une discussion plaisante, mais pour la cuisiner et plus encore... Sa bouche se transforma en un "O" muet, il allait parler et tenter de se justifier, mais elle le lui interdit, en reprenant la parole. Ses mots tranchant et directs lui indiquaient de ne surtout pas renchérir, tout comme son regard foudroyant de colère. A ce moment là il sentit comme une envie irrépressible de lui attraper la main pour la calmer et de lui dire qu'au contraire, c'était bien vrai, il avait eu envie de la revoir, une fois ou deux. Mais elle avait raison... ce soir il n'était pas là pour ça. Et il avait même bien fait de ne pas la revoir en dehors de la mission qu'on lui a confié. S'attacher à une cible des Augures c'est être masochiste.

Maintenant qu'elle lui tournait le dos, il pensait avoir tout fichu en l'air : la mission, et aussi son infime lien avec Emily Atkins. Sa réplique cinglante était celle d'une femme blessée, il l'avait bien compris. Il retroussa les lèvres, songeant à comment il allait pouvoir se relever après cette erreur monumentale. Il finit par lâcher un léger et au moment où il allait parler, le serveur l'interrompit. Alors la rousse demandait un second verre. Jerôme était bien tenté lui aussi par l'alcool, mais il n'avait pas à s'éterniser ici. Le problème était la suite des événements

- Rien pour moi, merci.

Il n'avait même pas regardé le serveur mais il le voyait déjà s'éloigner pour honorer la commande de la jolie femme. Jerôme était préoccupé par le temps. Il fallait qu'il se décide. L'épargner ou la livrer ? Il choisir de parler mais seulement avec discrétion. Il s'approcha donc de la belle, pour ne plus être aussi loin de son oreille.

- Très bien. Je sais un tas de choses qui sont censées rester secrètes, et il se trouve que vous êtes en danger.

Jerôme ne pouvait pas se résoudre a brûler sa couverture et tout avouer après deux battements de cils. Il s'inventerait alors un rôle et mettrait Emily dans la confidence. Une sorte de double espion, en somme. La capture de l'Animagus ne serait pas pour ce soir, et tant pis, il en subirait les conséquences.

- Il faut que vous m'écoutiez attentivement. A 20h précises, une femme vous attendra dehors et elle n'aura pas de bonnes intentions. Je vous avais prévenue, les hybrides ne sont pas les bienvenus en Grande Bretagne, et le fait de vous être mise à découvert n'était pas la meilleure chose à faire. Le mieux serait que vous partiez tout de suite. Vous n'avez pas idée de la puissance de ces sorcières...

Il était resté franc, à peine énigmatique, et surtout il avait ainsi levé le voile sur ce qui avait animé leur première rencontre en maintenant qu'il avait simplement été attiré par Emily et que de fil en aiguille, il avait voulu la mettre en garde contre les anti-hybrides. La vérité n'était pourtant pas celle là.

Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t971-jerome-donell#2849 En ligne
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Probablement une buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un recoin chaleureux   Jeu 19 Avr - 23:18








"Quel bon vent vous amène ?"




Emily entendit Jerôme dire qu’il ne voulait rien. Elle avait bien remarqué qu’il n’avait pas immédiatement enlevé sa cape, mais elle avait pensé que cela était dû au fait qu’il n’avait pas encore eu le temps de se réchauffer assez pour désirer la retirer... Le fait qu’il ne prenne aucune consommation venait confirmer son hypothèse : ses paroles n’avaient été que mensonges. Il n’était pas là pour voir quelqu’un, ni même pour profiter d’une soirée « solo », comme il l’avait dit. Continuant de faire semblant de lire son livre, elle se remémora tout ce que l’homme avait pu lui raconter, et elle commençait à douter de tout... Travaillait-il seulement au Ministère de la Magie ? Sa mâchoire se crispant d’agacement, elle dut se retenir pour ne pas se lever et s’en aller. Après tout, le sorcier n’allait sans doute pas tarder à partir ! A moins que... Du coin de l’oeil, elle vit qu’il s’approchait d’elle. Emily se figea, cessant même de parcourir les paragraphes de ses yeux bleus. Elle ne respirait presque plus, attendant le moment fatidique où il lui avouerait ne pas être celui qu’il prétendait être.

« Très bien. Je sais un tas de choses qui sont censées rester secrètes, et il se trouve que vous êtes en danger. »

Il avait dit cela sur le ton de la confidence, parlant non loin de son oreille. Malgré le silence qui régnait dans le pub, la rousse devait certainement être la seule à entendre ce que lui disait Jerôme. La jeune femme détacha finalement son regard des pages qu’elle fixait pour le plonger dans les flammes qui dansaient dans l’âtre de la cheminée.

« Il faut que vous m'écoutiez attentivement. A 20h précises, une femme vous attendra dehors et elle n'aura pas de bonnes intentions. Je vous avais prévenue, les hybrides ne sont pas les bienvenus en Grande-Bretagne, et le fait de vous être mise à découvert n'était pas la meilleure chose à faire. Le mieux serait que vous partiez tout de suite. Vous n'avez pas idée de la puissance de ces sorcières... »

Emily resta un instant immobile. Elle réfléchissait, les yeux dans le vague. Une question la tourmentait... Qui la regretterait, si elle venait à disparaître ? La conclusion de ses réflexions fut bien triste : elle ne manquerait à personne, pas même à Ashley et Tom. Ceux-ci s’étaient longtemps battus pour que leur fille adorée retrouve la mémoire, mais ils avaient fini par abandonner en comprenant que c’était peine perdue. Ils ne l’avaient pas réellement dit, mais la rousse l’avait bien compris : elle était devenue pour eux rien de plus qu’une étrangère. Et elle, de son côté, elle n’avait personne. Certes, elle s’entendait bien avec ses collègues, et même avec certains élèves de Poudlard, mais en dehors de ça, elle n’avait pas grand monde, pour ne pas dire personne, de significatif. Ecartant ces sombres pensées de son esprit, elle referma lentement son bouquin avant de le faire glisser sur le côté, le posant entre sa jambe et l’accoudoir. Se retournant, elle plongea son regard dans celui de Jerôme avant d’annoncer :

« Je ne partirais pas. » Laissant le temps à cette phrase de faire son effet, ses lèvres rosées s’étirèrent en un sourire provocateur. Elle reprit finalement la parole : « Si j’ai annoncé publiquement ma condition, ce n’est pas pour me cacher jusqu’à la fin de mes jours. Je ne changerai pas mes habitudes, et je ne cesserai pas de vivre comme bon me semble, peu importe le danger qui m’attend. Ce qui doit arriver arrivera ; je saurai me défendre en temps voulu, et dans le cas où j’échouerai, peu de gens, pour ne pas dire personne, en serait affecté. D’autant plus que, si vous êtes au courant du danger qui m’attend ce soir, j’imagine que les autorités compétentes au sein du Ministère le sont également, et qu’ils feront le nécessaire pour capturer les sorcières dont vous faites mention... N’est-ce pas ? »

Il aurait été complexe de dire si cette question était réthorique ou non, car le serveur arriva à ce moment-là avec la boisson commandée par la rousse. Cette dernière s’empara du verre à pied et remercia l’employé du pub d’un sourire avant de boire une gorgée de sa boisson. Une fois que le serveur s’était éloigné, Emily garda son verre en main, posant son coude sur le dossier du divan et laissant sa main libre frôler l’épaule de Jerôme la plus proche d’elle.  

« Quoiqu’il en soit... » commença-t-elle par dire avant de se pencher vers le sorcier afin d’approcher son visage du sien. « Tant que vous êtes là, je suis entre de bonnes mains, non ? » lui murmura-t-elle dans le creux de l’oreille.

Elle resta dans cette position, fixant la capuche brune de l’homme dont le parfum l’enivrait plus encore que sa boisson. Ne voyant pas son visage, elle écoutait sa respiration, restant attentive à sa réaction, malgré l’envie qu’elle ressentait de simplement se concentrer sur la douce odeur qui émanait de lui. S’il mentait, elle l’entendrait dans sa voix, le devinerait à sa vitesse de respiration, et verrait peut-être même des frissons apparaître sur sa nuque.

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur
Jerôme Donell
avatar
Ministère
Revelio
Sang pur Age RPG : 42
Maison : Serpentard
Emploi(s) : - Responsable du Service des nuisibles

Camp : R.O.C.E.H caché
Patronus : Caméléon
Epouvantard : Un Gobelin souriant
Amortentia : L'odeur de brûlé, de la terre, et de la sève
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un recoin chaleureux   Ven 20 Avr - 16:31


La traque reprend


8 novembre 2025 vers 19h30

Il y avait trois réactions possibles que pouvait entrainer l'avoeu de Jerôme. Soit Emily était définitivement braquée et dans ce cas elle ne croirait pas un mot de ce qu'il dirait ou le traiterait de menteur ouvertement, soit elle suivrait ses conseils et s'enfuirait en le laissant seul comme un idiot, ou alors, et c'est ce qui se passa au grand désarroi de l'homme du Ministère, elle le contra en continuant de jouer la sorcière libre.  C'était tout ce qu'il aurait voulu éviter. La convaincre était donc un exercice difficile.. 

Jerôme ignora totalement la question d'Emily. Croyait-elle que c'était son statut d'employer du Ministère qui lui avait fournit ces informations ? Peu importe ce qu'elle essayait de lui faire dire, il était furieux et pressé. Le temps filait et il serait bientôt trop tard.

- Écoutez, ce n'est pas un jeu. Il ne s'agit pas de combattre avec les mots et ça n'aura pas qu'un impact sur votre petite vie personnelle. 

Son visage avait laissé paraître une sorte de mépris. Emily vent de se plaindre que personne ne tenait à elle, et si elle était prête à mourir aussi jeune, après n'avoir obtenu son permis d'Animagus que très récemment, alors Jerôme en déduit qu'elle n'était pas militante pour l'autre bord, celui qu'il haïssait. Il trouvait cependant assez lâche de sa part de ramener cela à elle. *A quoi bon ?* pensa-t-il. Pourquoi aider une sorcière dont l'essence même le dégoûtait ? Parce qu'elle n'était créature que lorsqu'elle le décidait et qu'après tout elle n'avait pas l'air d'un monstre souhaitant déshumaniser son monde ? Oui.. ça devait être précisément ça. 

Alors qu'il ne s'y attendait pas, Emily se pencha vers lui. La main fine de la jeune femme allait se poser sur son épaule lorsqu'il vit son visage lisse approcher du sien. Il resta immobile, s'interrogeant sur ses intentions. Ce qu'elle finit par dire de sa voix sensuelle le cloua définitivement sur son siège. Elle venait de le coincer. S'il répondait oui, pour la garder dans sa poche, alors il devrait lui prouver son dévouement ce qui voulait dire trahir ROCEH. S'il répondait non elle lui échapperait certainement pour de bon. Et n'était-ce pas la meilleure solution ? Même si refuser de la protéger c'était presque avouer à quel camp il appartenait, au moins elle se sauverait et comprendrait à quel point le danger était grand.

- Je suis désolé, je ne peux pas rester. 

Il avait dit cela en accord avec ses pensés, sans vraiment regarder Emily directement. Après tout il aurait voulu rester. D'ailleurs cette proximité avec elle avait provoqué chez lui une sensation plus qu'agréable, presque charnelle, qu'il aurait avouée à n'importe quelle femme dans d'autres circonstances. Au lieu de cela, il se leva, évitant la main gracieuse de la rousse. Il la regarda un instant, hésitant encore à partir.

- Venez avec moi...

Lacha-t-il sans préavis. Après tout ils pouvaient fuir ensemble. Il venait mentalement d'élaborer un plan pour expliquer aux Augures pourquoi il n'avait pas réussit à conduire Emily Atkins dans leurs filets. Ca ne serait pas la première fois qu'il reviendrait balafré.
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t971-jerome-donell#2849 En ligne
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Probablement une buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un recoin chaleureux   Ven 20 Avr - 18:50








"Quel bon vent vous amène ?"




Pendant un instant, Emily avait cru qu’elle avait finalement réussi à faire craquer l’homme. Elle s’était rarement montrée charnelle à ce point avec quelqu’un aussi âgé, mais elle n’avait jamais échoué lorsqu’elle s’était donné pour but de faire tomber une personne plus vieille qu’elle sous son charme. Jerôme avait beau avoir l’âge d’être son père, elle s’amusait grandement à tenter de le déstabiliser. Pour elle, tout ceci n’était qu’un passe-temps comme un autre. Contrairement à ses attentes, l’homme se leva après avoir décrété qu’il ne suffisait pas de « combattre avec les mots ». Emily avait cru percevoir un sorte de fureur dans sa voix ; mais lui en voulait-il à elle ou s’en voulait-il à lui-même ? Peut-être les deux... La rousse n’en savait rien.

Ce qui l’avait laissée plus perplexe encore, c’était la suite de ses paroles... Qu’entendait-il lorsqu’il disait que le fait qu’elle échoue à se défendre n’aurait pas un impact uniquement sur elle ? Elle tenta de trouver une réponse à cette question tout en buvant une gorgée de sa boisson alcoolisée. En se levant, l’homme avait annoncé qu’il ne pouvait pas rester, mais Emily était trop profondément encrée dans ses réflexions pour y réagir immédiatement. Elle avait ce sentiment que même s’il s’en allait à l’instant, elle et lui finiraient par se revoir. Elle ne s’était donc pas levée pour l’en empêcher, se contentant de l’observer par dessus son verre, entament d’une gorgée la deuxième moitié de son vin. Elle était encore en train de boire lorsque l’homme se retourna, l’observa un instant et lâcha :

« Venez avec moi... »

Retirant son verre d’entre ses lèvres, la rousse se mit à tousser, cachant sa bouche derrière sa main libre. Elle ne s’attendait absolument pas à pareille offre. Elle l’avait traité de menteur, elle l’avait momentanément ignoré, et voilà qu’il l’invitait à le suivre. Il était étrange qu’il ne puisse pas rester mais qu’il puisse se permettre de tout de même passer la suite de la soirée en compagnie d’Emily. Allait-il réellement l’emmener avec elle, où qu’il aille ? Ou avait-il dit cela dans le sens « Venez avec moi, je vous raccompagne au Château ? ». Dans les deux cas, elle avait besoin de plus de précision. Toujours assise sur le divan, les yeux levés vers Jerôme, elle avait retrouvé son calme. Buvant une gorgée de vin pour apaiser sa gorge irritée suite à sa toux, elle demanda ensuite :

« Sérieusement ? » Lâchant un petit rire chantonnant elle ajouta : « Je veux dire... Où vous rendez-vous pour avoir ainsi l’obligation de vous en aller, mais l’autorisation de m’amener avec vous ? »

Emily remarqua alors que l’homme avait fait des recherches la concernant, afin de la mettre au courant du soi-disant danger qu’elle encourait. Au final, était-il possible qu’elle lui plaise ? Peut-être... Elle l’espérait. Malgré leurs avis tout à fait divergents, elle le trouvait fort mystérieux, et, même si elle ne l’avouerait jamais de vive voix, elle était attirée par lui et désirait en savoir plus à son sujet. La question demeurait : si elle lui plaisait, qu’attendait-il pour le lui faire savoir ? Emily n’était pas du genre impatiente, loin de là, mais elle avait envie d’avoir des réponses à ses questions. Hésitant encore à suivre Jerôme, elle voulait d’abord savoir où elle mettait les pieds si elle décidait d’accepter son offre.

« Et... » reprit-elle en se souvenant de ce qu’avait dit l’homme auparavant. Son visage était toujours levé dans sa direction, et elle s'était redressée, de telle sorte que son dos ne touchait plus le dossier du divan.« Pourquoi avez-vous dit que les décisions que je prendrai n’auraient pas uniquement un impact sur ma vie ? »

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur
Jerôme Donell
avatar
Ministère
Revelio
Sang pur Age RPG : 42
Maison : Serpentard
Emploi(s) : - Responsable du Service des nuisibles

Camp : R.O.C.E.H caché
Patronus : Caméléon
Epouvantard : Un Gobelin souriant
Amortentia : L'odeur de brûlé, de la terre, et de la sève
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un recoin chaleureux   Ven 20 Avr - 20:07


La traque reprend


8 novembre 2025 vers 19h30

La façon dont elle prenait les choses était déconcertant pour Jerôme, et ça l'aurait certainement été pour n'importe qui. Elle était menacée de mort, du moins c'est ce qu'un presqu'inconnu venait de lui dire, et pourtant elle sirotait son verre de vin ? Pour ce qui était de sa question, elle n'avait pas tord de s'intérroger... Il était plutôt incohérent depuis le début de leur conversation et ça ne jouait pas en sa faveur. Mais ce n'était pas le plus important. Il préféra briser la glace.

Que croyez-vous que La Morelle dira si une Animagus, une hybride, disparaissait du jour au lendemain, abandonnant son poste de bibliothécaire à Poudlard ? Le jour où la mort frappe, les germes de la guerre seront semées.

Bien sûr que les Augures souhaitaient cette guerre. Ils tueraient le Ministre lui-même s'il s'avérait être un ennemi lui aussi. C'était le seul point de divergence entre Jerôme et ceux qui le dirigeaient. Au contraire, Mr Donell voulait oeuvrer pour la paix. Ne pas décimer les hybrides - enfin hormis les vampires pour lesquels il entretenait une aversion intense - juste les dominer, ou plutôt les controler, les... limiter, c'est tout. La mort ne résoudrait rien. Sans compter que si Emily mourrait ce soir, cela ferait au moins un malheureux... Lui. Quel regret aurait il de ne pas avoir profiter plus longuement de cette jeune femme tant qu'il en était encore temps.

Venez je vous dit, on ira où vous voudrez mais il ne faut pas rester là.

Il avait parlé d'un ton insistant mais sans être brusque non plus. Machinalement, il leva les yeux vers la pendule flotante au dessus du comptoir. Elle affichait déjà 19h45. Il voulait absolument quitter cet endroit avant que ce ne soit trop tard.

Je paie ça pour vous.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Jerôme quitta Emily pour rejoindre le comptoir où se trouvait le patron. Il demanda alors à payer la ou les consommations de la jeune femme. L'homme avait l'air de e regarder plutôt de manière étrange, mais il accepta de se faire payer par l'employé du Ministère.
Codage par Libella sur Graphiorum
Voir le profil de l'utilisateur http://wingardiumleviosa-hp.forumactif.com/t971-jerome-donell#2849 En ligne
Emily Atkins
avatar
Personnel de Poudlard
Revelio
Sang pur Age RPG : 21
Maison : Serdaigle
Etre et spécialité(s) : - Animagus: Buse à épaulettes

Emploi(s) : - Bibliothécaire à Poudlard

Patronus : Probablement une buse à épaulettes
Epouvantard : Probablement un Saule Cogneur agité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un recoin chaleureux   Ven 20 Avr - 23:28








"Quel bon vent vous amène ?"




 « Le jour où la mort frappe, les germes de la guerre seront semées. »

Ces derniers mots prononcés par Jerôme raisonnèrent aux oreilles d’Emily. Il n’avait pas tort, même si, à ses yeux, la guerre avait déjà commencé. Une guerre sous-jacente, étouffée... Une guerre froide. Les hybrides craignaient déjà pour leur peau, cachant leur véritable nature aux autres. Les anti-hybrides, quant à eux, manquaient cruellement de clarté : leurs volontés n’étaient pas encore limpides, et le fait qu’ils restent dans l’ombre, se cachant derrière des masques, n’aidait pas à comprendre leurs buts et la manière dont ils désiraient y parvenir. Si un ou une hybride trouvait la mort dans des conditions suspectes, il y avait fort à parier que les choses dégénéreraient. Ce dont Emily était tout de même surprise était le fait que ce soit elle, une simple Animagus n’étant pas réellement du genre à se soucier des événements politiques, qui était la cible numéro une du groupuscule. Dévorant l’homme du regard sans même s’en rendre compte, la rousse reprit ses esprits lorsque Jerôme annonça :

« Venez je vous dis, on ira où vous voudrez mais il ne faut pas rester là. »


Il semblait être réellement pressé de s’en aller ; cette impression fut accentuée par le regard qu’il lança en direction de la pendule. Par imitation, la jeune femme se retourna pour voir l’heure qu’il était. Cela ne faisait qu’un quart d’heure que l’employé du Ministère était venu s’asseoir aux côtés de la bibliothécaire. Cette dernière se retourna pour faire face à son interlocuteur. Buvant une énième gorgée de vin, elle ne prit pas la parole, laissant le silence s’installer. Elle était en train de réfléchir, à toute vitesse, si oui ou non elle devait accéder à la requête de l’homme. Elle avait cette impression étrange que, si elle refusait de le suivre, il insisterait jusqu’à ce qu’elle cède. Peut-être même allait-il la forcer à quitter le pub ? Le fait qu’il semble ainsi déterminé à la faire s’en aller donna l’impression à Emily que Jerôme l’appréciait peut-être plus qu’il ne voulait le montrer. Cette pensée eut le don de l’attendrir.  

« Je paie ça pour vous. »

La jeune femme s’apprêtait à répliquer qu’il n’était pas nécessaire qu’il paie sa consommation, mais déjà l’homme tournait les talons pour se rendre au bar. Ravalant un soupir, elle se sentit idiote de ne pas avoir payé immédiatement son verre de vin pour éviter cette situation : ce n’était que la deuxième fois qu’elle voyait Jerôme, et il avait jusque-là payé la totalité des boissons qu’Emily avait bues en sa présence. Elle espérait juste qu’il ne pensait pas qu’elle profitait de lui... Comme pour y trouver la réponse, la jeune femme plongea son regard dans les flammes du feu qui brûlait dans la cheminée. Devait-elle suivre l’homme ou non ? Sirotant sa boisson, ce n’est que lorsque le verre à pied ne contenait plus qu’un petit fond de vin que sa décision fut prise. Elle termina son verre d’un cul-sec, se leva, fit léviter magiquement d’un gracieux geste de la main l’objet de cristal, rangea son bouquin dans la poche de sa cape et passa cette dernière sur ses épaules.

« Allons-y... Où bon vous semble ! » avait-elle dit à Jerôme lorsqu’elle l’avait rejoint au bar.

Elle avait bien évidemment pensé à récupérer le verre à pied et l’avait déposé sur le bar avant de prendre la parole. En parlant de sa douce voix, elle avait déposé momentanément sa main sur le dos du brun. Elle remercia ensuite l’homme qui se trouvait de l’autre côté du bar, puis elle se dirigea vers la sortie. En marchant, elle passa ses mains sous ses cheveux afin de les décoincer de sous sa cape. Ses boucles rousses dévalèrent en cascade dans son dos. Après deux pas, elle s’arrêta et se retourna aux deux tiers pour voir si Jerôme la suivait. Elle avait décidé d’accepter sa proposition, se disant qu’au final, elle n’avait rien à perdre. S’était-elle jetée dans la gueule du loup ? Peut-être. Mais elle n’était pas désarmée : sa baguette magique lui était accessible à tout instant, et elle n’hésiterait pas à s’en servir si cela s’avérait nécessaire. Pour le moment, elle n’avait pas à ce soucier de ce détail. Tout ce sur quoi elle devait diriger son attention, c’était sur le fait de passer une bonne soirée en charmante compagnie.
Fin du RP dans ce lieu.
Suite à Dìomhair

Lunatik (c)



______________________________



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revelio
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un recoin chaleureux   


Un recoin chaleureux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Questions de bombes de peinture
» Un Tough Ombres parmi vous !!
» Un comité d'accueil bien chaleureux [Guenièvre Pendragon]
» L'Ombre des Secrets Part.#1 / Elena V.
» Un accueil chaleureux partie II [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wingardium Leviosa :: Pré-Au-Lard :: Boutiques :: La Tête de Sanglier-